Sport

Coupe de la Ligue: à Monaco, les hommes forts sont de retour

Falcao, Fabinho, Sidibé et Lemar, tauliers monégasques, comptent finir la saison en trombe avant la Coupe du monde, et reviennent en forme pour la finale de Coupe de la Ligue, samedi contre le Paris SG.

"On est ambitieux, on a la culture de la gagne, on veut ce trophée", explique Vadim Vasilyev, le vice-président de l'ASM. S'il estime "Paris favori" après s'être "renforcé pour 400 millions" quand "nous avons vendu pour 360", il sait qu'il pourra compter sur ses quatre cadres, de retour en grande forme.

.Falcao, le gestionnaire

Le capitaine de Monaco et de la Colombie est redevenu grand. Si son prolifique début de saison en L1 (13 buts en 10 journées) avait auguré de son retour au plus haut niveau, son but, vendredi dernier au Stade de France contre les Bleus (3-2), l'a définitivement replacé dans le gotha mondial.

A 32 ans, le buteur ne laisse plus rien au hasard dans la gestion de son corps. Très méticuleux sur la récupération et les soins, il ne prendra aucun risque d'ici à la Coupe du monde. Mais sera bien présent dans les grands rendez-vous! S'il n'a pas joué contre l'Australie avec la Colombie en milieu de semaine, c'est pour être prêt pour cette finale. Il le sera.

.Fabinho, le revanchard

Il l'a répété, l'échec de son transfert à l'Atletico Madrid ou à Paris l'été dernier l'a déstabilisé. S'il a mis du temps à s'en remettre, le Brésilien --également ébranlé par le fait de ne certainement pas disputer le Mondial-- est de retour à son meilleur niveau.

D'ailleurs, on reparle de lui sur le marché des transferts. "Cela me fait sourire que ces rumeurs sortent avant la finale, lance Vasilyev. Mais ça ne nous touche pas. Fabinho a demandé de jouer cette finale. J'ai même validé le fait qu'il ne joue pas contre Lille (pour ne pas être suspendu, ndlr). Il a dans l'optique de faire un grand match." Histoire de donner des regrets aux dirigeants parisiens?

.Sidibé, la pile atomique

Comme Fabinho, il a été perturbé par le mercato estival et l'a reconnu. Mais l'international français s'est remobilisé assez vite. D'abord parce qu'il a signé une prolongation de contrat assorti d'une belle revalorisation salariale. Ensuite parce que Didier Deschamps compte sur lui comme titulaire en Russie. Mais pour cela, il doit rester performant.

Toujours aussi impressionnant dans sa débauche d'énergie, Sidibé est cependant de plus en plus attiré, en club, par l'aspect offensif de son poste. Heureusement pour lui, Fabinho et Moutinho compensent souvent ses montées. Afin de préserver l'équilibre d'équipe et de mettre en lumière les points forts de l'ex-Lillois.

Lemar, le stratège

Ses entraîneurs ne cessent de lui adresser des louanges. Le discret Guadeloupéen de 22 ans est devenu essentiel à Monaco comme en Bleu. Si Leonardo Jardim l'adore, c'est parce qu'il est capable de s'adapter à tout ce qu'il lui demande --il a déjà évolué milieu gauche, axial offensif, défensif ou arrière gauche-- mais aussi parce qu'il est, devant Sidibé et Lopes, celui de l'équipe qui effectue le plus grand nombre de courses à haute intensité dans un match.

Comme il associe cette capacité physique à une vision du jeu et une technique très largement au-dessus de la moyenne, il est indispensable. Ses prestations en club ont également convaincu le sélectionneur, qui le tient en haute estime. Charge désormais à Lemar de gérer ce nouveau statut. Il lui faut passer de coéquipier modèle à maître à jouer. Avec toutes les complications sur et hors du terrain que cela engendre.

RFI

Football : les Bleus toujours en chantier

La victoire, et puis c'est tout, ou presque. Engagée dans la dernière ligne droite qui doit la mener vers la Coupe du monde en juin prochain, l'équipe de France continue de susciter un scepticisme légitime. Et ce n'est pas sa performance du jour qui devrait y changer grand-chose. Certes, les Bleus ont renoué avec la victoire en allant s'imposer en Russie (3-1), quelques jours après avoir cédé face à la Colombie. Mais le contenu de cette rencontre n'aura déclenché ni l'enthousiasme, ni l'espoir attendus au sujet d'un groupe dont on attend toujours qu'il s'affirme comme un collectif, plus cohérent et moins dénué d'idée directrice.

Face à une Russie aux idées limitées par la faiblesse de ses éléments, la France a pu s'appuyer, elle, sur la force de ses individualités. Certes, il n'y avait pas de miracle dans les automatismes à attendre d'une équipe au caractère aussi expérimental, avec 7 changements par rapport au onze qui a débuté contre la Colombie (Pavard, Koscielny, Hernandez, Rabiot, Pogba, Martial, Dembélé). Mais dans l'attitude, justement pointée du doigt après le revers face aux Cafeteros, il y avait là à redire. Le déficit d'intensité était encore perceptible dans le début de match français à Saint-Pétersbourg, et il aurait pu être sanctionné par Smolov si Lloris ne s'était pas montré attentif (15e).

Mbappé, éclair dans la grisaille

Aligné en pointe, Mbappé n'a eu que des miettes à exploiter, mais cela ne l'a pas empêché de forcer Lunev à la parade (27e) avant d'ouvrir le score, après un dribble extérieur dans la surface (0-1, 40e). Le Parisien a été le seul attaquant à se mettre en valeur dans cette partie que Dembélé et surtout Martial ont traversé de manière fantomatique.

