L’art d’avoir toujours raison – Suivi de La lecture et les livres et Penseurs personnels -Arthur Schopenhauer-Hélène Florea

(Traducteur)  Auguste Dietrich

Vous avez tort mais refusez de l’admettre ? Avec perspicacité et humour, ce petit précis recense et analyse stratagèmes et ruses pour sortir vainqueur de tout débat, dispute ou joute verbale. Pour le plaisir des amoureux de la contradiction, Schopenhauer se livre à une savoureuse réflexion sur le langage et la dialectique. Ces précieux conseils, sarcastiques, sont suivis de deux essais tout aussi incisifs sur la pensée et la lecture : les livres nourrissent-ils notre réflexion ou nous empêchent-ils de penser par nous-mêmes ?

Un lecteur nous dit ceci   «  Les stratagèmes de la mauvaise foi.

« L’enjeu n’est pas la vérité, mais la victoire ».
Tout est dit ! Schopenhauer liste les façons de procéder pour prendre le dessus lors d’un débat ou éviter les pièges tendus par son interlocuteur. C’est pertinent, tout à fait d’actualité et même parfois drôle (quelqu’un défend le droit au suicide ? Demandez-lui alors pourquoi il ne va pas se pendre…).
C’est concis, limpide, Schopenhauer ne révèle rien que l’on ne connaisse pas déjà mais met en lumière ce qui devrait nous être évident. N’est-ce pas la fonction primordiale d’un philosophe finalement ? »

Biographie d’Arthur Schopenhauer

Arthur Schopenhauer (1788 – 1860) Philosophe allemand du début du xixe siècle, il pose les fondements de sa doctrine dès 1819 dans Le Monde comme volonté et comme représentation. Ce solitaire incompris n’accède à la renommée qu’à la fin de sa vie et devient une figure majeure de la philosophie allemande, influençant notamment Friedrich Nietzsche et Sigmund Freud. Son oeuvre la plus connue, L’Art d’avoir toujours raison, est également disponible en Librio (n° 1076).