Politique

Publié dans Politique

Condamnation du maire de Dakar à 5 ans ferme : Les maires francophones «solidaires» de khalifa Sall

Avr 10, 2018
Condamnation du maire de Dakar à 5 ans ferme : Les maires francophones «solidaires» de khalifa Sall

Le jugement rendu contre Khalifa Sall, dans l’affaire dite de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, par le Tribunal de grande instance de Dakar statuant en matière correctionnelle, n’indiffère pas  l’Association internationale des maires francophones (Aimf). Se prononçant sur la peine de prison ferme de 05 ans infligée à l’édile de la capitale sénégalaise, les maires francophones ont dit prendre acte du verdict, non sans renouveler leur confiance à Khalifa Sall, secrétaire général de l’Aimf de surcroit.

 Le maire de Dakar, Khalifa Sall, peut continuer de compter sur le soutien inconditionnel de ses pairs francophones. Pour cause, malgré sa condamnation par la justice sénégalaise à 05 ans de prison ferme, dans l’affaire dite de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, l’Association internationale des maires francophones (Aimf) lui renouvelle sa  confiance. Près de 10 jours après le délibéré du juge Malick Lamotte er de sa Cour, les maires francophones (Aimf) se sont exprimés sur le jugement rendu. «Suite au verdict du 30 mars dernier, les membres du Bureau de l’Aimf réitèrent au Secrétaire Général de l’Association Khalifa Ababacar Sall leur soutien le plus total, leur haute considération et leur reconnaissance pour ses inestimables contributions à la promotion de la bonne gouvernance, de la décentralisation et du développement local au Sénégal, en Afrique et surtout dans le monde francophone», indique un document de Aimf  transmis à la presse.

Dans la foulée, les maires francophones ont dit regretter «la condamnation à 5 ans de prison prononcée à l’encontre de M. le Député-Maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall, Secrétaire général de l’Association».  Concernant de même le verdict, les pairs de Khalifa Sall ont dit prendre «acte du jugement rendu par la chambre correctionnelle spéciale du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Dakar, le 30 mars dernier ayant décidé la relaxe pour les délits d’association de malfaiteurs, de détournement de deniers publics et de blanchiment de capitaux, et note qu’aucun preuve d’enrichissement personnel n’a été retenue ni la commission d’un acte de gestion administrative et financière dans un but d’intérêt personnel».

Rappelant pour finir les «inestimables contributions à la promotion de la bonne gouvernance, de la décentralisation et du développement local au Sénégal, en Afrique et surtout dans le monde francophone », du maire de Dakar, l’Aimf a exhorté les autorités judiciaires à veiller à ce qu’il bénéficie «de toutes les garanties prévues par les lois, règlements et textes internationaux dans l’exercice de son droit de recours contre cette décision». Parmi ces maires francophones signataires du document, on relève ceux de Paris, Abidjan, Kinshasa, Liège, Libreville, Bamako, Beyrouth, Casablanca, Genève…

Sudonline

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Calendrier

« Décembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

BANNIERE 03 UNE IKRONO

Banniere UAA 260x600

Video galleries

logotwitterFacebook