Rue des écoles
LITTÉRATURE ROMANS, NOUVELLES AFRIQUE SUBSAHARIENNE Congo-Brazzaville

Euphémie, célibataire, habite en France.

Damasa, marié, vit au Tchad. Euphémie, premier amour de Damasa, pourrait-elle devenir sa seconde épouse ?

Dans un mélange de petits drames et complications familiales, chacun rêve : partir à Paris, sauver son mari alcoolique, retourner au Congo.

Quand l'amitié surpasse l'amour et que l'amour traverse le temps et l'espace, cela donne : polygames, polyandres, vous n'êtes pas sérieux ! Mais qu'y a t-il de mal à ça ?

Euphémie, célibataire, habite en France. Damasa, marié, vit au Tchad. Euphémie, premier amour de Damasa, pourrait-elle devenir sa seconde épouse ?


Alors même que Léa, sa fi lle adoptive, découvre les turpitudes de son mari Fidèle au Congo, et que le fiston, Momo le musicien, fait sa crise à vingt cinq ans...


La femme de ce dernier, Faustine, jeune Congolaise déracinée, rêve de Paris. Mathilde la provinciale, trait d'union entre tous, devra cette fois gérer Guillaume, son mari de nouveau alcoolique.
Quand l'amitié surpasse l'amour et que l'amour traverse le temps et l'espace, cela donne : polygames, polyandres, vous n'êtes pas sérieux ! Mais qu'y a-t-il de mal à ça ?

Ah, encore une chose : méfi ez-vous des hommes à vélo ! Monsieur de la Richardière crie vengeance...

Née en 1975 à Amboise (Indre-et-Loire), Valérie Sana grandit dans la ville portuaire de Pointe-Noire (Congo), avant de poursuivre ses études en France. Elle exerce actuellement au ministère de l'Europe et des Affaires étrangères à Paris. Avec ce second roman, la suite de L'Envol, l'auteure renouvelle son attachement à la cause solidaire initiée avec le premier livre, en destinant une fois de plus l'intégralité de ses droits d'auteur aux enfants malades.

 

Harmattan Sénégal PHILOSOPHIE

«...Les enseignements de Plotin que Soeur Gilles Aimée Cisse nous propose de redécouvrir interpellent nos consciences agitées et anxieuses tout en s'offrant à notre méditation comme une invite salutaire à remettre les boeufs avant la charrue. Ainsi, ils nous permettent de nous remémorer la mythique parabole de l'attelage ailé de Platon où les passions irascibles et concupiscibles représentées par le cheval rétif sont placées sous le joug du cocher symbolisant l'intelligence. Toute autre inversion de ce dispositif risque d'entraîner la dispersion et la chute de l'âme humaine...» (Extrait de la préface de Sidy Diop)

Religieuse de l'Immaculée Conception de Castres et Docteur en Philosophie, la Soeur Gilles Aimée CissE enseigne la philosophie ancienne à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, au Centre Saint-Augustin de Dakar/Institut de philosophie et de théologie et anime des séminaires à l'Université Catholique d'Afrique de l'Ouest (UCAO) et à l'Université d'Angers (UCO).

On pourra lire ceci chez plotin pour le comprendre


PLOTIN : SOURCE DE L'ÊTRE ET CONVERSION DU REGARD


Tous les traités de Plotin nous exhortent à la conversion de l'âme. En effet, aucune âme n'est tout à fait plongée dans les préoccupations du monde et du corps. Retirons-nous dans le silence intérieur: notre âme palpite d'une autre vie, qui a toujours été là. Nous vivons constamment, même inconsciemment, d'une autre vie que celle du corps.