Au rang des « satisfactions », Pogba, à défaut de rayonner, a su se montrer décisif. En mal de confiance du côté de Manchester United, la « pioche », déjà passeur pour Mbappé sur le premier but, a ensuite donné un peu d'air aux Bleus en transformant un maitre coup-franc (0-2, 49e). Insuffisant toutefois pour que les Bleus déroulent ensuite, et ce sont mêmes les Russes, sous l'impulsion de Smolov, qui ont mieux fini. L'attaquant du FK Krasnodar a forcé Lloris à un bel arrêt (58e) avant de réduire l'écart, de près (1-2, 68e). Sans un but salvateur de Mbappé, en solo et avec l'aide d'un gardien russe complice (1-3, 83e), la fin de partie aurait pu s'avérer plus crispante. Et même s'il y a eu du mieux durant la deuxième période, en termes de gestion du tempo notamment, le chantier collectif demeure béant.

⚽ Mbappe pour le 3 eme but de l équipe de France 

Le Point.fr

 

Football /Amical: session de rattrapage pour la France face à la Russie

Après leur défaite face à la Colombie, les Bleus vont devoir réagir face à la Russie mardi 27 mars à Saint-Pétersbourg. A trois mois du Mondial, les hommes de Didier Deschamps ont une nouvelle fenêtre de tir pour rectifier les errements constatés face aux «Cafeteros».

Les Bleus vont devoir se remettre à l’endroit après la défaite face à la Colombie (2-3). Bien partis pendant une demi-heure, les hommes de Didier Deschamps, qui menaient 2-0, ont tout gâché en seconde période.

« Les intentions n'étaient pas là, et ça, ça doit nous servir de leçon »

Le visage conquérant de l’équipe de France s’est dissipé pour faire place à une forme  de « suffisance », selon le sélectionneur. « Ce qui me gêne le plus, c'est que les intentions n'étaient pas là, et ça, ça doit nous servir de leçon », a lâché un peu crispé Didier Deschamps, lors de la conférence de presse d’après match. « Suffisance, c'est un mot assez fort quand même. C'est sûr qu'il nous a dit ce qu'il pensait de notre deuxième mi-temps. Il n'y est pas allé par quatre chemins, on avait besoin de l'entendre aussi. Quand c'est moins bien, il faut qu'on l'entende », a commenté Olivier Giroud, auteur de son 30e but avec les Bleus face à la Colombie. Une défaite pour lancer l'année du Mondial, ce n’est pas ce qui se fait de mieux.

Contre la Russie, - battue par le Brésil 3-0 -, Didier Deschamps a promis de redistribuer les cartes. Et les 24 joueurs convoqués par ses soins pour cette fenêtre de mars ont encore cette rencontre pour faire bonne impression. Sauf pour le Marseillais Florian Thauvin, forfait à cause d'une lésion musculaire des ischio-jambiers gauches.

Des changements attendus

L'entrejeu, confié à N'Golo Kanté et Blaise Matuidi pourrait évidemment prendre un autre visage. Matuidi a d'ailleurs échangé sa place à la 66e minute. Mais son remplaçant, Paul Pogba, n'a guère convaincu.

Raphaël Varane sans vraiment d’autorité, a rouvert le chantier de la défense des Bleus, qui devra absolument rassurer contre les Russes. Après 41 sélections, le titulaire du Real Madrid, ménagé lors de l’ultime séance d’entraînement à cause d’une douleur à la cheville, pose toujours question. On lui reproche son manque de révolte et d'agressivité. « Sur ce match-là, il s'est retrouvé sur le plan personnel un peu plus en difficulté. Quand on est moins bien, on a tendance à se renfermer sur soi-même, c'est valable pour tout le monde », a expliqué Didier Deschamps.

Samuel Umtiti, qui a concédé un penalty synonyme de défaite face à la Colombie pourrait être mis sur le banc au profit de Laurent Koscielny qui n'a pas dit son dernier mot, même s’il connaît une saison délicate à Arsenal. « Personnellement, je ne suis pas content de ma prestation. Je peux faire beaucoup mieux à tous les niveaux. Ce match agit comme une piqûre de rappel pour moi aussi », a avoué Samuel Umtiti.

Didier Deschamps a annoncé à plusieurs reprises son intention de faire tourner son effectif lors de cette rencontre. Il pourrait ainsi titulariser Ousmane Dembélé, de retour en Bleu après une longue blessure. Le joueur du Barça avait remplacé Kylian Mbappé lors de 25 dernières minutes contre les Colombiens.

A trois mois du Mondial, ce match face à la Russie offre aux Bleus la possibilité de lever plusieurs points d’interrogation. 

Equipe de France: Giroud égale Fontaine et Papin avec 30 buts

Olivier Giroud a inscrit son 30e but en sélection, vendredi en match amical contre la Colombie, et rejoint Just Fontaine et Jean-Pierre Papin au 5e rang des meilleurs buteurs de l'équipe de France.

Giroud, 31 ans et 70 sélections, a marqué dès la 11 minute, de près, après un centre de Lucas Digne mal repoussé par le gardien.

Si l'attaquant de Chelsea marque à nouveau en équipe de France, il égalera les 31 réalisations en Bleu de Zinédine Zidane. 

Le classement des meilleurs buteurs en équipe de France est dominé par Thierry Henry, avec 51 buts.

Olivier Giroud a quitté Arsenal fin janvier pour tenter d'obtenir davantage de temps de jeu à Chelsea et assurer sa place à la Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet).

Après ce match contre la Colombie au Stade de France, la France se rend en Russie pour une autre rencontre amicale mardi.

Il s'agit du dernier rassemblement de l'équipe de France avant le 15 mai et la publication de la liste des joueurs retenus pour la Coupe du monde.

RFI

AUDIO

Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...
A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Calendrier

« Mai 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Video galleries

logotwitterFacebook