Economie

Publié dans Economie

«Les entreprises françaises représentent près du quart du PIB du Sénégal»

Avr 14, 2017 Hit: 77 Écrit par 
«Les entreprises françaises représentent près du quart du PIB du Sénégal»

Des opérateurs économiques français évoluant dans les secteurs du Btp, du transport, agro-industrie, banque et assurance, télécommunication et industrie, énergie, environnement, et économie numérique au nombre de 45 représentants pour quelques 37 entreprises en mission de prospection d’opportunités d’affaire à Dakar ont magnifié l’environnement des affaires au Sénégal. 

Recevant hier, jeudi 13 avril, à Dakar le patronat français en mission de prospection d’opportunités d’affaires au Sénégal, Baïdy Agne, président du Conseil national du patronat sénégalais a affirmé que les entreprises françaises au Sénégal représentent près d’un quart des recettes fiscales et du produit intérieur brut (Pib) sénégalais.

Selon lui: «la part de contributions des entreprises françaises au produit intérieur brute (Pib) du Sénégal représente près du quart du des recettes fiscales», a-t-il annoncé dans message d’ouverture à la réunion de partenariat d’affaires entre le Cnp et le Mouvement des entreprises de France International (Medef International). Poursuivant son propos, il dira: «Je rappelle que nous avons l’avantage d’avoir de nombreux acquis, avec nos liens historiques très forts, que la France est le premier investisseur au Sénégal, avec un stock d’investissements directs étrangers de 1,7 milliard d’euros», a-t-il soutenu.

A sa suite, Patrice Fonlladosa, président du comité Afrique du Medef International, de louer la qualité de l’environnement des affaires au Sénégal. A ce propos, il a laissé entendre ceci: «Nous sommes impressionnés par les chiffres qui nous ont été donnés ce matin (hier, Ndlr). Ce, après avoir rencontré le premier ministre sénégalais, l’ambassadeur français au Sénégal et le Cnp»  a-t-il déclaré.

Et M. Fonlladosa  de s’en réjouir: «Rares sont, dans la sous-région, les pays qui ont su, comme le Sénégal, conjuguer une stabilité politique, une sécurité de l’investissement et un bon niveau de formation et des compétences», a-t-il expliqué. Pour rappel, cette délégation du Medef International regroupant 37 entreprises pour un total de 45 représentants a eu droit à un échange fructueux avec l’Administration publique sénégalaise, le ministre du Travail, Mansour Sy, des experts de l’Agence nationale en charge des investissements et des grands travaux (Apix) ainsi que le bureau chargé du suivi du Plan Sénégal Emergent (Pse).

 

Lu 77 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

AUDIO

A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Calendrier

« Mai 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Video galleries