Politique

Publié dans Politique

Législatives 2017 - investiture a la tête des listes du camp présidentiel a Guédiawaye et Pikine Aliou Sall et Thimbo renoncent : Bennoo fait dans la résistance

Avr 18, 2017 Hit: 158 Écrit par 
Législatives 2017 - investiture a la tête des listes du camp présidentiel a Guédiawaye et Pikine Aliou Sall et Thimbo renoncent : Bennoo fait dans la résistance

Aliou Sall, le maire de Guédiawaye, et Abdoulaye Thimbo, édile de Pikine, pressentis comme  têtes de liste de la coalition présidentielle dans les départements de Pikine et Guédiawaye, ont finalement renoncé à leur investiture. Les deux maires, principaux responsables du parti au pouvoir (Apr) dans ces deux départements-clés pour la conquête de l’électorat de Dakar, ont annoncé leur décision samedi dernier, par le biais d’une déclaration conjointe. Seulement, leur camp (Apr et Bby) fait dans la résistance et est disposé à refuser cette «démission».

Apparemment, la campagne de déstabilisation grandeur nature menée contre les investitures d’Aliou Sall et Abdoulaye Thimbo, les maires de Guédiawaye et de Pikine, comme têtes de listes de la coalition présidentielle dans les deux départements ci-nommés de Dakar, a fini par avoir raison de la détermination des deux responsables politiques de l’Apr (parti au pouvoir).

Pressentis par leurs bases respectives pour être investis come têtes de pont aux législatives de juillet prochain, ces deux leaders, apparentés au chef de l’Etat Macky Sall, ont préféré jeter l’éponge, ont-ils dit, « Pour l’intérêt de l’Apr, du président de la République et du Sénégal ».

Dans une déclaration rendue publique samedi dernier, Aliou Sall et Abdoulaye Thimbo, respectivement maire de la ville de Guédiéwaye et de celle de Pikine, par ailleurs coordonnateurs de la coalition Bby et de l’Apr dans ces deux bastions électoraux ont dit leur décision de renoncer aux postes de patron départemental de la coalition présidentielle aux législatives. Avec force-argumentaire comme l’atteste leur déclaration. «  Depuis quelques jours, comme à l’accoutumée, l’opposition, dans sa volonté de nuire au Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Macky Sall, a repris du service. Les attaques sans fondement, reprennent de plus belle. Ces attaques calomnieuses ont pour cibles la famille présidentielle en général, et Aliou Sall, le maire de Guédiawaye, en particulier.  Cette fois-ci, le mensonge  gros et grossier consiste à faire croire qu’il y a un projet de dévolution familiale monarchique, avec comme premier acte, faire de Aliou Sall, le président de l’Assemblée nationale.  Leur idée est claire et consiste à faire de l’amalgame, assimilant le Président Macky Sall à ces autres népotistes qui ont essayé de se faire hériter par les membres de leur famille… Notre légitimité est claire, puisque nous sommes investis par toutes les instances du parti (Apr) et de la coalition Bby: Nonobstant cela, nous avons décidé de renoncer à notre investiture en tant que tête de liste de Bby des départements de Pikine et de Guédiawaye aux Législatives du 30 juillet 2017 ».

Pour Aliou Sall et Abdoulaye Thimbo, la décision obéit à leur volonté de « de ne pas être la porte d’entrée de ceux qui veulent s’en prendre au président de la République ». Qui plus est, ont-ils certifié, «  Pour l’intérêt de l’Apr, du président de la République et du Sénégal, nous avons décidé de mettre à l’aise… Macky Sall, en favorisant la candidature d’autres responsables du parti (Apr) et/ou de la Coalition Bby ».

BBY ET APR DE GUEDIAWAYE DISENT NON

Cette décision d’Aliou Sall n’agrée toutefois pas la coalition Bennoo Bokk Yaakaar de Guédiawaye. Dans la foulée de la sortie du maire, la mouvance présidentielle locale a tenu une assemblée générale en présence du principal concerné  pour le maintenir comme tête de liste de Bby dans la commune de Guédiawaye.  Les responsables de l’Apr et de Bennoo de Guédiawaye ont ainsi demandé solennellement à Aliou Sall de rester leur tête de liste. A défaut, ils pourraient sanctionner le parti. D’ailleurs, pour eux, la décision de maintenir Aliou Sall tête de liste résulte d’un choix de toutes les instances de l’Apr de Guédiawaye et de tous les partis et mouvements de Bennoo Bokk Yaakaar de Guédiawaye. Au nombre de 29 partis et 09 mouvements, ces membres de la coalition présidentielle ont renouvelé à l’unanimité leur décision de voir Aliou Sall tête de liste, lors des élections législatives de juillet.

Sudonline

Lu 158 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

AUDIO

A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Calendrier

« Juin 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Video galleries