Sport

Publié dans Sport

Mondial Russie 2018 : Les salaires de l'entraîneur et le gardien de but du Sénégal-Aliou CISSE et Khadim NDIAYE mal payés et il faut réagir.

Juil 02, 2018
Mondial Russie 2018 : Les salaires de l'entraîneur et le gardien de but du Sénégal-Aliou CISSE et Khadim NDIAYE mal payés et il faut réagir.

 

Mondial Russie 2018 : Les salaires de l'entraîneur et le gardien de but Aliou CISSE et Khadim NDIAYE mal payés et il faut réagir.


Deux personnes sont à aider au Sénégal. L'entraîneur Aliou CISSE et le gardien de but Khadim NDIAYE du Sénégal sont les plus mal payés de la coupe du monde et ce serait bien de les aider si l'Etat ne le fait pas. L'équipe du Sénégal a bien joué. Il y a toujours des erreurs à pointer mais il faut les porter et les critiquer sans manquer de les féliciter. Une critique doit toujours être constructive. Cette jeune génération


Moi je remercie


L'entraîneur de l'équipe sénégalaise de football, Aliou Cissé, est le moins bien payé parmi les 32 sélectionneurs qui vont prendre part au Mondial-2018 en Russie (14 juin – 15 juillet) avec un salaire annuel estimé à 200.000 euros, selon une étude diffusée par le média néerlandais Zoomin TV.


Sans surprise, les grandes nations dominent la hiérarchie. Sur le banc de l'Allemagne, tenante du titre, Joachim Low sera ainsi le sélectionneur le mieux payé en Russie avec un salaire de 3,8 millions d'euros annuels. Suivent Tite (Brésil) et Didier Deschamps (France) avec 3,4 millions d'euros chacun. 4e, l'Espagnol Julen Lopetegui se trouve juste en-dessous avec 2,9 millions d'euros.
Pour trouver trace du premier sélectionneur d'une nation africaine, il faut descendre au 11e rang avec l'entraîneur argentin de l'Egypte, Hector Cuper (1,5 million d'euros).
Le Français Hervé Renard (Maroc) pointe à la 21e place avec 778.000 euros et le Franco-Allemand, Gernot Rohr, (Nigeria) à la 24e avec 497.000 euros.
28e, Nabil Maâloul (Tunisie) est le sélectionneur de nationalité africaine le mieux payé avec 348.000 euros. Son homologue du Sénégal, Aliou Cissé, est quant à lui le sélectionneur le moins bien payé parmi les 32 qualifiés avec 200.000 euros par an, soit 19 fois moins que Low.


En revanche, le sélectionneur le mieux payé au monde reste très nettement l'Italien Marcello Lippi, à la tête de la Chine, non-qualifiée pour le Mondial, avec un salaire annuel de 23 millions d'euros.
Classement des sélectionneurs qualifiés pour le Mondial-2018 (salaire annuel en euros) :


1er – Joachim Low (Allemagne) : 3,8 millions d'euros
2e – Tite (Brésil) : 3,4 millions
— – Didier Deschamps (France) : 3,4 millions
4e – Julen Lopetegui (Espagne) : 2,9 millions
5e – Stanislav Cherchesov (Russie) : 2,5 millions
6e – Fernando Santos (Portugal) : 2,18 millions
7e – Carlos Queiroz (Iran) : 1,9 million
— – Gareth Southgate (Angleterre) : 1,9 million
9e – Jorge Sampaoli (Argentine) : 1,77 million
10e – Oscar Tabarez (Uruguay) : 1,7 million
11e – Hector Cuper (Egypte) : 1,5 million
— – Jose Peckerman (Colombie) : 1,5 million
13e – Juan Pizzi (Arabie saoudite) : 1,4 million
14e – Bert van Marwijk (Australie) : 1,17 million
15e – Ricardo Gareca (Pérou) : 1,1 million
16e – Juan Osorio (Mexique) : 1 million
17e – Age Hareide (Danemark) : 925.000
— – Akira Nishino (Japon) : 925.000
— – Roberto Martinez (Belgique) : 925.000
20e – Vladimir Petkovic (Suisse) : 845.000
21e – Hervé Renard (Maroc) : 778.000
22e – Helmir Hallgrimsson (Islande) : 697.000
23e – Zlatko Dalic (Croatie) : 546.000
24e – Gernot Rohr (Nigeria) : 497.000
25e – Janne Andersson (Suède) : 448.000
— – Shin Tae-Young (Corée du Sud) : 448.000
27e – Hernan Gomez (Panama) : 398.000
28e – Nabil Maaloul (Tunisie) : 348.000
— – Oscar Ramirez (Costa Rica) : 348.000
30e – Mladen Krstajic (Serbie) : 298.000
31e – Adam Nawalka (Pologne) : 268.000
32e – Aliou Cissé (Sénégal) : 200.000


