Société

Désinformation, mise en cause de la parole savante, discrédit de la parole experte à la Sorbonne le 6 octobre 2018-gratuit

 

Désinformation, mise en cause de la parole savante, discrédit de la parole experte à la Sorbonne le 6 octobre 2018-gratuit 

 

Forum France Culture Les idées claires en public AU grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris
Découvrir

samedi 6 octobre 2018 dès 9h

Désinformation, mise en cause de la parole savante, discrédit de la parole experte :

médias, enseignants, chercheurs font face aux mêmes problématiques.
Comment comprendre les phénomènes en cours ?

Comment agir ?

À l'occasion du lancement de la 27e édition de la Fête de la science, participez au premier Forum Les idées claires, une demi-journée de rencontres et de débats, un rendez-vous en public pour démêler le vrai du faux !

9h-10h | La Méthode scientifique


Sciences, l'ère du doute par Nicolas Martin
avec Bernadette Bensaude-Vincent, Gérald Bronner et Etienne Klein

10h15-11h15 | Les Chemins de la philosophie


Faut-il renoncer à la Vérité ? par Adèle Van Reeth avec Jean-Claude Ameisen et Frédéric Worms

11h30-12h15 | Du Grain à moudre


Comment vulgariser sans falsifier ? par Hervé Gardette


avec Elena Pasquinelli, Marion Montaigne, Sébastien Carassou, Cécile Michaut


12h30-13h15 |

Entretien de clôture avec Eric Rochant, cinéaste par Olivia Gesbert et Lucas Menget (franceinfo)

Un événement France Culture en partenariat avec le Rectorat de l'Académie de Paris, la Bibliothèque nationale de France et franceinfo

Grand amphithéâtre de la Sorbonne,
au 47 rue des Ecoles - 75005 Paris

Entrée gratuite, réservation obligatoire

Appel à contribution-Sununet / Re-Source -90eme anniversaire du grand écrivain sénégalais Cheikh Hamidou Kane-Les 26 et 0ctobre 2018 Cité Internationale /Paris

Appel à contribution-Sununet / Re-Source -90eme anniversaire du grand écrivain sénégalais Cheikh Hamidou Kane Les 26 et 0ctobre 2018 Cité Internationale /Paris

Les 26 et 0ctobre 2018, notre organisation Sununet / Re-Source (Rencontre des Sénégalais pour une Organisation Utile des Ressources de la Communauté des Expatriés) va célébrer le 90eme anniversaire du grand écrivain sénégalais Cheikh Hamidou Kane. Nous serions très heureux que vous acceptiez d'intervenir dans cette grande rencontre.


Cet évènement qui aura lieu à la Cité Universitaire de Paris, Fondation Lucien Paye (Maison de l'Afrique) à Paris, est une occasion pour rendre un hommage appuyé et mérité à l'illustre écrivain sénégalais, c'est également, un moment pour discuter et examiner avec lui de la pertinence de son travail aujourd'hui.


Nous proposons les grandes lignes provisoires du programme (voir plus de détail dans le fichier attaché) : projection de film (l'aventure ambiguë), témoignages, lecture de texte par des comédiens, danse, conférences, voire ateliers.


Cher(e)s ami(e)s, si vous êtes intéressés d'intervenir dans cette rencontre, nous souhaiterons recevoir vos propositions dans un premier temps,, au plus tard le 29 Septembre 2018 afin que nous fassions le programme définitif qui sera délivré au Média et diffusé à partir du 5 Octobre.
Nous souhaitons vivement que votre choix puisse être croisé ou étendu aux problématiques et aux questions posées par Kane dans les Gardiens du Temple et/ou dans l'Aventure Ambigüe.


En effet, face aux remontées en puissance des particularismes, des revendications identitaires et des conflits nationalistes voire tribaux, il est clair que les thèmes abordés par Cheikh Hamidou Kane peuvent être actualisés ou repensés de plusieurs manières, et à plusieurs niveaux. Dans tous les cas, nous voulons profiter de cette célébration pour réfléchir ensemble sur les questions de tensions, d'éthique, de confiance que la modernité conquérante continue à poser.
Nous sommes persuadés que votre contribution sera utile dans le dialogue transdisciplinaire entre chercheurs, activistes et artistes d'horizons intellectuels et géographiques divers.


