PHILOSOPHER!  Par pap NDOY,penseur libre et indépendant.   St-Louis du Sénégal


L'Agrégé en Philosophie est un Enseignant spécialiste formé à, la recherche, et l'enseignement de la Philosophie.


Ses recherches sont essentiellement fondées sur les études et travaux d'autres spécialistes, faits sur l'oeuvre du PHILOSOPHE.


Son enseignement également, est basé sur les principes fondamentaux contenus dans de telle oeuvre.
Il transfert donc des connaissances en savoir-être à acquérir par la réflexion, SAVOIR reçu et normalisé.
Tout en suscitant leur esprit critique, il explique aux apprenants comment bien réfléchir et rester rigoureux dans le raisonnement, car la Philosophie constitue une discipline dont l'enseignement est bien structuré.
Le PHILOSOPHE lui, c'est le Grand Penseur Diagnostiqueur des affaires psycho sociales de la Cité.
Son mental d'observateur de la société en mouvement, étant son unique Directeur de Conscience!
C'est LUI, l'éminent Concepteur des projets de société, et le réformateur des systèmes et modèles socio culturels existants.


C'est lui, donc, le Développeur de la Science Philosophique, qui aide les communautés à bien s'organiser pour mieux Vivre socialement.
Ses réflexions tirent la misère du Petit Peuple, des caniveaux du système social, qu'il étale sur la surface de la place publique, d'une façon à déclencher les remises en cause des certitudes populaires du moment.


Une fois réveillé, ce Petit Peuple se verra ainsi capaciter à comprendre que son dénuement spirituel n'était pas une fatalité, mais un leurre subi par ignorance de ses prérogatives de créature privilégiée par ALLAH.


QU'Il avait bien la possibilité de faire le choix de changer son quotidien en se reformattant pour un devenir révolutionnaire plus confortable, comme son destin d'homme maître de la nature, l'y invite.
Enfin Éveillé, la différence entre Vivant et Existant, lui apparait froidement comme une lumière tamisée.
A cet instant, il comprend que lui, Petit Peuple a perdu trop de temps à travailler pour seulement manger, dormir, se vêtir et se procréer, sans vraiment s'épanouir, au moment ou les plus intelligents d'entre eux, pensaient déjà à comment améliorer leur futur. Ceux-là, n'ont pas accepter la médiocrité dans laquelle la majorité des leurs, se complaisait.


Dès lors ces Messieurs réduisaient leur train de vie en Moins, mangeant et dormant, ne se réjouissant que d'un minimum vital pour mieux faire Exister dans leur conscience, la volonté de Vivre autrement, par l'atteinte de l'objectif d'un meilleur ÊTRE. ILs se sont ainsi détachés des petites réjouissances acquises de la vie, pour récupérer et utiliser, le temps y consacré jadis, -à des préoccupations beaucoup plus valorisantes, telle que l'élaboration de stratégies de développement spirituel, aptes à restructurer les mentalités par une reformulation de la façon de penser.


Le Philosophe est ce phénomène à l'Esprit purement scientifique qui, de par ses réflexions prospectives devance toujours les sociétés dans leur mutation, dont il est le précurseur.
Toute division sociale du travail a son Philosophe, pour la théorie des méthodes, et pour une meilleure appropriation de l'esprit directeur.


A cet égard, on peut dire que les activités cérébrales du Philosophe sont alors transcendantes et transversales; elles survolent la conscience populaire ordinaire, et traversent les Siècles pour se loger dans les méandres de l'Esprit Scientifique.


PHILOSOPHER, c'est réinventer la vie sociale!


C'est ainsi que l'oeuvre du Philosophe prendre la forme écrite ou orale, en tout cas, sera suffisamment révolutionnaire pour tirer vers le haut la conscience populaire fédérée.
N'est pas PHILOSOPHE qui veut!


On NAÎT Philosophe, mais on APPREND à Philosopher!

Saint Louis le 24/03/2017

Pap Ndoy

Nizar Kabbani - Poète, Écrivain et Diplomate Syrien. 1913 -1998-Transmis par l'ami le sociologue Ibrahima Mbodji/ France

Ne vous en déplaise,

J'entends éduquer mes enfants à ma manière; sans égard pour vos lubies ou vos états d'âme...

Ne vous en déplaise

J'apprendrai à mes enfants que la religion appartient à Dieu et non aux théologiens, aux Cheikhs ou aux êtres humains.

Ne vous en déplaise

J'apprendrai à ma petite que la religion c'est l'éthique, l'éducation et le respect d'autrui, la courtoisie, la responsabilité et la sincérité, avant de lui dire de quel pied rentrer aux toilettes ou avec quelle main manger.

