Opinions et Débats

Publié dans Opinions et Débats

Laissons tranquille le Pr SONGUE : expliquer n’est pas faire de l’apologie et cherchons d’autres bouc-émissaires qui plongent le pays dans une tension palpable. Face aux intimidations, que doit faire le monde libre ? Resistez..Toute interprétation se

Mar 13, 2018
Laissons tranquille le Pr SONGUE : expliquer n’est pas faire de l’apologie et cherchons d’autres bouc-émissaires qui plongent le pays dans une tension palpable. Face aux intimidations, que doit faire le monde libre ? Resistez..Toute interprétation se

 

Laissons tranquille le Pr SONGUE : expliquer n'est pas faire de l'apologie et cherchons d'autres bouc-émissaires qui plongent le pays dans une tension palpable. Face aux intimidations, que doit faire le monde libre ? Resistez..Toute interprétation serait une trahison.


Face aux intimidations, au lynchage, que doit faire le monde libre ? Peut-on penser au Sénégal Laissez tranquille le Pr SONGUE et changez de cible ; notre problème est politique.

Il ya des violences intrafamiliales au sénégal dont le viol, les violences conjugales, l'excision, etc, de vraies cibles à porter au crible de la justice.

Heureusement qu'il a des défenseurs qui le soutiennent dans cette épreuve et moi je défends la pensée et je respecte ceux qui secoue le joug pour nous sortir de nos torpeurs, de nos façons de vouloir régir notre société. Le viol est un crime, il est grand temps au Sénégal de lever le voile sur cette question.

La famille et la société  étouffent tous les jours ces faits sociaux graves au Sénégal. Voici un objet de bataille mais pas le Pr SONGUE; laissons-le tranquille nous dire sa pensée en toute liberté en plus c'est un homme bien éduqué calme en tout cas quand je le vois à la télé je vois une personne calme et attentive, je précise que je ne bois pas le thé avec lui.

 


Avant de défendre le professeur Songue que je ne connais pas, que je vois à la télé faire et dire ce qu'il pense tout en convoquant la tradition woloff pure avec un woloff clair, la pensée philosophique claire et argumentée ce qui ne veut pas dire qu'il a la Vérité, il ne fait qu'exposer ce qu'il pense et nous invite à aller plus loin dans la pensée en refusant la superficialité des choses.


De quoi s'agit –il ?


Le professeur dit ceci :


Une pétition que je ne signerai pas « Pour des excuses publiques du professeur Songué Diouf suite à ses propos sur le viol!


Traduction de Amina BA 'a lancé cette pétition adressée à Emission JAKAARLO - TFM)


« Vous faîtes tout pour que nous vous violons, et quand nous vous violons, nous allons en prison et vous qui avez tout fait pour qu'on vous vous viole, vous continuez à être libres". C'est par ses propos que le professeur Songué Diouf a exprimé sa position sur la question du viol des femmes au Sénégal. Il renchérit en estimant que la "violence" qu'exerce la femme habillée d'une manière qu'il juge indécente est aussi grave que la violence exercée par le violeur sur sa victime et que le violeur serait une pauvre victime tombé dans le panneau de sa........... victime. »


Ce nous c'est chacun de nous qui sait ce dont l'individu est capable, est-on maître de soi en tout temps. Pour éviter tout risque l'humanité a mis en place un Contrat social pour refreiner les pulsions et les passions brouillonnes immorales. Il y a un code de comportement mais aussi la liberté de choix, ces deux ne font pas souvent bon ménage et le trouble le dérapage grave peut arriver avec des conséquences fâcheuses pour la victime.

A aucun moment cet homme ce Professeur n'à Incité les hommes à violer, il faut cesser de lui coller ce qu'il n'a pas dit. Ne pensons pas à sa place. La languie peut trahir une pensée.
Il explique les causes qui pourraient inciter des personnes en situation de handicap ou des pervers à passer à l'acte violent.


