vendredi, 14 avril 2017 10:19

Grossesses en milieu scolaire : Ces carrières brisées

Écrit par

Les grossesses sont bien une réalité en milieu scolaire. Un phénomène lié, pour la plupart du temps, à l’environnement socioculturel, la pauvreté, mais aussi l’envie de découvrir le sexe. Même si dans cette tragédie, les enseignants sont pointés du doigt comme auteurs de ces grossesses, la direction médicale scolaire souligne, qu’ils ne sont que la face de l’iceberg, puisqu’ils représentent 2% contre plus de 60% entre pairs, à savoir élève et élève ou élève-étudiants. Aujourd’hui, dans le milieu scolaire des mesures d’accompagnement sont en train d’être mise sur pied afin d’éviter au maximum des grossesses en milieu scolaire. Il s’agit des curricula qui sont en train d’être élaborés pour permettre aux filles de connaître leurs corps et par ricochet « gérer » leur sexualité, des infirmeries scolaires pour prendre en charge la santé reproductive avec les différents services offerts.  Mais, du côté de l’enseignant, un code de conduite verra bientôt le jour.

Les élèves filles sont devenues plus «éveillées»  sur les questions de sexualité. L’internet et les Smartphones sont passés par là.  Un des moyens de communication qui permet de savoir tout sur sa vie sexuelle et prendre ses précautions.

Toutefois, tout ce qui se dit sur le Net n’est toujours pas nette et la plupart d’entre elles, malgré les quelques connaissances acquises, tombent  enceintes.  Selon le rapport du Geep de 2016, il en ressort que le chiffre qui était à près de 2000 en 2014, a connu une baisse pour arriver à 1162 cas dénombrés. Au niveau de quelques écoles visitées à Dakar, les lycéennes parlent sans complexe de leur vie sexuelle. Elles maîtrisent l’arrivée des règles et savent comment se comporter pour éviter des grossesses. Même si elles nient avoir des rapports sexuels, ces filles ne semblent pas être innocentes.   Ainsi, après quelques tractations pour  les mettre en confiance, elles se lâchent. Elles ont saisi la question et chacune y va de son argument pour montrer comment éviter une grossesse précoce, mais surtout dans leur milieu qui s’amplifie. Et pourquoi elles cherchent à découvrir le sexe avant le mariage ?

Pour Mariama Ndiaye du Cem Doudou Diop des Hlm 5, élève en classe de 4ème, il faut s’abstenir. «La meilleure façon d’éviter une grossesse, c’est de s’abstenir de toute relation sexuelle. Pour moi, mes études prennent le dessus sur ma vie sexuelle. En classe, on nous apprend ces choses». Une réponse partagée par toutes les filles rencontrées. Cependant, dans la foulée des discussions, une lance : « à défaut de s’abstenir, il y a des moyens d’éviter les grossesses comme les pilules».

 A l’idée de savoir si elle est sous méthode contraceptive, la fille nie et souligne : « je connais les modes de préventions parce qu’on en parle tous les jours dans les médias, les affiches, mais je le sais parce que ma sœur, après sa première grossesse, a fait recours à cette méthode pour éviter une autre grossesse et aujourd’hui, elle est accompagnée par les parents».  Qu’est-ce qui pousse les filles à avoir des rapports sexuels ? Elles parlent des fois de chantage, d’harcèlement, mais aussi l’envie de s’offrir le luxe matériel que ne peut leur donner certains parents.  Ainsi au lycée Jean de la Fontaine de Dakar, des élèves soutiennent, «il y a parmi nous, certaines que l’on dépose et qu’on vient chercher. Le plus souvent ce sont leurs compagnons qui le font. Ils sont très nantis, et ces dernières poussent certaines filles à le faire, pour être bien vues et du coup, elles tombent enceintes», a déclaré Alimatou Sylla.  Et de poursuivre : « une de mes camarades a fait les frais de ses virées nocturnes au moment où ses parents pensaient qu’elle était en classe. Elle est tombée enceinte et aujourd’hui, elle a abandonné l’école pour s’occuper de son bébé».  Même, si les élèves accusent le monde extérieur, elles n’excluent pas les enseignants qui leur font du chantage pour sortir avec elles.  «Il y a des professeurs qui ne sont pas sérieux. Ils font du chantage à leurs élèves. Si tu n’es pas avec eux, ils te collent de mauvaises notes», renseigne une autre.

