Société

Dr Mahamadou Y. Touré convoqué par l’Ordre des médecins

Dr Mahamadou Yaya Touré est dans de sales draps. Après la publication d'un secret médical sur facebook
, il a été convoqué par la Commission de discipline de l'Ordre des médecins qui s'est saisie de cette affaire qui a plongé les internautes dans l'émoi et la consternation.

Dr Mahamadou Yaya Touré risque gros. Son incurie, qui a alimenté les discussions sur facebook, peut le perdre puisqu’il vient d’être convoqué par la Commission de discipline de l’Ordre des médecins. L’organe de veille pour le respect de la déontologie du médecin l’a en effet appelé hier pour d’abord l’interroger sur ce qui s’est passé avec sa «patiente», avant de l’inviter devant la commission.
Selon Dr Joseph Mendy, vice-président et secrétaire général de l’Ordre des médecins, Dr Mahamadou Yaya Touré a reconnu avoir dépassé les limites avant de battre sa coulpe. «Il dit que c’était une blague entre collègues et que rien de tout ça n’était sérieux», nous confie-t-il. Avant d’ajouter que l’Ordre est en train de réunir les preuves pour pouvoir trancher en toute équité à la suite de son audition.
Aussi, Dr Joseph Mendy a-t-il tenu à préciser que ce médecin n’est pas un gynécologue, mais plutôt un médecin généraliste, qui est de la promotion de 2014. «Il est en service dans un institut pédiatrique qui travaille avec les daaras», éclaire le vice-président et secrétaire général de l’Ordre des médecins qui n’a pas manqué de déplorer «la légèreté» dont Dr Touré a fait preuve sur les réseaux sociaux. «Même s’il s’est excusé, on pense quand même qu’il a tenu des propos déplacés. De toute façon, on va se retrouver bientôt et apprécier la suite à donner à cette affaire», indique Dr Mendy.

Il risque gros
Le moins qu’on puisse dire, c’est que Dr Mahamadou Yaya Touré a cristallisé les rancœurs de toute la communauté médicale du pays. Ses «blagues» ont indigné des gynécologues qui ont vite fait de le bannir de leur rang. Certains médecins, avec qui on s’est entretenu, estiment même que ce jeune médecin n’a pas d’échappatoire vu la «gravité» de son acte. Ne serait-ce que pour la postérité, souligne l’un de nos interlocuteurs, Dr Mahamadou Yaya Touré doit être sanctionné.
Le Quotidien rendait compte dans sa livraison d’hier du débat soulevé sur la toile par Dr Mahamadou Yaya Touré. Il a en effet posté sur sa page facebook ses discussions avec l’une de ses patientes qui lui aurait interdit d’introduire ses doigts dans ses parties intimes. Il s’en est donné à cœur joie, lui et ses amis, au point même de pousser Dr Abdoulaye Diop, secrétaire général de l’Association des gynécologues-obstétriciens, à demander sa suspension en tant que médecin.

lequotidien.sn

Sénégal: l’envoi de troupes en Arabie saoudite provoque la controverse

Au Sénégal, la polémique sur l'envoi des troupes en Arabie saoudite - 2 100 hommes envoyés à la frontière avec le Yémen - ne désenfle pas. Et, depuis l'annonce officielle à l'Assemblée nationale lundi, de nombreuses voix s'élèvent pour s’y opposer, y compris au sein de la coalition gouvernementale.

Dans la presse sénégalaise ou dans la société civile, nombreux sont ceux qui craignent les représailles. « Le terrorisme est déjà à nos portes au Mali ou au Nigeria, pourquoi envoyer des troupes jusqu'en Arabie saoudite ? », s'interroge Aboubacry Mbodji de la Rencontre africaine des droits de l'homme (Raddho).

Au sein de la coalition gouvernementale, certains députés estiment que la vie des soldats sénégalais ne doit pas être échangée contre des pétrodollars. Malgré les réticences, le PS, un des partis au pouvoir, soutient cette décision. « Les Etats n’ont pas forcément que des amis, explique Abdoulaye Wilane, son porte-parole. Les Etats ont d’abord et avant tout des intérêts. Mais dans ce qui nous lie à l’Arabie saoudite, c’est comme ce qui nous lie à un pays comme la France, nous ne mettons pas en avant les intérêts pécuniaires ou autres. Ce que nous mettons en avant, ce sont les valeurs et les principes que sous-tend notre action diplomatique et notre politique extérieure. Nous sommes dans un pays où 95% des Sénégalais accomplissent le cinquième pilier de l’islam en direction de La Mecque. Comment voulez-vous que le roi Salman nous saisisse et que nous ayons les moyens d’intervenir et que l’on n’intervienne pas ? »

De son côté, le Parti démocratique sénégalais (PDS), le principal parti d'opposition, s'insurge et rappelle que les autres alliés de l'Arabie saoudite n'ont proposé qu'un soutien logistique.

