Leur face-à-face aujourd'hui en Afrique
Olivier Nkulu Kabamba
SANTÉ, MÉDECINE AFRIQUE SUBSAHARIENNE ASIEEUROPE

En Afrique où l'on observe de plus en plus une pluralité d'expertises en soins de santé, se vit désormais un intéressant face-à-face entre la médecine européenne, la médecine chinoise et la médecine traditionnelle africaine. Ce face-à-face entre ces trois médecines est porteur d'espoirs, mais il comporte plusieurs interrogations et de nombreux défis par rapport aux soins médicaux offerts aux populations africaines en milieu urbain. Quels atouts obtiendrait-on en faisant collaborer ces trois médecines ? Dans cet ouvrage, l'auteur fait une significative prospection dans ce face-à-face.

L'avènement de la médecine chinoise en Afrique est-il une menace ou une chance pour le redéploiement de la médecine traditionnelle africaine ? Par ailleurs, se développant de plus en plus en Afrique, la médecine chinoise y sonne-t-elle déjà ou sonnera-t-elle dans un avenir proche le glas du recul de la médecine européenne ? En Afrique où l'on observe de plus en plus une pluralité d'expertises en soins de santé, se vit désormais, avec ou sans heurt, un intéressant face-à-face entre la médecine européenne, la médecine chinoise et la médecine traditionnelle africaine. Ce face-à-face entre ces trois médecines est raisonnablement porteur d'espoirs, mais surtout, il comporte, hélas, plusieurs interrogations et de nombreux déis par rapport aux soins médicaux oferts aux populations africaines en milieu urbain. Quels atouts obtiendrait-on en faisant collaborer ces trois médecines ?

Dans cet ouvrage où il s'appuie à la fois sur sa formation universitaire en médecine tropicale et en santé publique, et aussi sur son expérience de promoteur de plusieurs centres de santé en Afrique, l'auteur fait une signiicative prospection dans le face-à- face que se font la médecine européenne, la médecine chinoise et la médecine traditionnelle africaine.

Olivier NKULU KABAMBA est chargé des cours à l'Université de Montréal au Canada. Il est également l'auteur des livres ci-après : Les médecins en Afrique et la sorcellerie (Harmattan, juin 2014), L'éthique médicale en Afrique (Harmattan, octobre 2014), La maladie vue par les médecines et les croyances (Persée, octobre 2013).

 

La Réserve de Bandia au Sénégal : quelles menaces sur son avenir : Un poumon environnemental à préserver !

Notre ami Amadou Tidiane NIANE vigilant citoyen alerte sur les menaces qui pèseraient sur le parc naturel de Bandia.

Ce site naturel, ce poumon environnemental est un luxe dont le Sénégal ne pourra se défaire. Toutes les associations, tous les organismes écologiques nationaux et internationaux, les hommes politiques, tous les organismes touristiques, les citoyens, les villages environnants doivent se mobiliser pour freiner toute tentative de dislocation de ce site classé. Mais quand on sait que dans certains pays en Afrique on fait comme Trump, on défait , on ne respecte pas le patrimoine écologique au nom de l'argent, on peut s'inquiéter. Dans nos pays africains nos hommes politiques et les c futures.

Chaque action est un geste éthique pour l'avenir alors réfléchissons avant de brader.


Merci à Amadou et tous vigilants c'est cela l'action citoyenne Il faut des sentinelles partout, des oreilles partout, des yeux ouverts, pour traquer les mauvais projets qui détruisent nos pays.
Pape cissoko

Mais au fait qui est Bandia, c'est quoi, où se situe ce parc ?

Voici quelques informations pour comprendre et mesurer le danger qui guette le pays.

Foret Classee de Bandia (Forêt Classée de Bandia) est un/une forêt (s) (class V - Végétation) en Region de Thies (Thiès), Sénégal (Africa), ayant le code de région Africa/Middle East. Foret Classee de Bandia est situé à 19 mètres d'altitude.
Forêt Classée de Bandia est aussi connu(e) comme Foret Classée de Bandia, Foret Classee de Bendia, Foret de Bandia, Forêt Classée de Bandia, Forêt Classée de Bendia, Forêt de Bandia.

Les coordonnées géographiques sont 14°34'60" N et 16°58'0" W en DMS (degrés, minutes, secondes) ou 14.5833 et -16.9667 (en degrés décimaux). La position UTM est BB81 et la référence Joint Opération Graphics est ND28-05.

Créée en 1990, Bandia est la première réserve privée du Sénégal.