1. EN DEÇÀ ET AU-DELÀ DE LA CONSCIENCE


A. La purification spirituelle: âme et corps


L'hétérogénéité des deux vies humaines, celle de l'âme, celle du corps, pose problème: comment l'âme, qui est d'ailleurs, peut-elle se trouver dans le corps? Le corps, répond Plotin, est support de l'âme. Le corps est une belle lyre, et l'âme la voix que cette lyre accompagne. L'essentiel, pourtant, c'est le chant.
Le corps nous distrait de la vie supérieure de l'esprit, où l'âme tend naturellement. Ce qui est mauvais, ce n'est pas d'avoir un corps, mais de s'en soucier plus que de la vie de l'âme.
Il s'agit donc de ne prêter au corps que l'attention qui revient à une beauté subordonnée à une beauté supérieure. Les passions, troublant l'âme, ne doivent pas être réprimées, mais satisfaites sans s'en soucier plus que d'une purge; il faut satisfaire le corps dans la mesure où il trouble moins la vie de l'esprit.
B. Les paradoxes de la conscience
«Sculpte ta propre statue»: c'est ce à quoi nous exhorte Plotin. Notre âme, c'est nous qui la faisons telle qu'elle est: elle est donc comme une sculpture qui se sculpterait d'elle-même. L'âme est la pure activité qui s'exerce sur elle-même.
Tout ce qui est dans l'âme n'est pas pour autant conscient. Cette activité nous échappe le plus souvent à nous-mêmes, perdus dans l'attention aux choses extérieures, de même que celui qui lit ne prête pas attention au fait qu'il lise, mais seulement à ce qu'il lit. L'activité spirituelle permanente de l'âme, c'est la vie même dont elle vit, aussi inconsciente que la vie interne du corps.
D'autre part, la conscience de l'activité affaiblit l'activité même: c'est qu'en la fixant comme objet de l'attention, elle l'immobilise, comme le lecteur qui prend garde à sa lecture s'arrête alors de lire. La conscience trouble l'activité, alors qu'elle est l'expression de cette activité.
Un corps est un ensemble de matière unifiée; à son tour, le corps est unifié parce qu'il possède une âme (pour Plotin, même les pierres en ont une). Ce qui unifie toutes les pensées éparses de l'âme (sensations, idées, souvenirs divers par exemple), c'est l'activité de son intelligence. L'activité de l'intelligence a donc pour modèle l'unité pure: «l'Un». La réalité comporte des degrés continus dont chacun est l'unité du précédent, depuis la matière jusqu'à l'esprit et, au-delà, l'Un.


2. LA PASSION DU MONDE


A. L'amour du Bien


L'unité du tout existe par sa continuité, mais aussi par sa destination. Tous les êtres tendent à leur bien propre:

c'est le désir fondamental de tout existant. Il est un bien unique, que tous les êtres désirent, qui est absolument désirable, et non pas seulement relativement à tel ou tel aspect pour telle ou telle personne: le Bien est le sommet du tout, comme ce vers quoi tout tend.


C'est le Bien qui provoque l'amour dans tous les sens du terme. L'amour est le moteur de l'existence: son terme unique et final est le Bien. L'amour provoque le mouvement d'ascension vers le Bien que Platon appelait conversion.


La vie intellectuelle, dans sa perfection, ne suffirait pas à susciter l'émoi amoureux. Si le sage désire ardemment cette vie, c'est qu'elle a l'attrait du Bien. La vie intellectuelle recherche donc le Bien; elle s'agite autour d'un impassible, le Bien, ou Un. L'Un est comme la cime des êtres et la source de tous leurs mouvements: il n'agit pas lui-même, mais fait agir l'intelligence, qui fait agir l'âme, qui fait agir le corps, qui agite la matière.


B. Le spectacle du monde


Chaque degré dans l'être engendre celui qui le suit. La contemplation de l'Un donne naissance à la richesse inépuisable du monde de l'esprit, qui vit d'une vie sans fatigue. À son tour, le monde sensible, ou nature, crée des êtres à profusion en contemplant le monde de l'intelligible, ou esprit. Le surgissement perpétuel des choses au sein de la nature, c'est encore la vie, qui naît, croît puis s'éteint perpétuellement.


Puissance formatrice des corps vivants, la vie est une forme active dont la profusion créatrice se crée d'elle-même.

Pourtant, la vie des êtres naturels, produit de la contemplation des êtres spirituels, est moins parfaite que son modèle:

la vie naturelle se fatigue, se fane et disparaît, même si c'est pour toujours ressurgir.


La vie est un degré inférieur du Bien, mais c'est un bien; sa déficience, son manque, son impuissance à être parfaitement le Bien, c'est ce qu'on appelle le mal.

