Société

Publié dans Société

Lettre ouverte à Mr Macky Sall président de la république sortant et candidat aux présidentielles du 24 Février 2019 par Abdou Ndiaye Esprit libre.

Jan 05, 2019
Lettre ouverte à Mr Macky Sall président de la république sortant et candidat aux présidentielles du 24 Février 2019 par Abdou Ndiaye Esprit libre.

Lettre ouverte à Mr Macky Sall président de la république sortant et candidat aux présidentielles du 24 Février 2019 par Abdou Ndiaye
Esprit libre.
Merci à Bamba FALL pour le partage

Objet : " LES SÉNÉGALAIS DANS LE CŒUR "

Monsieur le président sortant et candidat aux prochaines élections .

Vous avez choisi la date du 11 décembre correspondant au 57e anniversaire de votre naissance pour réunir vos proches et sympathisants pour organiser une cérémonie de dédicace de votre livre de récit autobiographique " le Sénégal au cœur "
Monsieur le président j'aurais choisi le titre " le SÉNÉGAL DANS LE CŒUR " à la place et pour qui sait bien lire et analyser comprend aisément la touche d'une cellule de communication d'une culture occidentale ou occidentalisée derrière cette tentative de dernière chance de vous faire rentrer davantage dans le cœur des sénégalais.


Monsieur le président , tout en vous souhaitant avec un léger retard un très joyeux anniversaire , je vous signale que vous avez été mal conseillé de sortir un livre à résonance autobiographique à la veille des élections présidentielles car ni le contexte ni le contenu ne s'y adaptent .


Vous auriez gagné à vous limiter strictement et objectivement à votre parcours politique et peut être votre cursus scolaire sans essayer de répondre à des provocations antérieures et sans porter de jugements de valeurs personnels et vous montrer en exemple pour cette jeunesse sur qui repose l'élection du prochain président sénégalais, si vous teniez vraiment à prendre votre plume.


Monsieur le président les quelques passages repris par la presse et par vous même de votre livre montrent un déphasage avec notre culture car vous êtes sensé savoir qu'un livre autobiographique objectif dans la culture sénégalaise heurte inéluctablement car notre culture est loin d'accepter le dévoilement de certains faits même avec le temps car la personnalité dans notre culture se forge justement dans ce "mythe " autour d'une personne qui avait fait dire à jean Paul Sartre que "la mort transforme la vie en destin " .
Une décontextualisation de culture s'est dressée devant vous face à ceux qui vous ont conseillé même si un relativisme culturel pourrait vous accorder peut être des circonstances atténuantes et il aurait été mieux adapté dans un contexte temporel post présidentiel c'est à dire après avoir quitté le palais avec un esprit beaucoup plus objectif libre et dénudé de tout intérêt intellectuel.


Les quelques passages mis à la disposition des sénégalais font ressentir parfois des règlements de compte surtout sur le passage par rapport à l'offense de votre prédécesseur Me Abdoulaye Wade que beaucoup de citoyens comme moi ont déploré et condamné avec la dernière énergie à l'époque.


Mais monsieur Sall , je me permet ici de vous appeler par votre nom car cette attaque et contre attaque de votre part sont personnelles mais dans votre réponse à votre mentor Abdoulaye Wade , vous remettez en relief le fameux problème de stratification sociale de nos sociétés qui, a mon avis en 2018 ,devrait être dépassée pour laisser place à une société socialement égalitaire pour un Sénégal uni et juste: Aucun citoyen n'est ni socialement mieux ni socialement supérieur à l'autre et j'y crois fermement.
Monsieur le président votre cellule de communication est entrain de copier des modèles qui sont en total déphasage à nos réalités ethno anthropologiques évolutives.


Monsieur le président je profite de mon avant dernière correspondance avant les élections pour vous dire que j'irais à contre courant de la manière dont vous avez organisé votre investiture pour les raisons suivantes :
Le lieu choisi n'était pas le lieu adapté car le stade omnisports Dakar Arena qui a coûté 66 milliards de francs au contribuable sénégalais ne devait pas accueillir comme premier événement d'envergure une manifestation politique privée car n'étant pas sa vocation première. Certes il est de votre droit mais sur un point de vue éthique ce n'est pas acceptable.


La ville de Dakar a été bloquée pendant plusieurs heures et à causé d'énormes préjudices aux citoyens qui vaquaient tranquillement à leurs occupations.


Les présidents présents à cette cérémonie ont fait l'objet de beaucoup de critiques et cet acte peut être qualifié d'ingérence politique et ceci ne va pas à votre avantage monsieur le président.
Aujourd'hui beaucoup de militants de votre coalition se vantent d'avoir rempli arena dakar mais ils oublient vite que cette salle ne fait que 15.000 places et il faudrait remplir quatre fois la salle pour avoir l'électorat d'un seul député et en plus une logique voudrait un travail plus scientifique qui aurait consisté à voir si cette population correspond à un échantillon de la population sénégalaise et aussi et surtout si elle correspond à un bon échantillonnage du fichier électoral.


Monsieur le président sans me tromper je puis vous affirmer que si vous manquez le rendez vous avec la jeunesse de la tranche d'âge 18-25 ans même aller au deuxième tour pourrait vous être objectivement compliqué pour votre coalition.


Les motivations de vote de cette jeunesse sont très complexes et dépendront de plusieurs facteurs qui a mon avis ne sont nullement pris en compte dans vos démarches jusqu'ici.
La jeunesse de militants dans les autres investitures que j'ai eu à voir avec un œil très observateur témoigne d'un élection difficilement prévisible et statistiquement complexe.
Monsieur le président rapprochez vous davantage des populations et cassez cette barrière communicative qui est entrain de détruire votre image.
A ce stade une communication directe est d'une priorité absolue à deux mois du choix électoral.
Ne sous estimez jamais des conseils dépourvus de tout intérêt et croyez en esprit libre aucun candidat ne vaut mieux que l'autre et je terminerais par paraphraser mon ami pape ale
" Sénégal mo niou nior "

Bon courage cher président sortant et candidat.

par Abdou Ndiaye
Esprit libre.

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Janvier 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

BANNIERE 03 UNE IKRONO

Banniere UAA 260x600

Video galleries

logotwitterFacebook