Filtrer les éléments par date : mercredi, 01 février 2017

 

À surfer sur la vague, on confond le réel-La raison déraisonne par J Tribotté

Je regarde sans croire
Les nouvelles du jour
Qui détruisent l'espoir
Que j'ai mis en l'amour

L'humanité tragique
Se révèle martyr
D'un acte fanatique
Que je n'ose décrire

Le dessein de ce geste
Résolument m'échappe
Je relâche du lest
Par des larmes en grappe

La liberté étouffe
On étrangle son cou
Elle meurt sans un souffle
Lapidée sous les coups

Qui donc est le bourreau
Qui a osé sévir?
Qu'on le jette aux barreaux!
Qu'on l'empêche d'agir!

La raison déraisonne
Au pays des Lumières
L'obscurantisme sonne
Son retour à la terre.

À surfer sur la vague
On confond le réel
Le courage divague
Le corps ploie sous le fiel

La folie nous gangrène
L'humanité se meurt
La toile étant l'arène
De moeurs et de rumeurs

On ignore quoi faire
Face à l'horrible crime
Qui risque de défaire
Ce qui tous nous arrime.

Julien tribotté
Mercredi 7 janvier 2015.

Merci à ce jeune homme philosophe en herbe

L'École normale supérieure, appelée aussi « de la rue d'Ulm » , « Normale Sup' », « ENS » ou « Ulm » tout court, est l'une des institutions universitaires et de recherche les plus prestigieuses et les plus sélectives de France, spécialisée en lettres

Publié dans Poésie

François Fillon se trouvait devant ses troupes ce matin. Le candidat de la droite à la présidentielle empêtré dans le « Penelopegate » a tenté de rassurer les parlementaires réunis à son QG de campagne. Mais il a demandé l'aide de son camp et attaqué la gauche...

« Nous sommes en face d'une tentative de coup d'Etat institutionnel. Cette opération ne vient pas de notre camp. Elle vient du pouvoir ». Voilà ce que le candidat a dit devant les élus de son camp. Les mots sont forts. C'est clairement la gauche au pouvoir qui est accusée par François Fillon d'être derrière la polémique sur sa femme.

« Quinze jours »

Une cible pour rassembler les députés et les sénateurs. Il les a d'ailleurs appelé à le soutenir : « Je vous demande de tenir quinze jours, d'être totalement solidaires. Dans quinze jours, on aura le résultat » de l'enquête.

A la sortie de la réunion, les quelques ténors de la droite qui ont bien voulu parler au micro sont sur la même ligne : tous font bloc autour François Fillon. Mais derrière la belle unité, certains s'inquiètent ouvertement. Le député Georges Fenech estime que « la situation n'est plus tenable. nous ne sommes plus sur le registre de la Justice mais de l'éthique ».

Fillon doit « s'expliquer »

Bruno Le Maire, chargé des questions internationales dans l'équipe du candidat, conseille lui à François Fillon de « s'expliquer sur ces pratiques qui ont pu choquer » les Français. Le candidat a donc demandé quinze jours à ses troupes. Deux semaines pour espérer tourner la page de la polémique.

Mais chaque jour qui passe le fragilise. Selon un sondage réalisé pour Les Echos et Radio Classique, François Fillon serait éliminé dès le premier tour.

Publié dans International

L’équipe de France masculine de handball a remporté le Championnat du monde pour la sixième fois de son histoire, ce 29 janvier 2017 à Paris. Les Français ont conservé leur titre, à domicile, en battant 33-26 la sélection norvégienne en finale.

Mission accomplie pour ceux qu’on surnomme les « Experts ». Les handballeurs français ont en effet remporté le Championnat du monde 2017, à domicile. La sélection tricolore, déjà sacrée en 1995, 2001, 2009, 2011 et 2015, a porté le record de titres mondiaux à six.

Les Norvégiens, malheureux finalistes ce 29 janvier à Paris, briguaient, eux, leur première couronne. Les Nordiques ont fait illusion en menant au score durant quasiment toute la première période. Mais la Norvège, qui n’avait jamais atteint le dernier carré d’un Mondial, a sans doute manqué d’expérience par la suite.

Des Français irrésistibles en deuxième période

Les Français ont en tout cas nettement haussé le ton, après la pause, conservant un écart moyen de quatre ou cinq buts d’avance. Bjarte Håkon Myrhol a maintenu l’espoir côté norvégien en portant le score à 22-25 (45e minute). Mais les « Bleus » ont déroulé durant le dernier quart d’heure, grâce notamment à leur joueur-vedette, Nikola Karabatic.

L'équipe de France, désormais entraînée par l'ex-joueur Didier Dinart, a redoré son blason après des échecs lors du dernier Championnat d'Europe (5e place) et aux Jeux olympiques 2016 (médaille d'argent).

 

Publié dans Sport

L'affaire Penelope Fillon continue d'empoisonner la campagne de François Fillon. Et c'est le Canard Enchaîné qui récidive avec de nouvelles révélations dans son édition à paraître mercredi. L'hebdomadaire affirme désormais que Penelope Fillon aurait touché au total près de 900 000 euros à la fois comme collaboratrice de son mari et de la Revue des deux mondes. La facture flambe et la campagne de François Fillon tangue dangereusement.

Le Canard Enchaîné révèle que Penelope Fillon a commencé à travailler à l'Assemblée en 1988 et non pas en 1997, comme l'affirmait la semaine dernière François Fillon. L'hebdomadaire a ajouté aussi trois autres années de salaire de 1998 à 2000 et encore 6 mois en 2013. Selon les calculs du journal, la facture dépasse les 830 000 euros, sans compter les 100 000 euros pour son emploi à la Revue des deux mondes.

On découvre aussi que les deux enfants Fillon embauchés au Sénat par François Fillon ont touché 84 000 euros. La facture totale dépasse le million d'euros. La facture flambe et la campagne de François Fillon tangue dangereusement. Le candidat se retrouve encore à la Une et c'est toute sa ligne de défense qui en prend un coup. Ces sept derniers jours, François Fillon et son entourage ont eu du mal à trouver le ton juste.

Le candidat lui-même s'est embourbé en évoquant ses deux enfants avocats alors qu'ils n'étaient pas encore diplômés, ou quand il a affirmé n'avoir qu'un seul compte en banque au Crédit Agricole de Sablé-sur-Sarthe. Une communication brouillonne, mal coordonnée, qui donne l'impression que François Fillon est dépassé par la polémique.

L'inquiétude gagne du terrain dans les rangs des Républicains. Pour le moment, la digue tient encore, mais pour combien de temps ? La rumeur d'un plan B, d'un remplacement de François Fillon court toujours. Emmanuel Macron l'a rattrapé dans les sondages.

Sur le terrain médiatique, le candidat LR a grillé toutes ses cartouches - 20h de TF1, grand meeting... Il va donc devoir continuer la campagne avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Commentaire d'un poids lourd de l'équipe de campagne : « Il a un kilo de fonte dans l’estomac ». Pas facile de nager dans ces conditions. De son côté, le candidat s'est dit « serein et confiant ». Il dénonce une « opération de calomnie très professionnelle sans précédent sous la Ve République ». Ce mercredi, il reçevra les parlementaires à son QG. Objectif : éviter, si possible, la panique à bord.

RFI

Publié dans International
Page 1 sur 3

AUDIO

A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Video galleries