Sport

Une Gold Cup aux Etats-Unis plombée par les scandales du foot

La Gold Cup, coupe des nations de la zone Concacaf (Confédération d'Amérique du nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes de football), se déroule aux Etats-Unis du 7 au 26 juillet. Cette édition 2015 pourrait être plombée par les procédures lancées par la justice américaine à l’encontre de plusieurs personnalités du monde du football.

Après la Coupe du mondé féminine au Canada et la Copa America au Chili, le football continue sa tournée des Amériques. C’est au tour de la Gold Cup d’agiter les fans de ballon rond. Tout du moins ceux qui n’ont pas été écœurés par ce sport, aux Etats-Unis. Le pays accueille en effet du 7 au 26 juillet cette coupe des nations de la zone Concacaf (Confédération d'Amérique du nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes de football) dans un climat délétère.

Le 2 juillet, la justice américaine a demandé l’extradition de sept personnes en lien avec le football, dont Jeffrey Webb, le président de la Concacaf. Ces sept personnalités avaient été arrêtées le 27 mai en Suisse, avant un congrès de la Fédération internationale de football (Fifa). Elles sont soupçonnées d'avoir accepté des pots-de-vin pour plus de 100 millions de dollars. Ces pots-de-vin auraient été versés par des représentants des médias sportifs et d'entreprises commerciales sportives afin d’obtenir des droits de diffusion, de commercialisation et de sponsoring des compétitions ayant eu lieu aux Etats-Unis et en Amérique latine. C’est dire si la tenue de cette Gold Cup 2015 s’annonce donc périlleuse d’un point de vue politique.

La Concacaf annonce des réformes

Ce n’est sans doute pas un hasard si la Concacaf, dont le siège est à Miami, a choisi la veille du début du tournoi pour présenter le cadre d’une réforme de ses institutions.

Cette réforme « tente de répondre aux déficiences dans la gouvernance et les procédures de la Concacaf, qui ont mis la réputation de la Concacaf, ses finances et, surtout, sa mission, en péril », indiquent Sunil Gulati, Justino Compean et Victor Montagliani, respectivement présidents des fédérations américaine, mexicaine et canadienne. Les trois membres de la Concacaf ont décidé de reprendre les choses en main et ils le font savoir en introduction du document.

Les réformateurs prônent entre autre l’introduction d’un nombre minimum de membres indépendants du monde du football au sein du Comité exécutif de la Concacaf ; une limitation du nombre de mandats desdits membres ; la publication annuelle des finances et du budget de la Concacaf ainsi que la mise en ligne des rémunérations des dirigeants et agents de l’institution. Ces réformes doivent être encore approuvées.

Pour l'heure, leur proposition est passée relativement inaperçue aux Etats-Unis, tout comme le coup d'envoi imminent de la Gold Cup. Les médias locaux et les amateurs de « soccer » sont encore obnubilés par la victoire des Américaines en Coupe du monde.

GOLD CUP 2015 : LE PROGRAMME

Phase de poules


Groupe A


7 juillet à Frisco (Texas):
Panama - Haiti
États-Unis - Honduras
 
10 juillet à Foxborough (Massachussets):
Honduras - Panama
États-Unis - Haïti
 
13 juillet à Kansas City (Kansas):
Haïti - Honduras
États-Unis - Panama
 
Groupe B


8 juillet à Carson (Californie):
Costa Rica - Jamaïque
Salvador - Canada
 
11 juillet à Houston (Texas):
Jamaïque - Canada
Costa Rica - Salvador
 
14 juillet à Toronto (Canada):
Jamaïque - Salvador
Canada - Costa Rica
 
Groupe C


9 juillet à Chicago (Illinois):
Trinité-et-Tobago - Guatemala
Mexique - Cuba
 
12 juillet à Glendale (Arizona):
Trinité-et-Tobago - Cuba
Mexique - Guatemala
 
15 juillet à Charlotte (Caroline du nord):
Cuba - Guatemala
Trinité-et-Tobago - Mexique
 
Quarts de finale

18 juillet à Baltimore (Maryland)
Quart de finale 1: vainqueur du groupe A - 3e du groupe B ou C
Quart de finale 2: vainqueur du groupe B - 2e du groupe A
 
19 juillet à East Rutherford (New Jersey)
Quart de finale 3: vainqueur du groupe C - 3e du groupe A ou B
Quart de finale 4: 2e du groupe B - 2e du groupe C
 
Demi-finales: 22 juillet à Atlanta (Géorgie)

Match pour la 3e place: 25 juillet à Chester (Pennsylvanie)

Finale: 26 juillet à Philadelphie (Pennsylvanie)

Mondial juniors: le Mali troisième, le Sénégal pour l’honneur

L’équipe du Mali a battu celle du Sénégal 3-1 lors du match pour la 3e place de la Coupe du monde des moins de 20 ans, ce 20 juin 2015 à Auckland. Les Maliens égalent ainsi leur meilleure performance de 1999. Les Sénégalais, eux, finissent à une belle quatrième place, pour leur première participation à un Mondial juniors.