Tous les tumulus de la forêt de Bandia ont été classés par les Monuments historiques en 20031.


Les curiosités de ce lieu


Dans cette réserve surtout faunique, on peut également observer des cases peuls, une meule de charbonnier, des tumulus sérères avec la reconstitution d'une chambre funéraire.
On y trouve aussi des baobabs géants, en particulier un étonnant baobab-éléphant (Adansonia digitata). Comme en témoignent quelques ossements, le tronc de l'un des arbres a servi de sépulture à des griots.
Amadou Tidiane Niane, triste.


Une menace pèse sur la forêt classée de Bandia abritant la réserve du même nom.
Une équipe d'échosondage a été vue sur les lieux. Une carrière menace sérieusement l'un des poumons verts existant dans la future zone économique autour de l'aéroport de international Blaise Diagne. De 10750 ha la superficie est aujourd'hui de 5000ha. Oui à la création de richesse mais faire disparaitre une forêt aux profits des pollueurs de l'environnement est un mauvais choix :


Evitons de faire comme TRUMP
Protégeons-nous
Préservons notre cadre de vie
Amadou tidane Niane Sénégal


il faut préserver les espaces et réserves naturels du Sénégal pour nos enfants et le futur ces poumons naturels sont des legs pour nos générations futures stop au bradage de nos terres et de nos réserves. Pape B CISSOKO
TIDIANE Niane on Twitter

"#BANDIA LA RÉSERVE AU COEUR DU SÉNÉGAL. UN MOMENT INOUBLIABLE POUR UN SÉJOUR DE RELAXANT. https://t.co/8W3CpgGfmW"
La réserve se situe à 65 km de Dakar, à 15 km de Saly-Portudal, à km de Nianing. Ce parc de 3.500 ha abrite de nombreux animaux dont certains furent réintroduits au Sénégal après y avoir disparu depuis longtemps tel que : rhinocéros, des girafes, de grandes antilopes, des gazelles dama, des élans de Derby, des buffles, des singes patas, des vervets, des phacochères, des hippotragues, des chacals ou des mangoustes. , mais aussi 120 espèces d'oiseaux... Cette aire protégée se visite uniquement à bord d'un véhicule (personnel ou de location, taxi).


Les guides touristiques en disent ceci :


A l'arrivée à la réserve animalière, un guide monte dans le véhicule et nous entrons dans la forêt classée de Bandia composée de 500 hectares de baobabs et acacias. Le guide animalier nous fournit, au fur et à mesure des déplacements du 4×4 dans la réserve, toutes les explications relatives aux animaux rencontrés dans leur milieu naturel tels que zèbres, girafes, autruches, singes, antilopes, rhinocéros, oiseaux ...
De nombreux arrêts photos sont effectués dans cette réserve, surtout dès qu'un animal est situé tout proche, mais nous ne descendons jamais du véhicule par sécurité.


L'excursion est aussi l'occasion de voir de nombreux baobabs de toutes sortes, le baobab étant un arbre emblématique du Sénégal.
Un arrêt est d'ailleurs prévu à côté d'un baobab millénaire qui servait dans le temps de divinité de la pluie, de vrais ossements humains sont visibles dans un trou du tronc du baobab. Certainement ceux de griots (communicateurs traditionnels) pour lesquels une coutume qui s'est poursuivie jusqu'au 20ième siècle voulait que leurs corps ne soient pas enterrés mais déposés dans les troncs creux des gros baobabs.
Après cet arrêt d'une quinzaine de minutes, le safari continue de plus belle, à la rencontre des animaux ...
Au retour à l'entrée du parc, après avoir pu rencontrer tous les animaux en liberté dans la réserve, nous allons voir ensuite des tortues géantes dans leur enclos et des alligators situés dans un environnement protégé non accessible.
S'en suit un passage à la boutique du Parc puis nous repartons pour l'hôtel.
Une excursion qui ne vaudrait peut être pas un safari au Kenya mais qui permet tout de même de découvrir / observer une multitude d'animaux africains dans leur milieu et de pouvoir ainsi faire de belles photos naturelles. Un bon moment passé


