Erreur
  • Échec du chargement du fichier XML
  • http://ichrono.info/templates/sj_tech/templateDetails.xml
  • XML: failed to load external entity "http://ichrono.info/templates/sj_tech/templateDetails.xml"

Société

Casamance : Des députés rassurés sur la situation sécuritaire

Aps) – Des députés de l’Assemblée nationale, qui séjournent depuis dimanche à Ziguinchor, se sont dits rassurés par les autorités militaires de la zone militaire n°5 sur la ‘’tendance d’accalmie’’ en Casamance où la situation sécuritaire est ‘’sous contrôle’’, a appris lundi l’Aps.
 
Composée de 25 parlementaires, des conseillers du président de l’Assemblée nationale et de la directrice de la communication de l’institution parlementaire, cette délégation a été reçue lundi par le gouverneur de Ziguinchor, Guédj Diouf. Membres de la Commission défense et sécurité et de la Commission des lois, de la décentralisation, du travail et des droits humains, ils ont tenu une séance de travail avec le gouverneur autour des ‘’riches potentialités économiques de la région, des défis sécuritaires et des enjeux économiques de la filière anacarde’’.

‘’Nous nous félicitons de cette mission menée par des députés pour s’imprégner des défis sécuritaires en Casamance, mais aussi des défis économiques dans la zone. L’Assemblée nationale doit aussi se féliciter du courage des autorités pour faire transporter les noix de cajou par des bateaux à grand tirant d’eau’’, a déclaré Gueji Diouf. Après cette rencontre avec le gouverneur, la délégation a rendu visite au commandement de la zone militaire numéro 5, où elle a été reçue par le Colonel Khar Diouf, en présence de Ute Bocandé, de la Fondation Konrard Adenauer, partenaire de cette mission parlementaire à Ziguinchor. ‘’Ici, nous sommes les garants de la sécurité des personnes et des biens.

En Casamance, la tendance est à l’accalmie malgré quelques regains de tension et quelques phénomènes récurrents amplifiés par des effets médiatiques’’, a rassuré le commandant de la zone militaire numéro 5, Khar Diouf. La situation (sécuritaire) est sous contrôle. Il n’y a rien d’inquiétant’’, a poursuivi le Colonel Diouf après être briefé sur les objectifs de cette mission, dont le thème principal tourne autour de la ‘’Sécurité dans les zones frontalières’’.

SudOnline

Rapport OMS : Dakar, mais parmi les villes les plus polluées au monde–La pollution tue

 

Rapport OMS : Dakar, mais parmi les villes les plus polluées au monde –La pollution tue

-Regardez les nuages de fumée, on ne peut rien voir au loin, les enfants à cause de leurs tailles « bouffent » la pollution, les vendeurs ambulants, les mendiants, les routiers et les voisins tous auront des soucis de santé un jour. Les riches sont dans leurs grosses voitures climatisées et les pauvres sont dans la rue , Elgas parlait des murs sociaux grandissants au Sénégal, ouvrez les yeux et bougez-vous.
Les particules fines sont fines et insidieuses, elles se figent dans les poumons sans crier gare. Notre destin nous appartient veillons-y. Chaque citoyen peut être éco-responsable, la société civile peut obliger l'Etat à mieux agir. PB C


Par Mamadou Diagne

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié son rapport annuel sur la pollution de l'air dans les grandes villes de la planète. 4 300 agglomérations de 108 pays sont désormais inscrites dans cette importante base de données. L'organisation s'intéresse particulièrement aux particules fines, extrêmement dangereuses pour la santé. Parmi les mauvais élèves, figurent de nombreuses villes du continent asiatique, mais aussi Dakar.


Dans un de nos articles, on faisait état que Dakar était la deuxième ville la plus polluée du monde. En réalité, Dakar a bel et bien un niveau élevé, mais est encore loin des mégalopoles les plus touchées par la pollution.


