Ex-libris

Publié dans Ex-libris

L'Afrique au secours de l'Occident de Anne-Cécile Robert (Auteur), Pierre Kipré (Postface), Boubacar-Boris Diop (Préface)

Jan 09, 2019
L'Afrique au secours de l'Occident de Anne-Cécile Robert (Auteur), Pierre Kipré (Postface), Boubacar-Boris Diop (Préface)

 

Et si c'était l'Occident, et non l'Afrique, qui avait besoin d'aide ? Et si c'était au continent africain de venir au secours de l'Occident ?

En répondant par l'affirmative à ces deux questions impertinentes, l'essai d'Anne-Cécile Robert s'oppose à la vision condescendante du livre de Stephen Smith Négrologie. Alors que le capitalisme globalisé est en train de mettre à sac la planète, l'Afrique pourrait, en puisant dans son patrimoine culturel, apporter une vision plus harmonieuse et plus équilibrée du rapport entre les humains et la nature. Sans idéaliser une Afrique mythique ni nier la dramatique situation dans laquelle se trouve souvent le continent noir, le livre suggère que le prétendu " retard " de l'Afrique ne serait que l'expression d'une formidable résistance culturelle à un modèle économique dévastateur. Le succès de la première édition de L'Afrique au secours de l'Occident conduit les Éditions de l'Atelier à publier cette nouvelle édition avec des éditeurs d'Afrique de l'Ouest dans une version de poche à un prix accessible aux lecteurs du continent africain.

Par Amady Aly Dieng


Et si c'était l'Occident, et non l'Afrique, qui avait besoin d'aide ? Et c'était au continent africain de venir au secours de l'Occident ?

Ce livre d'Anne-Cécile Robert, journaliste au Monde diplomatique et professeur associé à l'Institut d'études européennes de l'université Paris 8, se propose de renverser le regard porté sur notre "monde mondialisé".


Alors que le capitalisme globalisé est en train de mettre à sac la planète, l'Afrique pourrait, en puisant dans son patrimoine culturel, apporter une vision plus harmonieuse et plus équilibrée du rapport entre les humains et la nature. Sans idéaliser une Afrique mythique ni nier la dramatique situation dans laquelle se trouve souvent le continent noir, le livre suggère que le prétendu "retard" de l'Afrique ne serait que l'expression d'une formidable résistance culturelle à un modèle économique dévastateur.

Il invite, en délocalisant le regard en Afrique, à une critique radicale des modes de vie et des valeurs de la mondialisation libérale. L'écrivain Boubacar Boris Diop, le préfacier, montre qu'Anne-Cécile Robert, loin de se perdre en vaines considérations sur de prétendus mystères de l'âme africaine, met l'accent sur l'essentiel, à savoir le fonctionnement des sociétés africaines. La journaliste du Monde diplomatique ne détourne à aucun moment les yeux des faits déplaisants qui se déroulent en Afrique (guerres civiles en Sierra Leone, au Liberia, la sanglante saga d'Idi Amin Dada, les coups d'Etat à répétition). Mais allant au-delà du constat, "elle analyse avec une grande rigueur les rapports de pouvoir, notamment la complicité, rarement évoquée, entre élites d'Afrique et d'Occident, qui sont à l'origine de la quasi totalité des guerres civiles mais aussi des dictatures que l'on condamne publiquement tout en les confortant en sous-main" (p. 12).


https://fr.allafrica.com/stories/200412260077.html

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Video galleries

logotwitterFacebook