Société

Publié dans Société

Alain : "Penser, c'est dire non"

Jui 12, 2018
Alain : "Penser, c'est dire non"

Alain : "Penser, c'est dire non"
La pensée véritable suppose une élaboration critique, une table rase des idées reçues, un examen de ce qu'elle admet par facilité. Explications.
Par Sébastien Blanc

Émile Auguste Chartier, dit Alain.

Pour Alain, le refus est le signe d'une pensée authentique. Mais à qui, à quoi s'adresse ce refus  ? D'abord aux dogmatismes de tous ordres, politiques ou religieux, à l'opinion, aux préjugés, tous ces prêt-à-penser que la philosophie combat depuis son origine. Penser, pour peu qu'on prétende le faire radicalement, c'est d'abord se défaire des représentations communes, des idéologies, c'est accéder à une réflexion singulière qui, par principe et par nécessité, doit se révolter contre ce que Heidegger appelle «  la dictature du On  ». Car on ne pense pas : on opine, on accorde, consent ou convient. La pensée véritable, c'est-à-dire libre et autonome, suppose une élaboration critique, une table rase des idées reçues, un examen préalable de ce qu'elle admet par habitude, facilité ou conformisme, autrement dit sans y penser.


Mais le propos d'Alain ne relève pas seulement du conseil ou de l'injonction, il n'est pas seulement un garde-fou contre les errements de l'opinion.

Le doute est bien plus qu'une posture ou une tendance psychologique : c'est l'essence de la pensée en acte, c'est le «  sel de l'esprit  », dit encore Alain, inscrivant ses pas dans ceux de Descartes.

La pensée véritable n'est pas coïncidence tranquille de soi avec soi, certitude immédiate : elle est inquiétude, et son mouvement, celui d'une négation continue. «  Penser à  », «  penser que  », ce n'est déjà plus être tout à fait présent à ce à quoi on pense ou ce qu'on pense, c'est opérer ce léger pas de côté qu'on peut appeler ironie ou temporalité : «  Je pense, et puis je pense que je pense, par quoi je distingue Sujet et Objet, Moi et le monde. Moi et ma sensation. Moi et mon sentiment. Moi et mon idée. C'est bien le pouvoir de douter qui est la vie du moi. Par ce mouvement, tous les instants tombent au passé  », dit aussi Alain.

Cette distance de soi à soi signe tout autant le travail de la pensée que l'expérience d'un devenir irréversible.


Qui était Alain ?


D'origine modeste, Émile-Auguste Chartier, dit Alain (1868-1951) devient normalien et fait une carrière de professeur, tout en contribuant à La Dépêche de Rouen, puis à La Nouvelle Revue française, où il fait paraître ses Propos (1908-1919). Grand lecteur de Socrate et d'Aristote, il cherche à redonner à la philosophie sa valeur de voie vers la sagesse et ma maîtrise des passions. Démocrate radical, pacifiste, il est l'auteur, entre autres, de Mars ou la guerre jugée (1921), Éléments d'une doctrine radicale (1925), Propos sur le bonheur (1928), Les Dieux (1934).


Élise Lépine
Lepoint.fr

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Octobre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

BANNIERE 03 UNE IKRONO

Banniere UAA 260x600

Video galleries

logotwitterFacebook