Economie

«Les entreprises françaises représentent près du quart du PIB du Sénégal»

Des opérateurs économiques français évoluant dans les secteurs du Btp, du transport, agro-industrie, banque et assurance, télécommunication et industrie, énergie, environnement, et économie numérique au nombre de 45 représentants pour quelques 37 entreprises en mission de prospection d’opportunités d’affaire à Dakar ont magnifié l’environnement des affaires au Sénégal. 

Recevant hier, jeudi 13 avril, à Dakar le patronat français en mission de prospection d’opportunités d’affaires au Sénégal, Baïdy Agne, président du Conseil national du patronat sénégalais a affirmé que les entreprises françaises au Sénégal représentent près d’un quart des recettes fiscales et du produit intérieur brut (Pib) sénégalais.

Selon lui: «la part de contributions des entreprises françaises au produit intérieur brute (Pib) du Sénégal représente près du quart du des recettes fiscales», a-t-il annoncé dans message d’ouverture à la réunion de partenariat d’affaires entre le Cnp et le Mouvement des entreprises de France International (Medef International). Poursuivant son propos, il dira: «Je rappelle que nous avons l’avantage d’avoir de nombreux acquis, avec nos liens historiques très forts, que la France est le premier investisseur au Sénégal, avec un stock d’investissements directs étrangers de 1,7 milliard d’euros», a-t-il soutenu.

A sa suite, Patrice Fonlladosa, président du comité Afrique du Medef International, de louer la qualité de l’environnement des affaires au Sénégal. A ce propos, il a laissé entendre ceci: «Nous sommes impressionnés par les chiffres qui nous ont été donnés ce matin (hier, Ndlr). Ce, après avoir rencontré le premier ministre sénégalais, l’ambassadeur français au Sénégal et le Cnp»  a-t-il déclaré.

Et M. Fonlladosa  de s’en réjouir: «Rares sont, dans la sous-région, les pays qui ont su, comme le Sénégal, conjuguer une stabilité politique, une sécurité de l’investissement et un bon niveau de formation et des compétences», a-t-il expliqué. Pour rappel, cette délégation du Medef International regroupant 37 entreprises pour un total de 45 représentants a eu droit à un échange fructueux avec l’Administration publique sénégalaise, le ministre du Travail, Mansour Sy, des experts de l’Agence nationale en charge des investissements et des grands travaux (Apix) ainsi que le bureau chargé du suivi du Plan Sénégal Emergent (Pse).

 

Présidence de la commission de l’UEMOA, vice-gouvernance de la BCEAO : Macky perd et gagne

Un nouveau camouflet diplomatique pour le Sénégal qui vient de perdre la présidence de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) au profit du Niger. Le président Mahamadou Issoufou a réussi en effet, lors de la session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de cette instance sous régionale qui s’est tenue à Abidjan hier, lundi,  à «imposer» à la tête de l’institution son Commissaire Abdallah Boureïma, en remplacement de Hadjibou Soumaré. Ne serait-ce que pour un mandat unique ! Le Sénégal qui avait déjà désigné l’ancien ministre en charge du Budget, Abdoulaye Diop, pour succéder à l’ancien Premier ministre de Me Wade, devra encore attendre jusqu’en 2021 pour que ce poste lui revienne pour de bon. Le président Macky Sall aura finalement abdiqué, la Vice-gouvernance de la BCEAO en poche, en réponse à la sollicitation de ses pairs qui ont coupé la poire en deux.

«Dans un esprit de solidarité et de fraternité et dans le souci de permettre la poursuite du bon fonctionnement de l’Union, le président Macky Sall a répondu favorablement à la sollicitation de ses pairs pour l’attribution jusqu’en 2021, de la Présidence de la Commission de l’UEMOA au Niger, soit pour un mandat unique».

C’est un communiqué de la présidence de la République sur les conclusions de la session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Economique et Monétaire Ouest africaine (UEMOA) tenue hier, lundi 10 avril 2017 à Abidjan, qui renseigne ainsi sur l’abdication du Sénégal face à l’entêtement du Niger à présider la Commission de l’UEMOA. Macky Sall a pris cette décision «en application des dispositions de l’Acte additionnel n°07/ 2011/ CCEG/ UEMOA qui stipulait que le Sénégal devait assurer un mandat unique de quatre ans au terme duquel le Niger seul devait présenter un candidat pour le poste de président de la Commission de l’UEMOA», explique la source.  Et de préciser qu’en outre, «la Conférence a décidé qu’à la fin du mandat du Niger, en 2021, le Sénégal reprendra de manière définitive la Présidence de la Commission de l’UEMOA».

