Société

L’allégorie de l’aigle et l’aiglon pour apprendre à s’en sortir dans tout : la peur/le risque nous nous enseigne  Pourquoi le changement est-il parfois nécessaire pour nous aussi ? Souvent, pour survivre, nous devons, nous aussi, commencer un process

L'allégorie de l'aigle et l'aiglon pour apprendre à s'en sortir dans tout : la peur / le risque nous nous enseigne.


Pourquoi le changement est-il parfois nécessaire pour nous aussi ? Souvent, pour survivre, nous devons, nous aussi, commencer un processus de changement. Nous devons alors parfois douloureusement nous débarrasser de vieilles habitudes, souvenirs, coutumes. C'est seulement libéré du fardeau du passé que nous pouvons alors profiter du présent et de l'avenir.


C'est la leçon de l'aigle.


Voici celle de la version en anglais :


Pourquoi le changement est-il nécessaire? Plusieurs fois, afin de survivre, nous devons lancer un processus de changement. Nous avons parfois besoin de nous débarrasser de vieux souvenirs, des habitudes et des traditions du passé. C'est seulement libéré des charges héritées du passé que nous pourrons profiter du présent.


C'est aussi la théorie de la peur.


Pour éprouver quelqu'un il faut qu'il apprenne les difficultés de la vie, les risques, il faut qu'il se confronte à la réalité.
D'ailleurs chez Rousseau dans son Etat de Nature c'est le manque qui a permis à l'homme d'actualiser son intelligence qui était en puissance.
Un être tranquille qui ne connait ni le manque ni la difficulté a du mal à se débrouiller. C'est d'ailleurs pourquoi les jeux sont intéressants. En jouant nous cherchons des réponses avec des stratégies pour comprendre et réussir.
Les entrepreneurs connaissent bien cette théorie de l'aigle et son aiglon. Tous les deux vont sur la cime du rocher ou de la montagne et puis l'aigle cette mère va lâcher son aiglon qui est constitué ou a des dispositions pour survivre en déployant ses ailes. Il est vrai que l'aiglon aura peur du vide, la première fois, et toutes les questions vont traverser sa tête mais au final le jeu en vaut la chandelle et on peut appliquer cette image dans plusieurs domaine : entreprise, management, accompagnement, éducation, formation etc.


Le monde anima est une source de connaissance par analogie. La chatte et les chatons fonctionnent de la même façon.


Les chatons vont quitter la mère pour tenter de monter sur les arbres, mais les griffes rétractiles ne sont pas assez costauds et par conséquent les chatons chutent et retombent plusieurs fois avant de réussir.
La chatte qui ne les regarde pas (en vérité elle est à l'affût et surveille de loin ) les laissent s'entrainer et c'est pourquoi on dit «qu'on apprend en tombant » « les vertus de l'échec » etc
"L'aigle a la plus longue vie de tous les spécimens de son espèce : Il peut vivre jusqu'à 70 ans. Mais pour atteindre cet âge, l'aigle doit prendre une difficile décision en atteignant 40 ans :
- Ses longues serres devenues trop flexibles ne peuvent plus se saisir de la proie qui lui sert de nourriture
- Son long et pointu bec devient trop coudé.
- Ses ailes sont devenues trop lourdes en raison de leurs nombreuses anciennes plumes épaissies, et elles rendent son vol difficile.


Alors, l'aigle fait face à un choix difficile : mourir ou passer par un processus douloureux de changement qui durera 150 jours... soit 5 longs mois.
Ce processus exige que l'aigle vole jusqu'en haut d'une montagne sur son nid. Là, l'aigle va frotter et frapper son bec contre une roche jusqu'à ce qu'elle l'érode. Après cela, il attendra la repousse d'une corne neuve et rigide qui formera un nouveau bec.


Ensuite, il tentera d'arracher et d'user ses serres.

Après cela de nouvelles serres se développeront selon un processus de repousse permanente.
Puis encore, l'aigle commencera à plumer ses plumes âgées. Après cela, des plumes neuves plus légères et plus souples repousseront.
Et enfin, après ces cinq mois de douloureuse patience, l'aigle prendra son vol célèbre de renaissance et pourra vivre ses 30 années supplémentaires. "

DÉCÈS DE MAMADOU DIOP, ANCIEN MAIRE DE DAKAR

L’homme politique Mamadou Diop, maire de Dakar de 1984 à 2002, et ancien ministre de la Santé publique, est décédé lundi à l’âge de 81 ans à Dakar, a annoncé sa famille à l’Agence de Presse sénégalaise.

M. Diop a acquis sa grande notoriété dans l’espace public quand il a été, pendant près de vingt ans, maire de la capitale sénégalaise, mais il était d’abord officier de l’Armée française (1956-60), puis officier supérieur de la Gendarmerie nationale.

Mamadou Diop est né le 9 mai 1936 à Dakar. Breveté de L’Ecole nationale des sous-officiers d’active à Saint-Maixent (France) en 1956, il est incorporé à ce titre dans l’Armée française.

En 1960, année de l’accession du Sénégal à l’indépendance, il est promu lieutenant, revient dans son pays et intègre la gendarmerie. Il obtient son diplôme d’état-major en 1964, avant de commander aux compagnies de gendarmerie du Sine Saloum et du Sénégal Oriental.