Le Pr est dans sa réflexion, il ne valide pas il explique les conditions qui poussent certains à violer, il explique les comportements qui seraient susceptibles d'être ciblés et violés en aucun cas il dit qu'il valide l'acte -. Il met en garde pour éviter que des malades s'en prennent à des gens libres de s'habiller comme ils veulent même si notre société pudique met des freins. Ces freins sont relâchés et violés chaque jour au Sénégal. Voyez ce qui se passe dans les soirées au nom du Buzz. Voyez ce qui est arrivé à Waly Seck avec son sac qui ressemblerait au sac d'une femme on a dit au Sénégal qu'il incite à l'homosexualité et il a été décrié set soumis à la vindicte populaire.


Il y a une époque au Sénégal ou le dial dialy dans l'espace public était interdit. Pourquoi parce que le "cliquement" attirait les instincts animaux et les déviants aux aguets incapables de se retenir.
Non Non arrêtons au Sénégal de vouloir restreindre la pensée de vouloir à chaque fois réglementer la vie des gens voire à lui dicter ce qu'il doit dire ou ne pas dire, faire ou ne pas faire.
De la mesure dans toute chose.
Il y a une violence des deux côtés même si pour moi le viol est d'une cruauté sans égal.
Pourquoi on parle du choc des images pour protéger les âmes sensibles, etc ?

Il y a une éducation du regard et une façon de se comporter. Pour ma part chacun est libre de se comporter comme il veut tant que le droit ne l'interdit pas mais les codes sociaux sont là pour remettre la norme la convention et heureusement.


Quand je parle au Sénégalais je lui demande toujours de m'écouter avec la Raison et non son Cœur pour pouvoir asseoir une discussion apaisée et profitable pour nous deux.
Il y a des sujets que je refuse d'aborder avec le sénégalais lamda, la foi, le coran, l'homosexualité. Mais pourquoi en ma qualité de penseur je dois plier ma réflexion pour faire plaisir à celui qui ne secoue jamais le cocotier.


La pensée est libre.


Au Sénégal nous avons de très grands penseurs des religieux qui vont très très loin dans la pensée pour nous réveiller de notre sommeil. En disant ils nous préviennent nous informent dévoilent les non-dits : ils nous incitent à dépasser l'accidentel pour retrouver le vrai esprit.


Difficile certes à cause de notre éducation qui fait que nous réagissons dès que le fait ou le dire heurte nos représentations, notre éducation ou notre morale. Il est vrai que nous avons une culture qui censure beaucoup pour que toute bonne chose ne soit dite de façon violente mais de façon mesurée avec tact et pédagogie mais tout le monde ne peut y prétendre.
J'ai recensé ici des cas similaires pour dire au sénégalais, que nos soucis sont ailleurs et certainement pas le Pr SONGUE qui doit vivre sa vie de penseur en homme libre et respectueux des normes qu'il connait en Français et en Wollof.


Notre école souffre, nos concitoyens sont de plus en plus pauvres alors que l'argent circulent entre des mains sales, nos enfants sont dans le rue et on les kidnappent, nos hôpitaux sont malades, le chômage augmente, les conflits fonciers sont légions, les violences faites aux femmes s'amplifient, les enfants sont dans la rue, l'insécurité est grandissante, l'indiscipline de trop, l'immigration clandestine, le xessal, les faux médicaments, le diabète, le cholesterol, la tension , la pollution, notre environnement est violé et menacé, l'érosion maritime, changeons de logiciel et de cible et laissons le PR SONGUE nous parler et à chacun de nous de l'écouter ou de fermer son poste mais il ne dit à personne de faire un acte odieux comme le Viol.


Encore une fois je ne connais pas ce Mr mais j'aime l'entendre ce qui ne veut pas dire que je bois tout ce qu'il dit je suis aussi bien formé que lui pour pouvoir choisir le vrai de l'ivrai dans ses pensées.
Je dirai ici que cette occasion est une façon de faire une pause pour que notre société se réévalue se pense et cherche une bonne direction. Il y a eu des contres et des défenseurs ; à présent tous au travail pour un Sénégal meilleur.


• Robert Redeker (Philosophe. Professeur au lycée Pierre-Paul-Riquet à Saint-Orens de Gammeville. Les réactions suscitées par l'analyse de Benoît XVI sur l'islam et la violence s'inscrivent dans la tentative menée par cet islam d'étouffer ce que l'Occident a de plus précieux qui n'existe dans aucun pays musulman : la liberté de penser et de s'exprimer.
Comment expliquer l'interdiction du string à Paris-Plages, cet été ?