LE SENEGAL OBTIENT LA PRESIDENCE DU CONSEIL REGIONAL DE L’EPARGNE PUBLIQUE ET…

Toutefois, le Sénégal qui a perdu une bataille, en gagne une autre car la présidence du Conseil Régional de l’Epargne publique et des Marchés Financiers va revenir à notre pays, avec effet immédiat, en plus de la vice-gouvernance de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). «D’autre part, dans le sens de rééquilibrer la répartition des postes, la Conférence a attribué, avec effet immédiat, le poste de la présidence du Conseil Régional de l’Epargne publique et des Marchés Financiers au Sénégal. En plus, en octobre 2018, le Sénégal occupera le poste de Vice-Gouverneur de la BCEAO pour un mandat unique. La Conférence a enfin salué l’esprit d’ouverture du Président Macky Sall et son leadership dans la sous-région».

La session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA à laquelle le président Macky Sall a pris part hier à Abidjan, à l’invitation du président en exercice de l’institution sous-régionale, le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a examiné, entre autres questions, le fonctionnement de l’Union, en particulier le renouvellement du mandat des membres de la Commission de l’UEMOA. Aussi, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont, après un profond échange, entériné la nomination des nouveaux Commissaires et d’autres fonctionnaires au sein des organes et institutions spécialisées de l’UEMOA, conclut la même source.

Pour info, alors que le 20 février 2017, Dakar a désigné, et la décision a été annoncée à Alassane Ouattara, le remplaçant de Cheikh Hadjibou Soumaré, en la personne d’Abdoulaye Diop, ancien ministre chargé du Budget, Niamey avait déjà notifié son souhait d’obtenir le poste de la présidence de la Commission de l’UEMOA à Alassane Ouattara, président en exercice de l’organisation sous-régionale dès début mars. Et, pour motiver sa demande, le Niger a invoqué l’accord ci-haut mentionné (l’Acte additionnel n°07/ 2011/ CCEG/ UEMOA), remontant en 2011, entre l’ancien chef de l’Etat sénégalais, Abdoulaye Wade, et son homologue nigérien, Mahamadou Issoufou. Mais, pour Dakar, du moment où le Niger n’avait pas en contrepartie lâché au profit du Sénégal, comme stipulé dans le fameux protocole, le poste de Vice-gouverneur de la BCEAO, ce qui est désormais fait, notre pays était en droit de briguer la Présidence de la Commission de l’UEMOA.

RFI

Le grand invité de l’économie RFI – Jeune Afrique – Pierre Gattaz : « L’Afrique, c’est le marché du futur »

Président du Mouvement des entreprises de France (Medef).

Emploi

« Nous avons besoin d’emplois. L’entreprise permet de créer du pouvoir d’achat, elle doit être au cœur du village. Les candidats qui ne voient dans le travail que de la souffrance, cela m’interroge. C’est avant tout la santé, la dignité, l’épanouissement ».

Propositions

« Nous avons adressé une trentaine de propositions concrètes aux candidats à l’élection pour faire monter l’Afrique dans les priorités des politiques« .

Exemplarité

« C’est fondamental. Vous ne pouvez pas entraîner des gens dans une aventure entrepreneuriale sans donner l’exemple. En politique, c’est la même chose ».

Candidats

« Deux programmes vont dans le bon sens : ceux d’Emmanuel Macron et de François Fillon. Avec la baisse des charges, grâce au Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), 200 000 emplois ont été créés en 2016″.

Continent

« Nous avons la possibilité d’accompagner un développement formidable. Avec une population qui va passer de 1 à 2 milliards d’habitants d’ici 2050, en tant qu’entrepreneur, cela m’interpelle ».

Long terme

« L’Afrique, il faut la voir comme un marché du futur. Elle est riche en matières premières agricoles et minières, qu’elle doit transformer localement pour intégrer plus de valeur ajoutée ».

Anglophone

« Le Nigeria a une relation plus forte avec l’Angleterre. Mais les besoins à couvrir sont énormes. Six millions d’enfants naissent chaque année. Il faut les loger, les nourrir ».

Diversité

« C’est une force. Mon rêve est que la France soit un eldorado pour les entrepreneurs, les investisseurs, les talents du monde entier. Les familles qui fuient les atrocités doivent être accueillies, mais aussi les étudiants et ceux qui veulent se former. La France ne doit pas se replier sur elle-même ».

Jeune Afrique

Uemoa – télécommunications : Le Mali, le Burkina Faso, la Guinee, le Togo et le sénégalo connectes au «F Roaming»

C’est désormais effectif dans 5 pays de l’Union économique monétaire ouest africaine à savoir le Mali, le Burkina Faso, la Guinée, le Togo et le Sénégal. Abdou Karim Sall, Directeur général de l’autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a procédé hier jeudi 30 mars au lancement officiel du Free roaming dans les pays précités. Ce, à compter du 31 mars courant.

