Au Sénégal, 32 jeunes travaillent actuellement la terre, dans une ferme de la région de Joal, à trois heures de route de la capitale, à l’ouest du pays. Ils viennent de différentes régions du Sénégal. Certains sont issus de familles d’agriculteurs, mais la majorité sont de jeunes urbains. Tous participent à la première émission de télé-réalité sénégalaise sur l’agriculture, La Ferme Factory, diffusée sur la chaîne publique sénégalaise RTS. 34 épisodes au total de 26 minutes chacun, montrés aux téléspectateurs, avant le journal de 20h chaque dimanche. Au programme, pour ces apprentis fermiers : un réveil à 6h chaque matin, puis la journée commence avec une préparation musculaire, c’est ensuite aux champs que les candidats doivent faire leurs preuves. Malgré une croissance à la hausse, le Sénégal continue d’avoir des taux élevés de pauvreté et de chômage, les inégalités sociales sont toujours frappantes, l’exode rural et l’immigration clandestine n’ont pas cessé d’être à l’ordre du jour. L’agriculture contribue à environ 14% du PIB du pays, et pourrait constituer un vivier d’emplois. Pourtant, beaucoup de jeunes Sénégalais estiment que les profits tirés du travail de la terre sont dérisoires. La Ferme Factory, imaginée en partenariat avec l’Etat, vise à changer le regard de la société sur l’agriculture, et à inspirer les jeunes actifs pour qu’ils se tournent vers ce secteur.

RFI

Le Maroc va rétablir le service militaire obligatoire pour tous les jeunes de 19 à 25 ans. Contrairement au programme précédent, celui-ci a cependant une particularité : il sera également obligatoire pour les femmes de la même génération, sans aucune autre condition. Un projet de loi en ce sens a été approuvé lundi, selon un communiqué du cabinet royal.

Depuis 2006, les jeunes marocains de 19 à 25 ans n'étaient plus appelés à effectuer un service militaire obligatoire pendant un an. Une obligation qui va donc revenir. Avec une particularité : il sera désormais obligatoire pour les femmes. Ce qui n’était pas le cas avec l’ancien service militaire supprimé il y a 12 ans.

Il était obligatoire pour les hommes, mais il restait ouvert aux candidatures féminines. Il fallait être célibataires, sans enfants et âgées de 20 à 27 ans, sur base du volontariat. C’est là toute la différence, cette fois le texte ne mentionne aucune condition pour les femmes.

L’objectif de cette résolution, c’est avant tout de promouvoir le patriotisme chez les jeunes et d’améliorer l’intégration dans la vie professionnelle et sociale, souligne le communiqué publié par le palais royal.

Certains observateurs estiment que cette mesure est liée aux troubles sociaux de ces dernières années ; certains parlent même d’une mesure disciplinaire. Elle intervient alors que depuis 2016, d'importantes manifestations contre la pauvreté, auxquelles participent de nombreux jeunes ont lieu dans le nord du pays; celles-ci se sont même étendues ces derniers mois vers l'Est.

Le texte doit encore passer devant le Parlement en octobre. Il n'entrera en vigueur qu'après son éventuelle publication au Bulletin officiel.

RFI

  • "Je veux gagner la Ligue des champions avec la Juve", a déclaré Cristiano Ronaldo, la recrue-star du club italien, mercredi dans une interview à Dazn, nouveau diffuseur du championnat d'Italie dont il vient d'être nommé ambassadeur.

Débarqué à Turin cet été après son transfert pour 100 millions d'euros du Real Madrid, Cristiano Ronaldo a affirmé qu'il allait "se concentrer sur elle, avec (ses) coéquipiers, mais sans que ça soit une obsession, un pas après l'autre". "Et on va voir ce que ça donne, si c'est cette année, la suivante ou celle d'après", a expliqué le Portugais.

"Je suis très heureux, l'équipe est forte et comme tout le monde le sait, la Juve est l'un des plus grands clubs du monde", a poursuivi le quintuple Ballon d'Or, qui a fait ses débuts en Serie A samedi lors d'une victoire 3-2 à Vérone face au Chievo.

"J'ai été surpris de façon positive. On s'entraîne durement, deux fois par jour. J'aime les méthodes d'entraînement, la mentalité. C'est très, très professionnel", a-t-il ajouté.

A propos de son transfert, Ronaldo a parlé de "décision facile".

"Bien sûr, ce que j'ai fait au Real Madrid était incroyable. J'ai tout gagné et j'ai tellement d'amis là-bas, c'est ma famille. Mais la Juve a montré qu'elle me voulait plus que tout. Ils m'ont donné une opportunité et j'en suis heureux. Je veux essayer d'écrire aussi l'histoire avec ce club", a encore dit CR7.