Pourquoi faut-il se doucher avant de se baigner ?  Conseils à nos compatriotes africains et sénégalais

 

Les piscines sont importantes comme lieux de loisirs mais aussi de sport et de soin. Il y a beaucoup de passages dans une piscine et ce qui est problématique c'est la qualité de l'eau. Mais pourquoi une eau saine devient polluée, malsaine, impropre malgré les consignes de sécurité et de vigilance des maîtres-nageurs et autres agents.
N'oublions pas que les principaux fautifs sont ceux qui vont à la piscine.
« Bien souvent, certains prennent leur douche hebdomadaire à la piscine, les pipis, les produits dont on s'enduit, les parfums, déodorants, maquillages mais aussi les restes de selles (crottes) ou résidus de l'anus. C'est pourquoi certains pensent surtout qu'il faut se laver les fesses après avoir fait ses besoins pour élimer tous les résidus. De plus en plus d'enfants sont atteints de certaines allergies à cause de la qualité des eaux de piscine, n'oublions pas que les maîtres-nageurs aussi font les frais de cette insalubrité. Soyons vigilants. Quand on a des maladies de peau, ou autres, il est obligatoire de passer avant d'entrer dans le bassin de se laver et profiter pour vous laver l'anus.» pape CISSOKO ichrono.info
Le savez-vous : il y a une relation directe entre la douche et les yeux rouges qui piquent en sortant de l'eau. Laquelle ? Enquête à la piscine de Longjumeau...
Une piscine, c'est de l'eau, de l'air et des baigneurs... Pour que la baignade reste un plaisir, il faut que l'eau soit traitée, que l'air soit renouvelé et que les baigneurs respectent une bonne hygiène sanitaire. Pour garder une eau propre, des produits désinfectants comme le chlore et l'ozone sont utilisés... mais au contact des salissures, le chlore peut devenir irritant pour les yeux, la peau ou les bronches.
T'as d'beaux yeux (rouges) tu sais !
« Pas besoin de me laver, je vais à la piscine ! ». Ce raisonnement risque de vous piquer les yeux !
Le corps est naturellement porteur d'impuretés. Les produits de désinfection de l'eau, en combattant les bactéries, se combinent avec la matière organique des baigneurs comme la sueur, les peaux mortes, les cheveux, la salive, l'urine, les sécrétions nasales, les liquides de la peau et du cuir chevelu... et forment des sous-produits nocifs en forte concentration, comme les trichloramines. C'est cette fameuse famille des chloramines qui donne cette odeur si particulière aux piscines et vous fait des yeux rouges !
Plus il y a de bactéries, de microbes et de peaux mortes, et plus le taux d'émanation augmente.
La production de chloramine est identique, que les bassins soient couverts ou découverts, mais dans le cas des piscines couvertes comme à Longjumeau, où l'atmosphère ne se renouvelle que lentement, malgré une ventilation en marche continuellement, elle a un impact bien plus important sur les nageurs, maîtres-nageurs et le personnel.
C'est donc pour se débarrasser de toutes les peaux mortes et autres secrétions accumulées dans la journée qu'une douche avec du savon est obligatoire avant d'accéder aux bassins. Il faut également penser à se démaquiller, et bien-sûr, à passer aux WC avant la douche. Dernière requête avant de faire plouf : on se rince les pieds dans le pédiluve, surtout en venant de l'extérieur !
Enfin, même s'il n'est pas obligatoire à Longjumeau, le port du bonnet de bain est fortement recommandé pour leur bien-être et celui de tous.
Sans pollution organique, l'odeur de chlore serait pratiquement absente et vos yeux indemnes. Il serait dommage de se priver de ce confort !
Une eau surveillée en permanence
La Ville œuvre en permanence pour vous permettre une baignade agréable et sereine. C'est grâce à une importante machinerie et au travail de deux techniciens que l'eau du petit et du grand bassin de la piscine de Longjumeau est maintenue quotidiennement à température idéale (28 degrés) et à Ph neutre (entre 7,2 et 7,4 pour favoriser l'action du chlore). Les contrôles sanitaires inopinés réalisés tous les mois par la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS), en atteste.
L'eau courante arrive à la piscine Chichignoud à une température moyenne de 15 degrés et un Ph de 7,8. Elle est traitée, filtrée puis chauffée avant de rejoindre les bassins. Les deux techniciens se relaient pour surveiller, tous les jours, à plusieurs reprises la qualité de l'eau, en réalisant des mesures tests. En fonction des résultats, ils modifient, ou pas, l'apport en produits de désinfection. Un registre à l'accueil relève la fréquentation quotidienne de la piscine. « On voit bien comme le taux de chloramines augmentent proportionnellement à la fréquentation, explique Romuald. Si tout le monde prenait correctement sa douche en utilisant du savon, ce taux baisserait sensiblement. »
L'eau est renouvelée en permanence, par aspiration (par les grilles de fond) et par débordement (par les goulottes). Les pollutions de fond sont principalement des sables, et celles de surface, l'huile solaire, les cheveux, les poils, la salive... le tout passe par un bac de rétention, puis est filtré, nettoyé et traité chaque semaine. « L'apport d'eau est aussi fonction de la fréquentation, il atteint quasiment 80 litres par personne, sans compter les 3 vidanges annuelles. Avec un peu plus de discipline, nous pourrions descendre à 50 litres. Quand le taux de chloramines est trop important, on est obligé de fermer le bassin. Ça arrive 2 à 3 fois par an. Le port systématique du bonnet pourrait empêcher ce genre de désagrément. »
www.longjumeau.fr/Sport/Equipements-sportifs