Selon le site avocommentaires, il ne s'agissait donc pas du classement de l'OMS mais plutôt d'une sélection de villes réalisée parmi les 2900 répertoriées dans le rapport dévoilé par l'OMS il y a moins d'un mois.


Dans le classement exhaustif réalisé par l'OMS, des dizaines de villes sont largement au-delà de la moyenne dakaroise.
Cependant, le niveau de la pollution relevé à Dakar alerte plus d'un.

Les recommandations de l'OMS étant de 20 μg/m3 (pour les PM10) et de 10 μg/m3 (pour les PM2,5) et les statistiques de Dakar sont de 141 pour les PM10 et de 34 pour les PM2,5.


http://teranganews.sn/2018/05/rapport-oms-dakar-pas-2eme-mais-parmi-les-villes-les-plus-polluees-au-monde/


Suite


L'OMS liste aussi les causes de ces pollutions mortelles et Dakar les regroupe quasiment toutes : concentration d'industries, des voitures anciennes, des centrales à charbon, incinération des déchets, déforestation et on peut également ajouter des phénomènes naturels comme le sable et les poussières provenant du désert.
Malick est biologiste mais ne pensait pas que la concentration de particules fines était aussi importante.


« Là, cela m'étonne vraiment. Je ne pensais pas que Dakar était aussi polluée », a-t-il dit.


Contrôleur de gestion, Hospice Samb s'inquiète, lui, de l'inertie des autorités qui laissent par exemple les gens jeter et brûler les poubelles devant son lieu de travail.
« Vous voyez la statue, là, c'est Senghor car juste en face se trouve sa maison, un musée, mais cela n'empêche pas que l'on brûle. Si on voit et qu'on ne réagit pas, cela veut dire que quelque part, on cautionne », constate-t-il.


La statue de Senghor, à Dakar, avec les déchets autour et la nappe de pollution au fond. © RFI/Guillaume Thibault


Le président Macky Sall - qui se pose en leader dans la lutte contre la pollution - avait notamment promis, l'an dernier, la tolérance zéro pour les véhicules hors d'âge très polluants, mais l'application concrète sur le terrain prend du temps.


Cette pollution aux particules fines qui touche en tout cas la capitale pourrait devenir, à terme, un frein au développement.


http://www.rfi.fr/afrique/20180514-senegal-dakar-pollution-

Diabète : bientôt une pilule d'insuline au lieu des injections ?

Diabète : bientôt une pilule d'insuline au lieu des injections ?


Des chercheurs de Harvard proposent une formulation d'insuline sous forme de traitement oral pour éviter les injections quotidiennes que subissent les diabétiques. Il a fallu résoudre deux problèmes : la sensibilité de l'insuline à l'acidité gastrique et sa mauvaise absorption intestinale.

Pour des millions de personnes souffrant de diabète de type 1, les injections quotidiennes d'insuline sont indispensables car leur organisme ne produit pas cette hormone. Administrée par une pompe ou des injections sous la peau, l'insulinothérapie vise à contrôler la glycémie des patients. Ces injections répétées ont un impact sur leur qualité de vie et interfèrent avec leurs activités. Et s'ils ne suivent pas correctement leur traitement, les patients s'exposent à de graves complications.
Plusieurs équipes cherchent des moyens pour administrer l'insuline oralement ; un essai clinique mené par Oramed Pharmaceuticals a même démarré aux États-Unis. La prise orale d'insuline pose des problèmes car la molécule n'apprécie pas l'acidité de l'estomac et est mal absorbée par l'intestin. Un article paru dans Pnas décrit un traitement oral qui pourrait révolutionner la vie des patients.

L'insuline doit passer l'acidité de l'estomac et la barrière intestinale


Les chercheurs de Harvard proposent de transporter l'insuline dans une solution ionique contenant de la choline et de l'acide géranique, le tout inclus dans une gélule résistant à l'acidité. Cette présentation se conserve deux mois à température ambiante et quatre mois au réfrigérateur. Dans l'intestin plus alcalin, l'enveloppe du médicament, formée de polymères, se dissout et libère le liquide contenant l'insuline, qui doit encore passer dans le sang.


