Filtrer les éléments par date : lundi, 08 mai 2017

 

5 ème Récital de Coran avec les enfants franco-sénégalais de Daara khaleyi de Mame Maodo Sy de France ( tidjania).

Après la 7 ème journée Culturelle Seydi Hadj Malick SY (rta)à Paris c'est au tour des enfants de la Daara khaleyi de Mame Maodo de France de se mettre en scène le samedi 6 mai 2017 dans le 13 eme arrondissement.

52 enfants de 3 à 17 ans et une exceptionnelle élève de plus de 55 ans. Plus de 30 familles vivant en IIe de France et de nombreux invités venus assister, accompagner les enfants dans cet effort d'appropriation culturelle.


Etre loin de chez soi ne doit pas ne empêcher d'instruire d'éduquer, de transmettre certaines valeurs à nos rejetons.


C'est ainsi que SERIGNE Mansour SY Djamil a initié cette école d'apprentissage du coran.


Il revient à Mme CISSOKO née Ndeye Sow et Cheikh Akhmed SARR de gérer cette école. Pour ce faire il a fallu trouver des ouztaz des maîtres de coran et malgré les activités professionnelles prenantes l'école en a trois ; Mamadou Moustapha MBODJ et Djamil Kane originaires de Louga, sans oublier Mr NDAW.
Le principe est simple, chaque professeur a en charge en fonction du lieu d'habitation un groupe d'enfants. Le professeur se déplace et retrouve les enfants chez eux pour les initier au coran et aux valeurs islamiques, les vraies. Rien de trop, tout est mesuré pour éviter les radicalismes fruit de mauvaises interprétations du livre Saint qui enseigne le respect, la paix et le vivre ensemble.


Il faut préciser que le choix des professeurs est rigoureusement fait sous le contrôle de Mr MBODJI qui doit discuter et valider sur les compétences et la moralité du ouztaz. On ne peut pas confier des enfants à n'importe qui c'est pourquoi le responsable moral et le directoire informent le professeur sur les codes de bonnes manières à avoir pour que la mission ne soit entachée d'aucune irrégularité.

Nous voici tous dans cette belle salle du 13 ème.


Ce genre d'organisation exige la participation de tous pour espérer une réussite. Les parents ont apporté des beignets, de l'eau, etc, pour agrémenter l'après midi.
Les adultes Lamine Gueye et autres s'affairent, donnent un coup de main ici et là, Moussa Diop fait des allers-retours en voiture pour aider Ndeye Sow et ses bagages. La présidente des femmes Fanta DOUKOURE n'était pas en reste, elle a donné de son temps et de son énergie comme d'habitude.


Le repas servi, nous nous retrouvons dans la salle et chacun s'affaire. Après la prière on nous invite à prendre place, les enfants devant, les parents derrière et les femmes dans une aile.
Sur l'estrade le micro attend les enfants, les professeurs, le président de l'association des tidjanes et Ndiassé sont prêts.
Une innovation notoire, la présence de Pap Amar MBODJI pour accueillir et épauler chaque enfant.

Les enfants connaissent parfaitement leur verset du coran mais réciter devant tout le monde n'est pas facile, le stress peut les bloquer et c'est là qu'intervient Pap Amar pour souffler le mot, tapoter le dos pour rassurer et mettre en confiance. Un détail important pour tout pédagogue qui veut le succès des apprenants.
Akhmed SARR le codirigeant de la daara des enfants ouvre le récital en fixant le cadre, les orientations et l'esprit pour lequel Mansour Sy Djamil a voulu cette école en Ile de France.
La directrice Ndeye Sow avait remis à chaque enfant un voile réglementaire pour les filles et un bonnet pour les garçons.
Un à un les enfants montent sur l'estrade avec l'aide de Mr DAFF et chacun récite son verset du coran. C'est dire à quel point il faut être vigilant pour éviter toute chute.

Ce fut un beau spectacle, et chaque enfant avec sa personnalité fougueuse, timide, etc, se lance ce qui prête à des sourires. Mr NDAW un autre ouztaz prend la parole pour demander aux enfants de ne pas avoir peur en précisant que ce n'est pas un examen, c'est juste une occasion de présenter aux parents ce qu'ils ont appris dans un esprit spirituel et convivial.
Il demande aux parents et aux autres enfants d'encourager et d'applaudir les copains et copines ce qui tranche avec cette idée saugrenue qui dit qu'un musulman n'applaudit pas ce sont les femmes qui peuvent applaudir. Cette école est ouverte, avec des maîtres et un directoire moderne bien que fidele à l'esprit du Coran sans le trafiquer. Un directoire qui s'adapte au contexte dans lequel il vit pour ne pas créer de difficulté supplémentaire ou compliquer l'étude du coran.


