Ex-libris

EN QUÊTE D'AFRIQUE(S) Universalisme et pensée décoloniale Souleymane Bachir DIAGNE & Jean-Loup AMSELLE

 

C'est stéphanie Larchanché PHD Anthropologie,qui me parle de cet ouvrage ce matin autour du café et me voici entrain de le chercher et je vous le propose. Merci à Stéphanie.Pape B CISSOKO 


C'est dans la conjoncture de l'après Deuxième Guerre mondiale et de la conférence de
Bandung (1955) qu'émerge le paradigme postcolonial, courant d'idées qui accompagne
l'entrée sur la scène internationale des pays décolonisés dits du « Tiers Monde ». Dans leurs
critiques de la domination occidentale, le ou les postcolonialisme(s) ont mis en avant la traite
esclavagiste transatlantique et la colonisation. Progressivement, une théorie plus radicale s'est
imposée : la « pensée décoloniale », qui fait remonter à la découverte des Amériques, en
1492, la mise en oeuvre d'une nouvelle formule de domination sociale et d'exploitation
économique, désormais indexée sur la notion de race.


À partir de leurs itinéraires respectifs, le philosophe Souleymane Bachir Diagne et
l'anthropologue Jean-Loup Amselle dialoguent sur des questions cruciales qui engagent les
rapports entre l'Afrique et l'Occident : l'universalisme, les spécificités culturelles et
linguistiques africaines, le soufisme ouest-africain, le panafricanisme.


Ces échanges reposent sur la conviction partagée que toutes les entreprises qui visent à
établir une communication entre les différentes cultures humaines de notre planète sont
salutaires, car elles permettront d'abattre les barrières réelles ou imaginaires qui fragmentent
notre monde.


LES AUTEURS


Né au Sénégal, normalien (Ulm) et agrégé de philosophie, Souleymane Bachir
Diagne est l'une des voix africaines contemporaines en philosophie les plus respectées. Il fut
le conseiller pour l'éducation et la culture d'Abdou Diouf avant d'enseigner à l'Université
Columbia de New York. On lui doit notamment Comment philosopher en Islam ? (Philippe
Rey, 2008) ; Tombouctou. Pour une histoire de l'érudition en Afrique de l'Ouest (2011), avec
Shamil Jeppie ; L'Encre des savants. Réflexions sur la philosophie en Afrique (2013) ; Ma vie
en islam (Philippe Rey, 2016).


Anthropologue africaniste réputé, Jean-Loup Amselle est directeur d'études à
l'EHESS. Inventeur d'une « anthropologie des branchements », ses travaux portent sur
l'ethnicité, le métissage et le multiculturalisme. Parmi ses nombreux ouvrages : L'Occident
décroché. Enquête sur les postcolonialismes (Stock, 2008) ; Rétrovolutions (Stock, 2010) ;
Psychotropiques. La fièvre de l'ayahuasca en forêt amazonienne (Albin Michel, 2013).

 

A L'ÈRE DU NUMÉRIQUE, SOMMES-NOUS ENCORE DES HUMAINS ?-L'interculturel en action-Nayiri Tavlian, Ghislaine Legendre

 

Logiques sociales - Etudes culturelles
COMMUNICATION, MÉDIAS IMMIGRATION, INTERCULTUREL AMÉRIQUE DU NORD AMÉRIQUESCanada

Ce livre aborde de manière originale les difficiles relations interculturelles, plus particulièrement les questions du vivre ensemble dans le contexte actuel où le numérique est omniprésent et la diversité culturelle de plus en plus grande. Les deux auteures ont pu constater, à partir de leur expérience dans le domaine de la pratique interculturelle, à quel point la fragilisation des liens sociaux affecte les relations et crée des tensions qui aboutissent souvent en des conflits allant jusqu'à la rupture de la communication entre les personnes. Les chapitres présentent des situations concrètes vécues et proposent des solutions innovatrices pour dénouer des situations interculturelles difficiles.

Nayiri Tavlian est interprète et consultante en relations interculturelles. Elle enseigne à l'Université de Montréal depuis 2007. D'origine arménienne et née au Liban, elle vit au Québec depuis 1977. Engagée dans la cause des réfugiés, elle a fondé à Montréal un organisme communautaire, Hay Doun, qui parraine et accompagne les réfugiés dans leur intégration au Québec.

Ghislaine Legendre est clinicienne consultante en relations interculturelles. Au cours de sa carrière, elle a supervisé de nombreux professionnels travaillant auprès d'une clientèle de jeunes issus de l'immigration. Depuis 2008, elle se consacre à la formation en relations interculturelles.

PAROLES EN LIEN-Proverbes d'Afrique de l'Ouest-Gérard Meyer

 


Culture Africaine
ANTHROPOLOGIE, ETHNOLOGIE, CIVILISATION LITTÉRATURE AFRIQUE SUBSAHARIENNE Guinée Conakry Guinée-Bissau Sénégal

Les 170 proverbes présentés ici en version bilingue font partie d'un corpus plus large recueilli auprès de divers peuples de l'Afrique de l'Ouest : Malinkés, Toucouleurs et Badiarankés. Ils ne constituent qu'une infime partie de l'immense patrimoine culturel de ces peuples. Les proverbes sont polysémiques : ils n'ont de sens que dans le contexte où ils ont été employés et dans les situations concrètes où ils sont énoncés. C'est toute leur richesse que l'ouvrage révèle par des éclairages linguistiques et culturels.

Gérard Meyer est membre de la Congrégation du Saint-Esprit. Durant de longs séjours en Afrique de l'Ouest (Sénégal, Guinée-Conakry et Guinée- Bissau) il a recueilli de nombreux récits issus de la tradition orale des peuples toucouleurs, malinkés et badiarankés. On lui doit un certain nombre d'ouvrages de devinettes, de contes, de proverbes et de récits épiques.

LES MÉCANISMES DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION AU NIGER-Obstacles et renforcement-Abdourahamane Oumarou Ly Préface de Maman Wada


Études africaines
DROIT, JUSTICE SCIENCES POLITIQUES AFRIQUE SUBSAHARIENNE Niger

Le 8 juin 2018, la démission du Conseil consultatif de l'Union africaine sur la corruption du Ghanéen Daniel Batidam pointe du doigt un phénomène qui semble ne pas reculer même au sein des instances chargées de le combattre. Malgré le discours politique engagé, les divers textes adoptés et les énormes ressources mobilisées, la corruption continue d'exister dans les États africains.

Cet ouvrage présente les institutions anti-corruption mises en place au Niger, puis met l'accent sur les obstacles essentiellement politiques qui freinent leur pleine efficacité. Les avancées véritables dans la lutte contre la pandémie seront proportionnelles à l'amélioration de la gouvernance.

Abdourahmane Oumarou LY juriste et essayiste, diplômé de l'École Nationale de magistrature de Bordeaux (France), est fonctionnaire international à Arusha (Tanzanie).

logotwitterFacebook