Ex-libris

Publié dans Ex-libris

Rompre: roman Broché de Yann Moix (Auteur)

Jan 08, 2019
Rompre: roman Broché de Yann Moix (Auteur)


'Chacun est libre de penser ce qu'il veut tout en respectant les sensibilités diverses. L'erreur de Yann, si c'est une erreur, c'est de définir un âge ( si ce sont les enfants c'est de la pédophilie). Mais les homosexuels et autres ne se jugent pas comme il a si bien dit chez M FOGIEL sur RTL. Il n'y a rien de choquant pour ma part de décliner ses préférences pour les jeunes femmes majeures ou les femmes matures. Il y a des cougars et autres, de homos, des lesbiennes, des jeunes qui aiment des femmes matures, etc. Chacun doit vivre sa vie et toute vérité n'est pas forcément bonne à dire et quand bien même, dire qu'il ne peut sortir avec une femme de 50 ans ne veut pas dire qu'elle «n'aime pas» les femmes de 50 ans Il dit bien qu'il ne va pas se soumettre au tribunal du goût ».PBC.


Avec ce roman, Yann Moix revient à son thème de prédilection : l'amour (et ses dépendances : la jalousie, la haine, la rivalité, la séduction, l'addiction, etc...)
Et son livre prend la forme d'un dialogue imaginaire (à la manière du Neveu de Rameau de Diderot, ou de L'idée fixe de Paul Valéry) où Yann Moix bavarde, à la terrasse d'un café, avec un ami qui tente de le consoler à la suite de sa dernière déconvenue amoureuse...


Dans un roman précédent, l'auteur avait choisi, comme incipit : « Ce que les femmes préfèrent, chez moi, c'est me quitter »...


L'inverse eut été plus exact car, dans ce livre – précisément intitulé « Rompre » -, le narrateur confesse qu'il ne peut s'empêcher de mettre un terme très prématuré à chacune de ses aventures, de les « rompre » tant il craint d'aimer et d'être aimé...


Evidemment, cette disposition mentale vient de loin : de l'enfance, de douleurs enfouies, d'humiliations passées...
Mais tout, ici, prend un aspect drolatique et fort peu psychanalytique.


Dans ce dialogue, la « rupture » sert ainsi de prétexte à une variation sur la solitude, sur la jalousie, sur l'enfer narcissique, sur la violence amoureuse.
Formules et aphorismes fusent sous la plume moixienne.


L'écrivain se reproche, au fond, de ne pas savoir aimer – les femmes, bien sûr, mais aussi, et surtout, lui-même.
Et c'est sur cette note tenue qu'il compose ce « journal d'un séducteur-destructeur ».
Biographie de l'auteur
Yann Moix, Prix Renaudot 213 pour Naissance est l'un des tout premiers romanciers français. Cinéaste, il a réalisé deux longs métrages ( Podium et Cinéman ) ainsi que plusieurs courts métrages documentaires ou de fiction. Actuellement, il prépare un livre et un film sur la Corée du nord où il se rend fréquemment.

Getty
Dans le numéro de février du magazineMarie-Claire, Yann Moix affirme être incapable d'aimer une femme de 50 ans. Invité au micro de RTL lundi 7 janvier, l'écrivain persiste et signe.

Yann Moix affirme être "incapable d'aimer une femme de 50 ans" : plusieurs personnalités lui répondent (nous aussi)


Yann Moix recadré après son tacle contre le prix exorbitant du manteau de Brigitte Macron
Lassé d'entendre parler de l'héritage de Johnny, Yann Moix tacle lourdement Laeticia Hallyday
Yann Moix rend hommage à Maggy Biskupski, la policière qui s'est suicidée et exprime ses regrets après leur débat houleux
Yann Moix raconte le cauchemar vécu par Vanessa Burggraf dans "On n'est pas couché"


L'année commence fort pour Yann Moix, qui s'offre son premier bad buzz de 2019 avant même que la première semaine ne soit terminée. C'est une interview publiée dans le dernier numéro de Marie-Clairedaté de février, quel'écrivain a mis le feu aux poudres. "Dans son livre Rompre,il raconte sa dernière rupturequi n'est qu'une nouvelle manifestation de son incapacité à aimer tranquillement (...). Il a accepté de poursuivre l'introspection face à une femme de 45 ans. Lisez, et vous comprendrez." Le chapô de Marianne Mairesse, directrice de la rédaction du magazine, aurait dû nous alerter.
Yann Moix l'avoue sans gêne ni complexe :