LES MOYENS POUR S’INFORMER

Pour une meilleure connaissance de l’éducation sexuelle, des enseignants interrogés, ont soutenu, qu’il n’y a pas assez de programmes qui prennent en charge cette question. A l’école «Diak Ndiaye» de Guédiawaye, un des enseignants avance que seules les sciences de la vie et de la terre parlent de cette question, ainsi que l’économie familiale. «Au cours des enseignements, seuls 69% des élèves suivent et prennent au sérieux ce phénomène, mais le reste n’en fait même pas cas, car pour eux, c’est une question de distraction», fait-il savoir sous le sceau de l’anonymat.  Parlant des grossesses en milieu scolaire, l’enseignant soutient que ce manque d’informations y est pour quelque chose et les contenus doivent être renforcés pour permettre aux élèves de connaître leur sexualité. Et de poursuivre, qu’en dehors de l’école, les parents doivent bien contrôler leurs enfants  qui arrivent à l’école avec des tenues indécentes. «Chaque jour, il y a des filles qu’on renvoie pour mauvaise conduite. Mais elles récidivent. La plupart d’entre elles ne viennent pas à l’école pour apprendre, mais l’utilise comme échappatoire pour les rendez-vous.  Et partant de là, on enregistre par la suite des cas de grossesses » renseigne t-elle.

LES STRUCTURES SANITAIRES PEU FREQUENTEES

Elles sont peu nombreuses à fréquenter les structures de santé pour des soins ou encore pour des services comme la planification familiale qui permet d’éviter une grossesse. « Dans notre structure sanitaire, les élèves y viennent très rarement de leur propre initiative. Si elles le font, elles sont accompagnées de leurs parents ou d’un des membres de leur famille et c’est pour une consultation», fait savoir la sage-femme du poste de santé des Hlm1. 

 Et de poursuivre : « les patientes que nous avons ici, sont des personnes qui viennent pour la consultation prénatale ou postnatale  ou encore pour un suivi pour les services de planification familiale». Par contre dans les centres ados, les élèves et étudiants en font leur lieu de rendez-vous.  Filles comme garçons y vont, non pas pour des services à première vue, mais pour de l’information. «Nous recevons très souvent des élèves dans nos locaux. Ils viennent pour demander des informations sur leur vie sexuelle. La majorité des filles ne sait même pas quelle conduite adopter pour leurs premières règles. On les conseille et on les accompagne», lance l’assistant social du (Cedps) de Guédiawaye.  Et de poursuivre : « il y a des sages-femmes pour les écouter et les procurer des soins aussi et nous veillons sur leur santé».

 Des informations sont demandées au sujet des méthodes contraceptives dans ces espaces jeunes. De l’avis de l’assistant social : « certaines filles demandent des informations au sujet des méthodes contraceptives, mais le plus souvent ce sont les garçons pour les condoms.»  Parlant des cas de grossesses recensées au niveau des zones, le conseiller déclare : « habituellement ce sont des filles âgées de 14 ans. La pauvreté dans cette zone en est une des causes et 33% de ces cas sont de la localité de Guédiawaye et Wakhinane».

Sudonline

 

UN MONDE SANS NOIRS EST IMPOSSIBLE / UN HERITAGE DIGNE-LE GENIE N'A PAS DE COULEUR-histoire à raconter 

« Nous donnons ces informations pour qu'on jeunes ne soient pas complexés. Nous donnons ces informations pour que nos jeunes sachent ce que des gens de peau noire ont légué à la postérité
Nous donnons ces informations pour contredire les faux arguments sur la non inventivité des noirs
Nous donnons ces informations pour dire aux jeunes qu'il faut se battre pour encore inventer.
Yes we can P B CISSOKO »


On raconte une histoire très amusante et très révélatrice à propos d'un groupe de Blancs qui en avaient marre des Noirs. Ces Blancs avaient décidé, d'un commun accord, de s'évader vers un monde meilleur.