En vous remerciant pour la confiance que vous portez à cette rencontre et en espérant vivement pouvoir vous compter parmi nos intervenants, nous vous prions de croire, Monsieur, Madame, à l'assurance de notre très haute considération.

Prière de distribuer et de recommender des intervenants. Par exemple Lamine, Malick et Gael, je sais que vous n'allez peut etre pas pouvoir mais please envoyez le mail a un slammeur, ecrivain ou rappeur


Priere de copier egalement Madame Bintou Dramé dans vos reponses


NB – Pour ceux que je n'ai pas pu informer je vis maintenant au Nigéria où j'enseigne à l'American University à Yola

Contacts :
Lamine Sagna- lsagna <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. >
bintou Dramé <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. >

--
Pr Lamine Sagna -American University à Yola-Nigéria

Rappel

Statuts de l'association Re-Source/Sununet

ARTICLE 1 – TITRE

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi ayant pour titre : Rencontre des Sénégalais pour une Organisation Utile des Ressources de la Communauté des Expatriés – Re-Source/Sununet Global. Sununet est également le nom porté par notre association. Les noms Re-Source et Sununet sont des appellations de notre organisation et constituent des labels. La durée de vie de notre association Re-Source/Sununet est illimitée.

ARTICLE 2 – BUTS

L'association a pour objet de :
◦Accompagner, contrôler la réalisation des projets validés par Re-source / Sununet Global
◦Mettre en relief les atouts et les réalisations de la diaspora sénégalaise.
◦Contribuer à l'amélioration des institutions de notre pays, le Sénégal.
◦Contribuer efficacement au rapprochement de la diaspora sénégalaise avec le Sénégal
◦Participer de façon méthodique au développement économique de notre pays
◦Définir, de concert avec les professionnels et les intellectuels résidents les besoins et actions nécessaires pour le développement économique et le renforcement de la démocratie.

Un Enseignant c&#039;est une Tête ( la formation) mais aussi un Cœur sinon il échoue dans sa transmission....et les enfants aussi

 

Un Enseignant c'est une Tête ( la formation) mais aussi un Cœur sinon il échoue dans sa transmission....et les enfants aussi

Astou DIONGUE Professeure des écoles à MBOUR au Sénégal me confie ce texte riche d'enseignements à méditer, ce texte peut être transposé partout dans diverses situations

Un professeur, un instituteur, un passeur, un médiateur, tous ceux qui transmettent doivent être capable d'observer, d'écouter pour mieux répondre aux angoisses et préoccupations sourdes des bénéficiaires.


Si on n'écoute pas si on ne pense qu'à son programme ( important) on peut passer à côté de quelque chose.
Une classe est un ensemble de diverses personnes ( j'ai connu des classes avec 22 nationalités –classes de primo arrivants –interculturelle) et le professeur , seul doit gérer cette diversité, ce qui n'est pas facile mais un challenge qu'on peut réussir si on sait sentir ou ressentir.


A l'occasion d'une exposition à Besançon sur les objets ramenés par les anciens coopérants, j'ai reçu une classe de 22 nationalités et l'enseignante vient me voir pour me prévenir qu'il y a un jeune des pays de l'Est qui est réfractaire à tout.. Je reçois toute la classe et je leur explique pourquoi cette exposition. Puis je dis à la classe que nous sommes certes différents mais il y a plus de ressemblances entre nous que de différences et il suffit de vouloir retrouver chez l'autre cette similitude. Puis je demande aux élèves de visiter l'exposition et de revenir vers moi s'ils le veulent pour échanger.

Le jeune qui était réfractaire avait déjà changé de posture en m'entendant. Avec sa professeure expérimentée et très attentive nous nous faisons signe : ça bouge. Le garçon est resté longtemps devant un objet , et c'est l'occasion pour moi d'aller vers lui pour lui demander s'il y a dans l'exposition quelque chose qui lui rappelle son pays , il pointe du doigt et me dit ça il y en a chez nous mais on le fabrique autrement. La professeure s'approche de nous et entre dans l'échange, les copains qui ne voyaient jamais le garçon parler nous rejoignent et le garçon s'exprime, explique et tout le monde l'écouter. C'était le beau moment que le professeur a saisi pour continuer le travail avec ce jeune homme perdu qui avait subi des traumatisme et la violence de l'exil. Avec attention et tact on peut sauver un élève et le sortir de sa situation difficile qui est le reflet d'une expérience de vie mal vécue non assimilée. Un coup de pouce, une écoute, une attention, un regard, un toucher, peuvent faire beaucoup pour changer une personne.


