Politique

Publié dans Politique

Rejet par l’opposition du dialogue politique initie par Macky Sall : Aymirou Gningue minimise

Oct 12, 2017 Poster par 
Rejet par l’opposition du dialogue politique initie par Macky Sall : Aymirou Gningue minimise

Le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle Benno Bokk Yaakaar (Bby), Aymirou Gningue ne croit pas au rejet du dialogue politique initié par le chef de l’Etat, Macky Sall. Appelé à se prononcer sur le refus exprimé par certains leaders de l’opposition de la main tendue par le régime, le patron du groupe Bby se demande même si ceux qui expriment leur opposition à ce dialogue sont «les vrais porte-voix des partis». Il s’est, en outre, exprimé sur d’autres sujets d’actualité, en marge du séminaire politique de mise à niveau des députés de la mouvance présidentielle hier, mardi 10 octobre.

Le régime en place semble minimiser les nombreux rejets du dialogue politique exprimés par certains leaders de l’opposition. C’est le moins que l’on puisse dire, suite à la sortie du président de groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (Bby), Aymirou Gningue, par rapport au refus de la main tendue du régime par le Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds), Abdoulaye Wade et les leaders de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal (Mts).

En effet, invité à faire un commentaire sur ladite question hier, mardi 10 octobre, en marge du séminaire politique de renforcement de capacité des députés de Bby, M. Gningue indique ne pas croire à un quelconque rejet du dialogue. Il croit, en fait, «qu’à chaque fois qu’une question politique au plan national comme le dialogue est posée, les approches peuvent être différentes». D’ailleurs, il parait douter même de la légitimité de ceux qui s’expriment en défaveur dudit dialogue. Il s’est ainsi posé la question de savoir «est-ce que ceux qui prennent la parole et qui disent qu’ils ne sont pas d’accord sont les vrais porte-voix des partis ?». Donc, pour lui, il faut laisser libre court au temps, non sans inviter tous les Sénégalais à répondre à l’appel lancé par Macky Sall, afin de prendre à bras le corps les questions qui traversent l’économie et le développement social du pays.

Sur un autre registre, notamment la possibilité pour le chef de l’Etat, Macky Sall, d’user d’artifices juridiques pour briguer un 3ième mandat, Aymirou Gningue se limite à mesurer «l’engagement politique» de son mentor. Tout en reconnaissant au professeur en droit constitutionnel Babacar Guèye ses qualités «d’éminent juriste», il croit, «jusqu’à preuve du contraire», que le président Macky Sall va s’appliquer les deux mandats, conformément à ce qu’il a dit et ce qu’il a fait voter dans le cadre du référendum.

LES PARLEMENTAIRES DE BENNO BOKK YAAKAAR CAPACITES

Revenant sur l’objet du séminaire politique initié à l’intention des parlementaires de la mouvance présidentielle sous le thème : «être à la hauteur des attentes du peuple», le patron des députés de Bby explique que celui-ci entre dans le cadre de l’imprégnation des parlementaires de Benno, afin qu’ils apprennent à mieux se connaitre. Il révèle aussi que la rencontre doit permettre aux députés de se mettre à niveau en s’habituant aux codes parlementaires et en connaissant l’architecture institutionnelle au Sénégal.

Dans la foulée, le maire apériste de la commune de Mérina Dakhar, dans le département de Tivaoune, est revenu sur le rôle que doivent jouer les députés de Benno pour la réélection du président Macky Sall, en 2019. Il estime, ainsi, que si les parlementaires de Bby intègrent les préoccupations des populations au niveau des politiques gouvernementales, ils participeront «à l’élaboration et à la réalisation de ces politiques qui peuvent être demain le gage de tout succès dans le cadre d’une compétition électorale». Mieux, convaincu d’appartenir à une majorité qui a le destin du pays en main, il promet un appui des politiques gouvernementales «à chaque fois qu’il sera question de voter des lois qui vont dans le renforcement de la politique économique du pays, nous allons le faire sans état d’âme». Il a, par conséquent, invité ses collègues députés à bannir l’invective et à mener des débats sereins et intellectuels dans le cadre de l’hémicycle.

Sudonline

AUDIO

Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...
A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Calendrier

« Octobre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Video galleries

logotwitterFacebook