Billet d’humeur

Publié dans Billet d’humeur

A Bargny « l’Emergence » à un goût amer !

Sep 22, 2018
A Bargny « l’Emergence » à un goût amer !

Une nouvelle génération de militants à vu le jour ces dernières années, ils interviennent dans de nombreux domaines, tels que la finance, le Big Data, l’alimentation et bien sûr la protection de l’environnement. On les appelle des lanceurs d’alerte et aujourd’hui chacun s’accorde à reconnaître le bien fondé de leurs actions à l’origine de révélations d’informations que les Etats, les multinationales, les partis politiques souhaiteraient garder secrètes. Ou encore de dénonciation de scandales.

C’est également le mérite de Pierre Vanneste et de Laurence Grun, deux réalisateurs Belges, qui viennent de réaliser un web documentaire dénonçant la pollution et l’érosion côtière dans une petite commune située à seulement 30 kilomètres de Dakar : Bargny.  

Aux effluves polluants d’une cimenterie toute proche, depuis plusieurs décennies, s’ajoute désormais l’érosion côtière accentuée par le réchauffement climatique. C’est vrai que selon Donald Trump le réchauffement de la planète est une invention de pseudo-scientifiques en mal de reconnaissance médiatique. Sauf que là, la mer avance irrémédiablement à l’intérieur des terres.

Et comme si cela ne suffisait pas, voici 10 ans qu’a débuté, sans aucune concertation avec les élus locaux, la construction d’une centrale électrique à charbon qui doit assurer 12% des besoins du Sénégal en électricité. Sans parler de l’existence du port minéralier non loin de là.

Mais ce n’est pas tout, car à cinq kilomètres de là voici qu’un autre chantier s’apprête à sortir de terre : le nouveau pôle urbain de Dianmniado.

Comme station balnéaire on peut rêver mieux.

Quand, en 2014, le président Macky Sall à lancé son « Plan Sénégal Emergence » prônant un nouveau modèle de développement avec une croissance à 6,5% il a oublié de dire que cela appauvrirait encore un peu plus les les populations les plus fragiles et que son modèle de développement se ferait au détriment d’un Sénégal vert et au profit du tout bêton. 

Comme le dit si bien le titre tu web documentaire, volontairement ironique : « Bargny, ici commence l’émergence ». Donal Trump, Macky Sall, même combat ?

Jean-Yves Duval, Directeur d’Ichrono

Dernière modification le samedi, 22 septembre 2018 08:21

logotwitterFacebook