Politique

Publié dans Politique

Appel au dialogue politique national de Macky Sall : Le pds entrebâille la porte

Jan 11, 2018 Poster par 
Appel au dialogue politique national de Macky Sall : Le pds entrebâille la porte

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) serait-il en train de reconsidérer sa posture vis-à-vis du dialogue politique national initié par le pouvoir en place ?  On n’est pas loin de le penser avec la dernière sortie du porte-parole du parti Babacar Gaye qui, se prononçant au micro de Rfi sur la tragédie survenue en Casamance, a annoncé que « cette affaire constitue une occasion pour renouer le fil du dialogue » et que le Pds ne s’opposerait à une telle initiative. Même s’il a tenu à préciser : « Non pas ce dialogue autour du simple code électoral, mais un dialogue au plan national »

La tragédie de Bayotte ayant occasionné le meurtre de 13 jeunes ramasseurs de bois en Casamance semble avoir bien fini de cristalliser la classe politique autour des intérêts dits supérieurs de la Nation. Trois jours après le drame, les acteurs politiques n’ont toujours pas fini d’interpeller le pouvoir en place pour que justice soit rendue aux fils de Casamance assassinés par les fossoyeurs de la paix dans cette partie sud du pays. Pour le Pds (premier pays d’opposition), l’occasion est par contre à saisir pour renouer le fil du dialogue avec le pouvoir en place.

Se prononçant sur la tragédie en question devant nos confrères de Radio France internationale (Rfi), le porte-parole du Pds Babacar Gaye a ainsi affirmé : « Il appartient au chef de l’Etat de prendre exemple sur d’autres pays, d’autres présidents qui, en général, font appel de manière solennelle à ce que les Sénégalais se retrouvent autour de sa personne, autour de son statut pour prendre en charge cette question d’ordre national. Et l’affaire qui s’est passée récemment dans l’arrondissement de Niaguis dans le sud du pays, constitue pour moi, une occasion de renouer le fil du dialogue ». Dans la foulée, le porte-parole du Pds précisera tout de même que ce dont il parle, ce n’est « pas ce dialogue autour du simple code électoral, mais un dialogue au plan national pour que les questions d’ordre national soient traitées d’une manière consensuelle ». Toute chose à laquelle les Libéraux ne sont pas opposés. Aussi dira-t-il : « C’est pourquoi au sein du Parti démocratique sénégalais, nous ne ferons rien pour décourager de telles initiatives ».

Les analystes ne manqueront certainement de voir dans cette sortie une sorte de volte-face du Pds pour répondre à l’appel au dialogue politique du Président Macky Sall. Une invite que le Pds de Me Wade avait déclinée pour diverses raisons pour des concertations dites nationales, sous l’égide du ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, mais qui tardaient à prendre véritablement son envol du fait du manque de confiance entre acteurs politiques comme le signalaient récemment le Cosce du Pr Babacar Guèye et le Pacte de Mazide Ndiaye, deux regroupements d’organisations de la société civile.     

Sudonline

AUDIO

Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...
A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Calendrier

« Janvier 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Video galleries

logotwitterFacebook