Bibliographie selective


• (fr) N. Al-Ogoumrabe, Les aires protégées au Sénégal : étude du cas de la Réserve de Faune de Bandia : adaptation des animaux sauvages introduits et aspects socio-économiques, thèse de doctorat, École Inter-États des Sciences et Médecine vétérinaires, Dakar, 2002, 192 p.
• (fr) Georges Gaan Tine, Ethnographie comparée et tourisme au Sénégal : étude du cas des pyramides dites "sereer" de Bandia, Dakar, Université de Dakar, 1988, 119 p. (Mémoire de Maîtrise)
• (fr) Antoine F. G. Naegelé, « Excursion botanique du 11 décembre 1966 dans la forêt classée de Bandia », Bulletin de l'Association pour l'avancement des Sciences naturelles au Sénégal, n° 17, janvier-février 1967, p. 2-7 (observation d'une centaine d'espèces)


« PROCÈS DU SIÈCLE ADAMA GAYE CONTRE LE  BOLLORE"


LE 20 Septembre aura lieu le procès intenté par Bolloré au panafricain et grand journaliste Adama Gaye à la 17ème chambre du Tribunal de Grande instance de Paris au 4 boulevard du Palais PARIS 5e.


Nous demandons à tous les Africains et Afro descendants et citoyens du monde épris de justice, de Paris, de France, et même d'Europe qui le peuvent, de se mobiliser et de s'organiser dès à présent pour assister à ce procès historique du néocolonialisme et de la France.. »


« Pour ma part je m'attends au procès qui ressemblerait à celui vu dans le film BAMAKO de SISSAKO » PBC

Qui est BOLLORE apprendre à le cerner. Quand on va en guerre il faut connaître son adversaire.


Vincent Bolloré, né le 1ᵉʳ avril 1952 à Boulogne-Billancourt, est un industriel et homme d'affaires français. Président-directeur général du groupe Bolloré, il est également à la tête des conseils de surveillance de Vivendi et du groupe Canal+. Wikipédia
Date et lieu de naissance : 1 avril 1952 (65 ans), Boulogne-Billancourt
Fortune personnelle : 6,6 milliards USD (2017) Forbes


Créé en 1822, le Groupe Bolloré fait partie des 500 plus grandes compagnies mondiales. Coté en Bourse, il est toujours contrôlé majoritairement par la famille Bolloré. La stabilité de son actionnariat lui permet de mener une politique d'investissement à long terme. Grâce à sa stratégie de diversification basée sur l'innovation et sur le développement à l'international, il occupe aujourd'hui des positions fortes dans trois secteurs d'activités : le transport et la logistique, les médias et la communication et les solutions de stockage d'électricité. Grâce à ses 58 000 collaborateurs du Groupe présents dans 156 pays, le Groupe Bolloré a réalisé un chiffre d'affaires de 10.8 milliards d'euros en 2015.

Outre ses activités dans le transport et la logistique, le Groupe Bolloré est très présent dans les médias et la communication. Il détient notamment 60 % d'Havas, l'un des premiers groupes mondiaux de publicité et de conseil en communication, le quotidien gratuit Direct Matin, une participation dans Gaumont et se développe dans les télécoms. Parallèlement, le Groupe a fait du stockage d'électricité un axe de développement majeur et a mis au point une technologie unique de batteries électriques Lithium Métal Polymère (LMP®) dont les applications sont déployées par sa filiale Blue Solutions. Il développe des applications mobiles (auto-partage et voitures électriques, bus et tramways) et des applications stationnaires et fournit les systèmes permettant de gérer ces applications (IER, Polyconseil). À côté de ses trois activités, le Groupe Bolloré gère un ensemble de participations financières représentant environ 5 milliards d'euros à fin 2015. Son principal investissement est Vivendi, avec une participation de 14,5 % au 31 décembre 2015.


Nos métiers
Cyrille Bolloré
Président de Bolloré Transport & Logistics


Nos activités portuaires, ferroviaires, de transport et de logistique, de stockage et de distribution de produits pétroliers sont désormais réunies sous une marque unique : Bolloré Transport & Logistics. Ce rassemblement nous permet d'offrir à nos clients un réseau mondial qui s'appuie sur l'expertise de nos 36 000 collaborateurs, présents dans 105 pays.

1er OPERATEUR D'INFRASTRUCTURES PORTUAIRES EN AFRIQUE ET ACTEUR MAJEUR DE LA MANUTENTION PORTUAIRE SPÉCIALISÉE EN FRANCE.


Bolloré Ports poursuit ses développements et ses investissements dans les pays dans lesquels il est déjà présent mais aussi en Asie et en Amérique Latine. Son savoir-faire s'articule autour de trois expertises majeures: les concessions portuaires, la manutention conventionnelle et le métier d'agent maritime. Bolloré Ports investit chaque année 300 millions d'euros dans la construction et la valorisation des infrastructures portuaires qui lui sont confiées pour répondre aux besoins de ses clients armateurs, importateurs et exportateurs.