 

Préface de Placide Mandona Harmattan Sénégal PHILOSOPHIE


"Avec ce vre qui explicite les fondements de la pensée de Plotin, la soeur Gilles Aimée Cisse nous montre le chemin sûr d'une compréhension indiscutable, elle approfondit la substance du mariage hypostatique autrement, bref, elle ouvre une nouvelle grille de compréhension plotinienne. Pour parachever Plotin, l'enjeu principal de ce formidable opus est de parfaire le chemin philosophique ancien, aller à l'ultime moment de la pensée et méditer sur le socle de la réalité existentielle dans sa configuration existentiale." (Extrait de la préface de Placide Mandona)

Religieuse de l'Immaculée Conception de Castres et Docteur en Philosophie, la Soeur Gilles Aimée CissE enseigne la philosophie ancienne à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, au Centre Saint-Augustin de Dakar/Institut de philosophie et de théologie et anime des séminaires à l'Université Catholique d'Afrique de l'Ouest (UCAO) et à l'Université d'Angers (UCO).

Mais qui est Plotin « La philosophie de Plotin se fonde sur une nouvelle lecture des œuvres de Platon et en particulier de ce dialogue difficile qu'est le Parménide. Plotin est considéré comme le philosophe le plus important du néoplatonisme, courant philosophique dans lequel se classent aussi Porphyre, son disciple, Jamblique et Proclos.

Les sources de sa pensée.


La source essentielle est, nous l'avons dit, une relecture de Platon. On notera aussi une influence du mysticisme oriental et du christianisme, très présents à Alexandrie, centre culturel très important à l'époque où Plotin y vécut.
La vie de Plotin.
Plotin n'aimait guère les biographies. Ce qui comptait à ses yeux était la pensée, aussi ne nous livra-t-il que peu de choses sur sa vie. Ce que nous savons se trouve, pour l'essentiel, dans la biographie écrite par son disciple, Porphyre.


Il naît en 205 à Lycopolis, en Haute Égypte. Il vient à Alexandrie alors qu'il est âgé de 28 ans et suit les leçons d'Ammonios, un platonicien. Il reste son disciple pendant onze ans. Nous ne connaissons rien de la philosophie d'Ammonios car il ne nous reste de son œuvre que quelques fragments mais nous savons que les contemporains de Plotin lui reprochaient de copier servilement son maître. Il nous est difficile de trancher sur ce point.


À 39 ans, Plotin s'engage dans l'armée de l'empereur Gordien III, afin d'étudier la sagesse des Perses et des Indiens. Mais Gordien n'étant pas Alexandre, il subit rapidement une défaite et meurt assassiné. Plotin sauve sa vie de justesse et se réfugie à Antioche puis s'établit à Rome où il ouvre une école c'est à dire un cours public qui attire les hommes et les femmes cultivés de l'époque. Il mène une vie austère mais est accueillant aux jeunes gens et sait être de bon conseil. L'empereur Galien admirait Plotin et ce dernier lui aurait proposé de fonder une ville destinée aux philosophes, Platonopolis, où l'on pourrait vivre selon les lois de Platon. Galien en fut d'accord mais le projet échoua en raison de la jalousie de certains proches de l'empereur.


En 268, Plotin renonce à poursuivre son enseignement, selon certaines sources à cause du départ de ses deux meilleurs disciples, selon d'autres en raison d'une grave maladie de peau. Il se retire en Campanie où il meurt en 270.


Plotin a longtemps hésité à écrire. Il s'y résout vers l'âge de 50 ans et, pendant 15 ans, rédige un résumé de ses leçons orales. Presque aveugle, il est obligé de dicter ces textes écrits d'un seul jet. Porphyre hérite de ces notes et les réorganise de façon à obtenir 54 traités, classés en 6 groupes de 9 qu'il publiera, en 301, sous le titre Ennéades (du grec enneas qui signifie "neuf").

L'ordre suivi par Porphyre n'est nullement l'ordre chronologique de composition. Cette œuvre nous est parvenue intégralement.

