Compilation et révision par Amadou Sadickh Diop
Harmattan Sénégal
RELIGIONS ISLAM AFRIQUE SUBSAHARIENNE

Ce livre est une visite guidée du livre sacré de l'Islam, qui permet d'en explorer les méandres et d'en saisir les aspects surprenants. Etant donné la diversité et la richesse du sujet, un choix s'est imposé, d'où la sélection dans chaque sourate des versets qui semblent les plus actuels. Les commentaires visent à démontrer l'actualité du Message coranique et le besoin de tout croyant de s'y référer constamment pour bien gérer sa vie matérielle et spirituelle.

Le présent ouvrage est une visite guidée du livre sacré de l'Islam, qui permet d'en explorer les méandres et d'en saisir les aspects surprenants. Selon une célèbre règle de la discipline qui étudie les sens du Noble Coran « la portée générale du sens qu'on peut déduire du texte l'emporte sur ce qu'inspire le contexte particulier de sa révélation ». Ce qui explique l'approche privilégiée qui consiste à partir d'un cas évoqué comme étant la cause de la révélation d'un verset pour parler des cas similaires apparus bien plus tard et suivis de conséquences plus importantes. Il est question de tenter d'illustrer l'affirmation coranique selon laquelle Allah n'y a rien omis.

Cependant, étant donné la diversité et la richesse du sujet, un choix s'est imposé, d'où la sélection dans chaque sourate des versets qui semblent les plus actuels.

Les commentaires visent à démontrer l'actualité du Message coranique et le besoin de tout croyant de s'y référer constamment pour bien gérer sa vie matérielle et spirituelle.

Docteur d'État en islamologie, ancien chef du département des Langues, Civilisations et Littératures négro-africaines de l'Institut fondamental d'Afrique noire Cheikh Anta Diop (IFAN), Khadim MBACKÉ a fait ses études à l'université islamique de Médine (Arabie Saoudite) et à la Sorbonne (Paris IV). Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, notamment : Le Coran et la femme (1991), L'Islam et la société (1992), Daara et droits de l'enfant (1994), Soufisme et confréries religieuses au Sénégal (1995), Le salafisme et trois de ses plus Éminents Représentants (2000), Le parcours d'un arabisant de Touba (2011), Orthodoxie et Hétérodoxie dans la pensée religieuse de l'Islam (2014).

 

La République Démocratique du Congo en GUERRE " Le pays ou on viole le plus en toute impunité.

Elles ont entre 12 et 16 ans, sont vierges et appréciées des militaires pour leur pureté.

A 15 ans cette jeune fille connaitra sans doute son premier rapport sexuel dans une violence inouïe.

A tour de rôle pendant plusieurs heures elle sera violée par ces hommes armées.

Faite prisonnière, ils lui feront effectuer un voyage difficile dans la forêt jusqu'au moment où une autre jeune fille la remplacera.

Avec un peu de chance elle ira retrouver ses parents avec des séquelles irréversibles où on trouvera son corps dans la forêt.

C'est le quotidien des femmes en République Démocratique du Congo depuis 2012. pourquoi ce silence il faut de l'ingérence pour stopper cette barbarie.


Cinquante ( 50)  femmes sont littéralement violées toutes les heures, c'est à ce rythme que se diffusent des maladies graves sans possibilité d' accès aux hôpitaux, le pays est en guerre avec 4 000 000 de morts depuis 13 ans.


Cela se passe dans un silence international de cimetière. Vous devez le savoir!!! " J'aime " + " Partage " = Lutte !!! Merci

Pourquoi tant de violence, pourquoi ne pouvons –nous discuter et poser les armes. Comment peut-on à ce point porter atteinte aux corps de ces jeunes enfants innocents. Cette violence est insoutenable et barbare.
Afrique debout, ton avenir est entre tes mains tu peux stopper toutes ces violences que subissent les plus fragiles, les plus pauvres, les jeunes filles, les enfants et les personnes âgées.
P B cissoko

 

Transport aérien en Afrique: Un marché d'avenir : Ismael Cabral Kambell-Jumia Travel I Afrique de l'ouest

Le continent africain représente plus d'un milliard d'habitants, dont un tiers est en passe d'appartenir à la classe moyenne, celle qui voyage. Même si le continent ne représente que moins de 2% du trafic mondial, il constitue néanmoins l'un des marchés aériens les plus promoteurs.
De par son volume de voyageurs, le marché aérien de l'Afrique est par conséquent l'un des plus promoteurs avec une hausse de +5,2% du trafic annuel, contre seulement +2,3% en Amérique du Nord et +3,8% en Europe.


