Politique

Publié dans Politique

Macky «hate» le processus de déménagement des ministères à Diamniadio

Mai 04, 2018
Macky «hate» le processus de déménagement des ministères à Diamniadio

La délocalisation de certains ministères, directions et services de l’Etat à Diamniadio prend forme. Le président Macky Sall a réuni le premier Conseil des ministres hier, mercredi 2 mai, à la sphère ministérielle située dans le 1er arrondissement de ce Pôle urbain. Occasion pour le chef de l’Etat d’inviter le  Premier   ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne à  «hâter le processus» de déménagement et d’installation des ministères et agents concernés et de faire prendre les mesures d’accompagnement appropriées.

 

Certains ministères, directions et services de l’Etat vont bientôt être délocalisés vers le Pôle urbain de Diamniadio. En Conseil des ministre hier, mercredi 2 mai, le chef de l’Etat a invité le Premier ministre «à hâter le processus de déménagement et d’installation des ministères et agents concernés, de faire prendre les mesures d’accompagnement appropriées et à veiller à la mise en œuvre cohérente de la nouvelle politique immobilière de l’Etat qui vise à optimiser l’exploitation et le développement du patrimoine immobilier de l’Etat», informe le communiqué de ce premier conseil que le président Macky Sall a réuni à Diamniadio.

Déjà, entamant sa communication sur l’inauguration de la sphère ministérielle située dans le 1er arrondissement, le chef de l’Etat a magnifié «la tenue, pour la première fois, du Conseil des ministres, à Diamniadio, dans les nouveaux bâtiments administratifs de dernière génération. En effet, à travers cet acte un du renouveau du service public, le président de la République rappelle que trois sphères ministérielles y seront érigées pour donner corps à son ambition de bâtir une administration moderne, performante, peu coûteuse, au service de la citoyenneté et de l’émergence.»

 

En outre, le président Sall qui a félicité tous les acteurs et les partenaires de l’Etat, pour la réalisation de  ce  «chef d’œuvre architectural», a indiqué que cette sphère ministérielle «va accueillir plusieurs ministères et des milliers d’agents de l’Etat, dans un cadre de vie de standard international, soutenu par une dynamique de rationalisation et de mutualisation des ressources publiques, engagée depuis 2012», ajoute la source.

VEILLER SANS RELACHE AU RENFORCEMENT DU BIEN ETRE DES TRAVAILLEURS

 

Poursuivant sa communication autour de la célébration de la fête du travail et de la consolidation du nouveau contrat social pour l’émergence, Macky Sall a félicité l’ensemble des travailleuses et travailleurs du Sénégal, tout en leur réaffirmant toute sa considération et ses encouragements. Il a aussi remercié les centrales syndicales pour leur mobilisation et leur sens des responsabilités. 

 

Ainsi, le président de la République «demande au gouvernement de veiller sans relâche au renforcement du bien être des travailleurs dans un esprit de dialogue constructif pour améliorer, durablement la productivité et la compétitivité de l’économie nationale. Enfin, le chef de l’Etat rappelle au gouvernement l’impératif de consolider en permanence le partenariat entre l’Etat, les Syndicats et le Patronat, base essentielle du nouveau contrat social qui sous-tend la matérialisation effective, dans tous les secteurs d’activités, de sa vision d’un Sénégal Emergent au service de toutes les populations.»

 

ASSEOIR LA STABILITE DURABLE DU SECTEUR DE L’EDUCATION… «L’ECOLE DU FUTUR»

 

Abordant la stabilité dans le secteur de l’éducation et le suivi permanent de la mise en œuvre des décisions des Assises de l’éducation et de la formation, le président Sall s’est félicité des accords conclus entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants. A cet égard, il a demandé au gouvernement de «prendre toutes les dispositions pour l’application effective, dans les délais indiqués, de sa décision portant sur des mesures exceptionnelles d’augmentation de 40.000 FCFA de l’indemnité de logement allouée aux enseignants qui sera portée à 100.000 FCFA en 2020.»

 

Aussi a-t-il engagé le gouvernement a «asseoir la stabilité durable du secteur de l’Education par un suivi rigoureux de la mise en œuvre des recommandations et décisions des Assises nationales sur l’éducation et la formation, dans le but de consolider, dans le consensus et dans l’esprit de la vision d’un Sénégal Emergent «l’Ecole du futur» une véritable Ecole de la réussite et de l’excellence», précise le texte. 

 

REHABILITATION DES PONTS DE TOBOR ET D’EMILE BADIANE A ZIGUINCHOR ET PROGRAMME «ZERO BAC» POUR DESENCLAVER L’ILE A MORPHIL

Abordant le renforcement de la politique de désenclavement interne et externe du Sénégal, le président Sall s’est réjoui du «lancement du programme « Zéro Bac » pour accélérer le désenclavement de l’île à Morphil et la valorisation des potentialités agro- industrielles de la Vallée du Fleuve Sénégal.»

 

Dans la même perspective, le président de la République a exhorté le gouvernement à «prendre toutes les dispositions requises, en vue de finaliser le processus de réhabilitation des Ponts de Tobor et d’Emile Badiane à Ziguinchor, l’exécution des travaux de la boucle du Boudié ainsi que ceux du pont sur le Fleuve Gambie, dont l’achèvement est prévu en décembre 2018», lit-on dans le document.

 

POUR LA CONSTRUCTION DU PONT DE ROSSO, DU PORT FLUVIOMARITIME DE  SAINT-LOUIS…

 

En outre, Macky Sall a enjoint le gouvernement, en accord avec la partie mauritanienne, «à veiller à l’accomplissement de toutes les diligences nécessaires à la réalisation, dans les délais contractuels, du Pont de Rosso. Enfin, le président de la République exhorte le Gouvernement à prendre les mesures appropriées pour le déploiement rapide du projet «Navigation de l’OMVS» avec les réalisations, au Sénégal, du port fluviomaritime de Saint - Louis et des escales de Richard Toll, Dagana, de Podor, Cas-Cas, Matam, et Bakel», renseigne la même source.

 

Au final, au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté «le projet de loi prescrivant le remplacement dans tous les actes législatifs et réglementaires de la dénomination «Collectivité locale» par «Collectivité territoriale».

Dernière modification le vendredi, 04 mai 2018 09:45

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Août 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Video galleries

logotwitterFacebook