 

« C'est ce jeudi soir que je découvre cette dame au sourire ravageur qui discutait attentivement avec la doyenne Marie Laure LACVIVIER et Agnès VAILLANT de la pouponnière de Mbour.
Elle pose sa kora sur un reposoir qui m'intrigue puis elle enchaine et on la voyait dans le moove tellement bercé par le son de son bel instrument à 21 cordes. Elle m'a rappelé sona jobarteh une des rares virtuoses «femme koriste» et dorénavant il faudra compter sur Evelyne NAUDET.
C'est Aimé NOUMA qui nous avez convié ç une rencontre originale, l'association solidarité internationale a présenté son exposition sur les tirailleurs dits sénégalais, Aimé NOUMA a déclamé ses beaux poèmes et Angéline FAHE danseuse et chanteuse au bâton nous a ravi avec sa « Présence inspirée». A cette occasion le plateau était rehaussé par Charles le koriste camerounais et le fis de OUZA, khadim artiste multifacette. Je reviendrai sur chacun de ces artistes.
J'ai souhaité pour présenter Evelyne qui mérite d'être connu et n'hésitez pas à la solliciter au besoin, partager cette page peut-être que quelqu'un trouvera son bonheur rééquilibré grâce à ses pratiques. Pape B CISSOKO

Je me fais harpiste jouant avec la musique du corps...
Par la présence et l'écoute, le corps devient une partition, une composition unique à réveiller.
La mélodie se jouant sous les doigts devient alors musique universelle. C'est la musique de l'Être.

Et si nous nous mettions ensemble à l'écoute de votre musique intérieure ?
Séance KORA LOVA
Rencontre avec sa Majesté la Kora

Un jour je suis tombée amoureuse de la KORA*, harpe africaine qui apporte la paix de l'Ame. Aujourd'hui elle m'accompagne pour révéler l'harmonie en chacun, et J'ai à coeur de partager ma passion pour cet instrument qui nous ramène aux sources de l'Afrique,

Je propose des sessions de 1 heure durant laquelle je vous invite à rencontrer cet instrument, puis à jouer ensemble quelques notes, dans une boucle musicale simple et répétitive qui fera écho à votre musique intérieure. La kora est un instrument d'une grande douceur. Le son de la kora transporte, ennivre, enveloppe le mental en l'apaisant. Elle ouvre les portes de nos symphonies intérieures, et sa musique est comme un baume pour le coeur, un massage sonore qui attendrit nos tensions les plus profondes. Laissez-vous bercer et surprendre. Nul besoin d'être musicien !

* La Kora est l'ancêtre de la harpe, et l'instrument Roi des griots et de la culture Mandingue. Les griots sont à la fois conteurs, historiens, philosophes, musiciens, et constituent ce que l'on appelle la "mémoire vivante de l'Afrique". (texte à venir)

Séance individuelle d'1h00 - Participation libre et consciente

LA FORCE DU VENTRE
Socle de notre énergie vitale

Pour une meilleure présence à soi, aux autres, au monde.
Depuis toujours je m'intéresse aux Origines de la vie...

Notre Vie prend son départ dans le ventre et le contact de l'abdomen a été pour moi une découverte bouleversante. Le Ventre est alors devenu mon univers : j'ai mis au point un massage abdominal dont le Chi Nei Tsang constitue ma base... et bien d'autres choses En Corps à découvrir sur ce site.
Le chemin auquel je vous convie devient alors un parcours progressif qui s'élabore ensemble par l'écoute du corps et des sens, faisant de vous l'acteur de votre changement.

Car le changement, c'est la vie.
Et la vie est une danse !
La force de vie se loge dans le ventre,

d'où la nécessité d'en prendre soin.

LA FORCE DU VENTRE
Massage abdominal

Pour réveiller l'énergie de Vie
et retrouver son centre
Première Séance 1h30 - 

Ce massage abdominal soulage, assouplit, détend, libère toutes sortes de tensions et toxines, et « remet à neuf ». Il favorise la circulation d'énergie et la bonne respiration des organes, tout en libérant les émotions retenues, et les mémoires. Il participe à la connaissance de soi, et apprend à s'écouter.

J'ai élaboré ce soin à partir du Chi Nei Tsang, en y intégrant également mes autres pratiques du corps, notamment autour du bassin. Ce soin est devenu le Cœur de ma pratique.

LE VENTRE, NOTRE 2EME CERVEAU :
Directement relié au cerveau, notre ventre héberge 80% de nos cellules immunitaires. En le massant, on entre en lien avec les neurones du ventre. .

LE VENTRE, ORGANE DU BONHEUR :
Ce massage régénérateur des organes internes permet de dissoudre toutes sortes d'émotions (angoisses, anxiétés...), faisant renaitre une joie de vivre.

