Poésie (38)

UNE VIE...Poème inédit PAR LE DR Ndongo Mbaye

 

UNE VIE...Poème inédit PAR LE DR Ndongo Mbaye

Elle n'est pas triste
Une vie qui s'en va
Même à l'aube d'un jour
Nouveau
Brodée des couleurs de feuilles
D'automne
Tapissant les allées de velours
De forêts hospitalières
Ce n'est pas triste
La vie qui s'éloigne
Quand les souffles printaniers
Bourgeonnent
Et bénissent de leurs effluves
Les espoirs des hommes
En quête de rêves à réaliser
De créations à sublimer
Et que les vents ex île
Caressent les rivages
Aux chevelures d'or
Elle n'est pas triste
La vie qui s'échappe
D'un corps livré
A la Liberté de l'esprit
Quand les vêpres ouvrent
Les portes de prières
Pour renouveler à l'âme
Leur serment
Protecteur
Quand dans la fureur
De l'exaltation
Et des interstices
Du Temps
Naissent des enfants
Qui enfantent le Bonheur
Ce n'est pas triste
Une vie qui meurt
Telle une graine dans les mains
D'un semeur
Une vie qui se meurt
Tel le regard d'un mineur
Dans la fierté des corons
Telle la joie d'un musicien
Débutant enchanté
Qui réussit son ré mineur
Elle n'est pas triste
Une vie qui jalouse
Les étoiles filantes
Quand elle a déjà
Illuminé
Tous les êtres
Qu'elle a touchés
Toutes les vies-lucioles
Qu'elle a fait pétiller

Dr Ndongo MBAYE
Le 16 octobre 2017 au Resto Le Saïgon , Paris 13

DU TRIOMPHE DE L'HUMANITE...Poème inédit par le Dr Ndongo Mbaye

 

Du triomphe de l'humanité
Sortira notre Salut
Je pose ma pierre
Pour édifier les pyramides


De l'espoir


Et réaliser mes rêves
A hauteur d'homme
Le chemin est long
Qui mène aux bords


Du fleuve natal


Pour la Renaissance des soleils
De nos Libertés
Pour la réminiscence de nos songes
D'insoumission
Pour déchirer enfin les manteaux
De servitude tenace vorace


Je crie


Je plie mais ne romps pas
Dans le tumulte des foultitudes
Mon arc bandé vers les menaces
Du ciel sanguinaire vampire
Et je déploie mes bras de goéland
Pour accueillir les gouttes des pluies
Perles de nacre
Une à une tombant sur ma peau
D'ébène
Sur ma poitrine d'airain


Dans mes mains de silex
Avec le triomphe de l'humanité


Je transformerai ma plainte-mémoire
En un mirifique jardin de fleurs
Où je viendrai puiser tous les pétales
Toutes mes couleurs arc-en-ciel
Où je viendrai cueillir mes nénuphars
De diamant


Et j'irai cracher sur les tombes
De tous les monarques
De tous les egos qui baîllonnent
Leurs peuples
Je badigeonnerai leurs châteux
De carte


Des souffrances infligées à leurs victimes
De naïves innocences
Et s'ils m'annoncent la fin du monde
Pour demain
Pour briser mes velléités de résistance
Je planterai quand même un manguier


Nourricier
Jusqu'à la fin
Des temps

Dr Ndongo MBAYE
Terminé à la Gare St Lazare (Paris), le 10 août 2017, en partance pour Carentan (Normandie)....

Nizar Kabbani - Poète, Écrivain et Diplomate Syrien. 1913 -1998-Transmis par l'ami le sociologue Ibrahima Mbodji/ France

Nizar Kabbani - Poète, Écrivain et Diplomate Syrien. 1913 -1998-Transmis par l'ami le sociologue Ibrahima Mbodji/ France

Ne vous en déplaise,

J'entends éduquer mes enfants à ma manière; sans égard pour vos lubies ou vos états d'âme...

Ne vous en déplaise

J'apprendrai à mes enfants que la religion appartient à Dieu et non aux théologiens, aux Cheikhs ou aux êtres humains.

Ne vous en déplaise

J'apprendrai à ma petite que la religion c'est l'éthique, l'éducation et le respect d'autrui, la courtoisie, la responsabilité et la sincérité, avant de lui dire de quel pied rentrer aux toilettes ou avec quelle main manger.

