Sport

Afrobasket 2017: une édition à part dans l’histoire du basket africain

Le championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball (Afrobasket 2017) se déroule du 8 au 16 septembre, à Tunis et Dakar. C’est la première fois que deux pays différents accueillent l’Afrobasket. La faute au désistement du Congo puis de l’Angola pour l’organisation de cette édition 2017.

Quoiqu’il arrive, cet Afrobasket 2017 restera dans les annales du basket-ball africain. Pour la première fois, le championnat d’Afrique des nations masculin va en effet avoir lieu dans deux pays différents : la Tunisie et le Sénégal.

La confédération africaine de basket-ball (FIBA Afrique) a toutefois davantage subi que souhaité cette situation. L’Afrobasket 2017 devait initialement avoir lieu du 19 au 30 août dans la banlieue de Brazzaville, à Kintélé, le site des Jeux africains 2015. Mais, s’estimant en trop grande difficulté financière, les autorités congolaises ont renoncé, en avril dernier.

Le Tunisie se propose, le Sénégal dispose

Après plusieurs jours de vaines discussions avec le Congo, la FIBA Afrique s’est donc tournée vers la Fédération angolaise de basket-ball (FAB). Nouveau problème : si la FAB est alors partante, les autorités angolaises, elles, ne sont pas emballées. Les élections générales sont en effet censées avoir lieu en même temps que l’Afrobasket 2017. L’Etat angolais n’a pas voulu avoir à gérer les deux événements à la fois.

La FIBA Afrique a alors fini par accepter l’aide la Tunisie qui n’avait cessé d’offrir ces services. Les Tunisiens avaient organisé la précédente édition, en 2015. Mais la confédération africaine n’avait plus vraiment le choix. Elle a tout de même demandé au Sénégal de prêter main forte.

Les autorités sénégalaises ont accédé à la demande de la FIBA Afrique et surtout de leurs propres joueurs. Pour les « Lions de la Téranga », l’occasion est en effet trop belle de reconquérir le titre continental, vingt ans après leur dernier sacre. Leur pivot-vedette du Sénégal, Gorgui Sy Dieng, a ainsi mis tout son poids dans la balance.

Plusieurs joueurs NBA ont renoncé

Gorgui Dieng sera d’ailleurs un des rares joueurs de la Ligue nord-américaine (NBA) présent à l’Afrobasket 2017. Suite aux difficultés d’organisation, plusieurs éléments de la prestigieuse NBA ont en effet renoncé à participer au tournoi biennal. Les Camerounais Luc Mbah a Moute, Pascal Siakam et Joël Embiid ainsi que les Congolais de RDC Bismack Biyombo et Emmanuel Mudiay se faisaient, pour certains, une joie de jouer au Congo voisin.

Mais, entre des polices d’assurance contre les éventuelles blessures non-délivrées et une compétition en septembre, tous ont décidé de faire l’impasse. A ce niveau-là, c’est l’Afrobasket 2017 qui est le grand perdant.

RFI

Coupe du monde 2018: la France joue avec le feu face au Luxembourg

L’équipe de France de football a été tenue en échec par celle du Luxembourg en éliminatoires de la Coupe du monde 2018 de football, ce 3 septembre 2017 à Toulouse. Malgré cette contre-performance, les Français restent en tête du groupe A. Mais les « Bleus » n’ont plus qu’un point d’avance sur la Suède.

L’équipe de France de football a frôlé la catastrophe ce 3 septembre 2017 à Toulouse. Elle a bien failli perdre la première place du groupe A, en éliminatoires de la Coupe du monde 2018, trois jours après l’avoir reprise à la Suède.

Il s'en est fallu de peu pour que la sélection luxembourgeoise ne gagne face à des « Bleus » très dominateurs durant cette rencontre. A la 79e minute, le milieu de terrain Gerson Rodrigues a ainsi tiré sur le poteau gauche de la cage gardée par Hugo Lloris. Le ballon n’a pas franchi la ligne mais un frisson a traversé les échines des Français…

Les Luxembourgeois se sont ensuite montrés plus entreprenants que des « Tricolores » visiblement rattrapés par la peur du couac.

Deux frappes sur la transversale

Des occasions de marquer, l’équipe de France en a pourtant également eu (beaucoup),avant ce tir de Gerson Rodrigues. En particulier un coup franc de l’attaquant Antoine Griezmann (40e) et un coup de tête du milieu de terrain Paul Pogba (77e). Mais à chaque fois, le ballon a heurté la transversale. Et le score est donc resté vierge.

Résultat, les Français devront défendre leur maigre avance comptable sur les Suédois, le 7 octobre en Bulgarie, puis le 10 octobre face à la Biélorussie. Avec la nécessité de gagner deux fois, sous peine de finir deuxièmes du groupe A et de devoir disputer de périlleux barrages d’accès à la Coupe du monde 2018…

Eliminatoires Mondial 2018: Sénégal et Burkina Faso se neutralisent

Les équipes du Sénégal et du Burkina Faso ont fait match nul 0-0, ce 2 septembre 2017 à Dakar. Les Burkinabè restent en tête du groupe D des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, juste devant les Sénégalais.