Dazn, qui fait partie du groupe Perform, a acquis les droits pour la diffusion en Italie de trois matches de Serie A lors de chaque journée, en exclusivité et en streaming. Les sept autres matches sont diffusés par la chaîne Sky, un des diffuseurs traditionnels du championnat d'Italie.

 

AFP

Le président des Etats-Unis Donald Trump a essuyé mardi 21 août un double coup dur judiciaire, avec de spectaculaires rebondissements dans deux affaires qui le touchent de près. Paul Manafort, son ex-directeur de campagne a été jugé coupable mardi de fraudes fiscale et bancaire pour huit des 18 chefs d'inculpation qui le visaient. Plus grave pour la Maison Blanche, au cours de la même journée, Michael Cohen, l'ancien avocat personnel de Donald Trump a plaidé coupable pour huit chefs d'inculpation, six pour fraudes fiscale et bancaire et deux pour financement illégal de campagne électorale. Pire, L'ancien avocat du président a assuré devant la justice avoir violé la loi à la demande du président.

 Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

C'est un coup très rude pour le président américain et il vient de l'homme en qui il a placé toute sa confiance pendant plus d'une décennie. Michael Cohen se présentait comme « le pitbull » de Donald Trump, il a occupé pendant dix ans un bureau dans la Trump tower, à New York. Il expliquait être là pour régler ses problèmes. Mais l'ancien avocat personnel du président risque désormais de devenir la source des plus importants ennuis de l'hôte de la Maison Blanche.

Devant le juge fédéral, Michael Cohen a affirmé avoir versé 130 000 et 150 000 dollars à deux femmes pour acheter leur silence sur des liaisons avec Donald Trump à la demande de celui-ci et dans l'intention d'influencer les élections.

Une déclaration qui sous-entend que le président a commis un délit. Michael Avenatti, l'avocat deStormy Daniels, l'une de ces deux femmes, souligne la responsabilité de Donald Trump dans ce dossier. « Le président avait déclaré à bord d'Air Force One qu'il ignorait tout du paiement de ces 130 000 dollars mais nous savons désormais la vérité grâce à Michael Cohen et nous pouvons affirmer que le président des Etats-Unis a menti au peuple américain alors qu'il se trouvait à bord de l'avion du peuple. »

« Un message fort » et « une rude leçon »

De ces paiements résultent deux chefs d'inculpation pour financement illégal de la campagne. A la sortie du tribunal mardi soir, le procureur de New York a eu des mots rudes pour l'ancien avocat de Donald Trump.

« Ce sont des inculpations très sérieuses qui reflètent une tendance au mensonge et à la malhonnêteté sur une longue période. Elles sont significatives en soi, mais en particulier parce que ces infractions ont été commises par un avocat. Un avocat qui par sa formation et la tradition de sa profession sait ce que veut dire le respect de la loi. Monsieur Cohen a renié sa formation et a décidé qu'il se plaçait au-dessus des lois. Pour cela il va payer un prix très élevé », a commenté Robert Khuzami.

« Les lois sur le financement des campagnes sont conçues pour empêcher l'utilisation illégale d'argent au cours des élections et pour maintenir l'intégrité de ces scrutins. Monsieur Cohen a plaidé coupable pour ces violations de la loi. C'est un message fort aujourd'hui et nous ne craindrons pas de poursuivre d'autres violations à la loi sur le financement des campagnes électorales. La loi s'applique. Nous sommes un pays de droit et la loi s'applique à tous. C'est une leçon que monsieur Cohen a apprise aujourd'hui et elle est rude. »

Une coopération avec la justice ?

Michael Cohen pourrait être tenté de coopérer pleinement avec la justice pour réduire les peines de prison qui le menacent. Il s'est résolu à « dire la vérité au sujet de Donald Trump », a assuré son avocat avant d'interroger : « Si ces versements constituent un crime pour Michael Cohen, pourquoi ne constitueraient-ils pas un crime pour Donald Trump ? ».

Et comme si cela ne suffisait pas, un autre tribunal a le même jour reconnu l'ancien directeur de campagne de Donald Trump coupable de huit chefs d'accusation, pour fraude bancaire et fiscale. Paul Manafort risque de passer le reste de ses jours en prison. S'il a observé un prudent silence après les déclarations de son ancien avocat, Donald Trump a réagi à cette condamnation « je me sens très triste pour lui, c'est un homme bien » a déclaré le président.

RFI

Page 8 sur 563

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

BANNIERE 03 UNE IKRONO

Banniere UAA 260x600

Video galleries

logotwitterFacebook