Sauf votre respect,

J'apprendrai à ma fille que Dieu est amour, qu'elle peut s'adresser à lui sans intermédiaire, le questionner à satiété, lui demander ce qu'elle souhaite, loin de toute directive ou contrainte.

Sauf votre respect,

Je ne parlerai pas du châtiment de la tombe à mes enfants qui ne savent pas encore ce qu'est la mort.

Sauf votre respect,

J'enseignerai à ma fille les fondements de la religion, sa morale, son éthique et ses règles de bonne conduite avant de lui imposer un quelconque voile.

Ne vous en déplaise,

J'enseignerai à mon jeune fils que faire du mal à autrui ou le mépriser pour sa nationalité, sa couleur de peau ou sa religion est un grand pêché honni de Dieu .

Ne vous en déplaise,

Je dirais à ma fille que réviser ses leçons et s'investir dans son éducation est plus utile et plus important aux yeux d'Allah que d'apprendre par cœur des versets du Coran sans en comprendre le sens.

Ne vous en déplaise,

j'apprendrai à mon fils que prendre le prophète comme modèle commence par adopter son sens de l'honnêteté, de la droiture et de l'équité, avant d'imiter la coupe de sa barbe ou la taille de ses vêtements.

Sauf votre respect,

je rassurerai ma fille que son amie chrétienne n'est pas une mécréante, et qu'elle cesse de pleurer de crainte que celle-ci n'aille en enfer.

Sauf votre respect, je dirai qu'Allah a interdit de tuer un être humain, et que celui qui tue injustement une personne, par son acte, tue l'humanité toute entière.

Sauf votre respect,

J'apprendrai à mes enfants qu'Allah est plus grand, plus juste et plus miséricordieux que tous les théologiens de la terre réunis, que ses critères de jugement différent de ceux des marchands de la foi, que ses verdicts sont autrement plus cléments et miséricordieux.

Sauf votre respect ...

Nizar Kabbani

Une trace et rien d’autre-Inédit- Jocelyne posmantier-S   2002 famille du Dr COHEN dentiste

Poème trouvé dans le cabinet de mon dentiste à Choisy-le-Roi Dr COHEN
Je ne perds souvent pas mon temps, je ne viens pas au cabinet pour deviser avec les gens, il y a toujours de la lecture intéressante et là j'ai trouvé deux poèmes forts denses et l'assistante me dit «c'est une personne décédée de la famille du Docteur» Je réponds mais je ne trouve pas ce poème en ligne et le Dr tout ému me dit non vous ne trouverez pas ...
Ce poème exprime la souffrance d'une femme restée longtemps malade et qui soulage son cœur en écrivant ceci
Je vous propose cette belle poésie qui doit nous donner de l'espoir et nous battre pour exister face aux épreuves.Pape B CISSOKO

Une trace et rien d'autre

Je veux laisser derrière moi une trace et rien d'autre
Qu'une simple trace du temps qui passe
J'ai posé sur le papier tant de mots que ma mémoire me fait défaut
Une à une j'ai tourné des centaines de pages

Essayant de comprendre quel serait le message
J'ai creusé dans l'argile des montagnes de colères
Exhibant parfois mon côté fragile semblable à la danse
D'une femme craignant de rendre l'âme

Je veux laisser derrière moi une trace et rien d'autre
Qu'une simple trace du temps qui passe
Que d'effort pour sortir de l'abîme
Qu'importe j'ai trouvé ma terre promise

Afin d'accueillir mes lendemains à venir
Voici les oeuvres l'unique preuve de toute une existence
Faites de tourments et d'épreuves
C'est pourquoi je veux laisser derrière moi une trace
Et rien d'autre qu'une simple trace du temps qui passe

Jocelyne posmantier-S 2002 famille du Dr COHEN dentiste

DEPUIS LONGTEMPS...Poème inédit par Ndongo MBAYE ( Sénégal, france)

 

DEPUIS LONGTEMPS...Poème inédit par Ndongo MBAYE ( Sénégal, france)

Depuis longtemps
Mes jours se sont mués
En d'interminables nuits
Etoilées


Où j'écris mes rêves


Dans des espoirs d'eldorados


A conquérir


Des terres où les mots
Epousent les formes des signes
Où la Parole reine sublime
Convoque les esprits gouailleurs
De mon épopées féconde


Depuis longtemps


J'erre au gré de mes fleuves
Natals protecteurs lunaires
Dans les sillages des troncs d'arbres
Charriés au gré des courants
Qui jamais ne deviendront


