Sport

Championnat d’Afrique U20: le Nigeria bat le Sénégal en finale

Le Nigeria a remporté pour la septième fois le Championnat d’Afrique des nations juniors. L’équipe des moins de 20 ans nigériane a battu celle du Sénégal 1-0 en finale du tournoi, ce 22 mars 2015 à Dakar.

Le Sénégal ne remportera pas son premier Championnat d’Afrique des nations des moins de 20 ans. Les juniors sénégalais ont été défaits 1-0 en finale de l’édition 2015 devant leur public. Les Nigérians se sont emparés du trophée pour la septième fois, ce 22 mars 2015 à Dakar. Bernard Bulbwa a inscrit le but de la victoire à la 17e minute.

Un peu plus tôt, les Ghanéens se sont adjugé la troisième place du tournoi grâce à une victoire 3-1 face aux Maliens.

Le Nigeria, le Sénégal, le Ghana et le Mali représenteront l’Afrique lors de la Coupe du monde des moins de 20 ans 2015 (30 mai-20 juin en Nouvelle-Zélande).

Football: PSG-Barça, Monaco-Juventus en Ligue des champions

Le Paris Saint-Germain (France) affrontera le FC Barcelone (Espagne) en quarts de finale de la Ligue des champions de football, le 15 avril puis le 21 avril. L’AS Monaco (France) a eu un tirage au sort plus facile avec la Juventus Turin (Italie) pour adversaire les 14 et 22 avril.

Ardu pour le Paris Saint-Germain (PSG) et plus abordable pour l’AS Monaco (ASM) : voici comment on pourrait résumer le tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des champions européenne de football pour les deux clubs français encore en lice.

Le PSG va en effet retrouver le FC Barcelone, un club qui l’avait éliminé de justesse il y a deux ans, en quarts de finale. Les Barcelonais font partie des favoris du tournoi dont la finale aura lieu le 6 juin à Berlin. Les Parisiens seront en outre privés de l'attaquant Zlatan Ibrahimovic et du milieu de terrain Marco Verratti, suspendus pour le match aller. « Nous nous retrouvons à nouveau devant une double confrontation avec le FC Barcelone, l'une des équipes les plus compétitives en Europe et pour laquelle nous avons le plus grand respect », a indiqué le président du PSG Nasser El Khelaïfi.

L’ASM défiera de son côté la Juventus Turin (Italie), championne d’Italie mais qui n’a plus atteint les demi-finales de la Ligue des champions depuis 2003. « La Juventus fait partie des meilleures équipes, a toutefois assuré l’entraîneur monégasque Leonardo Jardim. Ils sont favoris. Heureusement nous disputons le match retour à domicile. Nous ferons en tout cas le maximum durant ces quarts de finale ».

Real-Atletico, comme en finale de la dernière Ligue des champions

Le tirage au sort a été clément pour le Bayern Munich. Le champion d’Allemagne, qui rêve de disputer la finale sur son sol, jouera contre le FC Porto.

Enfin, le tirage a débouché sur un derby entre l’Atletico Madrid et le Real Madrid. Les joueurs du Real avaient remporté la finale de la dernière Ligue des champions face à ceux de l’Atletico.

Quarts de finale aller

14 avril

Atletico Madrid (Espagne) – Real Madrid (Espagne)
Juventus Turin (Italie) – Monaco (France)

15 avril

Paris Saint-Germain (France) – FC Barcelone (Espagne)
FC Porto (Portugal) – Bayern Munich (Allemagne)

Quarts de finale retour

21 avril

FC Barcelone (Espagne) - Paris Saint-Germain (France)
Bayern Munich (Allemagne) - FC Porto (Portugal)

22 avril

Real Madrid (Espagne) - Atletico Madrid (Espagne)
Monaco (France) - Juventus Turin (Italie)

Sénégal: Le sélectionneur Aliou Cissé rappelle Demba Ba

Aliou Cissé, le nouveau sélectionneur de l’équipe du Sénégal, a dévoilé une liste de 28 joueurs convoqués pour affronter le Ghana le 28 mars au Havre, en France. L’attaquant Demba Ba, écarté par le précédent entraîneur Alain Giresse, fait son retour chez les Lions de la Téranga.