A trois journées de la fin des éliminatoires africaines pour la Coupe du monde 2018, aucune équipe ne se détache nettement au classement du groupe D. Le Burkina Faso reste certes en tête grâce à son match nul 0-0 au Sénégal. Mais ce score permet aux Sénégalais, désormais deuxièmes, ainsi qu’aux Sud-Africains et aux Cap-Verdiens, d’être toujours en course pour la qualification au Mondial en Russie.

Les Burkinabè auraient pu faire mieux, ce 2 septembre 2017 à Dakar, si le gardien de but adverse Khadim Ndiaye ne s’était pas interposé sur un coup franc puissant du milieu de terrain Alain Traoré (27e), sur un tir de l’ailier Préjuce Nakoulma (36e) et sur une frappe de l'attaquant Bertrand Traoré (72e).

Le Sénégalais Kalidou Koulibaly exclu

Les « Lions de la Téranga » ont également eu quelques occasions franches de marquer, à l’image de ce duel perdu par leur attaquant Moussa Sow face au gardien Hervé Koffi. Mais la sélection sénégalaise pouvait difficilement espérer mieux, surtout après l’expulsion de son défenseur Kalidou Koulibaly, pour un deuxième carton jaune (84e).

Les équipes du Burkina Faso et du Sénégal vont maintenant se retrouver ce 5 septembre à Ouagadougou, à l’occasion de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

CLASSEMENT DU GROUPE D

1. Burkina Faso (5 points +2)

2. Sénégal (4 points +1)

3. Afrique du Sud (4 points 0)

4. Cap-Vert (3 points -3)

Foot: faux-pas interdits aux Français en éliminatoires du Mondial 2018

Il reste quatre matches à l’équipe de France de football pour reprendre la première place du groupe A en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Les Français vont devoir battre notamment les Pays-Bas (31 août) et le Luxembourg (3 septembre) s’ils veulent avoir une chance de finir devant la Suède et se qualifier ainsi pour la phase finale du Mondial en Russie.

L’équipe de France de football n’a plus manqué la phase finale d’un grand tournoi depuis la Coupe du monde 1994. Sept des vingt-quatre joueurs convoqués par Didier Deschamps pour France-Pays-Bas et France-Luxembourg n’étaient d’ailleurs pas nés lorsque leur sélectionneur et ses coéquipiers avaient été privés du Mondial 94 par l’équipe de Bulgarie. C’est dire si une non-qualification pour l’édition 2018 en Russie ferait désordre.

Les « Bleus » peuvent en grande partie réduire le risque d’être éliminés, en battant l’équipe des Pays-Bas, ce 31 août à Saint-Denis. Les Néerlandais, troisièmes du groupe A derrière les Français, seraient en effet relégués à six points, au classement. Les « Tricolores » auraient alors quasiment la garantie de finir deuxième au classement et, sans doute, de disputer ainsi les barrages d’accès au Mondial 2018.

« On rentre dans la dernière ligne droite »

« On rentre dans la dernière ligne droite, même si c'est un match de rentrée. C'est un match important, face à une grande nation », a résumé le gardien de but et capitaine Hugo Lloris, auteur d’une bévue qui avait entraîné la défaite de son équipe 2-1 en Suède.

Il resterait alors trois rencontres aux Français pour reprendre la première place aux Scandinaves : face au Luxembourg (3 septembre), en Bulgarie (7 octobre) et face à la Biélorussie (10 octobre). Les Suédois s’apprêtent, eux, à disputer trois de leurs quatre derniers matches à l’extérieur. Mais ils ont leur destin en mains, contrairement aux « Bleus »…

La tête aux éliminatoires de la Coupe du monde 2018 ?

Reste la question qui fâche : tous les joueurs auront-ils les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 pleinement en tête, au moment d’entrer sur la pelouse du Stade de France ? Le marché estival des transferts s’achèvera le soir même à 23h59, dans la plupart des grands championnats européens, si l’on excepte l’Espagne (1er septembre à 23h59), l’Ukraine (1er septembre) et la Turquie (8 septembre).

Certains joueurs ne savent pas encore dans quel club ils évolueront au cours des prochains mois. Le milieu de terrain Thomas Lemar, par exemple, jouera-t-il encore à Monaco cette saison ou ira-t-il à Liverpool, en Angleterre ? « On parle davantage de l'enjeu du match de jeudi, a assuré l’ailier Kingsley Coman. Le mercato passe largement après ça ». Version confirmée par Didier Deschamps : « Les joueurs sont en forme. Ils donneront le meilleur d’eux-mêmes. On va tout faire pour aller chercher le résultat qu’on espère. »

RFI

AUDIO

Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...
A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Calendrier

« Décembre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Video galleries

logotwitterFacebook