Politique

Publié dans Politique

Législatives du 30 juillet : Tanor invite les allies à investir les médias

Mai 15, 2017 Poster par 
Législatives du 30 juillet : Tanor invite les allies à investir les médias

Le Secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng par ailleurs, président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) a invité les responsables des partis membres de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (Bby) à investir les médias enfin relever le défi de la communication pour la victoire de la majorité aux prochaines législatives. S’exprimant le samedi 13 mai, lors de la cérémonie d’ouverture de la 8ème session thématique du Bureau politique Ps, élargi aux représentants des partis alliés autour du thème «Élections Législatives 2017 : enjeux et défis», le leader du Ps a insisté sur la nécessité pour les alliés de travailler en équipe dans le choix des candidats à la députation. Les partis alliés représentés à cette rencontre sont, entre autres, l’Alliance pour la République (Apr), la Ligue démocratique (Ld), le Parti de l’Indépendance et du travail (Pit) et l’Alliance des forces du progrès (Afp).

Cette rencontre du bureau politique du Parti socialiste élargie aux militants d’autres partis politiques est une première dans l’histoire de l’ancien parti au pouvoir qui a dirigé le Sénégal pendant quarante ans de 1960 à 2000. Dans son allocution d’ouverture, Ousmane Tanor Dieng Secrétaire général du Parti socialiste et président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), a expliqué cette ouverture par une volonté du Ps d’affirmer et de confirmer son ancrage d’aller ensemble aux élections, de gagner ensemble et de gouverner ensemble avec la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (Bby) malgré le contexte de la vie de son parti marqué par la dissidence de certains camarades qui ont choisi de rejoindre le front de l’opposition.

Ainsi, pour arriver à une large victoire de la coalition Bby aux prochaines élections législatives, Ousmane Tanor Dieng a invité tous les militants de partis de la mouvance présidentielle a, non seulement investir les médias mais aussi à être pro-actifs dans la communication pour rendre les réalisations du régime Bby plus visibles.

«Nous devons préparer les échéances du 30 juillet avec méthode. Nous avons du savoir-faire, à nous de le faire savoir, l’essentiel étant de savoir quoi dire, comment le dire, quand le dire, où le dire. L’enjeu mérite tous les investissements ; la victoire est à ce prix. Si Bennoo Bokk Yaakaar se mobilise, aucune force politique ne peut lui résister», a lancé le Secrétaire général du Ps tout en insistant par ailleurs, sur la nécessité de travailler en équipe. «Plus que jamais, nous devons travailler en équipe, consolider la coalition dans une confiance mutuelle, procéder sur la base d’un consensus, à des investitures crédibles et démocratiques, agir dans la discipline, faire montre de solidarité, de générosité et de dépassement si nous voulons atteindre tous nos objectifs». Parmi, les partis alliés représentés à cette 8ème session thématique du Bureau politique, autour du thème « Élections Législatives 2017 : enjeux et défis » intervenue à soixante-quinze jours des élections législatives, il y’a entre autres, l’Alliance pour la République (Apr), la Ligue démocratique (Ld), le Parti de l’Indépendance et du travail (Pit) et l’Alliance des forces du progrès (Afp).

Abondant dans ce même ordre d’idées, Bouna Mohamet Seck, chargé des élections au sein de l’Afp par ailleurs, directeur de Cabinet du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse et président de l’Afp, a invité tous ses camarades à la mobilisation lors d’une conférence de presse en marge de cette rencontre.

«Une présidentielle anticipée»

En effet, selon lui, «l’opposition va essayer comme, elle l’avait fait lors du référendum de mars 2016 de transformer ces législatives en pour ou contre Macky Sall».

«Ces élections législatives revêtent un cachet particulier parce que elles ne sont pas que de simples élections pour l’opposition qui se prépare à poser la question en terme de présidentielle, c’est une élection présidentielle anticipée par procuration», semble conforté, Luc Sarr, directeur de l’école du Parti de l’Apr et conseiller politique du président de la République. Poursuivant son propos, le responsable Apériste qui était accompagné de son camarade El hadj Hamidou Kassé, Conseiller, porte-parole du Président de la République, a toutefois tenu à rassurer en soutenant que «l’Apr ne remettra pas en cause les équilibres fondateurs de la coalition Bby».

«Tous les partis alliés qui participent à la dynamique de la mouvance présidentielle auront la part qui leur revient de fait, de droit dans la distribution des postes. Des discussions seront menées avec tous les partis qui avaient un quota à la taille d’un groupe parlementaire pour voir comment reconduire ce principe lors de la prochaine législature», indique-t-il.

Sudonline

AUDIO

Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...
A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Calendrier

« Octobre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Video galleries

logotwitterFacebook