LE VENTRE, RACINE DE LA VIE : L'œuf s'attache à l'utérus par le nombril. En agissant sur le nombril, il est possible d'atteindre toutes les parties du corps, ainsi que les mémoires profondes.

POUR QUOI ?
- Stress, migraine, anxiété, insomnie
- Troubles respiratoires, digestifs, maux de dos
- Soutien en cas période de transformation, projet parental...
- Libération des charges émotionnelles
- Pour mieux se connaitre.
- A titre préventif pour rester en bonne santé.
Ma pratique...

Notre Vie prend son départ dans le Ventre. Il regorge de souvenirs, et protège le secret de l'Être... En cela, le Ventre est devenu mon univers ! Et le contact de l'abdomen a été une découverte bouleversante qui a profondément modifié ma pratique. Après mes diverses formations en Shiatsu et soins énergétiques, j'ai mis au point un massage abdominal et du bassin synthétisant l'ensemble de mes pratiques, dont le Chi Nei Tsang constitue ma base... Pourquoi le ventre ?

LE VENTRE, SOURCE DE VIE : symbole féminin et maternel, il renvoie à nos origines....la Source de notre Être.

LE VENTRE, CE MYSTERE : le contenu de notre ventre nous échappe, nous le connaissons mal...et les douleurs restent sources d'inquiétudes et interprétations.

LE VENTRE, GRANDE CHAUDIERE il se fait lieu de transformation de nos énergies, de nos émotions et de nos mémoires.

LE VENTRE, NOTRE 2EME CERVEAU : Il est le berceau de l'immunité, de l'équilibre nerveux... de la vie même.

Issu de la tradition taoïste, le Chi Nei Tsang apaise votre ventre par des massages légers, doux et profonds. Les nœuds se délient, les tensions se libèrent, les organes vitaux se désintoxiquent, afin de restaurer la vitalité physique et psychique. Tout au long du soin, mon toucher se fait à la fois puissant et délicat, et reconnecte le corps et l'esprit...

A la fin de la séance, vous rayonnez à partir du ventre, à la fois centré et relié... et placé au coeur d'un ventre vivant, souple et apaisé.

Pour en savoir plus, une sélection d'articles :
http://future.arte.tv/fr/le-ventre
chineitsang.marin.free.fr/LeCNT
www.mieux-etre.org/Chi-Nei-Tsang-ramener-le-chi-dans
www.creer-son-bien-etre.org/chi-nei-tsang-la-guerison-vient-de-linterieur
www.psychologies.com/Bien-etre/Relaxation/Massage/Articles-et-Dossiers/Harmoniser-ses-emotions-avec-le-Chi-Nei-Tsang

Bienvenue tel que vous êtes, à la rencontre de vous-même

Mes activités
Je Suis...

Très jeune, j'ai été ébranlée au coeur de l'intime.
J'ai fait du corps ma voie de transformation. Et en particulier le ventre,
centre des émotions, des mémoires, de la vie même...
Aujourd'hui, j'accompagne les femmes et les hommes autour de la force du ventre.
Cette approche est le fruit de mes compréhensions intérieures, et de mes 10 ans
d'accompagnement dans la voie du corps. Je guide aussi les femmes lors de journées
d'initiation à la pratique de l'Œuf de Jade et d'expression de leur féminin.

Ma vie...
Ma vie ? Vraiment ? ...OK, pour vous je ferme les yeux un
moment et je me souviens....

J'ai grandi dans une ferme du Berry perdue au milieu des champs. Déjà les grands espaces, connexion à la nature, aux éléments, à la terre... La vie m'a ensuite conduite à Paris
où j'y ai fait carrière pendant 20 ans dans le monde de la publicité. Après l'enthousiasme des débuts, s'en est suivi l'accumulation de stress dans un métier qui
avait fini par perdre tout sens à mes yeux. Le changement s'est donc présenté naturellement, suite à ma rencontre professionnelle avec la culture japonaise. Culture
si différente de la nôtre qu'elle m'a conquise et fait perdre tout sens occidental !
Alors j'ai approfondi au travers de la langue, la culture, les arts martiaux, et...le Shiatsu, art du toucher ancestral japonais ...
Le shiatsu s'est fait ma voie de transformation : nouvelles voies de communication et de sensations, nouvelles perceptions et conscience.... Je me suis faite laboratoire, exploratrice

de la matière Corps au travers du souffle, la voix, l'art-thérapie, l'art du toucher, la musique,la danse....et bien d'autres choses en corps pour en arriver au VENTRE, siège de nos émotions, de notre
santé, bref... La Vie, quoi !