« Nous sommes allés très loin dans ce tournoi et nous avons fièrement représenté l'Afrique. » Fanyeri Diarra, le sélectionneur de l’équipe du Mali des moins de 20 ans, ne boudait pas son plaisir après la 3e place des Aiglons à la Coupe du monde juniors, ce 20 juin 2015 en Nouvelle-Zélande.

Fait inédit dans l’histoire de la compétition, deux équipes africaines se sont affrontées pour la médaille de bronze. Les Maliens sont en effet venus à bout du Sénégal 3-1. Les Lionceaux de la Téranga avaient pourtant ouvert le score par Ibou Wadji (64e), malgré l’exclusion de Moussa Ba avant la pause. Mais les Aiglons ont fait la différence durant le dernier quart d’heure, avec un doublé d’Adama Traoré (74e et 83e), auteur de 4 buts durant ce Mondial, et une réalisation de Diadie Samassekou (90e+1).

Sportif, Fanyeri Diarra a salué la prestation de ses adversaires : « Je tiens à féliciter le Sénégal. Le Nigeria et le Ghana (éliminés en huitièmes de finale, Ndlr) ont montré de très belles choses également et l'Afrique en général peut être très fière des performances de ses représentants dans cette Coupe du monde. Nous avons prouvé qu'avec les ressources nécessaires, les équipes africaines pouvaient obtenir de bons résultats. »

Le Malien Dama Traoré meilleur joueur du tournoi

La déception était vive, en revanche, chez le sélectionneur du Sénégal U20, Joseph Koto : « C'est une défaite douloureuse pour moi. Nous avons contrôlé le match en première période et nous étions très bien organisés. Nous avons même ouvert le score. Après le carton rouge, nous avons dû faire des changements, et notre organisation en a été affectée. Au final, le Mali mérite sa victoire. Il a très bien joué, mais on peut dire cela de mon équipe également. […] »

Ce tournoi restera malgré tout une belle édition pour le football sénégalais. C’était en effet la première participation des Lionceaux à un Mondial juniors.

Les Maliens peuvent également être satisfaits, même s’ils se seraient sans doute bien vus à la place de Serbes, sacrés champions du monde et qui les avaient éliminés en demi-finales. Le Mali égale en tout cas sa meilleure performance dans cette compétition : la 3e place décrochée en 1999 par une équipe comptant Seydou Keita et Adama Coulibaly dans ses rangs. Une référence dans l’histoire du football malien que vient d'imiter Adama Traoré, désigné meilleur joueur de cette Coupe du monde des moins de 20 ans.

Eliminatoires CAN 2017: Cameroun et RDC souffrent mais gagnent

La première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017 de football s’est achevée sur des victoires poussives des équipes du Cameroun et de la RD Congo face à celles de la Mauritanie et de Madagascar. La sélection du Congo-Brazzaville a en revanche été tenue en échec par celle du Kenya, ce 14 juin 2015.

Les équipes du Cameroun et de la RD Congo ont bien failli être tenues en échec, lors de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017 de football, ce 14 juin 2015. Les Camerounais ont battu de justesse 1-0 les Mauritaniens, à Yaoundé, dans le groupe M de cette phase de poules. Les Congolais, eux, ont écarté les Malgaches 2-1 dans le groupe B, malgré une prestation plutôt poussive à Kinshasa.

De leur côté, les Congolais de Brazzaville ont connu une issue moins heureuse, avec un nul 1-1 face au Kényans, à Owando, dans le groupe E. Les Diables rouges font partis des rares favoris des éliminatoires à avoir trébuché, ce dimanche.

Les Ghanéens ont ainsi écrasé les Mauriciens 7-1 à Accra dans le groupe H, tandis que les Egyptiens ont écarté les Tanzaniens 3-0 à Borg El Arab - près d'Alexandrie - dans le groupe G.

Bonne soirée pour le Togo, le Niger et le Bénin

Les équipes du Togo, du Niger et du Bénin, qui ne s’étaient pas qualifiées pour la CAN 2015, ont également passé une bonne soirée. Les Togolais ont battu les Libériens 2-1 dans le groupe A, grâce notamment à un but de leur attaquant vedette Emmanuel Adebayor. Les Nigériens, de leur côté, ont gagné face aux Namibiens 1-0, sous le soleil torride de Niamey (groupe K). Les Béninois, eux, ont décroché le point du match nul (1-1) à Bata, face à l’équipe de Guinée équatoriale (groupe C).

A noter enfin que les équipes du Gabon et de Côte d’Ivoire ont disputé un match quasiment sans enjeu (0-0). En effet, les Gabonais sont qualifiés d’office pour la phase finale en tant qu’hôtes de la Coupe d’Afrique des nations 2017. Les résultats de leurs matches ne seront donc pas pris en compte dans le classement du groupe I.