Mr NDAW félicite les professeurs, les parents et le Président et la présidente en leur disant une chose «diriger les sénégalais est difficile parce que chacun s'improvise connaisseur et se met à juger à critiquer au lieu d'agir»


Chaque professeur donne une fois 60 mn ou 90 mn et par semaine le cours de coran. Les distances et le problème du transport compliquent les choses en ile de France.
C'est peu mais c'est déjà une bonne chose pour commencer toute étude coranique en contexte interculturel.
Le petit Ngalkou Ndiaye venu de Taverny après avoir récité son verset de coran, cet amoureux de foot, nous raconte la vie du prophète. Un moment émouvant et enclin au respect.
Quand Ngalkou nous raconte que le prophète avait 11 femmes puis le coran a limité le nombre à 4, je venais de combler encore une ignorance. Comme quoi ce récital était encore une fois l'occasion d'apprendre.

Les enfants sont plus forts que certains parents, ils connaissent des versets de coran que leurs parents ne maitrisent pas, il n'y a pas de honte c'est une chance et une fierté.

L'Oustaz Mbodji avant la remise des cadeaux aux enfants nous offre un petit laïus sur les 5 moments de la prière. Il demande aux parents d'exhorter les enfants à prier ce qui va les habituer à la pratique (en contexte interculturel avec la dernière heure de prière il sera difficile de réveiller un enfant à 23 h sachant qu'il doit se rendre à l'école le lendemain). Il dit aussi aux uns et aux autres de ne pas mentir, mentir est indigne du musulman et de la toute personne.
Voici l'heure de la remise, la salle est animée, les enfants ont bien récité, bien bu et mangé et voici qu'on les appelle pour leur remettre le cadeau sur le coran et la foi. Un cadeau bien apprécié par les enfants. Les parents aussi on reçu leur part de cadeau puisque ce sont eux qui inscrivent et font vivre l'association.


Mme Oumou DIALLO la plus âgée des élèves en réalité elle a décidé de prendre des cours pour apprendre à lire le coran. Etant allée à la Mecque elle avait vu des consœurs lire leurs livres ce qu'elle ne pouvait faire et c'est ainsi qu'elle décide de trouver un professeur en la personne de ouste Djamila. Elle a voulu donner son expérience pour inciter les mamans les grands-mères à accéder à la lecture pour mieux vivre la foi ; une foi savante.( ikra). Il est temps de rendre la salle et rentrer chez soi avec le sentiment du devoir accompli.
Les parents échangent sur l'association, sur la motivation des enfants et certains échangent même des besoins annexes. Ce fût une occasion de se rencontrer et de passer du bon temps autour du coran ce livre saint rempli de paroles saines.


L'association innove et va mettre en place une « bourse » d'excellence, chaque enfant qui aura « trop » bien réussi à l'école sera récompensé. C'est une façon aussi de dire qu'il faut chercher à être compétent partout, la quête du savoir est impérieuse et s'il le faut il faudra aller aussi loin qu'en Chine pour cela.


J'aurais souhaité aussi que les adultes à la fois talibés et informaticiens, ingénieurs, techniciens, philosophes, pédagogue, puissent prêter mains fortes aux enfants qui seront dans certaines difficultés scolaires. Quinze minutes, 30 mn peuvent débloquer une difficulté via les NTIC ( skype, téléphone, ou autres moyens de communication sans se déplacer)
Nos enfants ont quelque fois des difficultés pour trouver des stages de découvertes en 3 eme ou autres, nous en tant que parents pourront dans nos services respectifs essayer de les placer plutôt que de laisser les professeurs les orienter en fonction de leurs origines ( pizza, cuisine, restauration, coiffure, plomberie, et jamais ou rarement en informatique, médecine, ingénierie ou enseignement, etc.


C'est l'occasion ici de remercier tous ces parents, Djinda Sy, Mmes DIALLO, DAFF, Modou, Aïmirou, l'homme de la communication Daouda SECK, Mr SAMB, Demba Ndiaye, etc

On signalera ici une mention spéciale à celui qui est l'oncle de Oustaz Mamou MBODJI, j'ai nommé Ibra MBODJI un homme bon, calme et dense. Il a accueilli notre professeur en France etc ...Nous reviendrons sur cet oncle qui va quitter son commerce situé au Métro Créteil l'échat pour un autre métro.