Des crocodiles


Je dessine des arabesques
Sur les berges des amours
Là où les oiseaux déposent
Des murmures chantés


Filtrant de leurs gorges caressées
Leurs soupirs doucereux
Depuis longtemps
J'ai tant tendu au ciel mes mains
Assoiffées


Pour recueillir cases à impluvium l'eau
De toutes les pluies nourricières
La manne qui jamais
Ne m'a trahi
Et j'ai étanché toutes mes faims
De fraîcheur et d'affection


Oh divine présence
Oh ubiquité ultime


Exauce mes prières de rédemption
Exhausse mes désirs de communion
Bénis ma quête
D'une nouvelle Humanité
A bâtir
D'une nouvelle solidarité
A sublimer
Je veux parler le langage savoureux
Du Bonheur
Toutes les langues délicieuses
Des félicités


Je veux témoigner
Du pacte de la nature
Et de toutes les cultures réunies
Je veux célébrer le Banquet
De l'Universel poétique
La spiritualité du monde
A-venir


Et leur donner en gages
L'innocence de mes enfants
La force
De ma Liberté

 

Dr Ndongo MBAYE
Le 19 juin 2017 à Choisy Le Roi

Les enfants du tourment par Nadjia OMANI

 

Les enfants du tourment par Nadjia OMANI

Ô enfants d'Éthiopie, du Népal, du Darfour et de tous lieux d'indigence.
Ô filles du Pakistan, d'Afghanistan, du Yémen et de tous lieux de transgression à la dignité féminine.
Je vois, et je ressens votre souffrance.


Mais qui suis-je ? Et que puis-je faire ?
Des dons ? Certes !


Mais qui a-t-il de changé ?
Vos ventres sont toujours vides !
Vos droits sont toujours bafoués !
Vos cœurs sont toujours affligés !


Et jamais un sourire n'illumine vos visages.
Les larmes et la souffrance sont votre pain quotidien.


Quand cela cessera t'il ?


Mais il est à craindre que cela ne cesse qu'au jour où chaque âme devra répondre à l'appelle.
Et enfin, nous pourrons découvrir et admirer la splendeur de vos sourires, car ce jour là vous serez les rois, dominant ceux qui vous ont dominé, face à vos bourreaux vous pourrez enfin vous exprimer.


Alors ne cessez d'espérer, car l'Humilié triomphe toujours...


Nadjia Omani / France Fresnes 

REVENU.du Sénégal....Poème inédit du Docteur Ndongo Mbaye

 

REVENU.du Sénégal....Poème inédit du Docteur Ndongo Mbaye


*Pour toutes celles et tous ceux qui ont toujours du mal à revenir.....

Je suis encore revenu
De loin
Comment me réadapter
A ma rébellion nomade
J'ai laissé derrière moi
Les assauts des vagues en furie
Prenant les dunes
En otages
Je suis encore revenu
Tel un vieux lion malade
Et ténébreux
Dans la grisaille d'un temps
En tenailles
Qui n'annonce de semailles
Que dans l'infertilité des déserts
Inféconds
Je suis encore revenu
Et mon regard
Est rougi par la pluie
Des larmes en cascades
Qui ont inondé mes souvenirs
Flétris
Je suis encore revenu
De la beauté du monde
Parce que l'Humanité
N'a pas encore assez d'eau
Pour arroser son jardin
D' Eden

Dr Ndongo Mbaye
Le 25 avril 2017
Au resto Turc à Vigneux Sur Seine/ France 

Il est cet intellectuel actif qui ne cesse de se partager en donnant "le peu de choses" qu'il sait. Un géant qui aime partager, donner, mais aussi recevoir.

Il fait partie de ces intellectuels de ces concitoyens de la diaspora qui n'hésitent pas à partir au pays pour passer des vacances studieuses, à Yeumbeul et autres lieux de savoirs.
Il y anime des conférences, donne des conseils, des cours, parle de poésie sans oublier d'aller au fin fond du pays pour rencontrer sa famille, ses amis, etc.
Merci à cet homme de la diaspora qui démontre qu'on peut être là-bas et servir son pays.

Que tous ceux qui veulent partager le savoir, prenenent contact avec ce doyen, cet intellectuel, ce poête, cet écrivain, cet archiviste, ce communicateur, ce conseiller, cette encyclopédie vivante qui n'a besoin de rien mais qui veut simplement que le savoir soir partagé avec ceux qui aime recevoir.

P B CISSOKO

A ma soeur ....

Avr 26, 2017 Poster par
A ma soeur ....

