Art & Culture

Tunisie: le musée du Bardo, cible d’une attaque terroriste

Le musée national du Bardo a été ce mercredi 18 mars cible d'un attentat avec 19 morts, dont 17 touristes étrangers, ainsi que 22 blessés. Situé dans le quartier du Bardo à Tunis, c'est l'un des plus importants musées du bassin méditerranéen.

C'est le grand musée de Tunisie. En 2005, année record, il avait attiré pas moins de 600 000 visiteurs. L’affluence a été telle que des travaux avaient été entrepris pour doubler sa surface d'exposition.

Aujourd’hui, c'est chose faite, mais entretemps, la Révolution a changé la donne. Ils n'étaient plus que 100 000 visiteurs en 2011, au plus fort des événements. Et la fréquentation touristique est encore loin des niveaux atteints auparavant.

Un musée incontournable

Le musée du Bardo n'en reste pas moins une institution incontournable recommandée par tous les guides de voyage sur la Tunisie pour la richesse de ses collections. La collection couvre toute l'histoire du pays, sur plusieurs millénaires, et à travers plusieurs civilisations : phénicienne, punique, romaine, chrétienne, arabo-islamique.

Installé dans un ancien palais voisin du Parlement, il rassemble notamment l'une des plus belles collections de mosaïques romaines du monde, grâce aux fouilles archéologiques lancées dès le début du 20e siècle sur des sites comme Carthage.

Le Coran bleu de Kairouan

Il abrite aussi d'autres pièces précieuses, comme le Coran bleu de Kairouan, une grande partie de ce manuscrit du 9e siècle teint à l'indigo, l'une des œuvres les plus célèbres des arts de l'islam.

L’incroyable Maison coquillage qui fonctionne à l’eau ; le futurisme dans l’architecture est un enjeu important

 

L'incroyable Maison coquillage qui fonctionne à l'eau ; le futurisme dans l'architecture est un enjeu important
Ce concept de maison futuriste sera peut-être l'habitat de demain. Une structure hydroélectrique, mobile et écologique. Découverte.
Et si demain, tout le monde vivait sur l'eau ? C'est en partant de cette idée que la designeuse, Margot Krasojevic, imagine cette résidence d'un nouveau genre. Une maison dont l'architecture s'inspire de deux coquillages, et qui fonctionne grâce aux mouvements des vagues, nous apprend le Daily Mail.
Plus précisément, c'est à partir du cycle des marées que l'habitat tire l'essentiel de son énergie. Un système de turbine, similaire à celui employé par les éoliennes, permet de transformer la puissance de l'eau en électricité. Cette dernière est ensuite stockée au sein d'un condensateur interne. Ainsi, il est possible d'y recourir à tout moment
L'énergie solaire, collectée par la coque externe du bâtiment, offre une seconde source d'alimentation énergétique 100% écologique. L'intérieur de la structure, tout en béton, permet de stabiliser l'ensemble. (
Si la maison peut flotter sur l'eau, il est préférable de l'installer près des côtes, afin de profiter au mieux de la puissance des vagues. Margot Krasojevic a même suggéré que le premier prototype soit installé dans la ville du Cap, en Afrique du Sud. (Cliquez sur l'image pour agrandir).
L'hydroélectricité, source d'inspiration
Spécialisée dans l'architecture écologique, la designeuse est déjà connue pour de nombreux projets reposant sur l'hydroélectricité. Parmi les plus novateurs, cette prison, alimentée par près de 12 000 mètres cubes d'eau.
Ou encore ce bar flottant, imaginé pour la ville de Paris en prévision d'une inondation dans la capitale. Margot Krasojevic avait d'ailleurs baptisée ce lieu... le Grand Cru du Siècle.
Ludovic Clerima © Explorimmo Crédit photo © Margot Krasojevic & Caters News Agency

«Selma», la lutte historique de Martin Luther King

C'est une page de l'histoire de l'Amérique qui est à voir sur les écrans français à partir de ce mercredi 11 mars. « Selma » de la réalisatrice Ava DuVernay retrace la lutte historique de Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens.

La volonté d'en finir avec l'humiliation l'avait emporté sur la peur. Le 7 mars 1965, des hommes et des femmes noirs décident de marcher de Selma à Montgomery, 80 km à travers l'Alabama, un des États américains les plus racistes. Une marche pour obtenir le droit de vote des Noirs qui existe dans les faits, mais que l'administration blanche ségrégationniste des États du sud refuse. Ils n'iront pas bien loin. Sur le pont d'Edmund Pettus, la répression est féroce, mais la presse est là et les images révoltantes vont faire le tour du monde.

Selma raconte le face à face entre Martin Luther King, leader de la lutte non violente pour les droits civiques, et le président Lyndon B. Johnson qui finira par signer la loi sur le droit de vote. Un des rares films sur le pasteur Martin Luther King, signé Ava DuVernay, le portrait d'un homme charismatique porté et ravagé par l'exigence de la lutte, interprété par l'acteur anglo-nigérian David Oyelowo.

L’art des entours : le cas des cheveux, coiffures, etc

 

Les cheveux sont une force, un atout pour les hommes et les femmes. Il y a tout un art autour des cheveux.
Chaque culture a sa représentation des cheveux et les traitent à sa manière. On sait que dans certaines cultures les cheveux sont une force esthétique.
Aussi dans beaucoup de pays les filles recherchent des cheveux naturels qui coûtent chers.
La tendance aujourd'hui pour les jeunes filles noires c'est de laisser les cheveux crépus afro, frisés.
Quelles ont belles nos femmes quand elles sont naturelles....
http://www.afrobelle.com/multiples-coiffures-sur-cheveux-afro/

AUDIO

Epouses africaines
  https://youtu.be/bbus9GJ3OxA Ces femmes qui refusent de participer au budget familial ...
Rentrée Scolaire :
  VOICI LE LIEN https://youtu.be/V7rGqslDhOA ...
La chronique de Pape
https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc   https://www.youtube.com/watch?v=fAvdWQuvIqc ...
A nos sœurs et frères-Ne
  https://youtu.be/hrqEGnjyNMk Pensez aux images sui tournent sur les réseaux sociaux ; ...

Video galleries

logotwitterFacebook