Dans un communiqué de Harvard, Amrita Banerjee, principale auteure de cette recherche, a expliqué que « Lorsqu'une molécule protéique telle que l'insuline pénètre dans l'intestin, de nombreuses enzymes ont pour fonction de dégrader les protéines en acides aminés plus petits. » L'insuline dans sa solution ionique resterait stable. De plus, la formulation qui utilise de la choline et de l'acide géranique a déjà montré son efficacité pour passer deux barrières : le mucus intestinal et les jonctions serrées des cellules intestinales, connues pour gêner le passage de grosses molécules comme l'insuline. Ici, chez des rats, cette insuline a pu réduire leur glucose sanguin. Il reste donc à tester cette formulation chez d'autres animaux, puis lors d'éventuels essais cliniques chez l'homme.
Pour en savoir plus


uPill, la pilule à ultrasons pour éviter les piqûres
Article de Janlou Chaput paru le 30 juin 2012


Pour éviter l'inconfort des piqûres quotidiennes que sont obligés de subir certains patients, voilà peut-être la solution du futur : une pilule à ultrasons nommée uPill. Un tel système accélèrerait l'absorption du principe actif durant la digestion et sa distribution aux régions à soigner, ce qui était jusque-là le facteur limitant des cachets classiques.
Voilà une annonce qui pourrait plaire aux personnes diabétiques. Celles-ci s'injectent quotidiennement par voie intraveineuse des quantités précises d'insuline pour réguler leur glycémie et doivent supporter l'inconfort et les douleurs qu'une telle manipulation entraîne.


Depuis longtemps, les scientifiques tentent de développer de nouveaux systèmes pour fournir une meilleure qualité de vie à ces patients. Malheureusement, l'insuline, lorsqu'elle est avalée, n'est pas absorbée assez rapidement par le système digestif et ne pénètre pas les tissus dans des délais raisonnables. Le concept a donc été abandonné et les diabétiques n'ont toujours pas d'autre choix que d'utiliser des seringues.


Depuis quelques années, on a découvert l'intérêt des patchs à ultrasons qui délivrent un médicament de manière dix fois plus efficace à travers la peau. Les ondes sonores chauffent légèrement les cellules et perméabilisent davantage les membranes, permettant à la molécule active d'intégrer le cytoplasme des cellules cibles.

Pour mesurer leur glycémie, les personnes diabétiques doivent récupérer une goutte de sang au bout du doigt. Elles peuvent ainsi évaluer la quantité d'insuline à s'injecter dans la circulation. Il n'existe pour le moment pas d'autre solution que la piqûre. © Amanda Mills, CDC, DP


Les pilules remplaceront les piqûres


C'est à partir de ce même concept que des chercheurs du MIT, en collaboration avec l'entreprise ZetrOZ spécialisée dans le matériel médical, ont développé uPill, une pilule qui émet des ultrasons et facilite l'absorption digestive des médicaments. Le cachet serait recouvert de la substance active et les ultrasons se déclencheraient une fois le dispositif avalé. La pilule est conçue pour résister aux sucs digestifs acides et s'élimine par les voies naturelles.
L'une des principales nouveautés de cette découverte, c'est la miniaturisation du procédé. Les inventeurs se targuent même d'être en train de développer le plus petit système à ultrasons du monde. Ils espèrent lancer uPill d'ici 2 ans, mais viennent pour l'heure d'entamer les tests sur les animaux pour s'assurer que leur prototype ne présente aucun danger. Son innocuité devra ensuite être vérifiée chez l'Homme puis son efficacité prouvée.


Il y a encore un hic : la pilule pourrait être vendue autour de 20 à 30 dollars pièce (16 à 24 euros) mais se veut, en théorie, réutilisable. Les chercheurs eux-mêmes doutent de la popularité de leur dispositif à un tel coût, surtout pour les personnes qui en ont un besoin quotidien. Des efforts supplémentaires devront être consentis pour réduire les tarifs et faire en sorte qu'uPill remplace finalement les piqûres.