https://www.webmanagercenter.com/2018/05/14/419866/mondial-russie-2018-les-salaires-des-entraineurs/
Découvrez le salaire ridicule de Tony Sylva sur le banc des Lions


Source: : Seneweb.com


Découvrez le salaire ridicule de Tony Sylva sur le banc des Lions


Pour un ancien footballeur, qui titillait les étoiles et ramassait les millions à la pelle chaque semaine, le traitement est ridicule. Certes les temps ont changé, Tony Sylva est à la retraite. Mais on parle du préparateur des gardiens de buts de l'équipe du Sénégal A, qualifiée pour le Mondial-2018.
Figurez-vous que Tony touche un salaire de 500 mille francs Cfa par mois. Le quotidien sportif Record, qui donne l'information dans son édition de ce vendredi, souligne qu'il est le moins bien payé du staff technique des Lions. Aliou Cissé, le sélectionneur national, touchant 9 millions, et son adjoint, Regis Bogaert, 2,5 millions, selon le journal.
Record affirme que c'est du fait de ce bas niveau de traitement que le meilleur gardien de la Can-2002 se limite à préparer les gardiens de buts de l'équipe du Sénégal. Sans plus. Le minimum syndical, pour tout dire.


Auteur: Seneweb news-RP - Seneweb.com


Petite histoire du Mondial] Khadim Ndiaye, le gardien « sans complexe » du Sénégal


Sénégal


À 33 ans, Khadim Ndiaye, le portier sénégalais vit sa première Coupe du monde. Au milieu de stars de clubs européens tels que Liverpool dont son compatriote Sadio Mané partage le banc, le Paris Saint-Germain ou encore le Real Madrid, Khadim Ndiaye, lui, est arrivé en Russie avec un parcours bien atypique. Il est le seul joueur de l'équipe sénégalaise à évoluer sur le continent.
Le gardien de but sénégalais est en effet la star du Horoya Athletic Club, qui domine le modeste championnat de Guinée. Mais pas de quoi le complexer face à ses coéquipiers. "Pas de complexe, je suis professionnel comme eux", expliquait-il à l'AFP à l'issue d'un entraînement de fin de championnat à Conakry. "Eux, ils sont à Liverpool, moi je suis à Horoya, mais on partage la même sélection, j'ai le même niveau de compétitivité, les mêmes valeurs", ajoute le natif de Dakar.
En Guinée, Khadim Ndiaye a en effet trôné au sommet. Il a notamment remporté quatre titres de champion, dont celui de la saison 2017/18 est encore chaud, trois Coupes de Guinée et trois Super coupes. En sélection, il était de l'aventure à la Coupe d'Afrique des Nations de 2017, pendant laquelle le Sénégal a atteint les quarts de finale.
Avec 23 sélections depuis la première en 2010, Khadim Ndiaye s'est imposé comme un taulier du vestiaire sénégalais. Même si, aujourd'hui, il doit faire avec la concurrence Rennais Abdoulaye Diallo.
Les critiques sont de plus acerbes depuis la dernière sortie des Lions de la Teranga face au Japon (2-2) où Ndiaye a été accusé d'incompétence. Les commentateurs du match sur une chaîne cryptée du bouquet affirmaient du reste que le Sénégal a une équipe, mais pas de gardien de but. Kharim Ndiaye le sait, il doit redoubler d'efforts s'il veut rester titulaire et montrer que le club où on évolue n'a de valeur que le talent.

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Novembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

BANNIERE 03 UNE IKRONO

Banniere UAA 260x600

Video galleries

logotwitterFacebook