Ils étaient donc passés par un tunnel très sombre pour ressortir dans une sorte de zone nébuleuse au coeur d'une Amérique sans Noirs, où toute trace de leur passage avait disparue.


Au début, ces Blancs poussèrent un soupir de soulagement.

Enfin, se dirent-ils, finis les crimes, la drogue, la violence et le bien-être social. Tous les Noirs ont disparu.
Mais soudainement, ils furent confrontés à une toute autre réalité, la nouvelle Amérique n'était plus qu'une grande terre aride et stérile.
Les bonnes récoltes étaient rares car le pays s'était jusque là nourri grâce au travail des esclaves noirs dans les champs.
Il n'y avait pas de villes avec d'immenses gratte-ciel, car Alexander Mills, un Noir, avait inventé l'ascenseur et, sans cette invention,on trouvait trop difficile de se rendre aux étages supérieurs. Il n'y avait pratiquement pas d'automobiles, car c'était Richard Spikes un Noir, qui avait inventé la transmission automatique.


Joseph Gammel, un autre Noir, avait inventé le système de suralimentation pour les moteurs à combustion interne, et Garret A.Morgan, les feux de circulation.
En outre, on ne trouvait plus de réseau urbain express, car son précurseur, le tramway, avait été inventé par un autre Noir, Elbert Robinson.
Même s'il y avait des rues où pouvaient circuler automobiles et autres rames ferroviaires express, elles étaient jonchées de papier et dechets car Charles Brooks, un Noir, avait inventé la balayeuse motorisèe.
Il y avait très peu de magasines et de livres car John Love avait inventé le taille-crayon, William Purvis, la plume à réservoir, et Lee Burridge la machine à écrire, sans compter W.A. Lovette avec sa nouvelle presse à imprimer Vous l'avez deviné ? Ils étaient tous des Noirs.


Même si les Américains avaient pu écrire des lettres, des articles et des livres, ils n'auraient pu les livrer par la poste, car William Barry avait inventé le tampon manuel et Phillip Downing, la boite aux lettres Le gazon était jaunâtre et sec, car Joseph Smith avait inventé l'arrosoir mécanique, et John Burr, la tondeuse à gazon.


Lorsque les blancs entrèrent dans leurs maisons, ils trouvèrent que celles-ci étaient sombres, pas étonnant, Lewis Latimer avait inventé la lampe électrique, Michael Harvey, la lanterne, Grantville T. Woods, l'interrupteur régulateur automatique.


Enfin leurs maisons étaient sales car Thomas W.Steward qui avait inventé vadrouille (balai), et Lloyds P.Ray, le porte poussière, leurs enfants les accueillirent à la porte pieds nus, débraillés et les cheveux en broussaille, à quoi fallait-il s'attendre ?
Jan E. Matzelinger avait inventé La machine à formes de chaussures, Walter


Sammons, le peigne, Sarah Boone, la planche à repasser, et George T. Samon, la sécheuse à linge.
Les Blancs se résignèrent finalement à prendre une bouchée, dans tout ce chambardement, mais pas de chance, la nourriture était devenue pourrie car c'était un autre Noir, John Standard, qui avait inventé le réfrigérateur N'est-ce pas étonnant?


Que serait le monde moderne sans contribution des Noirs?


Martin Luther King Jr.a dit un jour


"Quand vous êtes prêts à partir pour le travail, sachez que la moitié de toutes les choses et de tous les appareils dont vous vous êtes servis avant de quitter votre maison a été inventée par des "Noirs".
Tout ça pour vous dire chers frères et soeurs que l'histoire des Noirs ne se résume pas seulement à l'esclavage.


Quand nous pensons à Fréderik Douglass, Martin Luther King Jr, Malcolm X, Marcus Garvey et Du Bois.
Comme disait Bob Marley "Time will tell" (le temps le dira )


A BON ENTENDEUR SALUT ........

Inventeurs et savants noirs
LISTE NON-EXHAUSTIVE D'INVENTIONS RÉALISÉES PAR DES HOMMES ET DES FEMMES DE LA DIASPORA NOIRE.