ACTEUR RECONNU DU FERROVIAIRE EN AFRIQUE, BOLLORÉ RAILWAYS Y EXPLOITE 2 700 KILOMÈTRES DE VOIES.


Du transport de passagers à la logistique ferroviaire en passant par la gestion de projets exceptionnels, Bolloré Railways met son expertise au service de ses clients. Accélérateur de croissance économique et sociale, le chemin de fer favorise les échanges commerciaux entre les pays, contribue à leur désenclavement lorsqu'ils ne disposent pas d'une façade maritime et créé une émulation dans les zones traversées. Bolloré Railways offre aux populations locales un moyen de transport fiable, sécurisé et respectueux de l'environnement


Bolloré Transport & Logistics participe à l'électrification rurale en Guinée


A l'occasion d'une visite officielle en France, le président guinéen, Monsieur Alpha Condé, était reçu le 11 avril 2017 au Palais de l'Elysée par François Hollande. Plusieurs accords visant à accélérer le développement des énergies renouvelables et à améliorer l'accès à l'énergie en Guinée ont été signés. Le Groupe Bolloré, représenté par Cyrille Bolloré s'est notamment engagé en faveur d'un programme d'électrification rurale décentralisée en Guinée.


Le 11 avril 2017, au Palais de l'Elysée à Paris, le Groupe Bolloré, représenté par Cyrille Bolloré et l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME) ont signé un mémorandum d'engagement relatif à la mise en place d'un programme d'électrification rurale décentralisée en Guinée.
Cette initiative prévoit dès le premier semestre 2017, le déploiement par Blue Solutions, filiale du Groupe Bolloré, d'un projet pilote portant sur l'électrification d'un village, non connecté au réseau national, dans la région de Haute-Guinée. Cette première étape s'inscrit dans le cadre d'un programme guinéen d'électrification rurale décentralisée portant sur 14 villages de Haute-Guinée. Cette coopération vient renforcer les opérations conduites par les Etats dans le cadre de l'Initiative africaine pour les énergies renouvelables.


En Guinée, toutes les équipes de Bolloré Transport & Logistics viendront prêter main forte à celles de Blue Solutions pour apporter les moyens humains, techniques et financiers nécessaires à l'implantation du projet.


Quatre nouveaux portiques de Parc pour Abidjan Terminal


Afin d'augmenter la capacité opérationnelle du terminal à conteneurs d'Abidjan, quatre nouveaux portiques RTG ont été mis en service. Ces nouveaux équipements modernes permettront d'accompagner le développement du port d'Abidjan.


Depuis quelques jours, Abidjan Terminal dispose de quatre nouveaux portiques de parc RTG. Venant en renfort des seize portiques de parc déjà en activité, les nouveaux équipements vont accroitre l'attractivité du terminal à conteneurs d'Abidjan. En effet, ils vont permettre d'augmenter la rotation des conteneurs sur le parc et ainsi réduire la durée de la boucle logistique dans son ensemble.


Représentant un investissement de plus de 4 milliards de FCFA, ABIDJAN TERMINAL, concession de Bolloré Ports, marque ainsi sa volonté d'accompagner la croissance des volumes de conteneurs pleins traités dans le Port d'Abidjan, principale porte d'entrée et de sortie des échanges commerciaux de la Côte d'Ivoire et des pays de l'hinterland à savoir Burkina, Mali...
Bolloré Transport & Logistics réaffirme ainsi son engagement et sa confiance dans la croissance économique du pays, et contribue à porter la Côte d'Ivoire comme une place portuaire de référence de la côte ouest africaine.


Transport et logistique


Bolloré Transport & Logistics fait partie des grands groupes de transport dans le monde, avec 36 000 collaborateurs répartis dans 105 pays en Europe, en Asie, en Amérique et en Afrique où il exerce ses activités dans les ports, la commission de transport et les chemins de fer.
Il est aussi un acteur important de la logistique pétrolière en France et en Europe.


Communication
• Havas
• Médias et Télécoms


Bolloré a constitué ces dernières années un pôle Médias autour de la publicité et de la communication avec sa participation importante dans Havas, il est également présent dans le secteur de la presse gratuite avec le quotidien Direct Matin et dans les télécoms.