Il a aussi dirigé l’Ecole de formation et d’application de la gendarmerie nationale. Mamadou Diop atteint le grade de colonel avant d’abandonner la tenue et d’intégrer la magistrature Il devient avocat général à la Cour suprême en 1971.

Sous le régime du président Léopold Sédar Senghor, premier président de la République du Sénégal, il est nommé secrétaire général de la Présidence, s’occupant des Travaux publics, du Transport et de l’Urbanisme. Il exerce cette fonction jusqu’au départ de Senghor en décembre 1980.

En janvier 1981, à l’arrivée d’Abdou Diouf au poste de président de la République, Mamadou Diop est nommé ministre de la Santé publique dans le gouvernement dirigé par Habib Thiam. En 1984, il devient maire de Dakar, un poste qu’il occupe jusqu’en 2002. Il y devient célèbre avec le surnom "Diop le maire".

.Docteur en droit et en philosophie, Mamadou Diop est titulaire de plusieurs décorations (Chevalier de l’ordre du mérite, Officier de l’ordre national du Lion, Croix de la valeur militaire).

Il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages. Le dernier en date est intitulé "La gouvernance culturelle - Promouvoir la culture pour construire le développement durable de la nation sénégalaise", paru chez L’Harmattan-Sénégal).

Auparavant, il avait fait éditer quatre livres sur le titre générique ’’les fondamentaux de la République’’ : ’’Finances publiques sénégalaise’’, ’’Le pouvoir local’’, ’’L’administration d’Etat au Sénégal’’ et ’’Le système politique Sénégalais’’.

APS

Sénégal: ils manifestent pour protéger leurs enfants

Environ 300 personnes habillées de noir, dont beaucoup de femmes venues avec leurs enfants, ont manifesté samedi 24 mars matin à Dakar, en réaction au meurtre récent de deux enfants et aux tentatives d'enlèvement de plusieurs autres. Ces citoyens demandent aux autorités d'assurer la sécurité de leurs enfants. Vendredi, le président Macky Sall a expliqué avoir donné des instructions à tous les services de sécurité de l'Etat pour que les auteurs de ces crimes soient arrêtés.

Les récentes affaires d'enlèvements et de meurtres d'enfants ont créé l'émoi au Sénégal. En particulier la découverte lundi dernier du corps sans vie d'un garçon de deux ans porté disparu depuis plusieurs jours et retrouvé à Rufisque. Les parents s'organisent pour éviter de laisser leurs enfants seuls dans la rue. Aisha Dramé, porte-parole du Collectif pour la protection de l'enfance demande aux autorités de réagir.

« On en est arrivé à un point où dès qu'un enfant disparaît, on nous contacte et on relaie dans la presse et sur les réseaux sociaux, on diffuse les photos au maximum, on donne les numéros pour qu'on retrouve ces enfants sains et saufs. »

Karine Joanelle est une mère de famille inquiète venue manifester avec ses enfants : « Nous sommes dans un pays que l'on appelle pays de la téranga [hospitalité, ndlr]. On n'avait pas ces soucis, se méfier de l'autre, douter de certains, mais malheureusement on en est là. »

Mamadou Wane est un ancien fonctionnaire de l'Unicef. Coordinateur de la plateforme pour la promotion et la protection des droits humains, il alerte depuis des années sur la maltraitance des enfants en situation de mendicité ; à l'origine selon lui de la création d'une sorte de réseau de traite des enfants au Sénégal : « C'est la banalisation de la présence des enfants de la rue qui a d'abord constitué le lit de vulnérabilité des enfants. Nous sommes tous responsables, la société dans son ensemble. »

Les organisateurs de la manifestation ont rencontré le ministre de l'Intérieur qui leur a promis le renforcement des forces de sécurité et la mise en place d'un numéro vert et d'un système d'alerte en cas d'enlèvement.

Rfi

Immigration irrégulière : 645 migrants rapatries de la Libye cette année

102 migrants rapatriés de la Libye sont arrivés à l’Aéroport International Blaise Diagne de Diass (AIBD), dans la soirée d’hier. En tout «depuis le début de l’année 2018, 645 migrants sénégalais ont été assistés dans leur retour volontaire et humanitaire au Sénégal», informe un communiqué de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) parvenu à la rédaction hier, jeudi 22 mars.

Le Comité national chargé de la gestion des réfugiés, des rapatriés et des personnes déplacées (CNRRPD) a organisé ce rapatriement avec l’appui de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Ces 102 migrants sénégalais ont été identifiés par la représentation consulaire du Sénégal pour la Libye, basée en Tunisie, fait remarquer la source.

Selon l’OIM, ce retour volontaire est facilité par le Fonds fiduciaire de l’Union européenne. La Direction générale des Sénégalais de l’extérieur et l’Organisation internationale pour les migrations vont accompagner les migrants de retour dans leurs communautés d’origine, en les assistant dans leur réintégration et en travaillant avec les autorités et les communautés locales pour la mise en œuvre des activités de ré- intégration, précise le document.

AUDIO

Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...
A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Calendrier

« Mai 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Video galleries

logotwitterFacebook