Il avait lui-même annoncé son retour imminent en équipe nationale du Sénégal. Demba Ba retrouve les Lions de la Téranga, lui qui avait été mis à l’écart lorsqu’Alain Giresse dirigeait la sélection sénégalaise. L’attaquant de Besiktas (Turquie) fait partie d’une liste de 28 joueurs convoqués par Aliou Cissé, le nouveau sélectionneur sénégalais.

« C’est un joueur expérimenté et qui a un background avec cette équipe nationale, a expliqué Aliou Cissé, présenté le jour même à la presse. Il y a des choses qui se sont passées avec Demba Ba. […] Mais tout ça appartient au passé, je pense. Aujourd’hui, nous voulons vraiment aller de l’avant et gommer tout ce qui s’est passé ». L’entraîneur ajoute : « Appeler Demba Ba en équipe nationale n’est pas un cadeau que je lui fais. C’est juste la logique qui consiste à réunir les meilleurs joueurs sénégalais. »

Une logique qui ne prévaut pas pour Diafra Sakho, non-retenu. L’attaquant de West Ham (Angleterre) avait été sanctionné par la Fédération internationale (FIFA) suite à sa non-participation à la Coupe d’Afrique des nations 2015. Le joueur et son club avaient prétexté une blessure pour ne pas aller en Guinée équatoriale. Ça n’avait pas empêché Sakho de jouer avec West Ham en pleine CAN 2015…

Des nouveaux chez les Lions

Aliou Cissé a par ailleurs convoqué plusieurs néophytes en équipe nationale, pour des matches amicaux face au Ghana le 28 mars au Havre (France) et face au club local le Havre AC (HAC)  le 31 mars. A commencer par Abdoulaye Diallo, qui est justement le gardien de but du HAC… On note aussi les premières convocations de Diawandou Diagne (FC Barcelone/Espagne) et de Babacar Khouma (Fiorentina/Italie).
 
LES 28 SENEGALAIS

Gardiens de but: Bouna Coundoul (Platinium Stars FC/Afrique du Sud), Lys Gomis (Trapani/Italie), Papa Camara (Sochaux/France), Abdoulaye Diallo (Le Havre/France) Défenseurs : Zargo Touré (Le Havre/France), Lamine Gassama (Lorient/France), Papy Djilobodji (Nantes/France), Lamine Sané(Bordeaux/France), Cheikh Mbengue (Rennes/France), Boukary Dramé (Atlanta Bergame/Italie), Pape Ndiaye Souaré (Crystal Palace/Angleterre), Ibrahima Mbaye (Inter Milan/Italie), Diawandou Diagne (FC Barcelone/Espagne), Kara Mbodji (Genk/Belgique) Milieux de terrain : Cheikhou Kouyaté (West Ham/Angleterre), Pape Kouly Diop (Levante/Espagne), Idrissa Gueye (Lille/France), Stéphane Badji (Istanbul BB/Turquie), Alfred Ndiaye (Betis Séville/Espagne), Salif Sané (Hanovre/Allemagne) Attaquants : Demba Ba (Besiktas/Turquie), Sadio Mané (Southampton/Angleterre), Babacar Khouma (Fiorentina/Italie), Mame Biram Diouf (Stoke City/Angleterre), Moussa Sow (Fenerbahçe/Turquie), Dame Ndoye (Hull City/Angleterre), Cheikh Ndoye (Créteil/France), Moussa Konaté (FC Sion/Suisse).

Ligue des champions: quelle équipe détrônera le Real Madrid?

Alors que la Juventus Turin et le FC Barcelone viennent de rejoindre les six autres qualifiés pour les quarts de finale de la Ligue des champions, quelles sont à présent les forces en présence ? Quelles équipes se hisseront en finale et laquelle détrônera le Real Madrid ? Voici en revue les huit formations toujours en lice et les pronostics de la rédaction des sports de RFI.

Le PSG décrochera-t-il sa première Ligue des champions ? L'Atletico créera-t-il encore la surprise, comme l'an passé, en atteignant la finale de la compétition ? Le Real Madrid ou le FC Barcelone parviendront-ils à dominer le Bayern Munich qui fait office de grand favori de l'épreuve ? Alors que le tirage au sort des quarts de finale se tiendra vendredi 20 mars en Suisse, les pronostics vont déjà bon train. Avec deux clubs qualifiés, la France porte beaucoup d'espoirs sur les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic et les joueurs de la Principauté. Mais arriveront-ils à offrir à l'hexagone un premier trophée depuis celui obtenu par Marseille en 1993 ? Réponse le 6 juin à Berlin. En attendant, place à une revue d'effectif et à l'avis de la rédaction du service des sports de RFI.