Entre-temps, les grands changements de vie se sont imposés, ponctués par des voyages dans le désert, voyages intérieurs et solitaires dont j'ai semé quelques photos ici et là....
chemins du désert vers lesquels
j'accompagne désormais.

Et puis un jour j'ai rencontré la musique... je suis tombée amoureuse de la KORA, une harpe africaine qui a ouvert les portes de mes symphonies intérieures, Aujourd'hui elle
m'accompagne pour révéler l'harmonie en chacun, et J'ai à coeur de partager ma passion pour cet instrument qui nous ramène aux Sources de l'Afrique,

Ces voyages intérieurs, chacun peut les faire, en Corps et Conscience...Alors, faire comme sous le vent du désert et la force des éléments, s'éroder, et éroder toujours un peu plus sa
matière intérieure pour polir, adoucir son coeur, trouver enfin la paix en Soi.

________________________________________
Aujourd'hui j'accompagne les changements au travers de mes pratiques qui visent à réveiller la vitalité et la joie de vivre :
• par l'Art du Toucher : un parcours progressif à la rencontre de soi,
• et en particulier LA FORCE DU VENTRE devenu le cœur de ma pratique
• les ateliers d'Éveil du Féminin : pour une nouvelle
• conscience du bassin, du périnée, et de l'énergie vitale.
• Egalement au travers de la pratique de l'Oeuf de Jade.
• la Danse de la Vie : avec le LONGO, danse initiatique d'ancrage africaine
• sur les Chemins du Désert ... ceux que j'ai explorés en solitaire pour
• maintenant y conduire des petits groupes
• et des Rencontres interculturelles et musicales :
• pour une culture de la paix, partager une conscience plus
• vaste et sans frontières.
Toutes ces invitations sont le fruit de mes expériences
qui continuent à me nourrir,
pour une meilleure présence à soi, aux autres, et au monde.

ParmeFormations
* Ecole de Shiatsu Thérapeutique de Bernard Bouheret, issu de l'école de Koho-Shiatsu
au Japon : SHIATSU-EST
* Institut Ohashiatsu® ,
Shiatsu selon enseignement du maître japonais Ohashi, et Moxibustion : OHASHI
* Massage thérapeutique et approches osteo par JV Balga, Ostéopathe et Anthropologue :
JVBALGA
* Chi Nei Tsang Fondamental, Emotionnel et Corps Global : massage Taoïste du ventre et organes internes
+ Qi Gong pour Chi Nei Tsang - par Gilles Marin : CHI NEI TSANG
* Tao de la Femme : éveil du Chaudron Sacré & pratique Oeuf de Jade - par Aisha Sieburth :
TAO
* Soin du périnée : par Christine Schweitzer, ostéopathe et ancienne sage-femme.
Son livre : Osthéopathie intrapelvienne et arbre gynécologique : sexualité et identité.
* Huiles Adevaya et Oeufs de Yoni par MYRHA
* Praticien d'Onctions par Cyrille Pelard , la Voie Sacrée du Parfum par les huiles et les baumes odorants : ONCTION
* Initiée comme Mère Lunaire dite "Moon Mother" par Miranda Gray –
(soin de l'Utérus) - MIRANDA GRAY
* Longo L'Ancrage : Thérapie corporelle par la danse initiatique d'ancrage,
Formée à l'enseignement par Elima le fondateur : LONGO
* Sons primordiaux, sons de l'âme par les sons de la voix : selon enseignement
arine Brochu
* Savoirs faire Rebozzo : l'art et la manière de se laisser bercer et porter par le tissu "rebozo",
par Virginie Derobe

* Itinéraire spirituel avec Laurence de Bourbon Parme Son livre DIALOGUE AVEC L'INVISIBLE

CORPS GLOBAL L'Art du Toucher et du Mouvement

VOYAGES AU DESERT Vers les grands canyons africains

OEUF DE JADE Eveil du féminin


QUI SUIS-JE  Portrait

ATELIERS  Danse & Musique
T
Mon hâvre de paix

http://www.evelynenaudet.com/

Page 1 sur 615

logotwitterFacebook