P B CISSOKO

À lire et à méditer !!!

EXCLU EUROPE 1 - De plus en plus d&#039;enfants exposés aux ECRANS bien avant l&#039;âge de trois ans

 

EXCLU EUROPE 1 - De plus en plus d'enfants exposés aux écrans bien avant l'âge de trois ans

ÉTUDE - Malgré les recommandations des pédiatres, les parents seraient nombreux à mettre leurs enfants devant l'écran d'une télévision, d'un smartphone où d'une tablette dès la première année, selon une enquête de l'Inserm/Ined consultée par Europe 1.
EXCLUSIF


À quel âge nos tout-petits sont-ils réellement exposés aux écrans ? Alors que de nombreux spécialistes préconisent ne pas les exposer à des écrans avant l'âge de trois ans, une étude de l'Inserm/Ined*, consultée en exclusivité par Europe 1, révèlent que dès deux ans - et même pour certains dès 18 mois -, les enfants sont déjà confrontés aux téléviseurs, smartphones et autres tablettes.


Des écrans pour occuper les enfants... et soulager les parents


Premier constat à la lecture de cette étude : à l'âge de deux ans, l'écran le plus utilisé reste celui de la télévision. Deux-tiers des tout-petits la regardent même tous les jours, et parfois dès la première année. "À Douze mois... avec de petits dessins animés adaptés à leur âge", reconnaît ainsi auprès d'Europe 1 Elena, mère de deux jeunes garçons. "Si c'est vraiment utilisé à petite dose, ce n'est pas un problème. Ça peut être un film ou YouTube Kids. Ça rend service et tout le monde est content", argue-t-elle.


En ce qui concerne les ordinateurs et les tablettes, même si l'enquête montre qu'à deux ans une majorité d'enfants n'y touche pas, 20% les utilise tout de même au moins une fois par semaine. Ainsi Corinne, qui a trois enfants, avoue sans ambages qu'avec le petit dernier, la tablette lui a souvent rendu service. "Il devait avoir entre dix-huit mois et deux ans, il passait des nuits à se réveiller et pendant une heure et demi, voire deux heures, il restait complètement éveillé, du coup on le calait entre mon mari et moi, au milieu du lit, et il regardait Petit Ours brun ou Tchoupi", raconte-t-elle.


Et cet usage des tablettes et des smartphones très jeune serait particulièrement fréquent dans les familles nombreuses, selon Jonathan Bernard, chercheur à l'Inserm. "Les enfants qui ont au moins deux frères ou sœurs ont tendance à jouer moins aux jeux vidéo, mais à utiliser plus souvent des smartphones", précise-t-il.
Enfin, il faut savoir que si pratiquement tous les enfants de deux ans sont exposés à la télévision, la durée d'utilisation reste faible : moins de 30 minutes par jour pour la moitié d'entre-eux.


*Les chercheurs, qui présentent officiellement leurs résultats mardi après-midi, ont utilisé les données fournis par l'étude ELFE, une étude unique en son genre qui suit depuis leur naissance, et jusqu'à leur 18 ans, plus de 18.000 enfants nés en 2011 en France.


Sur le même sujet :


• Comment aider son enfant à lutter contre la dyslexie ou le déficit d'attention

Par Mélanie Gomez, édité par Romain David
La myopie en augmentation chez les écoliers


L'écran en lui-même pose-t-il problème ? Ou est-ce le fait de ne pas regarder au loin ou de manquer de lumière naturelle ?
Ce n'est effectivement pas l'écran en lui-même qui pose problème, mais l'utilisation intensive dans de mauvaises conditions, avec un manque de luminosité, de contrastes ou une faible résolution.


Cette utilisation entraîne cette myopie comportementale qui va s'aggraver. Mais ce n'est pas la seule cause : si un enfant regarde tout le temps de près - qu'il lise ou qu'il joue - une myopie peut également arriver.

Par Dr Marcel ICHOU

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Mars 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Video galleries

logotwitterFacebook

Copyright © 2019 ICHRONO. All Rights Reserved. Directeur de la publication: Jean-Yves Duval.
Email : contact@ichrono.info - Tel : +33625650505