Atletico Madrid : rebelote ?

Comment se sont-ils qualifiés : Lors de la première phase, l'Atletico a fait honneur à sa place de finaliste l'an passé. Avec treize points, quatre succès (une victoire et un nul face à la Juventus Turin), et une attaque convaincante, portée notamment par Antoine Griezmann, les coéquipiers de Fernando Torres ont tranquillement franchi ce tour initial. La suite fut plus difficile. Face au Bayer Leverkusen, les Madrilènes ont tremblé. Battus au match aller en Allemagne (1-0), ils se sont imposés sur le même score mardi soir avant de se qualifier aux tirs au but grâce à l'incroyable maladresse de leurs adversaires.

Le pronostic de la rédaction :4%*
Malgré une attaque séduisante, l'Atletico n'a pas vraiment les faveurs de nos pronostics, face notamment aux autres armadas européennes programmées pour le sacre. Mais qui aurait pu prédire, l'an passé, une telle performance des joueurs de Diego Simeone, vraiment imprévisibles ?

AS Monaco : la surprise du chef

Comment se sont-ils qualifiés : Seule équipe issue du dernier chapeau lors du tirage au sort encore en lice, l'AS Monaco a pu compter sur une incroyable solidité défensive pour passer la première phase en ne concédant qu'un seul but en six matchs. Largement suffisant pour se qualifier, malgré une attaque à la peine (quatre buts marqués, dont deux lors de la dernière journée). Mais en huitième de finale, les joueurs de Leonardo Jardim présentent un tout autre visage à Londres, dans l'antre d'Arsenal. L'ASM réalise son meilleur match et s'impose 3-1 au terme d'une rencontre de qualité. Un résultat large qui permet au club de la Principauté de (re)vivre les quarts de finale, une première depuis 2004, malgré d'énormes frayeurs à Louis-II mardi soir (défaite 2-0).

Le pronostic de la rédaction :0,5%
On ne pourra pas nous taxer de chauvinisme. Le jeu proposé par Monaco lors du match retour face à Arsenal n'est pas de nature à rassurer ses supporteurs. Habituellement indéboulonnables en défense, les coéquipiers d'Ayem Abdennour ont tremblé comme jamais et n'ont - c'est davantage une habitude - rien, ou presque, proposé en attaque. Difficile de les imaginer aller encore plus loin.

Bayern Munich : le grand favori

Comment se sont-ils qualifiés : une balade. Il n'y a pas d'autres mots pour qualifier le parcours des champions d'Allemagne. Malgré une défaite sur la pelouse de Manchester City lors du premier tour (3-2), les Bavarois ont écrasé cette poule de la mort, infligeant notamment un cinglant 7-1 à l'AS Rome sur son terrain. En huitième, c'est le Chakhtior Donetsk qui a subi les foudres de Ribéry, Robben, Müller et compagnie, atomisé 7-0 lors du match retour après un nul 0-0 en Russie.

Le pronostic de la rédaction : 31%
Vainqueur de l'édition 2013 et demi-finaliste l'an passé, le Bayern Munich propose depuis le début de saison un jeu fluide, magnifique, sans fausse note. Le meilleur de son histoire ? A voir dans les prochaines semaines. En Allemagne, les Bavarois n'ont aucune concurrence (11 points d'avance sur le 2e, 20 sur le 3e), avec une seule défaite en 25 journées.

.

 

Luis Suarez et le FC Barcelone ont dominé Manchester City lors des huitièmes de finale.Reuters / Lee Smith Livepic

FC Barcelone : toujours présent

Comment se sont-ils qualifiés : Depuis la saison 2006-2007 et l'élimination face à Liverpool durant les huitièmes de finale, le FC Barcelone a toujours atteint le Top 8. Rebelote donc, aisément, cette année. Premiers de leur poule, les coéquipiers de Lionel Messi et Luis Suarez n'ont pas tremblé face à Manchester City (succès 2-1 en Angleterre puis 1-0 au retour).