1. LA LAMPE ÉLECTRIQUE : inventée le 13.09.1881 par Joseph V. Nichols et Lewis H. Latimer.
2. L'ANTENNE PARABOLIQUE : inventée le 07 juin 1887 par Granville T. Woods
3. LA PRODUCTION SUCRIERE AMELIOREE : inventée le 10 décembre par Norbert Rilleux
4. L'AIGUILLAGE DES TRAINS : inventé le 31 octobre 1899 par William F. Burr
5. L'EXCAVATRICE DES POMMES DE TERRE : inventée le 23 avril 1895 par F.J. Wood
6. CAPSULES DES BOUTEILLES ET JARRES : inventée le 13.9.1898
7. BIDON (JERRICANE) : inventé le 17 février 1891 par Albert C. Richardson
8. PANNEAU DE PROTECTION DES LITS : inventé le 13 août 1895 par Lewis A. Russel
9. MOTEUR A COMBUSTION : inventé le 05 juillet 1892 par Andrew J. Beard
10. MASQUE A GAZ : inventé le 13 octobre 1914 par Garett A. Morgan
11. BOUCHE DE SECOURS INCENDIE : inventée le 07 mai 1878 par Joseph R. Winters
12. LA CHAISE BALANCOIRE : inventée le 15 novembre 1881 par Payton Johnson
13. CHARPENTE METALLIQUE (DE VOITURE) : inventée le 02 février 1892 par Carter William
14. TABLE DE CUISSON A VAPEUR : inventée le 26 octobre 1897 par Carter William
15. LENTILLES DE PROTECTION DES YEUX : inventée le 02 novembre 1880 par Powell Johnson
16. L'ASCENSEUR : inventé le 11 octobre 1867 par Alexander Miles
17. LE TAILLE CRAYON : inventé le 11 octobre 1867 par John L. Loove
18. DISPOSITIF DE COUPLAGES DES VOITURES DE TRAIN : inventé le 10.10.1899 par Andrew J. Beard
19. LES MANEGES POUR DIVERTISSEMENT : inventés le 19 décembre 1899 par Granville T. Woods
20. LA CHEMINEE DE LOCOMOTIVE : améliorée le 23 mai 1871 par Landron Bell
21. LA LANTERNE ou LA LAMPE TEMPETE : inventée le 19 août 1884 par Michael C. Hamey
22. LE PIANO MECANIQUE : inventé le 11 juin 1912 par Joseph H. Dickinson
23. L'AMENAGEMENT DES WAGONS-LITS : inventé le 08 octobre 1870 par John W. West
24. LA BALANCE PORTABLE : inventée le 03 novembre 1896 par John W. Hunter
25. LES W.C ( TOILETTES ) : inventés le 19 décembre 1889 par Jérome B. Rhodes
26. LE CACHET ET LE TAMPON : inventés le 27 février 1883 par William B. Purvis
27. LE REFRIGERATEUR ( FRIGO ) : inventé le 14 juillet 1891 par John Stenard
28. L'INTERRUPTEUR ( LE COMMUTATEUR ) : inventé le 1er janvier 1889 par Granville T. Woods
29. LE REVELATEUR PHOTOGRAPHIQUE : inventé le 23 avril 1895 par Clatonia Joaquin Dorticus
30. LA GALOCHE ( COUVRE CHAUSSURE ) :inventée le 08 février 1898 par Alvin L. Rickman
31. LA MACHINE A COMPOSTER : inventée le 22 juin 1897 par William Barry
32. LA FONDEUSE-MOULEUSE : inventée le 14 mars 1876 par David A.Fisher
33. LE BALAI-LAVEUR : inventé le 13 juin 1893 par Thomas W.Steward
34. LA MACHINE A ECRIRE : inventée le 07 avril 1885 par Lee S. Burridge et Newman R. Mashman
35. LE PROTEGE-DOCUMENT ( papiers ) : inventé le 02 novembre 1886 par Henry Brown
36. LE MANCHE D'ENREGISTREUR : inventé le 08 janvier 1918 par Joseph Hunter Dickinson
37. LE SYSTEME D'ALARME DES TRAINS : inventé le 15 juin 1897 par Richard A. Butler