Sur les 7 pays signataires du protocole d’accord seule la Côte d’Ivoire, la Sierra Leone sont restées au quai, faute de n’avoir pas mis en place tout le dispositif nécessaire en place à date échue. A ce propos, le Dg de l’Artp de préciser : «La Côte d’Ivoire et la Sierra Leone n’étant pas prêtes, vont nous rejoindre plus tard. C’est juste un petit retard noté dans l’opérationnalisation du dispositif. Nous sommes confiants pour la suite des engagements, mais également pour les autres pays de l’Uemoa et de la Cdeao».

A compte de ce jour, «un sénégalais en territoire malien peut recevoir ses appels gratuitement. Donc, même s’il n’a pas de crédit et lorsqu’il est en prépayé, il pourra recevoir l’appel à partir du territoire sénégalais sans avoir à débourser un rond», a-t-il précisé. Poursuivant sa communication, il dira: «Nous allons continuer à travailler et avec les autres pays de la sous-région».  Le système free roaming s’adresse à tout citoyen desdits pays en déplacement du même espace roaming. Nous avons, au niveau de la sous-région ouest africaine, la libre circulation des personnes et des biens et il faudrait que l’on applique la libre circulation des télécommunications en créant ce qu’il faut appeler le «one area network». Cela permettra à un citoyen dans la zone communautaire de se déplacer sans avoir à payer de frais supplémentaire de roaming, a indiqué M. Sall.

Toujours selon lui : «La sous-région sera un seul réseau. Nous avons reçu les instructions de nos autorités, pour à travers le ‘’free roaming’’, permettre à la communauté ouest africaine, et à tous les citoyens de se déplacer librement sans pour autant faire face à une charge supplémentaire dans le domaine de l’utilisation des télécommunications».

Le roaming ne concerne pas l’Internet

Toutefois, le Dg a tenu à préciser que : «le roaming ne concerne pas l’internet pour le moment. Ceux qui sont en roaming quand ils activent  l’itinérance, qu’ils se connectent sur le réseau internet de l’opérateur, qui les abrite, vont devoir payer plein pot. Donc, le roaming ne concerne pas l’internet. Il ne concerner que la voix. Donc, j’attire l’attention de tous ceux-là qui vont se déplacer dans ces pays».

La Gambie en ligne de mire

Abdoul Karim Sall a aussi invité le Dg de la télécommunication de la Gambie à prendre part au lancement du free roaming. «Nous allons bientôt engager les discutions. Et nous espérons pouvoir trouver consensus pour y arriver», dira-t-il.

Renfoncement du dispositif de lutte contre la fraude

A ce sujet, le patron de l’Artp se veut claire: «Nous demandons aux opérateurs d’être vigilants en appliquant le dispositif du protocole».

Le feu-vert de Sonatel, Tigo et Expresso

Présents lors du lancement dudit projet d’intégration économique communautaire, les opérateurs locaux que sont Sonatel, Tigo et Expresso ont expressément confirmé l’applicabilité de la mesure à compte de ce 31 mars.

Les associations de consommateurs applaudissent et encouragent

Momar Ndao et Imam Youssoupha Sarr présents au lancement officiel du free roaming ont salué la mesure. «Nous saluons à juste titre l’Artp ainsi que l’ensemble des pays engagé dans ce processus. Et nous invitons tous les autres pays de l’Uemoa et de la Cdeao à se joindre au 5 pays engagés», ont-ils conseillé.

Dispositif tarifaire

A compter de ce jour, la réception d’appels et de Sms, pour les populations de ces 5 pays voyageant dans la zone, sera gratuit. Toutefois,  cette gratuité se limitera à un volume de 300 minutes d’appel pour un délai de 30 jours. Cela, pour éviter  d’avoir des «roameurs permanents», précise le Dg de l’Artp. Il ajoute: «Les appels et les sms émis seront, eux aussi, facturés  aux  tarifs appliqués par les opérateurs du pays».

A partir du 31 mars, pour le voyageur sénégalais qui se rendra au Mali «la réception  d’appels coûtera 0 franc (pour 300 minutes). Ils recevront gratuitement leurs appels sur leurs portables. Leurs appels vers un opérateur local coûtera 150 francs Cfa la minute, au lieu de 200 francs Cfa; l’appel vers le pays d’origine et vers l’international 300 francs Cfa, la minute au lieu de 400 francs Cfa; l’envoi de Sms toutes destinations à 100 francs Cfa. Pour l’appel international, le coût passe de 1100 francs Cfa la minute à 300 francs Cfa la minute», conclut-il.

AUDIO

Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...
A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Calendrier

« Octobre 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Video galleries

logotwitterFacebook