Pape B CISSOKO ichrono.info et parents

Publié dans Société

L’épilogue approche dans tous les championnats d’Europe. En France, Monaco a fait un grand pas vers le titre national en battant Nancy. En Angleterre, la défaite de Tottenham laisse un boulevard à Chelsea. La Juve y est presque en Italie. Rien n'est joué en Espagne, et en Allemagne, le promu Leipzig a assuré sa qualification directe pour la prochaine Ligue des champions.

Allemagne : Leipzig en Ligue des champions

Depuis le week-end dernier, le Bayern Munich est assuré d’être champion pour la 5e fois consécutive. Les Bavarois ont quand même tenu à fêter ce titre à domicile en battant la lanterne rouge Darmstadt (1-0). Un succès qui entérine la rétrogradation du vaincu du jour.

Promu en début de saison, Leipzig, révélation de l’année en Bundesliga, est assuré de finir sur le podium grâce à sa victoire contre le Hertha Berlin (4-1). Le RB devrait même terminer dauphin du Bayern grâce à ses six points d’avance sur le Borussia Dortmund, à deux journées de la fin. Le BVB est aussi proche d’une nouvelle qualification en C1 grâce à son court succès contre Hoffenheim (2-1). Dortmund est 3e avec deux points d’avance sur… Hoffenheim, qui peut encore accrocher le podium et terminera dans le pire des cas à la 4e place (qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des champions).

Angleterre : Chelsea y est presque, Manchester United décroche

ACTUALITÉ DES MARQUES

Les 15 minutes les plus rentables de ma vie.

En assurant mon prêt immo chez Allianz, j’ai économisé la somme de 5 500€ en seulement 15 min !

Sans jouer, Chelsea a fait un pas vers le titre. Les Blues ont assisté vendredi soir à la défaite de Tottenham contre West Ham (1-0). Les Spurs, irrésistibles depuis des semaines, mettaient la pression à Chelsea ces dernières journées. En s’inclinant, les hommes de Mauricio Pochettino laissent à ceux d’Antonio Conte une occasion en or de faire un pas de géant vers le titre. Si Chelsea s’impose lundi soir contre Middlesbrough, il sera quasi impossible d’empêcher Eden Hazard et les siens de succéder à Leicester au palmarès. Il ne reste que deux journées à jouer (hors matches en retard).

Leicester, justement, a officiellement sauvé sa peau. Mal en point il y a peu, les Foxes ont mathématiquement assuré leur maintien en battant Watford (3-0). Bien plus haut au classement, Manchester City a fait fort en écrasant Crystal Palace (5-0). Liverpool, tenu en échec par Southampton (0-0), reste 3e mais n’a plus qu’un point d’avance sur les Citizens. Arsenal a dompté Manchester United dans le choc de la journée (2-0). C’est la première fois qu’A    rsène Wenger bat José Mourinho en Premier League (après 13 tentatives !). Ce revers compromet grandement les chances des Red Devils d’accrocher la Ligue des champions. MU voit même sa 5e place menacée par les Gunners, qui n’ont que deux points de retard.

France : Monaco à une victoire du titre

On connaît presque le podium de la Ligue 1. Le PSG a été sans pitié face à Bastia (5-0), mais la défaite lors de la dernière journée à Nice a largement hypothéqué les chances des Parisiens de garder leur titre. Et la nouvelle victoire du leader Monaco à Nancy (0-3) a presque enterré les derniers espoirs de Paris. L’ASM conserve trois points d’avance avec un match en retard à disputer et une différence de buts bien supérieure. Il ne manque qu’une victoire aux hommes de Leonardo Jardim pour s’assurer la couronne.

L’OGC Nice terminera à la 3e place. Battus au Vélodrome par Marseille (2-1), les Aiglons ne peuvent plus rattraper le PSG, qui a six points d’avances mais une différence de buts nettement meilleure. L’OM s’empare de la 5e place avec un point d’avance sur Bordeaux. Mais il sera difficile de déloger Lyon de la 4e place. Les Gones, en battant Nantes (3-2), ont pris une grosse option. Dans le bas du classement, la lanterne rouge Bastia est dans une situation critique avec quatre longueurs de retard sur Lorient, 17e. Il y a aussi urgence pour Nancy (19e) et Dijon (18e). Caen (16e) et Montpellier (15e) ne sont pas encore sauvés, contrairement à Metz et Angers.

