Politique

Publié dans Politique

Végétalisons Dakar par Cécile Thiakane Experte ODD 11 (Villes et communautés durables)

Fév 03, 2019
Végétalisons Dakar par Cécile Thiakane Experte ODD 11 (Villes et communautés durables)

 

"Notre compatriote regarde, observe et propose tout en alertant. Une citoyenne doit dire et c'est ce qu'elle  fait. Les hommes politiques sont souvent aveugles et les citoyens ont le devoir ou l'obligation de les interpeler sur des faits en vue de prendre des engagements pour le pays. Dakar est englué dans le béton et quelle sera la  place de la végétalisation, des poumons verts qui pourront donner une autre image de la ville moderne ? PB CISSOKO" 

De la verdure ! De la verdure ! De la verdure !
Vous ne rêvez pas. Ce havre de paix est à Cambérène, dans la banlieue de Dakar.
Ô, que c'est doux pour les yeux ! Que c'est agréable pour la respiration !
Combien d'endroits existent encore comme celui-ci dans l'agglomération dakaroise avec ses 3
millions d'habitants ?


Beaucoup trop peu...


Dakar suffoque ! Dakar manque d'air ! Dakar est victime d'une urbanisation galopante !
Dakar manque de ceinture verte ! Dakar souffre régulièrement d'épisode de pic de pollution !
Les populations de Ndakaru sont exposées au risque galopant de pathologies liées directement
ou indirectement à la pollution de l'air. Même si les données chiffrées sur la corrélation entre
les méfaits de l'environnement et l'augmentation desdites pathologies ne sont pas stabilisées, il
n'y a aucun doute que cette situation cause déjà beaucoup et causera davantage de conséquences
négatives sur la santé publique au Sénégal.


Un seul mot d'ordre est à mettre à l'ordre du jour des candidats à l'élection présidentielle :
VEGETALISONS Dakar pour un cadre de vie répondant à l'urgence écologique !


Il n'est point besoin de le rappeler que les arbres ont un fort intérêt pour le bien-être des
populations. Ils permettent de lutter contre la chaleur accablante activée par le bitume des rues
et le béton des immeubles, qui transforment les espaces de vie en fournaise, nuit et jour, pendant
les périodes de fortes chaleurs ! Au-delà de son esthétique, la verdure autour des bâtiments
rafraîchit l'atmosphère grâce à la photosynthèse. Les plantes consomment l'énergie solaire et
transpirent l'eau puisée par leurs racines, constituant ainsi un aérosol de fraîcheur.


La Responsabilité des leaders politiques est engagée face à l'enjeu du réchauffement de nos
villes.


De fait, dans l'agglomération dakaroise, plus aucun programme immobilier ne devrait être
autorisé s'il n'intègre pas d'espaces publics arborés, de parcs paysagers...

Et bien sûr qu'il faudra veiller à leur stricte application sans aucune dérogation. Aujourd'hui force est de
constater que beaucoup trop souvent les promoteurs immobiliers sans aucun scrupule, bien
ayant vendu un programme intégrant des espaces verts, préfèrent passer outre et construire à la
place des logements pour maximiser leurs profits au détriment d'un cadre de vie amélioré et
vecteur de bien-être pour les populations. La VDN, offre aussi un espace approprié pour la
végétalisation de Dakar. Cependant au vu des réalisations actuelles, la recette appliquée peine
à produire des résultats acceptables. Arborer cet espace permettrait sans conteste d'en faire un
poumon vert en plein Dakar et un lieu de vie pour réinventer le vivre ensemble. Pour cela, il est
impératif de prendre toutes les décisions, même si certaines peuvent être impopulaires, pour
résoudre le problème des nouvelles vaches urbaines qui ont élu domicile dans les artères de la
VDN et mangent le peu de feuilles vertes qu'on y a plaisir à trouver.


Au même titre que les trésors archéologiques, plus aucun arbre ne doit être abattu pour la
construction d'infrastructures sauf si les études de faisabilité ne trouvent pas d'alternatives !
Toutefois dans ces cas extrêmes, il devrait être envisagé d'en replanter d'autres.
Si les politiques sont interpellés, le grand changement attendu pour sauver Dakar, devra venir
de la population elle-même. Chaque citoyen dans son périmètre d'action, doit faire sien le
devoir de reconstruction de l'environnement. Mobilisons notre citoyenneté en adoptant des
comportements éco-citoyens pour préserver nos acquis et permettant de prendre part activement
à la végétalisation de Dakar, mais aussi à la transition écologique.


Son Excellence, Monsieur le Président de la République, la question environnementale de nos
cités se doit d'être pensée de façon holistique.


À l'heure où la sensitive city et la smart city qui intègrent la diminution de l'impact sur
l'environnement, la résilience aux changements climatiques, l'optimisation des infrastructures,
services, transports, connectivité... entre autres, deviennent un enjeu dans bon nombre de pays,
le Sénégal serait bien inspiré d'en faire un impératif pour atteindre l'Objectif de Développement
Durable numéro 11 (ODD 11), relatif aux villes et communautés durables. Une telle initiative
citoyenne offrirait le double avantage de voir l'essor économique des nations concomitamment
au bien-être des populations au travers d'un air pur Sénégal !


Cécile ThiakaneExperte ODD 11 (Villes et communautés durables) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...

Calendrier

« Juin 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Video galleries

logotwitterFacebook