Billet d’humeur

Publié dans Billet d’humeur

Quand les sénégalais redécouvrent le Sénégal

Oct 07, 2018
Quand les sénégalais redécouvrent le Sénégal

Dans la grisaille de l’actualité il y a quelques fois des bonnes nouvelles dont il faut se réjouir, comme celle confirmant que les sénégalais redécouvrent les trésors de leur pays et sont de plus en plus nombreux à être adeptes du tourisme local.

Depuis des années le tourisme au Sénégal était l’affaire des étrangers, nos compatriotes eux-mêmes préférant « s’expatrier » le temps de leurs congés, qui en Europe, qui aux Etats-Unis, qui en Afrique du Nord, etc. Cette inclinaison pour des destinations extérieures, si elle existe toujours, semble cependant s’être ralentie depuis plusieurs mois.

C’est ainsi que nombreux sont ceux qui découvrent, ou redécouvrent, les beautés de Saint-Louis, les pays des Signares, les chutes de Dindifelo à Kédougou, les peuples bassaris dans les montagnes, les parcs naturels de Saint-Louis ou encore les forêts de palétuviers dans le Saloum et la Casamance.

Désormais, l’île de Gorée ou la station balnéaire de Saint-Louis ne sont plus leurs seules destinations intérieures, ce dont bien sûr se réjouissent les hôteliers et restaurateurs dont les établissements accueillent une nouvelle clientèle, qui jusque-là était plutôt rare. 

Les sénégalais, outre l’attrait pour certains lieux, apprécient semble-t-il les tarifs compétitifs, l’offre d’activités et la qualité des réceptifs des hôtels. Et privilégient de plus en plus certains sites touristiques du pays à des séjours à l’étranger. 

Non seulement c’est bon pour notre patrimoine culturel qui profite de ce nouvel élan de la part des sénégalais eux-mêmes, mais aussi pour l’économie du pays car ce sont autant de devises qui ne sont pas dépensées à l’étranger. Deux bonnes raisons de se réjouir de cette nouvelle tendance. 

Le directeur de la publication

Ichrono

logotwitterFacebook