Stockage d'électricité et Solutions
• Blue Solutions, Films Plastiques
• Véhicules électriques, Solutions


Bolloré a fait du stockage de l'éléctricité un axe de développement majeur. A partir de sa position de leader mondial des films pour condensateurs, il a développé une technologie unique de batteries électriques lithium métal polymère (LMP). Il est aujourd'hui présent dans les applications mobiles (bus et voitures électriques, Autolib', auto-partage...) et stationnaires de la batterie électrique (Bluehouse, "Blue Zone", BlueElec). A travers IER, il occupe également une position de leader dans les terminaux et systèmes de contrôle d'accès et d'identification pour les transports, et est un acteur important dans les solutions pour le stockage d'électricité (bornes, informatique, auto-partage).


Portefeuille de Participations


Le Groupe gère un portefeuille de participation d'environ cinq millards d'euros à fin 2015.
Il détient des participations importantes dans le secteur de la communication (Vivendi) ainsi que dans Mediobanca, Vallourec, Generali, et le Groupe Socfin. Par ailleurs, il possède également divers actifs agricoles.
Il détient :
• 14,4 % de Vivendi à fin 2015, numéro un mondial dans la musique avec Universal Music Group. Il est également présent dans la télévision avec Canal+, premier groupe de télévision payante en France.


• 7,9 % de Mediobanca, l'une des principales banques italiennes;
• 1,5 % de Vallourec, leader mondial des tubes sans soudure en acier...
• 21,4 % de Bigben interactive, l'un des leaders européens de la conception et de la distribution d'accessoires pour consoles de jeux vidéo;
• 9,6 % dans Gaumont, société de production, de distribution et d'exploitation cinématographique;


Le Groupe Bolloré est également un actionnaire du Groupe Socfin dont il détient 38,8 %, l'un des premiers planteurs indépendants dans le monde. Socfin gère environ 187 000 hectares de plantations, principalement de palmiers à huile et d'hévéas, en Afrique et en Asie.


Il possède également trois fermes aux États-Unis, représentant 3 000 hectares dont 600 hectares de pins.


Le Groupe est aussi propriétaire et exploitant de plusieurs domaines viticoles dans le sud de la France, en zone d'appelation Côte de Provence dont le cru classé Domaine de la Croix et le Domaine de la Bastide Blanche. Ces domaines réprésentent une superficie totale de 242 hectares dont 116 hectares de droits viticoles qui produisent environ 600 milliers de bouteilles par an.


http://www.bollore.com/fr-fr

Dans la presse vous trouverez encore des articles polémiques sur BOLLORE

 


Préface d'Alain Richard, ofm

ACTUALITÉ SOCIALE ET POLITIQUE AFRIQUE SUBSAHARIENNE

Du latin « res publica », la République est une forme de gouvernement où le pouvoir et la puissance ne sont pas détenus par un seul et où l'autorité signifie servir sous le respect strict de la Loi fondamentale : la Constitution. Homme de terrain et assoiffé de vérité, l'auteur ausculte, diagnostique afin de proposer un remède social à une situation socio-politico-économique pour les sociétés africaines dites « anarchisées » et dans nos mondes ruinés par la terreur d'autre part.
Cœur des violences. Des Républiques privées, un titre embarrassant ! Surtout de par sa seconde partie où le thème apparaît en contradiction avec la notion de République laquelle, par définition, est une propriété commune.

 Cette notion est fondamentale pour que naisse, grandisse et se consolide la cohérence de « l'Être-homme » au sein des sociétés africaines « anarchisées » d'une part, et dans nos mondes ruinés par la terreur d'autre part.


Homme du terrain, assoiffé de vérité et combattant pour la redécouverte et le respect de la dignité humaine, l'auteur tout au long de l'ouvrage ausculte, diagnostique afin de proposer un remède social à une situation socio-politico-économique face à laquelle rester indifférent signifie se trahir soi-même. Membre de l'Ordre des Frères Mineurs (Franciscains), passionné d'un vivre ensemble humain et cohérent, Oscar OMARI NGABO est très engagé dans l'Education à la culture de la fraternité et de la paix par la pratique de la Non-violence active dont il assure la formation continue auprès de jeunes en République Démocratique du Congo. Il est l'initiateur de l'École de « Fraternité et Réconciliation », dans un contexte des violences endémiques et a été maître des postulants franciscains de 2012 à 2015. Actuellement, il vit à Jérusalem/Israël où il poursuit des études spécialisées en Ecritures saintes (la Bible) et archéologies bibliques.

Page 10 sur 420

AUDIO

A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Video galleries