Société

Publié dans Société

Crise des universités, après la mort de l’étudiant Fallou Séne : Saint-Louis, Dakar, Ziguinchor décrètent une grève illimitée

Mai 23, 2018
Crise des universités, après la mort de l’étudiant Fallou Séne : Saint-Louis, Dakar, Ziguinchor décrètent une grève illimitée

Les étudiants des universités de Saint-Louis, de Dakar et de Ziguinchor, en mouvement de grève généralisée depuis la mort de Fallou Sène, sont plus que jamais déterminés à voir leurs revendications satisfaites. Lesquelles tournent autour de la prise en charge médicale des étudiants blessés, lors des échauffourées avec les forces de l’ordre, du départ du ministre de l’Enseignement supérieur Mary Teuw Niane et éventuellement d’une rencontre avec Macky Sall lui-même. Et cela, en dépit des mesures de gestion de crise amorcées par le président de la République en attendant le rapport de l’Inspection générale d’Etat.

Malgré les limogeages respectifs du Recteur et du Directeur du centre régional des œuvres universitaires et sociales (Crous) de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Ugb) et les mesures d’accompagnement à la famille du défunt Mouhamadou Fallou Sène, les étudiants des universités de SaintLouis, Dakar et Ziguinchor ne décolèrent toujours pas. Ils ont ainsi décrété depuis hier, lundi, un mot d’ordre de grève illimitée dans les amphithéâtres des espaces universitaires. Ces étudiants qui se sont dit déterminés à se battre pour la satisfaction de leurs revendications réclament, outre la tête du ministre de l’enseignement supérieur Mary Teuw Niane, la prise en charge correcte des blessés des échauffourées du 15 mai dernier à l’Ugb, et un face-à-face avec le chef de l’Etat pour étaler leurs doléances, mais également un règlement définitif de la question des bourses.

Dans la foulée des étudiants de Saint-Louis qui ont déserté les amphis depuis la semaine dernière, ceux de Dakar qui étaient en sit-in suivi d’une marche hier, mardi, à l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) entendent exécuter sans restriction leur mot d'ordre de grève illimitée. Non sans mettre la pression sur Macky sall et son régime en exigeant sans détours le limogeage de leur ministre de tutelle. 

Dans la même mouvance, les étudiants de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (Uasz) se sont inscrits dans une dynamique de grève illimitée (voir par ailleurs). C’est dire que l’accalmie n’est pas pour demain dans les universités si le chef de l’Etat Macky Sall ne prend pas en considération les revendications des étudiants. 

Pour rappel, dans le cadre de la gestion de cette crise ayant eu pour point culminant la mort de l’étudiant Fallou Sène, le président de la République a pris des mesures conservatoires, en attendant le rapport de l’Inspection générale d’Etat, en limogeant le Recteur de l'Université Baydallaye Kane ainsi que le Directeur du Centre régional des œuvres universitaires et sociales de ladite université, le sieur Ibrahima Diao. A ces mesures, se sont ajoutés une enveloppe de 10 millions, deux billets pour le pèlerinage à la Mecque offerts aux parents de la victime Fallou Sène et la prise en charge de son enfant Cheikh Sène comme pupille de la Nation. 

 

Sudonline

Dernière modification le mercredi, 23 mai 2018 11:39

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Juin 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Video galleries

logotwitterFacebook