Les mathématiques discrètes (en particulier la théorie des graphes) avec un spécialiste sénégalais Pr à l’Université d'Etat de l’Illinois aux USA, voici le Pr Papa Amar SISSOKHO

 

«L'Afrique est riche, ses enfants sont talentueux et on peut le voir à travers le monde, dans de grandes universités, dans de grandes institutions mondiales. Mais l'Afrique ne sait pas exploiter ou profiter de ses enfants, alors ce sont les autres qui en profitent directement mais le bénéfice est universel. C'est pourquoi ichrono.info recherche à travers le monde pour mettre en lumière ses enfants, ses intellectuels, chercheurs, inventeurs, banquiers, stratégistes, etc. Ils font la fierté du continent mais le continent doit créer des ministères de l'innovation et de la recherche pour recenser, accompagner ses dignes fils qui aimeraient tant que leur continent profite de leurs talents. Papa Amar SISSOKHO fait partie de ses enfants du Sénégal et de l'Afrique qui est spécialisé dans un domaine des mathématiques dont on parle beaucoup aujourd'hui (facebook, les réseaux sociaux, etc). Mais la théorie des graphes ou des réseaux a beaucoup plus de potentialités et notre compatriote en fin pédagogue nous explique en quoi consiste cette discipline très peu connue appelée les mathématiques discrètes. Ichrono.info remercie le Professeur Papa Amar SISSOKHO d'avoir pris du temps alors que les examens universitaires étaient en cours ». Pape CISSOKO ichrono.info


-Cher Professeur avant d'attaquer cette discipline peu connue dans les mathématiques, pouvez-vous nous dire rapidement votre parcours scolaire du Sénégal aux USA?


Apres le bac en 1992, j'ai passé une merveilleuse année au département de Mathématiques Appliquées et Informatique de l'UGB de Saint Louis (Sénégal). J'ai bénéficié par la suite d'une bourse du gouvernement Japonais pour faire un DUT en Electronique. Apres ce DUT, je suis allé continuer mes études aux Etats Unis ou j'ai obtenu un doctorat en mathématiques.
-Vous enseignez aux USA, vous êtes mathématicien et vous travaillez particulièrement sur un domaine peu connu du grand public mais que ce grand public utilise sans le savoir ; les graphes : Qu'est-ce que la théorie des graphes ?
Mon domaine de recherche est généralement au niveau des mathématiques discrètes. Cette branche des mathématiques s'intéresse aux notions (concrètes ou abstraites) que l'on peut distinguer ou séparer, contrairement aux notions dites continues. La théorie des graphes est une branche de recherche très populaire au sein des maths discrètes. Un graphe est composé d'objets et de relations entre ces objets. (On insiste sur le fait que chaque pair de ces objets est soit en relation ou pas en relation, mais pas les deux à la fois.)


