Filtrer les éléments par date : dimanche, 20 mai 2018
dimanche, 20 mai 2018 15:44

AUTISME : J'ACCUSE !par HUGO HORIOT

 

Un essai-manifeste qui démontre la puissance de l'intelligence des autistes. Notre regard est faussé par les critères de normalité qui nous poussent à confondre autisme et handicap.


UNE INTELLIGENCE MÉCONNUE ET BÂILLONNÉE


Soumise à une injonction de normalité, la société française méprise les personnes autistes, gênée par leur comportement différent, parfois mutique. Elle les enferme, les drogue, les marginalise et les envoie en Belgique dans des institutions spécialisées. Pour y échapper, certains d'entre eux choisissent l'exil et partent dans des pays plus éclairés, comme l'Italie, l'Espagne, La Suède ou encore le Canada.


Aujourd'hui, de nombreuses voix s'élèvent contre ces fondements médicaux archaïques. Il est urgent de considérer cette différence sous un autre angle que celui de la santé mentale ou de la pathologie. Et si l'autisme faisait partie de la biodiversité humaine, était une autre intelligence douée d'un potentiel hors normes, comme celui des surdoués ? De nombreux autistes non verbaux, et donc considérés comme « sévères », « lourds » ou de « bas niveau », peuvent présenter des aptitudes surprenantes voire exceptionnelles dans divers domaines, avec une mémoire visuelle, auditive ou olfactive phénoménale.


L'auteur


Hugo Horiot, qui a changé à l'âge de 6 ans son prénom de Julien contre son second prénom, Hugo, » pour tuer en lui le dictateur », est un comédien, qui a surmonté le syndrome d'Asperger, l'une des nombreuses formes de l'autisme.


Il est le fils de la romancière Françoise Lefèvre, qui, alors que son fils avait été orienté dès l'âge de 18 mois en psychiatrie, a choisi de s'en occuper elle-même, puis de le scolariser, et l'a sauvé de l'enfermement. Elle a écrit à ce sujet deux magnifiques témoignages: « Le Petit Prince cannibale », prix Goncourt des lycéens, et » Surtout ne me dessine pas un mouton ».


Hugo Horiot a publié un récit exceptionnel » L'Empereur, c'est moi », qui est sorti en librairie quelques jours avant la Journée mondiale de la maladie, mardi 2 avril 2013, récit où le mot « autisme » n'apparaît pas une fois, témoignage intense, puissant, bouleversant, de son combat. Il a commencé à parler en 1988, et il est entré en 2000 au Théâtre du jour d'Agen, renaissance et début d'une carrière de comédien.
Il a obtenu en 2013 le Prix Paroles de patients.

Publié dans Ex-libris

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

BANNIERE 03 UNE IKRONO

Banniere UAA 260x600

Video galleries

logotwitterFacebook