Intéressé par ce que vous venez de lire ?


Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.
Toutes les lettres d'information Futura


• https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-diabete-bientot-pilule-insuline-lieu-injections-39707/#xtor=EPR-57-[ALERTE]-20180627

LA PAROLE! DE LA PENSÉE, À L'OREILLE! Par Pap Ndoy-Penseur libre et indépendant.

 

LA PAROLE! DE LA PENSÉE, À L'OREILLE! Par Pap Ndoy-Penseur libre et indépendant.

« La parole est un art et l'art est création. Dans l'histoire de l'humanité les Hommes ont cherché la bonne formule pour toucher les cœurs et les âmes. La violence n'a jamais servi que provisoirement, elle crée sur du feu qui brûle et finit en cendre, c'est pourquoi la bonne et belle parole est attendue comme le messie. Cette parole soigne et remet dans des dispositions plus décentes et plus commodes. Dans nos cultures les gens de façon tranquille ont recherché les mots justes et appropriés. Voyons chez C H KANE l'Aventure Ambiguë ( pour faire plaisir à notre ami Mr 6 SECONDES G. ENG du Cameroun qui veut qu'on cite nos auteurs ) : Thierno refuse d'entendre un récit qui ne soit l'écho très fidèle de la parole de Dieu ?
« Sois précis en répétant la parole de ton Seigneur... il t'a fait grâce de descendre son Verbe jusqu'à toi. Ces paroles, le Maître du Monde les a véritablement prononcées. Et toi, misérable moisissure de la terre, quand tu as l'honneur de les répéter après lui, tu te négliges au point de les profaner. Tu mérites qu'on te coupe mille fois la langue... » P B CISSOKO

DE LA PENSÉE, À L'OREILLE!


Quelle merveille que de Savoir Parler!


Et si Parler ne devait être que délices, cela ne pourrait être que fantastique d'ouvrir sa bouche pour émettre des sons articulés par la langue!
Des sons véhiculés par la voix animée par les vibrations de nos cordes vocales.
Hé oui, chaque voix dispose d'une empreinte singulière à chacune des créatures animales comme humaines!
De même que les hommes, les animaux se servent aussi de leur bouche pour se nourrir et exprimer des sentiments.


La langue est bien l'organe sensoriel du goûter.


Ne nous donne-t-elle pas la sensation du plaisir de manger quelque chose de suave, ou du déplaisir de ce qui est acre!
Toutefois, la différence radicale entre ces deux créatures, c'est que l'homme seulement, sait Parler, pour communiquer avec lui-même et tout le reste.
C'est ainsi, que toutes les autres créatures se comprennent instinctivement.


Inversement, c'est par Intuition que des communautés humaines de langues différentes communiquent.


Elles arrivent à s'entendre par une gestuelle et une expression mimiques.
Aussi la musique étrangère est une parfaite illustration de la communication intuitive.
Elle est un mélange mélodique et harmonieux, de souffle et de sons instrumentaux.
Des sons qui se trouvent soutenus et tempérés par la puissance de la voix humaine.


En elle-même, la tonalité de la voix humaine est mélodieuse, avec ou sans instruments musicaux qui en amplifient sa portée.
Universelle en traversant toutes frontières, la musique est bien la seule propriété humaine dont tout le monde peut jouir au-delà de toute barrière linguistique.
La musique a le génie de nous détacher du réel pour nous emporter dans le monde éphémère de l'irréel.
Les sons émis par les instruments musicaux nous parlent, ils sont bien l'expression sonore de nos pensées.
Elle fait monter notre pression sanguine, en augmentant notre battement cardiaque, et finalement, elle nous soule de joie.
Et l'on se sent monter et descendre au rythme de la cadence des sons magiques libérés par les mots codés par ces instruments.


Et plus savoureuse encore, est l'image véhiculée par l'articulation des sons entendus.