Sauf votre respect,

J'apprendrai à ma fille que Dieu est amour, qu'elle peut s'adresser à lui sans intermédiaire, le questionner à satiété, lui demander ce qu'elle souhaite, loin de toute directive ou contrainte.

Sauf votre respect,

Je ne parlerai pas du châtiment de la tombe à mes enfants qui ne savent pas encore ce qu'est la mort.

Sauf votre respect,

J'enseignerai à ma fille les fondements de la religion, sa morale, son éthique et ses règles de bonne conduite avant de lui imposer un quelconque voile.

Ne vous en déplaise,

J'enseignerai à mon jeune fils que faire du mal à autrui ou le mépriser pour sa nationalité, sa couleur de peau ou sa religion est un grand pêché honni de Dieu .

Ne vous en déplaise,

Je dirais à ma fille que réviser ses leçons et s'investir dans son éducation est plus utile et plus important aux yeux d'Allah que d'apprendre par cœur des versets du Coran sans en comprendre le sens.

Ne vous en déplaise,

j'apprendrai à mon fils que prendre le prophète comme modèle commence par adopter son sens de l'honnêteté, de la droiture et de l'équité, avant d'imiter la coupe de sa barbe ou la taille de ses vêtements.

Sauf votre respect,

je rassurerai ma fille que son amie chrétienne n'est pas une mécréante, et qu'elle cesse de pleurer de crainte que celle-ci n'aille en enfer.

Sauf votre respect, je dirai qu'Allah a interdit de tuer un être humain, et que celui qui tue injustement une personne, par son acte, tue l'humanité toute entière.

Sauf votre respect,

J'apprendrai à mes enfants qu'Allah est plus grand, plus juste et plus miséricordieux que tous les théologiens de la terre réunis, que ses critères de jugement différent de ceux des marchands de la foi, que ses verdicts sont autrement plus cléments et miséricordieux.

Sauf votre respect ...

Nizar Kabbani

 

Je vous invite à lire ce doyen qui me fascine par la clarté de son article,  la pertinence des mots choisis :une langue maitrisée suivie d'une pensée profonde. P B CISSOKO

PENSEUR LIBRE ET INDÉPENDANT in   face book

Les vertus et les vices sont des valeurs qui ennoblissent, ou avilissent, l'âme des êtres humains.
Ils sont évalués à la suite de nos actes quotidiens:


- en bien ou, en mal,
- en bon ou, en mauvais.


En vérité, notre corps est une matière vivante, périssable, qui disparaîtra un jour.
Seul, son esprit restera dans la conscience des Vivants.
Néanmoins, l'homme sentira toujours le besoin d'être au moins égal ou, supérieur, à l'autre.
En tout cas, il tentera d'être meilleur que lui-même, et tout le reste.
Cela est normal, c'est la loi de la nature qui nous oblige à cette compétition.
Cependant, cette concurrence doit se dérouler sainement!
Car nous avons tous, l'exigence d'affirmer notre personnalité pour nous protéger et justifier notre Existence.


Mais, d'autres expriment le malin plaisir de briller plus et au dessus de tout le monde, en piétinant toutes les règles de bienséance.


C'est donc, devant cette contrainte sociale d'Exister et non, de simplement Vivre, que l'homme, évitant de se faire écraser par le système social,- se façonne un personnage.
Ainsi, en tant qu'acteur dans le théâtre social, le rôle qu'il y joue, sera soit:


-nul,
-modéré ou,
-excessif.


Et c'est, à l'édification d'un comportement moral ou immoral (vertueux ou vicieux) à l'égard de ses semblables et de lui-même, qu'on reconnaîtra ses qualités et imperfections.
Il peut donc, avoir l'apparence d'un homme aux caractères:


- bon, serviable et complaisant,
- mauvais, méchant et égoïste,
- servile,
- ingénu.


Cet individu se présentera comme un :


- mythomane, ou mégalomane,
- jaloux, ou envieux,
- hypocrite, ou sournois.
Il pourra aussi être quelqu'un de:
- franc, loyal et sincère,
- véridique, humble et discret,
- indifferent.


En effet, le MÉGALOMANE et le MYTHOMANE se valorisent par usurpation d'une fausse identité.
Ils ont la folie des grandeurs et nourrissent un complexe criard d'infériorité.
Ils n'aiment pas leur vraie nature d'homme, et passent leur vie à tricher, et à vouloir tromper les autres.
Ils sont tout simplement bêtes!


Comme ces derniers, le JALOUX aussi, est un malade mental incurable, toujours insatisfait de ses attributs personnels.


Son état envieux le trahit constamment à la convoitise de la chose ou de la situation d'autrui.
Et il s'en suit alors, un sentiment confus de tristesse et d'aigreur, qui conduit à la haine contre un innocent qui lui, n'a que la malchance d'être l'objet du désir.


