Politique

Soutien à Macky Sall : Les jeunes proches de Lat Diop créent le mouvement Synergie d’action

Les jeunes proches du directeur de l’Investissement, Lat Diop, par ailleurs ancien président du Fep, ont décidé de mettre sur pied une autre structure dénommée le mouvement Synergie d’action.

Dirigée par Bacary Traoré, cette structure a été lancée officiellement hier en présence du maire de Guédiawaye Aliou Sall. Les jeunes proches de M. Diop ont soutenu que leur structure va travailler avec les militants de l’Apr du département de Guédiawaye pour la massification et la réunification des militants du parti. Pour Bacary Traoré, coordonnateur du mouvement Synergie d’action, cette structure vient à son heure. «Car, il y a des gens tapis dans l’ombre qui ne voudraient pas que le Président Macky Sall soit réélu. C‘est ainsi que nous les jeunes de l’Apr, en l’occurrence les jeunes de Lat Diop, avons décidé de remobiliser les troupes afin de pouvoir préparer les élections de 2017. Et le chef de l’Etat aujourd’hui a eu de la hauteur en mettant en place le Pse qui est un programme étalé sur 30 ans», fait savoir le coordonnateur du mouvement synergie d’action. Ce dernier est d’avis qu’«avec ce programme, finies la faim et la misère dont sont victimes les populations». Ces jeunes promettent de s’imposer face à l’opposition, même s’il n’en existe pas dans la banlieue dakaroise. Pour rappel, il y a quelques semaines, Lat Diop, directeur de l’Investissement du Sénégal, avait décidé de fondre son parti le Fep dans le parti au pouvoir, l’Apr, avant de rencontrer le président de la République pour lui démontrer encore son engagement au combat qu’il compte mener au niveau de la banlieue dakaroise, plus précisément dans le département de Guédiawaye, pour sa réélection en 2017.

lequotidien.sn

Concrétisation de ses orientations relatives à l’emploi des jeunes, ruptures du dialogue social ... : Macky met le gouvernement sous pression

A deux ans de la tenue de la prochaine présidentielle prévue en 2017 prochain, le Chef de l’État, Macky Sall et son chef de gouvernement, Mahammad Boun Abdallah Dionne, mettent la pression sur le gouvernement.
 
En effet, lors du conseil des ministres tenu hier, mercredi 4 février à Dakar, sous sa présidence, le patron de l’Alliance pour la République (Apr) qui, vient de boucler une tournée économique d’une semaine dans la région naturelle de la Casamance, a notamment invité le gouvernement à accélérer la cadence.
 
Abordant le point de sa communication relatif à l’emploi, Macky Sall, rappelant au Gouvernement, ses orientations déjà déclinées, lors de la réunion tenue, sur le sujet, le 28 juillet 2014, a invité le Chef du gouvernement à mettre du rythme pour la mise en œuvre inclusive d’une politique de l’emploi cohérente en vue de satisfaire cette forte et prégnante demande sociale.
 
En outre, le chef de l’exécutif a également exhorté le Gouvernement d’appuyer, sans relâche, la réalisation, sur l’ensemble du territoire national, des Domaines agricoles communautaires (Dac), la mise en place des chaînes de valeur dans les secteurs porteurs tels que l’agriculture, l’élevage et la pêche, ainsi que l’appui à la modernisation du secteur informel.
 
Loin d’en rester là, Macky Sall a aussi tenu à faire part aux membres du gouvernement de l’intérêt qu’il accorde à la consolidation du dialogue social qui selon lui, s’est traduit l’année dernière par la tenue, pour la première fois au Sénégal, d’une Conférence sociale, à l’issue de laquelle un Pacte pour la Stabilité sociale et l’émergence économique a été signé par le Gouvernement et les différents partenaires sociaux (syndicats et patronat).
Il a dans ce sens demandé au Gouvernement de lui faire le point sur l’état de mise en œuvre du Plan d’action relatif à ce Pacte qui dénote l’intérêt tout particulier qu’il accorde au dialogue social qui est au cœur de son mandat.
 
LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTERES
 
Monsieur Mamadou Saliou DIOUF, Conseiller des Affaires étrangères principal de classe exceptionnelle, précédemment Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal en Fédération de Russie, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Sergio MATTARELLA, Président de la République italienne. Mamadou Saliou DIOUF remplace à ce poste Madame Seynabou BADIANE, admise à faire valoir ses droits à une pension de retraite.
 
Monsieur Moumar GUEYE, Poète-Ecrivain, est nommé Président du Conseil d’Administration des Manufactures sénégalaises des Arts décoratifs, poste vacant. Monsieur Aloyse DIOUF, Conseiller aux Affaires culturelles, est nommé Directeur général des Manufactures sénégalaises des Arts décoratifs de Thiès, en remplacement de Monsieur Sidy SECK, appelé à d’autres fonctions.
 
Monsieur Hamady BOCOUM, Archéologue, Anthropologue et historien de l’art, est nommé Directeur du Musée des Civilisations noires au Ministère de la Culture et de la Communication.
 
Monsieur Abdoul Aziz GUISSE, Professeur de Lettres principal de classe exceptionnelle, Poète-Écrivain, est nommé Directeur du Patrimoine culturel au Ministère de la Culture et de la Communication, en remplacement de Monsieur Hamady BOCOUM, appelé à d’autres fonctions.
 
Monsieur Abdoulaye KOUNDOUL, Professeur d’Éducation artistique, est nommé Directeur des Arts au Ministère de la Culture et de la Communication, en remplacement de Monsieur Ousseynou WADE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

Renvoi du procès au 17 mars : Vers une audience spéciale pour Aïda Ndiongue

Le poids du dossier a fait que le procès de Aïda Ndiongue a été renvoyé. Les différentes parties ont pris rendez-vous dans deux semaines pour discuter de l’opportunité d’une audience spéciale pour l’ex-sénatrice.

La salle d’audience aménagée pour juger Aïda Ndiongue a refusé du monde hier. Il s’y est ajouté que le juge a enrôlé plusieurs autres dossiers comme c’est souvent le cas en matière correctionnelle. Entendre l’inculpée, son présumé complice Abdoul Aziz Diop et les témoins était quasi-impossible. Du coup, toutes les parties se sont rendu compte que les conditions d’un procès serein de l’ex-sénatrice n’étaient pas été réunies. Le Tribunal a renvoyé l’affaire au 17 mars prochain. Au cours de cette matinée, les avocats de la défense plaideront l’organisation d’une audience spéciale à une date décidée par le juge, afin de se donner le temps de discuter publiquement du dossier. C’est-à-dire que l’affaire connaîtra un deuxième renvoi. En attendant, Me Mbaye Jacques Ndiaye a précisé hier que sa cliente Aïda Ndiongue est poursuivie pour «détournement de deniers publics» portant sur un montant de «20 milliards 688 millions de francs Cfa et pour mauvaise exécution d’un marché public». Toutefois, les conseils de la prévenue n’ont pas voulu passer cette journée par pertes et profits. Ils ont introduit une demande de liberté provisoire. De ce fait, le juge leur a demandé de patienter jusqu’à l’appel de l’affaire les concernant pour plaider leur requête. Une fois plaidée, le juge l’a rejetée.

Pour autant, les nombreux partisans de la femme d’affaires ne désespèrent pas de voir leur sœur libérale humer l’air de la liberté. Arrêtée depuis décembre 2013, Aïda Ndiongue doit répondre du marché des produits phytosanitaires du Plan Jaxaay qu’il avait gagné sous le magistère de Abdoulaye Wade. Il lui a été attribué par ministère de l’Habitat et de l’hydraulique géré à l’époque par l’actuel coordonnateur du Pds, Oumar Sarr. C’est pourquoi d’ailleurs le directeur des affaires générales et de l’équipement de l’époque, Abdoul Aziz Diop, est poursuivi dans cette affaire pour complicité présumée.

lequotidien.sn

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Octobre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

BANNIERE 03 UNE IKRONO

Banniere UAA 260x600

Video galleries

logotwitterFacebook