-Quand on parle de la théorie des graphes on pense aux 7 ponts de Königsberg, au mathématicien Suisse Leonhard EULER, mais aussi on entend un langage particulier; les sommets, les arcs, les arêtes, les nœuds, les graphes, pouvez-vous nous dire un mot à ces sujets?


Le problème des 7 ponts de Königsberg (voir les détails sur Wikipédia) est en effet considère comme la genèse de la théorie des graphes. Euler aurait donc invente la théorie des graphes pour résoudre ce problème qui était hors de portée des méthodes de mathématiques disponibles à cette époque (18 ème siècle).
En guise d'exemple, on peut définir le «graphe-des-pays-voisins» dont les objets (appelés «sommets») sont les différents pays du monde une relation (appelée «arête») existe entre deux pays donnes s'ils ont une frontière terrestre en commun. On peut alors observer qu'avec quatre couleurs différentes a notre disposition, on peut colorier tous les pays du monde sur une carte de telle manière que si deux pays ont une frontière commune, les couleurs qui leurs sont assignées sont différentes. Cependant, la démonstration mathématique de cette observation nécessite à présent l'emploi d'un ordinateur pour résoudre certains cas particuliers. Dans d'autres domaines voisins (comme en informatique), on utilise aussi le terme «nœud» au lieu de «sommet». Finalement, le terme «arc» est utilisé à la place du terme «arête» quand on a un graphe dit «oriente» (dans ce cas, la relation entre deux sommets donnes a un ordre particulier). Il y a bien d'autres termes comme «arbre», «feuille», «parent», «descendant», etc. Cette terminologie est souvent motivée par les applications pratiques de la théorie des graphes.
-En travaillant sur ce sujet pour vous interroger, j'ai compris que la théorie mathématique des graphes était appelée la mathématique discrète, elle a des implications dans divers domaines: chimie, biologie, sciences sociales (réseaux/ transports), la gestion de projet, l'informatique et la physique quantique, ça fait beaucoup non? Les réseaux sociaux seraient une conséquence ou une résultante de la théorie mathématique des graphes.

Comme je l'ai dit tantôt, la théorie des graphes est une branche des mathématiques discrètes qui compte à son sein d'autres branches comme la combinatoire (qui est très utile en informatique). Il y a en effet énormément d'applications de la théorie des graphes dans tous les domaines que vous avez cites, et bien d'autres encore. Le fait que la théorie des graphes soit aussi bien adapte a toutes ces applications qui touchent à notre vie quotidienne n'est pas surprenant compte tenu de la définition d'un graphe. Encore une fois un graphe est plus ou moins comme un certain nombre de sommets (personnes, places, etc.) avec des arêtes (voisin territorial, ami, pont, etc.); et cette définition englobe plus ou moins tout qui se passe dans ce monde ou nous vivons. Par exemple, on peut modéliser le réseau Facebook avec un graphe dont les sommets sont les personnes qui ont une page Facebook et les arêtes sont les relations d'amis-sur-Facebook entres elles. Le graphe que l'on obtient à la suite de cette modélisation pourra donc être analyse avec les techniques et méthodes disponibles au sein de la théorie des graphes afin de trouver certaines structures ou particularités sur le réseau Facebook. De la même manière, l'outil de navigation (je parle de l'algorithme et non du GPS) qui permet de trouver le plus court chemin d'un point à un autre sur un réseau routier (et ce n'est pas la ligne droite dans ce cas!) est complètement base sur des techniques et principes venant de la théorie des graphes.


-Maintenant que je connais un peu plus la théorie des graphes qui permet de modéliser, de représenter la structure, on dira ici que le graphe est un raccourci de pensée qui modélise et formalise la diversité, est-ce que ce que je dis est vrai?