38. LA TERRINE ou LA MOULE A GLACES : inventée le 02 février 1897 par Alfred L. Cralle
39. LE SECHE-LINGE : inventé le 07 juin 1892 par George T. Sampson
40. LA PEINTURE ET LES COLORANTS : inventés le 14 juin 1927 par George Washington Carver
41. LES FREINS DE VOITURE : inventés le 06 août 1872 par John V. Smith
42. LA MACHINE A PETRIR : inventée le 07 août par Joseph H.Dickinson
43. LA MACHINE DE CORDONNERIE : inventée le 20 mars 1884 par Jan E. Matzeliger
44. LE STYLO PLUME A RESERVOIR : inventé le 07 janvier 1890 par William B. Purvis
45. LE TUNEL POUR TRAIN ELECTRIQUE : inventé le 17 juillet 1888 par Granville T. Woods
46. LE FEU DE SIGNALISATION (feu rouge) : inventé le 20 novembre 1923 par Garett A. Morgan
47. LA GUITARE : inventée le 30 mars 1886 par Robert F. Flemmings Jr
48. LA BOITE AUX LETTRES : inventée le 27 octobre 1891 par Philip B. Downing
49. LE PEIGNE A CHEVEUX : inventé le 21 décembre 1920 par Walter H. Sammons
50. LE TROLLEY ELECTRIQUE SUR RAIL : inventé le 19 septembre 1893 par Elbert R. Robinson
51. LES COUPES-BISCUITS MECANIQUES : inventés le 30 novembre par Alexander Ashbourne
52. LE FOUET BATTEUR D'ŒUFS : inventé le 05 février 1884 par Willis Johnson
53. LA TABLE DE REPASSAGE : inventée en 1892 par Sarah Boone
54. LES ROTATIVES DE PRESSE (imprimerie) : inventées le 17 septembre 1878 par W.A Lavalette
55. LE SYSTEME DE SECURITE DES ASCENSEURS : inventé le 02 avril 1895 par James Cooper
56. LA BALAYEUSE DES RUES : inventée le 17 mars 1890 par Charles B. Brooks
57. LE PORTE-BAGAGES DU VELO : inventé le 26 décembre 1899 par Jerry M. Certain
58. LES SYSTEMES ET LES APPAREILS TELEPHONIQUES : inventés le 11.10.1887 par Granville T. Woods
59. LA TONDEUSE A GAZON : inventée le 09 mai 1899 par John Albert Burr
60. LES VITESSES AUTOMATIQUES (des véhicules) : inventées le 06 décembre 1932 par Richard B. Spikes

80. LE DISPOSITIF DE TRANSFERT des courriers postaux : inventé le 24 mai 1917 par J.C. Jones
81. EXTINCTEUR DE FEU : inventé le 26 mars 1872 par Thomas J. Martain
82. LE DISPOSITIF DE TRANSPORT DES FRETS : inventé le 10 octobre 1899 par John W. Butts
83. LE LIT PLIANT : inventé le 18 juillet 1899 par L.C. Bailey
84. LES TRINGLES DES RIDEAUX : inventés le 04 août 1896 par W.S Grant
85. LE CANAPE-LIT CONVERTIBLE : inventé le 05 octobre 1897 par J.H. Evans
86. LAVE-VITRES ELECTRIQUES : inventé le 27 septembre 1882 par A.L. Lewis
87. LA MOISSONNEUSE : inventée le 03 juin 1890 par H.L. Jones
88. LE DIRIGEABLE : inventé le 20 février 1900 par J.F. Pickering
89. LA RAMASSEUSE DE COTON : inventée le 05 juin 1894 par Georges W. Murray

90. LES LUBRIFIANTS DE MOTEUR : inventés le 15 novembre 1898 par Elijah Mc Coy
91. LA MACHINE DE GRAISSAGE A VAPEUR : inventée le 04 juillet 1876 par Elijah Mc Coy
92. BANDE MAGNETIQUE D'ORDINATEURS : inventée le 24 août 1971 par Larry T. Preston
93. LA PEDALE DE COMMANDE : inventée le 05 octobre 1886 par Minnis Hadden
94. ANTENNE DE DETECTION PAR RADARS : inventée le 11 juin 1968 par James E. Lewis
95. SUPERCHARGEUR POUR MOTEUR A COMBUSTION : inventé le 03 février 1976 par Joseph A. Gamell
96. Automatisation chargement et déchargement du courrier postal : inventée le 13.02.1945 par Gus Burton
97. ENGINS DE LEVAGE et MONTE-CHARGE : inventé le 02 mai par Mary Jane Reynolds
98. LA CELLULE ELECTRIQUE GAMMA : inventée le 06 juin 1971 par Henry T. Sampson
99. LE SYSTEME DE REFRIGERATION (FRIGO et CONGELATEUR) : inventé le 04 novembre 1879 par Thomas Elkins

