Filtrer les éléments par date : vendredi, 27 juillet 2018

Le Lac Rose, une merveille de dame nature Pape Matar Badji

Situé à quelques encablures de la capitale sénégalaise, le lac rose est l'un des sites touristiques disposant des plus grandes audiences en Afrique de l'Ouest.
Sa renommée, il la doit avant tout à son caractère distinctif des autres surfaces maritimes du pays mais aussi à une campagne de vulgarisation orchestrée en grande partie par le Rallye Paris Dakar.

Un événement de dimension internationale et dont le site représentait l'ultime étape ou le point d'arrivée il y a quelques années.

Un site plus utile qu'agréable car en dehors de l'attraction dont il fait preuve, le lac renferme un trésor qui permet à beaucoup de foyers sénégalais de subvenir à leurs besoins.

Une équation ou curiosité naturelle ?

On serait tenté de dire que cette équation est à deux inconnues d'autant plus qu'elle concerne son aspect et son goût.

Pour le premier cas, il faut mettre en évidence la teinte du lac qui a fini par faire sa renommée.
De son vrai nom "Lac Retba", le lac a troqué son nom scientifique pour se vautrer dans une coloration rose qui anime ses cartes postales.
Une couleur mauve qui migre perpétuellement en fonction des heures de la journée pour aboutir à une couleur rose écarlate.

Un spectacle tout simplement féerique qui continue d'émerveiller les amoureux et autres curieux de la nature.

Alors simple effet d'optique ou prouesse de dame nature, il est possible d'expliquer ce phénomène naturel par des raisons scientifiques.
En effet le fond du lac est occupé par une algue microscopique encore appelée cyanobactérie, qui, pour annihiler la concentration de sel, fabrique un pigment rouge.
Ce dernier contribue à l'oxydation du fer de l'eau salée expliquant le changement de couleur.

La seconde inconnue est relative à son goût. Jadis rattaché à l'océan Atlantique, le lac a été isolé de ce dernier par la sécheresse.
Le fossé est occupé aujourd'hui par une accumulation de dunes de sable sur lesquelles triomphent majestueusement des palmiers et des filaos.

L'eau du lac rose est réputée trop salée: elle contient plus de quantité de sel que le liquide de tout l'Océan atlantique.

Il est ainsi catalogué comme étant la "Mer morte" du Sénégal. Un litre du lac rose contient 380 grammes de sel, une quantité 10 fois supérieure à celle de l'océan Atlantique.

Un peu de sel pour donner goût à la vie des populations

Le business du sel est le secteur d'activité majeur du lac rose derrière le volet touristique.

Le spectacle est juste fabuleux, des barques ou petites pirogues animent la navigabilité du lac.
A bord, des ouvriers, enduis de beurre de karité ou d'équipement de protection, partent non pas à la pêche aux poissons ou autres fruits de mer mais plutôt à l'extraction du sel.
Et cette activité enregistre aujourd'hui beaucoup d'adeptes.

Ils sont estimés à plus 2 000 individus sillonnant quotidiennement les fonds du lac à la recherche du sel.

Aux abords du lac pullulent des tas de sel stockés par les "chercheurs". Hommes et femmes s'activent pour booster leurs revenus.
Le sel extrait du lac est l'un des plus qualitatifs. Il est revendu sur le marché entre 14 000 et 15 000 le sac de 25 kg.

Un paradis menacé

Le constat est unanime, le lac rose est sévèrement menacé.


S'il était possible d'estimer sa superficie à 15 km² au XVème siècle, aujourd'hui le lac ne dépasse pas les 4 km² d'envergure de nos jours.

Une situation alarmante pour les "amis du Lac rose". Si l'effet du changement climatique y est pour quelque chose, l'essentielle de la menace est du ressort de l'homme.
Les terres du site sont accaparées par des particuliers avec des constructions anarchiques.

Elles participent pleinement à la détérioration de l'image du site.

Et, en sus de cela, il faut noter les actions dévastatrices des riverains n'hésitant pas à déraciner les arbres plantés aux abords du lac pourtant utiles pour endiguer l'avancée de la sécheresse.

Un maillon essentiel du tourisme sénégalais


Vous ne saurez citer cinq lieux touristiques sénégalais sans y adjoindre le lac rose. Le site enregistre une affluence élevée.
Dans la région de Dakar, il est, avec l'Île de Gorée, l'un des sites qui accueillent le plus de touristes.
Disposant de suffisamment d'arguments écologiques, le site regorge aussi de diverses activités pouvant offrir un séjour de rêve à ses visiteurs.
L'aménagement du domaine touristique a permis la réalisation d'infrastructures hôtelières destinées à accueillir les touristes.

Et le lac rose ne s'arrête pas simplement à des hôtels et à un lac qui change de couleur... c'est aussi un endroit merveilleux taillé par la nature à l'image des dunes de sable que vous pourrez franchir à l'occasion des safaris organisés par les guides soit à dos de chameau, soit à cheval.

Pour les amateurs de sport mécanique, il vous sera possible de vous adonner à des courses de quad aux environs du lac !

L'endroit invite au calme, au repos et à l'évasion.

Que vous soyez seul ou en famille, venez vous ressourcer ou faire le vide pour mieux rebondir.
Ainsi nombre d'activités ludiques sont capables de vous faire oublier les vicissitudes de la vie urbaine.

Tags : Dakar Environnement Lac Rose Sangalkam Sel Sénégal Tourisme

Publié dans Afrique

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Juillet 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

BANNIERE 03 UNE IKRONO

Banniere UAA 260x600

Video galleries

logotwitterFacebook