Italie : la Juve freinée, la Lazio presque en C1

La série incroyable de la Juventus s’est brisée. Après 33 victoires d’affilée à domicile en Serie A, les Bianconeri ont été tenus en échec samedi par le rival local du Torino (1-1). Pareille « mésaventure » ne s’était plus produite depuis septembre 2015… Et sans un but in extremis de Gonzalo Higuain à la 90+2e, le Torino aurait battu la Juve sur son terrain pour la première fois depuis 22 ans.

Ce match nul retarde le sacre programmé des hommes de Massimiliano Allegri. En effet, l’AS Rome est allée s’imposer nettement sur la pelouse de l’AC Milan (1-4). A trois journées du terme de la saison, le club de la Louve reprend la 2e place devant Naples (un point d’avance) mais reste à sept longueurs de la Juve. Une victoire, voir un match nul, peut suffire aux Bianconeri pour s’assurer un sixième sacre d’affilée. Palerme rejoint Pescara dans l’ascenseur vers la Serie B. Crotone est mal en point avec quatre points de retard sur Empoli, premier non relégable.

Espagne : statu quo entre le Real Madrid et le FC Barcelone

La hiérarchie ne bouge pas en tête de la Liga. Vainqueur de Villarreal (4-1), le Barça a mis la pression au Real Madrid. Mais les Madrilènes, avec une équipe B, se sont baladés à Grenade (0-4), déjà relégué à l’échelon inférieur (comme Osasuna). Du coup, les deux géants sont toujours en tête avec le même nombre de points (84). Les Catalans sont premiers grâce à leur meilleure différence de buts. Mais le Real a un match en retard à jouer sur le terrain du Celta Vigo le 17 mai.

Vainqueur d’Eibar (1-0), l’Atlético de Madrid a quasi verrouillé sa 3e place. Les Matelassiers ont cinq points d’avance sur le FC Séville avec encore deux journées à disputer. Dans le fond du classement, Gijon s’est offert un court mais précieux succès contre Las Palmas (1-0). Les Rojiblancos n’ont plus que trois points de retard sur Leganés, premier non relégable.

RFI

Publié dans Sport

Les présidents sortant et élu François Hollande et Emmanuel Macron ont déposé côte à côte la traditionnelle gerbe des commémorations du 8 mai 1945 sur la tombe du Soldat inconnu, sous l'Arc de Triomphe à Paris, ce lundi. Pour l'une de ses dernières sorties officielles, François Hollande s'est montré bienveillant à l'égard de son successeur. 

L’accolade entre François Hollande, très chaleureux, et Emmanuel Macron, tout sourire, restera une image marquante de cette cérémonie du 8 mai 1945, ce lundi. Ensemble, ils ont déposé la traditionnelle gerbe de fleurs devant la tombe du Soldat inconnu, au pied de l’Arc de Triomphe.

Le président Hollande était venu chercher son successeur quelques instants auparavant dans les tribunes officielles de la place de l'Etoile. Ils ont ensuite écouté côte à côte la Marseillaise puis le Chant des partisans, entonné par le choeur de l'armée française, Emmanuel Macron laissant percevoir son émotion lors de cette première cérémonie officielle depuis son élection, les yeux parfois clos.

Puis tous deux ont signé le livre d'or et salué les anciens combattants et les « gardiens de la flamme » qui la ravivent chaque soir à 18h30 précises sur la tombe du Soldat inconnu.

« Je serai toujours à côté de lui »

Le chef de l'Etat a déclaré sur France 2 ressentir « beaucoup d'émotion » à donner « la marche à suivre » à Emmanuel Macron, son ancien ministre de l'Economie, lors de ces cérémonies : « C'est vrai qu'il m'a suivi tout au long de ces dernières années quand j'étais moi même candidat puis président. Après il s'est émancipé, il a voulu présenter un projet aux Français. Il s'est présenté devant eux, il a été élu. C'est à lui maintenant, fort de l'expérience qu'il a pu acquérir auprès de moi, fort aussi de ce que nous avons fait ensemble, de continuer sa marche. » « Je serai toujours à côté de lui », a-t-il conclu avant d'annoncer que la passation de pouvoir aura lieu dimanche 14 mai.