100. LA SIGNALISATION (balises d'aéroport, grues, immeubles,...) : inventée le 30 mars 1937 par Lewis WW. Chubb
101. DOSAGE DE LA MELANINE : à partir de la peau, inventé par Cheikh Anta Diop
102. LE SHAMPOING : à partir de l'arachide, inventé par George Washington Carver
103. LE VINAIGRE : à partir de l'arachide, inventé par George Washington Carver
104. LE SAVON : à partir de l'arachide, inventé par George Washington Carver
105. LA POUDRE DE TOILETTE : à partir de l'arachide, inventée par George Washington Carver
106. LA FARINE : à partir de la pomme de terre, inventée par George Washington Carver
107. L'ENCRE : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver
108. LE TAPIOCA : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver
109. L'AMIDON : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver
110. LE CAOUTCHOUC SYNTHETIQUE : à partir de la pomme de terre, inventé par George Washington Carver
111. LA CONSERVATION DES ALIMENTS : inventée par Lloyd A. Hall
112. LA STERILISATION DES ALIMENTS : inventée le 8 février 1938 par Lloyd A. Hall
113. MOUSSE IGNIFUGE CONTRE LE FEU : utilisée pendant la 2nd guerre mondiale, inventée par Percy L. Julian
114. SYNTHESE DE LA PHYSOSTIGMINE : pour le traitement du glaucome , inventée par Percy L. Julian
115. SYNTHESE DE LA PROGESTERONE : inventée par Percy L. Julian
116. SYNTHESE DE LA CORTISONE : inventée le 10 août 1954 par Percy L. Julian
117. SYNTHESE ORGANIQUE DE LA PHEROMONE : inventée par Bertram Oliver Fraser-Reid
118. SYNTHESE DE L'OLIGOSACCHARIDE : inventée par Bertram Oliver Fraser-Reid

119. FILAMENT DE CARBONE : pour la lampe à incandescence : inventé le 17 juin 1882 par Lewis Howard Latimer
120. APPAREIL DE REFROIDISSEMENT et DE DESINFECTION : inventé le 12 janvier 1886 par Lewis Howard Latimer
121. RHEOSTAT FIABLE : inventé par Granville T. Woods le 13 octobre 1896
122. TROISIEME RAIL : pour le métro, inventé par Granville T. Woods le 29 janvier 1901
123. UN FREIN AUTOMATIQUE à AIR COMPRIME : inventé par Granville T. Woods en 1905
124. UN FREIN ELECTROMECANIQUE : inventé par Granville T. Woods en 1887
125. UN INTERRUPTEUR AUTOMATIQUE de circuits électriques : inventé par Granville T. Woods en 1889
126. UNE COUVEUSE ARTIFICIELLE : inventé par Granville T. Woods en 1890
127. PACEMAKER (régulateur pour stimulateur cardiaque) : inventé par Otis Boykin
128. OPERATION A CŒUR OUVERT : inventé par Daniel Hale Williams le 9 juillet 1893
129. TEST DE DEPISTAGE DE LA SYPHILIS : inventé par William A. Hinton en 1936
130. COLLET pour les fractures cervicales : inventé par Louis Tompkins Wright
131. TRAITEMENT des MALADIES VENERIENNES (avec l'auréomycine) : inventé par Louis Tompkins Wrigh
132. CONSERVATION DU SANG : inventé par Charles Richard Drew
133. LA POLYTHERAPIE (utilisation de la chimiothérapie contre le CANCER) : inventée parJane Cooke Wright
134. TRANSPLANTATION du REIN (2ieme au monde) : par Samuel L. KOUNTZ
135. CONSERVATION du REIN (durant plus de 50 heures) : par Samuel L. KOUNTZ
136. ANTIDOTE contre les SURDOSES de BARBITURIQUE : inventé par Arnold Hamilton Maloney
137. MACHINE A MONTER LES EMPEIGNES (soulier) : inventé par Jan Earnst Matzeliger
138. FIXATEUR POUR CHEVEUX : inventé par Garrett A. Morgan
139. ANEMOMETRE : inventé par Philip G. Hubbard
140. CAMERA-SPECTROGRAPHE (transporté par Apollo 16) : inventé par George R. Carruthers