Étrange fut l'argument avancé : risque de «troubles à l'ordre public». Cela signifiait-il que des bandes de jeunes frustrés risquaient de devenir violents à l'affichage de la beauté.
Le Pr SONGUE donne aussi cet argument mais jamais ne justifie ou valide cet argument. Mais cette idée existe et fonctionne.
Pourtant, la non-interdiction du port du voile dans la rue est, du fait de la réprobation que ce soutien à l'oppression contre les femmes suscite, plus propre à «troubler l'ordre public» que le string.


Février 1989 : Salman Rushdie condamné à mort


19 février 1989 : les "Versets sataniques" provoquent la colère des intégristes musulmans. L'ayatollah Khomeyni appelle au meurtre de l'auteur.
C'était le 14 février 1989, le jour de la Saint-Valentin. Jusqu'à cette date, Salman Rushdie était un romancier britannique d'origine indienne, né à Bombay en 1947 dans une famille musulmane. Il avait reçu en 1981 le prestigieux Booker Prize pour un roman qui lui avait valu un début de notoriété internationale, Les Enfants de minuit, la naissance de l'Inde moderne vue par un jeune garçon. Il avait ensuite publié La Honte, puis, à la fin de 1988, Les Versets sataniques. Ce roman avait déclenché la colère des musulmans intégristes, et été interdit dans de nombreux pays. Rushdie recevait des menaces de mort, et était protégé par Scotland Yard. Le 14 janvier 1989, 1 500 personnes s'étaient rassemblées devant la mairie de Bradford, une ville industrielle du nord de l'Angleterre, pour brûler des piles d'exemplaires des Versets sataniques. Un mois tout juste plus tard, en Iran, l'ayatollah Khomeyni lançait une fatwa contre Salman Rushdie, appelant à son meurtre.

Socrate boit la ciguë -399 Condamné pour impiété et corruption de la jeunesse, Socrate boit la ciguë après avoir passé ses dernières heures à disserter avec ses amis. Interdit d'enseignement sous le Régime des Trente, Socrate s'était attiré la haine en remettant en cause certaines traditions religieuses.

Pr Oumar Sangaré: « ce qui se trouve dans le Coran, on le trouve déjà dans d'autres livres »
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 juin 2014


Contrairement à la rhétorique bien huilée des islamistes qui vivent de la religion, le Coran n'est pas un livre « incréé » par Allah.
Le Coran a été écrit par des hommes, car « ce qui se trouve dans le Coran, on le trouve déjà dans d'autres livres », démontre le Professeur Oumar Sangaré, universitaire et helléniste sénégalais, auteur d'un ouvrage paru en janvier, Le Coran et la culture grecque * qui lui a valu menaces de mort et demandes de radiation de l'université où il enseigne tant les musulmans sentent les édifices de leur religion fragiles, qu'ils en ont éprouvé l'urgence de se mobiliser pour « protéger leur foi ».
Tout a commencé après l'émission «L'entretien», le lundi 14 avril 2014.


En montrant les similitudes entre le Coran et la culture grecque dans les domaines de la mythologie, de l'histoire, de la littérature, de la philosophie, de la philologie, et de la rhétorique, le professeur Sankharé explique qu'elles sont dues au fait que le texte coranique a été simplement inspiré au Prophète et que «ce n'est pas Dieu qui a donné le texte mais ce sont les hommes qui ont donné le texte».
Oumar Sangaré: « Tout ce que je dis, c'est que ce que j'ai vu chez Platon, c'est la même chose que ce que j'ai vu dans le Coran. Ce que j'ai vu chez Parménide, c'est la même chose que j'ai vu dans le Coran »
Oumar Sangaré: « Abdoul Aziz Sy Dabakh*, dit-on, était persuadé que Platon était un prophète de Dieu, et le Coran étant imprégné de culture grecque, Dieu s'est toujours adressé à l'humanité. Ce n'est pas seulement aux Arabes qu'il s'est adressé ». (*Cheikh El Hadj Abdou Aziz Sy Dabakh, troisième khalife de la confrérie musulmane soufie Tidjane du Sénégal, 1957 – 1997).


Laissons tranquille le Pr SONGUE

AUDIO

Les enfants ne sont pas
Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...

Video galleries

logotwitterFacebook