About Author

Morgan Howen

Morgan is an example author of everest news. She has just a dummy image &

Coupe du Monde : les Etats-Unis battent la France et filent en demi-finales

L’équipe de France rêvait d’exploit face aux championnes du monde américaines en quart de finale de ce Mondial 2019. Malheureusement pour les Tricolores, elles se sont inclinées 2 buts à 1. Leur Coupe du Monde est terminée.

Le Parc des Princes affichait complet ce soir pour le choc entre la France et les Etats-Unis comptant pour les quarts de finale du Mondial 2019. Une rencontre très attendue par les joueuses de Corinne Diacre dont le rêve est de soulever le trophée début juillet au Stade de Lyon. Mais pour ce faire, les Tricolores devaient cependant écarter les championnes du monde en titre américaines. Un défi de taille, même si la victoire des Bleues sur les joueuses de l’Oncle Sam en avril dernier en amical et le huitième de finale accroché des Américaines face aux Espagnoles laissaient des espoirs.

Revenues à leur traditionnel 4-2-3-1, les Françaises ont démarré la rencontre avec un bloc positionné très haut. Une volonté affichée de mettre la pression sur leurs adversaires. Sauf que très vite, les championnes du monde en titre ont compris comment mettre en difficulté leurs hôtes. En procédant par contre. Et ça a fait mal. Dès la 4e minute, Alex Morgan a obtenu un coup franc intéressant après avoir débordé Griedge Mbock. Une faute lourde de conséquence. Megan Rapinoe frappe fort devant le but, le ballon n’est touché par personne et trompe finalement Sarah Bouhaddi (0-1, 5e). Une terrible entame de match qui confirme une statistique impressionnante côté américain. Depuis le début de la Coupe du Monde, les partenaires de Morgan ont toujours ouvert le score au bout de 10 minutes de jeu, voire moins.

Rapinoe a fait mal aux Bleues

Un scénario compliqué pour des Bleues inoffensives et misant sur des exploits de Diani et Majri sur les ailes. En défense, ça s’est souvent joué sur un fil, notamment du côté d’une Marion Torrent souvent débordée. Désireuses de recoller au score, les Françaises ont souvent laissé leur arrière-garde seule dans des un-contre-un. Un constat qui a failli être fatal sur une percée de Rapinoe parfaitement anticipée par Bouhaddi (16e). Rien de bien encourageant toutefois, la France n’ayant eu aucune occasion cadrée de la première période. Volontaires et devant au niveau de la possession de balle, nos Bleues ont souvent manqué d’application pour faire la différence face à des Américaines bien regroupées en défense.

Au retour des vestiaires, le public du Parc des Princes a bien failli être cueilli à froid sans l’arrêt de Bouhaddi sur une frappe d’Heath (45e). Une sérieuse alerte qui a eu le mérite de réveiller enfin les Bleues. Bousculées, les Américaines ont alors encaissé une grosse vague d’attaques tricolores. En l’espace de onze minute, Le Sommer (53e, 58e), Diani (59e) et Gauvin (64e) ont eu l’opportunité de mettre le feu au but de Naeher. En vain. Comme en première période, les Etats-Unis ont su faire le dos rond avant de placer leurs banderilles. A la 65e minute, Megan Rapinoe en a d’ailleurs profité pour mettre un sacré coup au moral des Bleues. Lancée par Alex Morgan, Tobin Heath a eu tout le loisir de servir Rapinoe sur un plateau. Pleine de sang-froid, la joueuse du Seattle Reign ne s’est as privé d’inscrire un doublé (0-2, 65e). Dix minutes plus tard, Heath pensait aggraver davantage la marque avant d’être signalée hors-jeu (75e). Menée, la France a alors dû patienter jusqu’au dernier quart d’heure de jeu avant que Corinne Diacre ne procède à ses premiers changements.

Du sang neuf bénéfique. Malgré un tableau d’affichage clairement en sa défaveur, l’équipe de France n’a pas abandonné pour autant. Le Sommer a ainsi obligé Naeher à sortir une claquette XXL (79e), avant que Wendy Renard ne vienne redonner espoir aux siens en reprenant victorieusement de la tête un coup franc de Thiney (1-2, 80e). Le Parc s’est alors mis à croire en un bel exploit. Poussées par leur public, les joueuses de Diacre ont étouffé les Américaines. Mieux, elles pensaient obtenir un penalty sur un centre de Majri dévié dans la surface par une main adverse. Un fait de jeu non sanctionné par l’arbitre (86e). Le score en restera là. La France est éliminée de sa Coupe du Monde. Les Etats-Unis filent en demi-finales et affronteront l’Angleterre le 2 juillet prochain.