Et lon se demanderait même, si Entendre n'était pas plus agréable qu'Écouter, car Il nous arrive de déguster une chanson, puis de l'aimer, sans comprendre un mot de la langue utilisée.
N'est elle pas donc géniale, cette Parole qui a la magie de nous donner du bonheur, et nous adoucir le cœur, et un instant après, l'endolorir pour nous rendre malheureux.


Elle devient diabolique quand elle nous rend malheureux, et l'ange quand elle nous rend heureux.
Un démon quand elle nous embrouille l'esprit, et angélique, quand elle nous embaume le cœur.
La parole est destructive quand elle est mal intentionnée, malencontreuse ou délibérément méchante.
En revanche, elle est réjouissance et égayante, quand elle est gentille, aimable et franchement plaisante.
En même temps qu'elle sert à chanter la beauté du monde, elle a aussi la faculté d'en étaler sa laideur.
Elle est si puissante que sa douceur rend heureux, pendant que la rudesse de son accent délaisse malheureux.
La belle parole nous soulage de nos douleurs, et nous console dans nos chagrins.


Par contre une mauvaise parole nous afflige et nous attriste, comme seule, la mort peut nous atteindre.
Si bien, qu'abattus et profondément blessés dans notre for intérieur, la bonne parole nous sauve en étant là, à la rescousse, pour nous remonter le moral et nous aider à nous relever.
Aussi, la parole peut être ressentie comme malfaisante et malveillante, ou tout simplement, bassement Cruelle.
Mais la noblesse de sa sublimité voudra toujours qu'elle soit bienfaisante, bienséante, et bienveillante.


La Parole est donc sacrée!


C'est tout un art que de savoir en faire meilleur usage, en Parlant et Écrivant comme en chantant, Entendant et Écoutant comme le mélomane!
Aussi la Parole, qui est ce son émis par la bouche et articulé par la langue, ne semble pas indispensable à la communication.
La Parole est alors un simple outil de transport et d'échange des informations.
Mais oh combien cette Parole est destructrice, et édificatrice!


Comme moyen de communication avancé entre les hommes, la Parole peut être mielleuse ou aigre.


La Parole est ainsi l'expression de la pensée!


Elle est ce système de signes vocaux qui, une fois sortie de la bouche, ne peut être ravalée, ni rattrapée!
Elle reste gravée dans notre coeur et dans notre esprit.
Même si l'on peut tout pardonner, l'on ne saura définitivement tout oublier.
Les bons comme mauvais souvenirs sont toujours là, à l'affût d'un prétexte pour nous ressurgir en pleine conscience.


D'où qu'il n'y a aucune urgence à Parler, mais qu'il est plutôt, plus pressant d'apprendre à Écouter!
Néanmoins, il est fondamental de bien Réfléchir avant toute prise de paroles!


La Parole reste inévitablement, une arme contre l'expression du Bonheur ou du Malheur!
Toutefois, la manière de dire les choses tire sa pertinence dans la Diction qui, est l'art de bien dire et agencer un ensemble de mots servants à exprimer une opinion ou une pensée.
Aussi ce qui est Dit, peut avoir une expression écrite ou orale.


En parlant, l'homme s'adresse à son semblable dans l'espoir d'être bien compris.


Mais l'effet recherché par la transmission de tels messages, peut être corrompu ou embelli, par la diction qui s'expose par la parole, composée de mots bien ou mal choisis.
Tout compte fait, on parle avec la bouche, on entend et écoute par nos oreilles, on écrit avec nos doigts.
Mais tout cela se fait sous le contrôle de notre cerveau qui analyse, crée et gère les événements émotionnels ressentis à l'endroit coeur.
Une émotion affective qui nous atteint et fait que notre état mental général devienne joyeux ou morose.
La diction a donc le pouvoir de bien dire, de corriger ou d'empirer tout ce que la parole comporte en bien comme en mal.
Elle peut aussi rendre la parole belle ou moche par l'usage des mots adéquats.