Pour rappel, ces éliminatoires s’étalent sur six « journées » entre le 12 juin 2015 et le 4 septembre 2016. La deuxième journée aura lieu les 4, 5 et 6 septembre.

A l'issue de ces éliminatoires, les équipes classées premières de chacun des treize groupes seront qualifiées pour la CAN 2017. Les deux meilleurs deuxièmes prendront également part à la phase finale au Gabon (janvier/février 2017). L’équipe de Côte d’Ivoire est championne d’Afrique en titre, après sa victoire à la CAN 2015.

RETROUVEZ TOUS LES RÉSULTATS DES ÉLIMINATOIRES DE LA CAN 2017
CAN 2017 : tous les résultats de la première journée des éliminatoires

Vendredi 12 juin –

Guinée – Swaziland 1-2 (groupe L)
Maroc – Libye 1-0 (groupe F)
Tunisie – Djibouti 8-1 (groupe A)

Samedi 13 juin –

Malawi - Zimbabwe 1-2 (groupe L)
Afrique du Sud - Gambie 0-0 (groupe M)
Zambie - Guinée Bissau 0-0 (groupe E)
Angola – Centrafrique 4-0 (groupe B)
Ouganda - Botswana 2-0 (groupe D)
Nigeria - Tchad 2-0 (groupe G)
Cap-Vert - Sao Tomé-et-Principe 7-1 (groupe F)
Burkina Faso - Comores 2-0 (groupe D)
Sénégal - Burundi 3-1 (groupe K)
Mali - Soudan du Sud 2-0 (groupe C)
Algérie - Seychelles 4-0 (groupe J)

Dimanche 14 juin -

Ghana - île Maurice 7-1 (groupe H)
Mozambique - Rwanda 0-1 (groupe H)
Cameroun - Mauritanie 1-0 (groupe M)
RD Congo – Madagascar 2-1 (groupe B)
Togo - Liberia 2-1 (groupe A)
Congo – Kenya 1-1 (groupe E)
Guinée équatoriale - Bénin 1-1 (groupe C)
Ethiopie - Lesotho 2-1 (groupe J)
Niger - Namibie 1-0 (groupe K)
Gabon - Côte d'Ivoire 0-0 (groupe I)
Egypte – Tanzanie 3-0 (groupe G)
Soudan - Sierra Leone 1-0 (groupe I)

Top 20 RFI: Demba Ba roi des buteurs africains d'Europe en 2015

Avec 18 buts inscrits en Süper Lig turque cette saison, Demba Ba finit la saison en tête du Top 20 RFI. L’attaquant sénégalais de Besiktas devance l’Ivoirien Max Gradel (Saint-Etienne/France) dans notre classement des meilleurs buteurs africains d’Europe.
Buts    Place    Joueur    Club/Nationalités    Joués    Moy.
18    1    Demba BA    Besiktas/Sénégal    29    0.62
17    2    Max-Alain GRADEL    Saint-Etienne/Côte d'Ivoire    31    0.55
16    3    Moussa KONATE    Sion/Sénégal    27    0.59
16    4    P-E AUBAMEYANG    Dortmund/Gabon    33    0.48
14    5    Moussa SOW    Fenerbahçe/Sénégal    33    0.42
14    -    Adnane TIGHADOUINI    NAC Breda/Maroc    33    0.42
14    7    Wissam BEN YEDDER    Toulouse/France-Tunisie    36    0.39
13    8    Cédric BAKAMBU    Bursaspor/RDC    27    0.48
13    9    Bertrand TRAORE (1)    Vitesse Arnhem/Burkina Faso    29    0.45
13    10    Bartholomew OGBECHE    Cambuur/Nigeria    31    0.42
13    11    Aatif CHAHECHOUHE    Sivasspor/Maroc    33    0.39
13    -    Hakim ZIYECH (2)    Twente/Maroc    33    0.39
12    13    Islam SLIMANI    Sporting Portugal/Algérie    21    0.57
12    14    Ahmed Hassan MAHGOUB    Rio Ave/ Egypte    22    0.54
12    15    Abdoulaye DIABY    Lille/Mali    24    0.50
12    16    Léonard KWEUKE    Rizespor/Cameroun    29    0.41
12    17    Jordan AYEW    Lorient/Ghana    31    0.39
11    18    Papiss CISSE    Newcastle/Sénégal    22    0.50
11    19    Wilfried BONY    Manchester City/Côte d'Ivoire    30    0.36
11    20    Neeskens KEBANO    Charleroi/RD Congo    32    0.34

(1) La Ligue néerlandaise a finalement attribué 13 buts à Bertrand Traoré.
(2) Hakim Ziyech va finalement porter les couleurs des Pays-Bas.

TOP 20 RFI : Mode d'emploi

Ce classement ne prend en compte que :

1) les joueurs évoluant dans les douze meilleurs championnats d'Europe (selon l'indice UEFA 2014-2015)
2) les sélectionnés ou sélectionnables par une équipe nationale A africaine. Ce qui inclut les joueurs binationaux.

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Juin 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Video galleries

logotwitterFacebook