Filtrer les éléments par date : jeudi, 05 juillet 2018

Le coup d’envoi des quarts de finale de la Coupe du monde approche. L’une des affiches les plus alléchantes opposera la Belgique au Brésil à Kazan. Des Diables rouges revenus de très loin, car menés 2-0 face au Japon en huitièmes à 20 minutes de la fin. Ils sont parvenus à renverser la vapeur et à l’emporter 3-2 au terme d’un match magnifique et surtout grâce au coaching de leur sélectionneur, Roberto Martinez.

Remercier l’entraîneur après une rencontre ? A Rostov, lundi dernier lors de Belgique-Japon (3-2), ce fut un reflexe pour Nacer Chadli, l’homme qui a donné la victoire aux Diables Rouges dans les tout derniers instants de la rencontre. Sorti du banc quand les choses se sont compliquées, il a été déterminant tout comme Marouane Fellaini, auteur du but de l’égalisation.

Roberto Martinez, leur sélectionneur, a de nouveau marqué des points. Son coaching a permis à la génération dorée belge de s’offrir enfin un match référence et d’éviter un nouveau fiasco. La défaite, le jeune technicien de 44 ans ne l’a pratiquement jamais connue sur le banc des Diables rouges.

Son bilan pour l’instant : 18 succès en 24 matchs et un seul revers face à l’Espagne en septembre 2016 (2-0) à l’occasion de ses débuts. L’Espagne, son pays natal. Mais le footballeur et l’entraîneur Martinez se sont construits en Angleterre.

Contingent « anglais »…

C’est à Swansea puis à Wigan qu’il établit sa réputation de manager. A la clé : une prestigieuse Coupe d’Angleterre en 2013 avant de prendre les rênes d’Everton, l’autre club de Liverpool, pendant trois saisons.

L’Angleterre, ça tombe bien : 12 Diables rouges sur les 23 présents en Russie évoluent en Premier League. Le tacticien ambitieux fait pratiquer à ses talentueux joueurs un football offensif. Avec déjà 12 buts, les coéquipiers d’Eden Hazard possèdent la meilleure attaque de cette Coupe du monde.

Mais tout n’est pas parfait et certains choix de Martinez continuent d’interroger comme contre le Japon où son équipe a paru manquer d’inspiration, à l’image du chef d’orchestre Kevin de Bruyne. La défense à trois s’est montrée très fragile face au Japon et certains éléments semblent évoluer contre-nature comme Ferreira Carrasco perdu sur son côté gauche.

A l'heure de faire face au Brésil, Martinez serait bien inspiré de trouver la clé pour se qualifier en demi-finale de Coupe du monde pour la première fois depuis 1986.

COUPE DU MONDE 2018

QUARTS DE FINALE

Q1 : FRANCE – URUGUAY ► Vendredi 6 juillet à 14h à Nijni Novgorod
Q2 : BRESIL – BELGIQUE ► Vendredi 6 juillet à 18h à Kazan
Q3 : SUEDE – ANGLETERRE ► Samedi 7 juillet à 14h à Samara
Q4 : RUSSIE – CROATIE ► Samedi 7 juillet à 18h à Sotchi

DEMI-FINALES

D1 : VAINQUEUR Q1 – VAINQUEUR Q2 ► Mardi 10 juillet à 18h à Saint-Pétersbourg
D2 : VAINQUEUR Q3 – VAINQUEUR Q4 ► Mercredi 11 juillet à 18h à Moscou

MATCH POUR LA 3 PLACE

PERDANT D1 – PERDANT D2 ► Samedi 14 juillet à 14h à Saint-Pétersbourg

FINALE

VAINQUEUR D1 – VAINQUEUR D2 ► Dimanche 15 juillet à 15h à Moscou

REUTERS/Hannah McKay

Publié dans Sport

Elle vient d’être nommée mardi 3 juillet commissaire générale dans le cadre de la Saison des cultures africaines, la Saison Afrique 2020, une initiative lancée par le président français Emmanuel Macron. La Sénégalaise N’Goné Fall, 51 ans, architecte, commissaire d’expositions, intellectuelle et cofondatrice d’une plateforme dans les nouveaux médias et les arts visuels, devient ainsi une figure incontournable de la scène culturelle internationale. Portrait.

C’est elle qui aura la tâche aussi réjouissante que difficile de « permettre de faire découvrir en France, l’image d’une Afrique en mouvement et en pleine mutation », selon le communiqué publié par la ministre de la Culture française, Françoise Nyssen, la tutelle avec le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères de l'initiative Saison Afrique 2020 qui sera mise en oeuvre par l'Institut Français courant 2020.

Les initiés connaissent et apprécient N’Goné Fall depuis longtemps. Déjà en 2001, elle était commissaire invitée aux Rencontres de la photographie africaine de Bamako. En 2016, elle présidait le jury de la Biennale de Dakar, et dans la même année, elle a concocté une exposition au Danemark à majorité féminine sur les voix critiques d’artistes activistes, When Things Fall Aparat. Critical Voices on the Radars.