Toutefois, la parole n'aura de sens que, dans son contexte, et quand elle est Écoutée ou Entendue par son destinataire.
L'auteur de la bonne ou mauvaise Parole, peut ou ne pas être conscient des effets engendrés par la magie des Mots usités.
C'est pourquoi, il est fondamental d'être raisonnable dans la révélation de nos Pensées et Sentiments apparents ou profonds.
Par ailleurs, il est évident qu'aucune loi humaine n'interdit la jouissance auditive ou la liberté verbale.


Dès lors, la question nous revient encore à savoir, s'il n'était pas beaucoup plus agréable ou désagréable d'Entendre, d'Écouter ou de Parler?
Cependant, Entendre c'est percevoir un ensemble de vibrations sonores!


Alors que la perception d'une sonorité peut conduire à plus d'attention de notre fonction d'Écoute.
Cependant, l'on n'a pas besoin d'Écouter pour Entendre, car écouter suppose des efforts, alors qu'entendre peut être très furtif.
C'est ainsi qu'Écouter requiert toujours une attention soutenue pour comprendre.
Et c'est cela qui fait appel à d'autres de nos fonctionalités.


C'est donc magique pour l'homme d'avoir la faculté d'entendre, d'écouter et de voir un monde qui lui est extérieur.
Aussi, ce sera toujours à travers ses semblables qu'il trouve le miroir de son intérieur!


Quant à l'écriture qui est une autre forme d'expression de la pensée, elle se présente sous un système de signes graphiques.
A son origine, nous pouvons affirmer que l'homme est bien né avec la possibilité de Parler intelligible pour se faire comprendre dans la communauté linguistique qui l'a enfanté.
Dès sa naissance, il commence à entendre et à enregistrer les sons émis par son environnement.
En grandissant, il apprend à affecter une signification communautaire à chaque mot ou groupe de mots, composé de sons.
Adulte, il a déjà bien intégré sa communauté linguistique dans l'esprit et la forme de sa structure.


Mais qu'en est-il du processus de création des Mots qui sont d'usage courant?


En tout cas, rien n'empêche de croire qu'ils s'articulent instinctivement d'abord, puis se conçoivent et se construisent intuitivement par la suite.
C'est ainsi que l'animal créateur qui dort en chacun de nous, se réveille brusquement pour faire survivre son instinct premier de créativité.
Et de ses tréfonds, instinctivement émet un son qui, mécaniquement, épouse les contours d'une banale image à la quelle, jusque-là, aucun nom n'était formellement associé.
Ainsi advint, son acception, cette sorte d'appropriation par la conscience populaire.


Et bien plutard, arrive l'intuition pour normaliser et formaliser le Tout.


La langue jouit donc d'un double caractère instinctif et intuitif qui symbolise la Création.
Parler, c'est alors CRÉER un Acte public qui peut aboutir à des situations conflictuelles imprévisibles.
C'est donc émettre des points de vue différents nécessitant des réactions parfois très délicates.
En définitive, Parler c'est, assumer la souveraineté de son individualité caractérisée par un EGO altruiste, ou égocentrique.
Tout cela fait donc que, face à une situation périlleuse, l'homme réagit, guidé par son instinct de survie!


Par contre, quand les événements le lui permettent et, selon son expertise, il peut soit, agir rapidement par Intuition, ou se donner le temps de bien Réfléchir.
Dans ce cas, c'est son esprit Raisonnable ou Extravagant qui va le conduire à prendre la bonne décision de bien Parler ou non.
En tout état de cause, l'homme doit apprendre à être Maître de son destin Verbal en cultivant cet Esprit de discernement qui lui permettra, à force d'exercices, d'arriver à rester serein et froid quand, tout bouillonne, ou présente un calme apparent.

Saint Louis le 24/06/2017

Pap Ndoy

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Septembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

BANNIERE 03 UNE IKRONO

Video galleries

logotwitterFacebook