Société

Publié dans Société

Relations Mauritanie –Sénégal : Macky et Aziz s’expliquent

Fév 09, 2018
Relations Mauritanie –Sénégal : Macky et Aziz s’expliquent

Le président Macky Sall est arrivé, hier jeudi soir, à Nouakchott pour une visite de travail de deux jours en Mauritanie à l’invitation de son homologue Mohamed Ould Abdel Aziz. Il a eu un tête-à-tête avec son hôte avant d’élargir l’entretien aux autres membres des deux délégations.

Après les salutations, formalités d’usage et les honneurs dus à son rang à l’Aéroport International de Nouakchott-Oumtounsy, où il a été accueilli à sa descente d'avion par le président de la Mohamed Ould Abdel Aziz, entouré du Premier ministre, de plusieurs autres autorités gouvernementales et politique et des chefs de l’Armée et de la Gendarmerie mauritaniennes, le Président Macky Sall a eu des entretiens en aparté (tête-à-tête) avec son hôte. Selon l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI),  les entretiens ont été élargis par la suite aux membres des deux délégations au niveau du pavillon présidentiel de l’Aéroport International de Nouakchott-Oumtounsy.

Les entretiens ont porté sur les voies et moyens de renforcer les relations existant entre la Mauritanie et le Sénégal, sur les derniers développements sur les scènes régionale et internationale et sur les questions d’intérêt commun. Cette visite dans la capitale mauritanienne intervient une dizaine de jours après le décès d’un jeune pêcheur du nom de Fallou Sall, originaire de Nguet-Ndar. Il a été tué par balle par des gardes-côtes mauritaniens, le samedi 27 janvier dernier. Une situation qui a réveillé les problèmes liés à la pêche entre le Sénégal et la Mauritanie qui n’ont pas signé d’accord de pêche depuis janvier 2016.

LES CLAUSES DU NOUVEAU PROTOCOLE D’APPLICATION DE LA CONVENTION DE PECHE LIANT LES DEUX PAYS

En effet, rappelle AMI, les ministres des pêches des deux pays ont signé en 2014 les documents d’un nouveau protocole d’application de la Convention de pêche liant les deux pays depuis 2001. Selon ce protocole, la Mauritanie délivrera 400 permis de pêche au Sénégal et autorisera aux mareyeurs sénégalais de capturer 50.000 tonnes de poissons pélagiques destinés à la consommation domestique. 12 groupes de pêche travaillant dans les eaux mauritaniennes doivent, en outre, décharger leur cargaison dans les ports mauritaniens pour renforcer la disponibilité du poisson sur les marchés mauritaniens.

Les clauses de l'accord comprennent, également, la coopération dans le domaine de la formation, notamment sur la pêche pélagique et continentale et la pisciculture. Elles comprennent, aussi, la coopération entre les institutions de recherche scientifique dans le domaine de la pêche et du contrôle maritime, les organisations professionnelles et les hommes d'affaires. Le protocole a également défini un ensemble de mesures pour mettre en œuvre et suivre le quota de capture autorisé à la partie sénégalaise.

LA MAURITANIE ET LE SENEGAL CONDAMNES A UNE COHABITATION PAISIBLE ET UNE COOPERATION FRUCTUEUSE

Les deux pays sont unanimes pour dire que les conditions d’un partenariat fructueux sont réunies, notamment, la volonté politique des dirigeants des deux pays frères. Ils ont intérêt à entretenir des liens étroits fondés sur des bases solides de coopération et de cohabitation ancrées par des relations de bon voisinage et des liens fraternels étroits. Déjà, depuis leur indépendance, les deux pays ont conclu de nombreux accords et traités pour promouvoir, consolider et développer cette coopération.  Et, la 12ème session du Comité Mixte de Coopération entre les deux pays, qui s'est tenue à Dakar le 23 octobre 2015, sous la coprésidence des deux Premiers ministres des deux pays, a été marquée par la signature de plusieurs accords reflétant la diversité et la profondeur de cette coopération, y compris une convention dans le domaine de l'éducation et de la recherche scientifique, un protocole d'échange culturel, un protocole d'accord de coopération énergétique, un protocole de coopération dans le domaine du pétrole brut et un protocole de coopération dans le domaine des carburants raffinés. Elle a, également, été marquée par la signature du protocole d'accord de coopération entre les deux ministères en charge de l'agriculture, un accord de coopération dans le domaine des minéraux, un accord sur l'industrie artisanale, un accord dans le domaine de santé et un accord dans le domaine d’évaluation et de promotion de la qualité. D’ailleurs, les deux dirigeants des deux pays, Mohamed Ould Abdel Aziz et Macky Sall, accordent une grande attention à cette coopération, notamment au projet de production de l'électricité à partir du champ de gaz de Banda et au projet du pont de Rosso, qui créera un réseau de liens stratégiques au bénéfice des économies des deux pays et de la sous-région. Les deux pays ont ainsi tracé la voie pour intensifier leur coopération fraternelle à la lumière d’une volonté politique de redoubler d'efforts et d'entrer dans la phase de concrétisation des décisions prises, relève toujours AMI.

RFI

Dernière modification le vendredi, 09 février 2018 15:12

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Décembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

BANNIERE 03 UNE IKRONO

Banniere UAA 260x600

Video galleries

logotwitterFacebook