La défense des artistes en Afrique

Née en 1967 à Dakar, diplômée à l’âge de 26 ans en architecture par l’École spéciale d’architecture à Paris, N’Goné Fall s’engage rapidement auprès de la Revue noire avant de devenir à son tour entre 1994 et 2001 directrice de cette rédaction pionnière et très engagée dans la reconnaissance des artistes africains dans le milieu de l’art international. Sa nomination en tant que commissaire générale de la Saison Afrique permettra à N’Goné Fall de devenir une figure centrale pour la défense des artistes en Afrique, un rôle incarné depuis longtemps par Simon Njami, écrivain et essayiste né à Lausanne de parents camerounais, cofondateur de la Revue noire et commissaire d’expositions mythiques comme Africa remix.

Quant à N’Goné Fall, elle a codirigé plusieurs anthologies ayant fait date : l’Anthologie de la photographie africaine et de l’océan Indien en 1998 et puis, en 2001, l’Anthologie de l’art africain du XXe siècle, publiée par les prestigieuses éditions Revue noire. C’était le fruit de longues années de recherche et un coup d’épée dans la scène internationale de l’art qui longtemps ignorait cette autre histoire de l’art.

Les artistes femmes du continent africain

Dans le cadre de ses recherches scientifiques, elle n’a pas cessé de faire découvrir des artistes femmes du continent africain. Lors de l’exposition sur l’art féministe dans le monde, Global Feminisme, en 2007, au Brooklyn Museum, à New York, elle a notamment rédigé dans le catalogue la partie sur la contribution de l’art africain. Du jour au lendemain, elle s’est retrouvée dans le rôle d’une pionnière concernant la recherche sur la production des femmes artistes en Afrique.

Enfin, et ce n’est peut-être pas le fait le moins important dans sa nomination, N’Goné Fall est aussi cofondatrice du collectif Gaw-Lab de Dakar, une plateforme dédiée à la recherche et la production dans le domaine de l'art numérique pour interroger « l'interdépendance entre la réalité numérique et l'espace public et social ». Relier les cultures et les continents à l’ère numérique, tout un programme pour sa nouvelle fonction au sein de la Saison Afrique 2020.

Institut Français

Publié dans Art & Culture

Dakar 4 juil (APS) - Le président de l’’Alliance en faveur de la loi sur la CMU’’ (Couverture maladie universelle), Justin Tine, a jugé, mercredi, ‘’nécessaire de lancer une série d’activités impliquant les parlementaires’’, pour qu’ils comprennent ‘’les enjeux de cette politique sanitaires et les difficultés auxquelles les gens sont confrontés’’.

 
‘’On a jugé nécessaire d’apporter une contribution non pas individuelle en tant qu’organisation individuelle pour soutenir cet effort consolidé par les mutuelles de santé, car nous devons le renforcer et faciliter le dialogue pour sa pérennisation ‘’, a dit M. Tine, lors d’un atelier sur la CMU, organisé avec la commission ’’Santé, affaires sociales et solidarité nationale de l’Assemblée nationale.
 
Il a expliqué que c’est pour cette raison que ‘’l’Alliance a jugé également [nécessaire] de lancer cette série d’activités, en impliquant les parlementaires, pour qu’ils comprennent les enjeux de cette politique sanitaires et les difficultés auxquelles les gens sont confrontés’’.
 
Il s’agit aussi de faire en sorte qu’’’ils soient préparés à apporter leur contribution majeure et substantielle dans cette discussion qui pourrait dériver vers un cadre beaucoup plus organisé sur le plan juridique mais aussi à travers une loi’’.
 
Selon lui, ‘’l’Etat du Sénégal a pris une initiative noble en ayant le courage de lancer un programme qui vient consolider des actions communautaires dans les années 90 à travers les initiatives de certains villages de mettre en place des mutuelles de santé’’.
 
‘’Il me semble important, en tant que parlementaire, de porter le plaidoyer à l’endroit de la population mais aussi à l’endroit de l’autorité et des partenaires stratégique, pour qu’ils puissent encore doter de moyens la CMU’’, a souligné la présidente de la commission Santé, affaires sociales et solidarité nationale de l’Assemblée ntionale, Aminata Guèye.
 
Elle a rappelé que l’objectif de cette rencontre était ‘’d’outiller les parlementaires que nous sommes et de mettre à notre portée le maximum d’informations à propos de la CMU’’.
 
Elle estime que ‘’c’est un programme très ambitieux de la part de l’Etat et en tant qu’élus du peuple, nous avons le devoir et l’obligation de relayer les informations mettant le focus sur la sensibilisation à la plus basse échelle dans les conseils de quartier avec les organisations communautaires, pour qu’elles comprennent la loi’’.
 
‘’Il s’agit de comprendre et d’apporter des amendements quand la loi passera à l’Assemblée nationale, s’ils [s’avèrent] nécessaires ‘’, a-t-elle précisé.

DS/ASG/OID

Publié dans Société

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Juillet 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Video galleries

logotwitterFacebook