Toutefois le ciel africain reste très peu ouvert, et c'est là l'un des gros défis de ce secteur. Une situation qui devrait connaître de gros bouleversement et pousser les gouvernements du continent à pencher pour une plus grande ouverture afin de permettre une meilleure connectivité entre les Etats africains. En effet une industrie comme le transport aérien qui est à la base de la mondialisation ne pourra pas rester éternellement protectionniste. Si l'Afrique veut répondre aux besoins de sa classe moyenne, elle devra inévitablement y faire face.


Selon Paul Midy, PDG de Jumia Travel, spécialisée dans le voyage en Afrique, « L'open sky va sans conteste accélérer le développement économique de l'Afrique. Mais pour cela, il doit être équilibré et équitable ». En effet, le ciel africain ne profite pas encore aux africains, Aujourd'hui, 80% du trafic intercontinental est assuré par des compagnies étrangères, au dépend des compagnies africaines. De ce fait, le marché est dicté par ces compagnies étrangères. Autre fait marquant, pour les compagnies aériennes africaines, le très grand nombre de conditions protectionnistes de l'Union Européenne ou encore de l'Amérique, qui constitue un blocage de développement international pour le peu de compagnies existantes.


« Les clauses asymétriques imposées par les Européens dans les accords actuels font de l'open sky un traité inégal et ternissent le grand succès que nous pouvons attendre de la libéralisation du transport aérien », avait déclaré Driss Benhima, ancien PDG de Royal Air Maroc.
D'autres obstacles, comme les tarifs du carburant 20% plus élevés qu'ailleurs, les taxes et redevances très onéreuses et bien sûr le protectionnisme des Etats, freine également l'envol de ce marché.


Mais les spécialistes restent tout de même confiants, avec des prévisions de trafic en croissance de 6,2% par an pour les dix prochaines années, le marché du transport aérien à de beaux jours devant lui.


@Ismael Cabral Kambell


(vingt-cinq ans après le sommet de La Baule)


Alpha Amadou Sy  Harmattan Sénégal


DÉVELOPPEMENT SCIENCES POLITIQUES AFRIQUE SUBSAHARIENNE

Un quart de siècle après la sommation du Sommet de La Baule, l'auteur s'exerce à l'examen critique des expériences en cours en Afrique francophone. Il considère que la réalité de ces Etats de cette partie du continent est à cerner sous le double rapport de leur mode de constitution historique et de leur contexte de rencontre avec le projet démocratique. Sont questionnés les enjeux sous-jacents à la sommation du Sommet de La Baule et les nouvelles mesures initiées afin de ruiner l'autoritarisme politique.

Professeur(e)
Professeur de philosophie, conseiller pédagogique, auteur de plusieurs ouvrages traitant de la philosophie, de l'esthétique, de l'anthropologie culturelle, du patrimoine et des expériences démocratiques en cours sur le continent Animateur de café philo à l'Institut francais de Saint-louis, il est le président du comité de pilotage de la Fete Internationale du livre de Saint-louis Alpha Amadou Sy est aussi conférencier qui aparticipé à de nombreux colloques

A / Co- auteur avec Mamadou Abdoulaye Ndiaye, Professeur de Philosophie au Lycée Blaise Diagne de Dakar :

- Africanisme et théorie du projet social, Editions l'Harmattan, Collection Sociétés africaines et diaspora », Paris, janvier 2001, 320 pages, Préface de Amady Aly Dieng,

Page 1 sur 420

AUDIO

A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Video galleries