Ex-libris

ELOGE DE LA FOI CHRÉTIENNE-Chemin d'accomplissement et d'éternité pour l'Homme Francis Barbey

 

Religions et Spiritualité RELIGIONS CHRISTIANISME

A un moment où, selon Nicolas Berdiaev, le sens de l'histoire se résume peu à peu dans le choix entre la « divino-humanité » et la « bestialo-humanité », il n'est pas vain de rappeler l'universalité des paroles du Christ afin que tout Homme renoue avec la destinée divine de notre humanité. Car l'Homme ne trouve son vrai chemin d'Homme qu'en s'accueillant comme une histoire sacrée, comme une oeuvre de Dieu appelée à s'accomplir en Lui. C'est là qu'il trouve son éternité.

Francis Barbey est prêtre diocésain de San Pedro en Côté d'Ivoire et président de l'UCAO au Togo. Enseignant-universitaire à l'UCAO et à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, il est spécialisé en Education aux médias. Membre fondateur du Centre d'Etudes sur les Jeunes et les Médias à Paris, ainsi que de l'OPENEMA (Observatoire des politiques publiques en éducation aux médias et au numérique en Afrique), ses travaux de recherches portent sur l'histoire de l'éducation aux médias, sur les pratiques médiatiques des jeunes et défend un point de vue africain sur l'éducation aux médias. Il est enfin co-directeur de la collection « Education et Médias » chez L'Harmattan.

Orientation scolaire et discrimination-Quand les différences de sexe masquent les inégalités-Françoise Vouillot

 

Résumé


Pourquoi les filles ne s'orientent-elles pas plus (comme le font les garçons), vers les filières scientifiques et techniques valorisées ?

La revue de littérature proposée dans ce livre montre que, depuis 25 ans, les politiques d'éducation et la recherche se sont essentiellement préoccupées de cette question, l'absence des garçons dans les filières littéraires/santé/social n'étant en revanche quasiment jamais considérée comme problématique.

Cette focalisation sur les "problèmes"d'orientation des filles escamote pourtant des questions de fond. Quel est le rôle des rapports sociaux de sexe et de genre dans les choix d'orientation (des filles et des garçons) ?

Quelle place occupent-ils dans le fonctionnement institutionnel de l'organisation ?

Esquiver ce questionnement, c'est éviter de remettre en cause le fonctionnement des procédures et pratiques d'orientation, qui deviennent ainsi des agents producteurs de discriminations.

C'est aussi empêcher la mise en place de politiques volontaristes et d'actions efficaces contre les inégalités.

Or, tout délai accordé au traitement des inégalités de sexe laisse une place au développement de débats sur la remise en cause tic la mixité à l'école, au prétexte de ses dysfonctionnements.

Ce qui est une"fausse bonne réponse" aux problèmes existants... et un vrai recul sur le chemin d'une co-éducation égalitaire.


Sommaire


 La problematique de la division sexuee de l'orientation en france
 L'orientation, la défaillance de la mixité
 Eléments d'analyse historique et politique
 Discrimination : un mot tabou dans le champ de l'orientation ?
• Methodologie et presentation du corpus de l'etude
 Constitution du corpus
 Présentation du corpus et analyse quantitatives
• La division sexuee de l'orientation, un souci politique ?
 L'influence du contexte européen
 Du côté des politiques éducatives et d'orientation en france
 Quelle prise en compte dans les rapports publics ?
• La division sexuee de l'orientation : un objet de recherches et d'etudes ?
 Présentation des publications centrées sur l'orientation et les parcours scolaires des filles et des garçons
 Analyse thématique des publications centrées sur l'orientation et les parcours scolaires des filles et des garçons

Maitre de conférence en psychologie et directrice-adjointe de l'Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle l'INETOP, un institut du Conservatoire national des arts et métiers et responsable du groupe de recherche OriGenre, Laboratoire CRTD

PRÉVENIR LE SUICIDE PAR LE BIEN ÊTRE PSYCHIQUE-Le rôle de l'éducation, de la régulation, de la démocratie- Jean-Luc Véret

 

PSYCHANALYSE, PSYCHIATRIE, PSYCHOLOGIE SANTÉ, MÉDECINE

Ce livre propose des objectifs et des méthodes pour une véritable politique de promotion de la santé mentale. Il dépasse la question de la mort pour parler de la vie, du goût de vivre et de la qualité de la vie. En abordant les domaines de l'éducation, de la régulation et de la démocratie, il montre la voie de la confiance en soi, de la communication heureuse avec les autres et de la paix, par la gestion saine de la différence, des conflits et de la construction de l'autonomie. Il rapporte de nombreux exemples et propose des initiatives qui, mises en œuvre, peuvent changer la vie et faire s'épanouir le bien-être psychique pour soi-même, pour les enfants, pour la communauté et pour les sociétés.

Jean-Luc Véret est médecin de santé publique. Il a exercé des responsabilités dans des programmes de prévention du suicide, ainsi que dans la Société française de santé publique, la Fédération nationale de l'éducation pour la santé. Il a été Conseiller municipal de Caen et responsable du secteur santé à EELV. Il a été chargé d'un rapport au ministre de la Santé sur les soins en santé mentale, puis a dirigé vingt ans une équipe en éducation pour la santé. Il a été responsable pédagogique d'un Diplôme d'Université en éducation pour la santé, orienté sur le lien théorie-pratique. Il s'attache à clarifier les concepts et la mise en oeuvre des actions en santé publique, prévention, santé mentale, éducation pour la santé, promotion de la santé.

CORPS ET DÉCORS-Avatars de la philosophie du corps entre Orient et Occident par de Dandan Jiang, Jérôme Lèbre et Paolo Quintili

 

Sous la direction de Dandan Jiang, Jérôme Lèbre et Paolo Quintili, avec la collaboration de Laura Paulizzi
Rationalismes PHILOSOPHIE

La philosophie contemporaine et la phénoménologie du corps, en visant à rendre le corps plus multiple, plus habité par l'altérité y compris technique (Derrida, J.-L. Nancy), ont fait évoluer profondément le problème du lien entre âme et corps. Ces perspectives ont introduit dans le débat d'origine cartésienne des variantes liées à l'art, l'écriture et l'environnement. Orient et Occident se retrouvent ainsi confrontés à un corps aux multiples « décors », qui le spécifient, l'entourent, l'enrichissent.

Dandan Jiang et Jérôme Lèbre sont Directeurs de programme et Paolo Quintili ancien Directeur de programme au Collège International de Philosophie. Dandan Jiang est professeure de philosophie et d'esthétique à l'Université Jiaotong de Shanghai, Jérôme Lèbre est professeur de philosophie en classes préparatoires littéraires à Paris, Paolo Quintili est professeur d'histoire de la philosophie à l'Université de Rome « Tor Vergata ».

logotwitterFacebook