Ex-libris

PLATON VS. PLATOCHE-Guillaume Martin (le cycliste philosophe)

 

Théâtres LITTÉRATURE PIÈCE DE THÉÂTRE

Platon, philosophe grec reconnu, tiraillé entre ses hautes aspirations intellectuelles et son désir d'action, se confronte sans cesse à ce double intérieur qui le hante, le débridé Platoche.

Sortira-t-il vainqueur de ce combat avec lui-même ?

Une faune de philosophes drolatiques, Socrate, Diogène, l'accompagneront et l'aideront dans ce voyage initiatique, dans ce chemin vers la sagesse.
Platon Vs. Platoche est une comédie philosophique.

Elle désacralise par la fiction et l'humour une discipline aux apparences parfois austères.

Son ambition est de montrer que travail intellectuel et travail manuel n'ont pas à être opposés.

Guillaume Martin, coureur cycliste et philosophe
Portrait

 


Guillaume Martin, 21e du dernier Tour de France et diplômé de philosophie, publie mercredi 6 février Socrate à vélo, une fable philosophique sur le sport.
L'auteur incarne une tendance de plus en plus forte réconciliant la tête et les jambes, trop longtemps séparées par des préjugés dépassés.
• Jean-François Fournel,

Fils d'un père prof d'aïkido et d'une mère actrice, le Normand Guillaume Martin, 25 ans, a facilement trouvé sa voie dans le cyclisme. Mais son parcours académique a failli connaître un coup d'arrêt prématuré face à la difficulté de trouver un enseignant disposé à diriger son mémoire intitulé « Le sport moderne : une mise en application de la philosophie nietzschéenne  ? ». Cette question n'ayant intéressé aucun universitaire, il a fallu l'enthousiasme d'un philosophe spécialiste des penseurs antiques (dont Nietzsche, mort en 1900, n'est pas). C'est donc Jean-François Balaudé, rien moins que le doyen de la faculté de Nanterre, par ailleurs fou de vélo, qui s'est saisi du travail du jeune thésard.
Les diplômés du peloton
Désormais diplômé d'un mastère, Guillaume Martin participe aujourd'hui aux plus grandes courses pros, traînant avec bonhomie une réputation de gentil intello dans un peloton de moins en moins détaché du monde universitaire – de plus en plus de coureurs professionnels sont diplômés du supérieur.


À lire aussi

Quand le réchauffement climatique menace le sport

Pour se définir, le coureur a inventé le joli néologisme de « vélosophe », qui parlera à tous les pratiquants de vélo, convaincus que pédaler n'a jamais empêché de réfléchir, au contraire. Ce faux paradoxe était d'ailleurs compris dans le titre du premier opus littéraire de Guillaume Martin, une pièce intitulée Platon Vs Platoche. Dans ce texte savoureux, Socrate et Diogène unissaient leurs efforts pour que Michel Platini dépasse ses frustrations intellectuelles.


Réconcilier Nietzsche et Flaubert


Dans Socrate à vélo (1), le vélosophe Martin jongle une nouvelle fois avec les anachronismes pour bombarder Albert Einstein manageur d'une équipe cycliste allemande. L'idée étant de sauver l'honneur du cyclisme traditionnel face à une nouvelle venue, l'équipe grecque. La formation hellène est menée par des coursiers redoutables, Socrate, Platon et Aristote, qui tirent la force de leurs mollets de la puissance de leurs réflexions.


Les différences d'approche du corps et de l'âme, au cœur de l'œuvre de ces trois penseurs, trouvent une sorte de résumé dans une jolie formule de Guillaume Martin : « Flaubert disait qu'on ne peut penser qu'assis. Nietzsche affirmait que seules les pensées que l'on a en marchant valent quelque chose. Le vélo réconcilie Nietzsche et Flaubert en réunissant les deux conditions, car nous sommes à la fois assis et en marche quand on pédale. »


(1) Éd. Grasset, 192 pages, 17 €.


https://www.la-croix.com/Sport/Guillaume-Martin-coureur-cycliste-philosophe-2019-02-06-1201000549

Né en 1993, cycliste professionnel et diplômé d'un master en philosophie, Guillaume Martin est arrivé 21e au classement général du Tour de France en 2018. Il tient une chronique dans le journal Le Monde et a publié un livre, Socrate à Vélo, aux éditions Grasset (2019). Platon Vs. Platoche est son premier écrit pour le théâtre.

COEUR D'AFRIQUE-Roman-CAROLE L. BING

 

Préface de Victor Bissengué-Théologie et Vie politique de la terre
LITTÉRATURE ROMANS, NOUVELLES

Yozeb avait creusé au fond de son coeur un lieu secret pour que sa maman y demeure toujours sans qu'aucune ride ne l'atteigne jamais. Il lui parlait sans témoin le long de sa quête par les chemins de sa vie. Gozeifo, sa mère, chassée du village pour avoir défendu son honneur, allait lui apparaître juste au moment et au lieu les moins attendus.

Carol. L. Bing a grandi entre la France, l'Afrique et les États-Unis. Touche-à-tout et entrepreneuse, passionnée depuis toujours de littérature, Coeur d'Afrique est son second roman.

LE MYTHE. UNITÉ ET TRANSVERSALITÉ D'UN GENRE-Ouaga-Ballé Danaï


Sous la direction de - Préface d'Alain Joseph Sissao
ETUDES LITTÉRAIRES, CRITIQUES AFRIQUE SUBSAHARIENNE

La première partie met en évidence les relations entre le mythe et la société et montre comment les représentations mythiques influencent notre perception du monde, gouvernent nos idéologies et déterminent nos rapports sociaux. La seconde partie traite du réinvestissement de la matière mythique issue de la tradition orale dans la littérature écrite. Cet ouvrage démontre bien que le mythe est une lecture du monde et de l'existence humaine, à la fois quête génésique et éclairage contemporain.

Titulaire d'un Doctorat en littérature comparée de l'Université d'Abidjan, Ouaga-Ballé Danaï Oyaga est enseignant-chercheur à l'École Normale Supérieure (ENS) de Libreville. Ses travaux portent sur l'intertextualité et la réécriture des mythes dans le théâtre africain

HISTOIRE DU SÉNÉGAL-Mémoire du Gandiolais-Sidy Diop


Harmattan Sénégal
HISTOIRE AFRIQUE SUBSAHARIENNE Sénégal

À bien des égards, l'histoire du Gandiol épouse les contours complexes du processus qui a mené à la configuration actuelle de l'identité nationale sénégalaise.

Depuis l'époque précoloniale, avec les phases d'émergence de l'Islam et d'éclatement de l'espace sénégambien en micro-États jusqu'à l'occupation coloniale française systématiquement planifiée, le Gandiol fut au coeur du tourbillon de l'histoire sénégalaise.

Aussi le destin de ce minuscule territoire est-il singulièrement illustratif de ce qu'est devenu tout le pays du Sénégal ainsi que les hommes qui l'habitent.

Sidy Diop est né en 1962 à Kaolack. Il commença sa carrière d'enseignant des lettres classiques à Pontarlier en France et la poursuivit au Sénégal, avant d'intégrer l'Université Cheikh Anta Diop où il officie aujourd'hui comme professeur.

logotwitterFacebook