Le pronostic de la rédaction : 22%
Lionel Messi décrochera-t-il un quatrième trophée après 2006, 2009 et 2011 ? Beaucoup y croient. Et nous ? On suit la mouvance, sans prendre trop de risque.

FC Porto : l’autre surprise

Comment se sont-ils qualifiés : Invaincu durant la première phase, le FC Porto pourrait bien créer la surprise dans cette Ligue des champions. Vainqueurs en 2004, déjà à la surprise générale, les Portugais, qui pointent à la deuxième place de leur championnat derrière le Benfica, se sont baladés dans leur stade face au FC Bâle (4-0), après un match aller accroché en Suisse (1-1).

Le pronostic de la rédaction :4%
Difficile de les imaginer dominer le FC Barcelone, le Real Madrid, le Bayern Munich ou même le PSG au prochain tour. Mais avec un tirage au sort plus favorable...

Juventus Turin : le retour des Transalpins

Comment se sont-ils qualifiés : Solide leader de la Serie A, la Juventus Turin est en passe de signer un beau retour au plus haut niveau européen. En difficulté lors de la première phase, les Transalpins ont lutté jusqu'à la dernière journée pour assurer leur qualification. Face au Borussia, décevant en championnat, les coéquipiers de Paul Pogba ont assuré à domicile (2-1) avant de signer un nouveau succès en Allemagne, grâce à un excellent Carlos Tévez, double buteur et passeur décisif mercredi soir (3-0).

Le pronostic de la rédaction :7%
Sans rival conséquent en championnat, la Juventus alterne les victoires aisées en Italie et les rencontres acharnées en Ligue des champions, mais avec un effectif, certes de qualité, mais limité. La Vieille Dame en finale ? On ne lance pas (encore) les paris malgré la démonstration en Allemagne, à relativiser avec le niveau affiché par leurs adversaires en Bundesliga.

PSG : principal outsider

Comment se sont-ils qualifiés : Très convaincants contre Barcelone au Parc des Princes lors du match aller du premier tour, les joueurs de Laurent Blanc ont passé sans encombre cette phase initiale. Quarts de finaliste en 2013 puis en 2014, les Parisiens ont remis ça en dominant un grand d'Europe, Chelsea, dans des circonstances étonnantes. Dominateurs à l'aller, ils n'ont pu faire mieux qu'un match nul (1-1), avant de débuter le retour à Londres dans les pires conditions avec l'expulsion rapide de Zlatan Ibrahimovic suivi par l'ouverture du score des leaders du championnat d'Angleterre. Mais deux têtes brésiliennes magnifiques de David Luiz puis Thiago Silva (2-2 au final) laissent entrevoir de doux rêves pour les supporteurs franciliens.

Le pronostic de la rédaction :11%
Et si c'était leur année ? Déjà très bons face à Barcelone en 2013, puis à deux doigts d'éliminer Chelsea l'an passé, toujours en quart de finale, le PSG s'est aguerri et a démontré, à Londres, un mental d'acier et une forte envie de décrocher ce trophée. Un sérieux outsider.

Real Madrid : le tenant du titre

Comment se sont-ils qualifiés : six matchs, six victoires et un Cristiano Ronaldo en pleine forme. Le Real Madrid pouvait (très) difficilement faire mieux. Rebelote au tour suivant. A Schalke 04, les tenants du titre n'ont jamais souffert, s'offrant même un net succès (2-0) en Allemagne. Pourtant, à domicile, les Espagnols sont sortis sous les sifflets de leurs supporteurs, la faute à une défaite surprenante contre des Allemands remontés comme jamais (3-4). Sans (grande) conséquence pour le Real.

Le pronostic de la rédaction :20,5%
Avec Cristiano Ronaldo au top de sa forme, le Real peut rêver d'un doublé. Meilleur buteur de l'histoire des coupes d'Europe, le Portugais porte son équipe qui devra néanmoins se montrer plus constante pour ne pas vivre de sérieuses désillusions.

*Ce chiffre correspond à la moyenne des pourcentages exprimés par les sept journalistes interrogés

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Octobre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

BANNIERE 03 UNE IKRONO

Banniere UAA 260x600

Video galleries

logotwitterFacebook