Ce que vous dites est vrai quand on se limite sur l'aspect applicatif de la théorie des graphes. Cependant, la théorie des graphes est un domaine de recherche des mathématiques et elle renferme des questions sur sa propre structure. Dans ce cas, ils y a d'autres branches des mathématiques (comme l'algèbre, l'analyse, et même les probabilités) qui jouent les rôles de modélisateurs pour donner des réponses à certaines de ces questions.
-En France le Pr Claude BERGE développe la théorie des graphes, le répétiteur en mathématiques de mon fils (Gabriel) vient de présenter un sujet sur les graphes parce qu'il y a un chapitre en seconde et c'est en cela qu'il est important de faire connaître ce domaine des mathématiques discrètes. Sachant que les réseaux sociaux et l'informatique utilisent les graphes pourquoi les enseignent-t-on si peu ?
Le professeur Berge a en effet beaucoup fait sur la théorie des graphes en France et sur le plan international avec en l'occurrence d'importants ouvrages sur le domaine. Malgré son importance, les mathématiques discrètes en général (et en particulier la théorie des graphes) n'occupent pas en ce moment une grande partie du programme universitaire (et encore moins scolaire) dans presque tous les pays du monde. Cela est en partie dut du fait que la plupart des gens qui enseignent les mathématiques et ceux qui établissent les programmes scolaires n'ont pas été (ou pas suffisamment) exposes aux mathématiques discrètes durant leurs formations. Je pense que cela est en train de changer petit à petit, et ce processus est accélère avec l'avènement des d'applications pratiques de cette branche des mathématiques qui est relativement jeune par rapport aux branches traditionnelles des mathématiques comme l'algèbre et l'analyse.


-Est-il vrai que la théorie des graphes permet d'économiser 1200 heures de calcul manuel, alors qu'avec l'informatique et ces gros appareils calculateurs, 3 h suffisent ?

La théorie des graphes peut en effet permettre d'économiser des heures de calcul sur beaucoup de problèmes (par exemple, trouver le plus court chemin d'un point à un autre sur un réseau routier), mais le nombre d'heures que l'on peut économiser dépend également d'autres facteurs comme le type de calcul à faire, la capacité de l'ordinateur utilisé, la qualité de la programmation, etc. Cependant, la plus importante contribution de la théorie des graphes à ce niveau est d'avoir donné des méthodes qui permettent de reconnaître à priori si certains calculs peuvent être achevés dans des durées acceptables (heures, jours, etc.) ou s'ils sont intraitables (même des siècles ne suffiraient pas) avec les méthodes actuelles. Cette partie de la théorie des graphes est fondamentalement liée à l'informatique.


-En tant qu'africain et sénégalais quels sont vos rapports avec ce continent ? Quel regard sur l'enseignement au Sénégal, est-on sur la bonne voie ?


Je n'ai pas assez fait à ce niveau. J'ai juste pu inviter un enseignant-chercheur du Sénégal qui avait passé une dizaine de jour pour faire des recherches au sein de mon département. J'espère pouvoir faire plus dans le futur. Je suis régulièrement l'actualité Africaine (en particulier celle du Sénégal) et je constate que l'intérêt qui est porte à l'enseignement est de plus en plus important. Dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche, les compétences sont présentes au sein du continent. Cependant le cadre de travail est toujours à déplorer. Pour le cas du Sénégal, l'enseignement est malheureusement en crise avec des grèves permanentes sur tous les niveaux. Le gouvernement doit faire plus d'efforts pour satisfaire une bonne fois pour toutes les revendications de base des enseignants et des étudiants afin que les choses puissent progresser normalement car l'enseignement est plus que jamais un secteur incontournable pour un développement durable qui a la capacité d'assurer une meilleure qualité de vie.


-La population sénégalaise est sur une mauvaise pente, que pouvez-vous dire sur les mentalités de nos compatriotes, pensez-vous avec le regard du voyageur mais surtout du scientifique rigoureux que le pays avance dans le bon sens ?


Le Sénégal est en train de faire face à beaucoup de problèmes sur presque tous les secteurs de la vie. La plupart des gens disent que la solution est de changer les mentalités. Malheureusement il n'est pas évident de trouver un plan d'action pour «changer les mentalités». Peut-être qu'il serait plus pragmatique de changer d'abord le système (même si on procède par étape) pour conditionner tout le monde à agir au-delà de l'intérêt personnel. Bien que cette question soit un peu philosophique, il nous faut des solutions pratiques qui sont applicables sur le terrain. Je pense donc qu'on a juste besoin d'un président qui a la volonté d'améliorer le système (comme l'ancien président Pedro Pires du Cap Vert). Avec un système adéquat, je suis confident que la majorité des sénégalais feront leur part du travail car ils y verront leurs intérêts personnels et collectifs.
Merci également à toi Pape. Je pense que je vais m'arrêter là pour cette fois.


Merci aussi à Mariama SISSOKHO SOW et Samba SOW (France) d'avoir permis cette rencontre.

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Décembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

BANNIERE 03 UNE IKRONO

Banniere UAA 260x600

Video galleries

logotwitterFacebook