"Je ne sors qu'avec des Asiatiques."Et de préciser : "Essentiellement des Coréennes, des Chinoises, des Japonaises. Je ne m'en vante pas. On essaie d'être dans la vérité et dans la franchise. Beaucoup de gens seraient incapables de vous l'avouer car c'est du racialisme. C'est peut-être triste et réducteur pour les femmes avec qui je sors, mais le genre asiatique est suffisamment riche, large et infini pour que je n'en ai pas honte. Je ne regarde même pas les autres.

C'est grave." Oui, un peu. C'est déjà bien de le reconnaître.
Au sujet de l'âge, Yann Moix se veut également très franc. Trop, peut-être ?

"C'est souvent physique. C'est un problème de désir", glisse-t-il. Avant de jurer qu'il ne pourrait jamais aimer une femme de 50 ans. "Ah non, il ne faut pas exagérer ! Ça, ce n'est pas possible", s'exclame l'auteur de Rompre. Lorsque la journaliste le pousse à expliciter son propos en lui rappelant très justement que "c'est horrible pour les femmes", l'ex-chroniqueur d'On n'est pas couchérétorque : "Je vous dis la vérité. A 50 ans, je suis incapable d'aimer une femme de 50 ans." Marianne Mairesse s'étonne une fois de plus : "Pourquoi ?" Yann Moix répond alors, laconique : "Parce que." Puis précise, après avoir une nouvelle fois été encouragé à développer sa pensée par son interlocutrice :

"Je trouve ça trop vieux. Quand j'en aurai 60, j'en serai capable. 50 ans me paraîtra alors jeune."
L'histoire aurait pu s'arrêter là. Mais Yann Moix poursuit, lorsqu'on lui demande si la femme de 50 ans le "dégoûte physiquement" : "Non ça ne me dégoûte pas. Mais ça ne me concerne pas, ça ne me viendrait pas à l'idée. Elles sont invisibles. Je préfère le corps des femmes jeunes, c'est tout. Point. Je ne vais pas vous mentir. Un corps de femme de 25 ans, c'est extraordinaire. Le corps d'une femme de 50 ans n'est pas extraordinaire du tout. Mais je ne suis pas dans la pathologie des mecs qui ne peuvent tomber amoureux que d'une femme de 25. J'en suis capable pour une femme de 40." Et de conclure, quelques phrases plus loin : "Mon rêve est d'avoir un enfant sans m'en occuper."


Evidemment, ses propos, loin d'être passés inaperçus, ont provoqué une polémique. Personnalités et anonymes lui ont répondu sur les réseaux sociaux, souvent avec humour... ce qui n'a pas découragé l'écrivain. Invité au micro de RTL lundi 7 janvier, l'ancien chroniqueur de Laurent Ruquier insiste : "Je ne vis pas cela comme une fierté mais presque comme une malédiction", plaide-t-il. "Ce n'est pas de ma faute. On n'est pas responsables ni de ses goûts, ni de ses penchants, ni de ses inclinations (...). Bien sûr que j'ai un problème. Je suis un adolescent, un enfant. Les femmes de 50 ans ne me voient pas non plus, je ne les intéresse pas. Elles ont autre chose à faire que de se trimbaler un névrosé."


L'écrivain dit par ailleurs assumer "à 100 %" ses propos tout en expliquant regretter ces inclinations... avant d'affirmer, toutefois, qu'il n'avait pas à "répondre au tribunal du goût." Marc Olivier Fogiel, pour lancer son entretien, présentait Yann Moix en disant qu'il avait en face de lui un "habitué des polémiques." Et si, après tout, le bad buzz était recherché ? L'auteur de Rompre avoue lui-même à la fin de l'interview : "Le système est tellement pervers que mes ventes sont en train de monter en flèche."


http://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/yann-moix-affirme-incapable-daimer-une-femme-de-50-ans-il-repond-a-la-polemique-et-se-justifie-2073529

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Video galleries

logotwitterFacebook