Auparavant, François Hollande avait déposé seul une première gerbe bleu-blanc-rouge en forme de croix de Lorraine au pied de la statue du général de Gaulle, au bas des Champs-Elysées, pour ouvrir ces commémorations du 72e anniversaire du 8 mai 1945. Il avait ensuite remonté la plus célèbre avenue du monde escorté par les motards et les cavaliers de la Garde républicaine, saluant les badauds d'un geste de la main depuis son véhicule.

Arrivé pour sa part avec quelques minutes d'avance place de l'Etoile, le leader d'En Marche! y avait été accueilli par plusieurs personnalités, dont l'ancien président Nicolas Sarkozy qui lui a glissé un « bravo » lors d'une longue poignée de mains.

RFI

Publié dans International

Malick Gakou est en roue libre pour être investi officiellement tête de liste départementale de la coalition de l’opposition Mankoo Taxawu Senegaal à Guédiawaye. Et pour cause, ce samedi 06 mai 2017, 21 partis politiques et mouvements ont choisi le leader du Grand Parti, ancien ministre du Commerce et ancien numéro 2 de l’Afp pour porter, aux joutes de juillet devant renouveler le personnel de l’Assemblée nationale désormais forte de 165 députés, les couleurs de l’opposition dans le département de Guédiawaye. Conformément à la directive de Mankoo Taxawu Senegaal.

L’entente cordiale que les partis de l’opposition significative, regroupée à travers la nouvelle coalition Mankoo Taxawu Senegaal, ont établie en direction des législatives du 30 juillet et stipulant que chaque leader soit tête de liste dans son département, est en passe de prendre forme à Guédiawaye. Avant-hier, samedi 06 mai 2017, le patron du Grand Parti Malick Gakou a été ainsi investi tête de liste de l’opposition dans son département par 21 partis politiques et mouvements opposés au régime de Macky Sall.

Le Pds, Rewmi,   le Parti Nouvelle Génération, l’Alliance Sauver le Sénégal, le  Fsd/bj, Aj/Pads, Bes du Niakk, Bokk Gis Gis et autres se sont réunis à Guédiawaye pour plébisciter en effet Malick Gakou comme porte-étendard de la coalition Mankoo Taxawu Sénégal dans le département, pour les élections législatives. Et comme l’ont noté les responsables politiques des différents partis maîtres d’œuvre de cette investiture : « Pour la première fois dans l’histoire politique du département de Guédiawaye, autant d’organisations s’engagent unanimement à porter la candidature d’un homme pour diriger la liste de l’opposition. A l’image des leaders de la Coalition qui constitue la colonne vertébrale de cette liste, les leaders locaux ont tu leurs divergences politiques partisanes pour ne mettre en avant que les intérêts de Guédiawaye ».

Du coup, l’opposition règle le cas de l’investiture à la tête de la liste départementale de Guédiawaye, là où la mouvance présidentielle s’embourbe pour le choix d’un candidat, avec le retrait du maire apériste de la commune Aliou Sall. Un maire qui n’a d’ailleurs retiré sa candidature qu’après de fortes pressions exercées sur celle-ci, autant par l’opposition qui accusait le président Macky Sall de vouloir installer au perchoir son frère que par une guéguerre interne au parti présidentiel. Une guéguerre qui a occasionné d’ailleurs des sorties virulentes et des attaques personnelles des uns contre les autres, laissant pantois les citoyens et observateurs de la scène politique sénégalaise. Quoi  qu’il en soit, l’opposition à Guédiawaye a pris les devants et s’est dit « armée d’une forte détermination, avec les populations de la ville », pour freiner  à travers l’investiture de Malick Gakou «  l’ascension politique du SDF (sans domicile fixe-ndlr) Alioune Sall vers la présidence de l’Assemblée nationale ».

Avec cette initiative de  la Coalition Mankoo Taxawu Senegaal, section Guédiawaye, l’opposition pose enfin un grand pas vers sa liste unitaire aux législatives. Une liste dont le premier point de jonction est l’investiture des leaders dans leurs départements : Malick Gakou à Guédiawaye, Idrissa Seck à Thiès, Khalifa Sall à Dakar même s’il est encore en détention préventive, Cheikh Bamba Dièye à Saint-Louis etc.

Sudonline

Publié dans Politique
Page 1 sur 2

AUDIO

Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...
A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Video galleries

logotwitterFacebook