« L'emporter en colère ou en vengeance. C'est ce faire battre par celui que l'on prétend surpasser.»Proverbe Algérien

A ma soeur

Non, ne pleure pas ma soeur !


Ils ont blessé ton coeur !
Ils ont blessé ton âme !
Mais ils n'ont pas salis ton corps !

Non, ne pleure pas ma soeur

!
La vérité triomphera et enfin la roue tournera !
Le vent se lèvera et te soulèvera !
Et tel un oiseau majestueux, tu triompheras !

Alors, non ! Ne pleure pas, ma soeur !
Car le sourire du bonheur est déjà là !
Et il est là pour toi !!!

Nadjia Omani du VDEM

Un poême simple et inspiré qui peut toucher beaucoup de gens, nos lecteurs et lectrices nous proposent des articles et nous vous les soumettons en toute humilité. L'écriture comme remède et moyen d'expression pour se dire et exister  P B C

DON QUICHOTTE par le Pr Ibra SOW de l'IFAN/UCAD Lyon, 1972

DON QUICHOTTE par le Pr Ibra SOW de l'IFAN/UCAD Lyon, 1972

Il va le Cavalier
Cherchant
L'ombre
Au-delà du jour
Servant
Le jour
Au-dessus des ombres


                        Il va le Cavalier
                        Vantant
                        La loi
                        De son épée
                        Le jour son nom
                        Louant
                        La nuit son cœur

                                           Il va le Cavalier
                                           L'étendard
                                           À la main
                                           Dressé
                                          Contre les forts
                                          Redresser
                                          Tous les torts

                                                       Il va le Cavalier
                                                       Marchant
                                                       Au-dessus des ombres
                                                       Sans se fier
                                                       Du nombre
                                                       Défier
                                                       Le sort sombre


                                                                                 Il va le Cavalier
                                                                                 Le regard
                                                                                 Haut et solitaire
                                                                                 Vers la mort
                                                                                 Chercher
                                                                                 Le jour
                                                                                 Pour toujours.


Par ibrahima SOW devenu le Pr Ibra SOW directeur du Laboratire de l'Imagninaire de l'IFAN/UCAD/Sénégal
In Wikipedia on dira ceci : À la fois roman médiéval — un roman de chevalerie — et roman de l'époque moderne alors naissante, le livre est une parodie des mœurs médiévales et de l'idéal chevaleresque, et une critique des structures sociales d'une société espagnole rigide et vécue comme absurde. Don Quichotte est un jalon important de l'histoire littéraire et les interprétations qu'on en donne sont multiples, pur comique, satire sociale, analyse politique. Il est considéré comme l'un des romans les plus importants des littératures espagnole et mondiale.
Le personnage est à l'origine de l'archétype du Don Quichotte, personnage généreux et idéaliste qui se pose en redresseur de torts1.

À surfer sur la vague, on confond le réel-La raison déraisonne par J Tribotté

 

À surfer sur la vague, on confond le réel-La raison déraisonne par J Tribotté

Je regarde sans croire
Les nouvelles du jour
Qui détruisent l'espoir
Que j'ai mis en l'amour

L'humanité tragique
Se révèle martyr
D'un acte fanatique
Que je n'ose décrire

Le dessein de ce geste
Résolument m'échappe
Je relâche du lest
Par des larmes en grappe

La liberté étouffe
On étrangle son cou
Elle meurt sans un souffle
Lapidée sous les coups

Qui donc est le bourreau
Qui a osé sévir?
Qu'on le jette aux barreaux!
Qu'on l'empêche d'agir!

La raison déraisonne
Au pays des Lumières
L'obscurantisme sonne
Son retour à la terre.

À surfer sur la vague
On confond le réel
Le courage divague
Le corps ploie sous le fiel

La folie nous gangrène
L'humanité se meurt
La toile étant l'arène
De moeurs et de rumeurs

On ignore quoi faire
Face à l'horrible crime
Qui risque de défaire
Ce qui tous nous arrime.

Julien tribotté
Mercredi 7 janvier 2015.

Merci à ce jeune homme philosophe en herbe

L'École normale supérieure, appelée aussi « de la rue d'Ulm » , « Normale Sup' », « ENS » ou « Ulm » tout court, est l'une des institutions universitaires et de recherche les plus prestigieuses et les plus sélectives de France, spécialisée en lettres

Page 1 sur 3

AUDIO

Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...
A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Video galleries

logotwitterFacebook