Quant à L'HYPOCRITE, il est généralement très intelligent, mais également d'une malveillance assassine.
À la différence du bruissement produit par le mouvement des autres, son déploiement épouse le silence du guetteur averti.
Par rapport aux deux premiers, lui est bien conscient de sa méchanceté, mais par des subterfuges, tente de se dissimuler pour tuer sa proie par traîtrise.
Pendant que les autres sont des déséquilibrés, lui est en fait un Être nuisible, malicieusement embusqué.
Voilà un farouche dominateur, qui avance à visage caché, et qui n'a de considération que pour ceux qui lui sont soumis.


Dans tous les cas de figure, nous oublions souvent, que chacun de nous est seul, comptable de ses propres actes, et que, les masques finissent toujours par tomber, pour laisser place à la vulnérabilité et misérabilité de l'Être.


Ainsi, la nudité de l'hypocrisie se dévoile, pour révéler au grand monde, le visage de la véritable personne qui s'est longtemps évértuée à paraître angélique.
Aussi, au crépuscule de notre vie, à l'exemple du jugement dernier, chaque homme fera face à ses propres actes.


Dans le silence du plus profond de notre être, le tribunal de notre propre conscience s'activera automatiquement pour évaluer toutes nos bonnes et mauvaises actions.
Il sera alors terrifiant, de nous rendre compte, au moment de ce tribunal que, tout ce que nous croyions Utile auparavant, soit aujourd'hui devenu futile.


Notre Vie aura simplement perdu la valeur qu'on lui portait, entraînant dans sa chute toutes nos actions depuis lors, souillées par la tromperie, la duperie et la méchanceté gratuite.
A ce moment précis, la vérité de notre dépréciation physique et mentale s'impose à notre corps si frêle, qui, naguère faisait notre fierté et notre arme de répression contre tout ce qui dérangeait notre égo dans son affirmation.


Hélas, pendant que nos regrets nous tuent, le peu temps qu'il nous reste à vivre, devient interminable!


MOURONS ALORS AVANT DE MOURIR POUR DE BON!


Saint Louis le, 24/09/2017
Pape Ndoye

 


Préface de Pierre Fonkoua
Harmattan Cameroun
EDUCATION AFRIQUE SUBSAHARIENNE Cameroun

Afin d'améliorer la qualité des contenus scientifiques, développer davantage de compétences professionnelles et contribuer au déploiement d'une formation de qualité dans les Ecoles normales d'instituteurs de l'enseignement général (ENIEG) du Cameroun, ce livre apporte des éléments de réponse aux questions suivantes : quels contenus scientifiques faut-il sélectionner ? Comment mobiliser les ressources de l'approche par les compétences ? A quelles activités d'intégration faut-il soumettre les futurs instituteurs et institutrices et quels projets faut-il amener à entreprendre ?

Ain d'améliorer la qualité des contenus scientifiques, développer davantage de compétences professionnelles et contribuer au déploiement d'une formation de qualité dans les Écoles normales d'instituteurs de l'enseignement général (ENIEG) du Cameroun, les contenus de ce support didactique apportent des éléments de réponse aux questions suivantes :


– pour l'opérationnalisation de tous les thèmes du programme de philosophie et de sociologie de l'éducation, quels contenus scientifiques faut-il sélectionner ?


– pour la construction des connaissances, le développement des attitudes et compétences en philosophie et sociologie de l'éducation, comment mobiliser les ressources de l'approche par les compétences ?


– pour une mobilisation efficace des ressources de la philosophie et de la sociologie de l'éducation dans une classe de maternelle ou du primaire, à quelles activités d'intégration faut-il soumettre les futurs instituteurs et institutrices, et quels projets faut-il les amener à entreprendre ?

Enseignante des sciences de l'éducation, Yolande Angèle KAMAHA est en service à l'ENIEG de Mbalmayo, région du Centre-Cameroun. Elle enseigne la philosophie et la sociologie de l'éducation depuis sept ans. Ayant au départ une licence en philosophie, elle est titulaire d'un DEA en sciences de l'éducation et attend de soutenir sa thèse de doctorat PhD dans le même ordre du discours, option didactique des disciplines, à l'école doctorale de l'université de Yaoundé-I.

Yolande Angèle Kamaha enseigne les sciences de l'éducation à l'ENIEG de Mbalmayo dans le Centre Cameroun. Elle enseigne la philosophie et la sociologie de l'éducation depuis sept ans. Elle attend de de soutenir sa thèse de doctorat PhD à l'université de Yaoundé-1.

Page 6 sur 448

AUDIO

Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...
A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Video galleries

logotwitterFacebook