Conclusion
« Aucune "race" ne possède le monopole de la beauté et de l'intelligence ».
Source : Africamaat.com

 

 

L'étrangère qui bouleverse la vraie relation entre les humains : savez-vous qui est-ce ?

 

Quelques années avant ma naissance, mon père connut une étrangère récemment arrivée dans notre village.

Depuis le début, mon père fut subjugué par cette personne, si bien que nous en arrivâmes à l'inviter à demeurer chez nous.

L'étrangère accepta et depuis lors elle fit partie de la famille.

Moi je grandissais, je n'ai jamais demandé d'où elle venait, tout me paraissait évident.

Mes parents étaient enseignants : ma maman m'apprit ce qu'était le bien et ce qu'était le mal et mon père m'apprit l'obéissance.

Mais l'étrangère c'était une conteuse, une enjôleuse.

Elle nous maintenait, pendant des heures, fascinés par ses histoires mystérieuses ou rigolotes.

Elle avait la réponse à tout ce qui concernait la politique, l'histoire ou les sciences.

Elle connaissait tout du passé, du présent, elle aurait presque pu parler du futur !

Elle fit même assister ma famille à une partie de football pour la première fois.


Elle me faisait rire et elle me faisait pleurer.


L'étrangère n'arrêtait jamais de parler, ça ne dérangeait pas ma Maman.

Parfois maman se levait, sans prévenir, pendant que nous continuions à boire ses paroles. Je pense qu'en réalité, elle était partie à la cuisine pour avoir un peu de tranquillité (Maintenant je me demande si elle n'espérait pas avec impatience qu'elle s'en aille.)

Mon père avait ses convictions morales, mais l'étrangère ne semblait pas en être concernée.

Les blasphèmes, les mauvaises paroles, par exemple, personne chez nous, ni voisins, ni amis, ne s'en seraient permis.

Ce n'était pas le cas de l'étrangère qui se permettait tout, offusquant mon père et faisant rougir ma maman.

Mon père nous avait totalement interdit l'alcool. Elle, l'étrangère, nous incitait à en boire souvent.

Elle nous affirmait que les cigarettes étaient fraîches et inoffensives, et que pipes et cigares faisaient distingué.


Elle parlait librement (peut-être trop) du sexe.

Ses commentaires étaient évidents, suggestifs, et souvent dévergondés.

Maintenant je sais que mes relations ont été grandement influencées par cette étrangère pendant mon adolescence.

Nous la critiquions, elle ne faisait aucun cas de la valeur de mes parents, et malgré cela, elle était toujours là !

Cinquante ans sont passés depuis notre départ du foyer paternel.

Et depuis lors beaucoup de choses ont changé : nous n'avons plus cette fascination. Il n'empêche que, si vous pouviez pénétrer chez mes parents, vous la retrouveriez quand même dans un coin, attendant que quelqu'un vienne écouter ses parlotes ou lui consacrer son temps libre...

Voulez-vous connaître son nom ?

Nous, nous l'appelons... Télévision !

Maintenant, elle a un époux qui s'appelle Ordinateur...

un fils qui s'appelle Portable...

 une fille qui s'appelle Tablette

et un neveu pire que tous : Lui c'est Smartphone !

et ils se lient tous ensemble pour nous éloigner les uns des autres !!!!

Il faudrait que cette belle histoire soit lue par tout le monde.

Attention il faut contrôler les usages. Partout dans le monde les Etats se lamentent du taux d'accidents, de piétons renversés dans la rue à cause du smartphone, etc.
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. P B CISSOKO

La police sénégalaise a annoncé mercredi avoir arrêté trois "terroristes présumés" à Dakar. Deux d'entre eux pourraient être liés à l'EI, le dernier est suspecté d'être un recruteur de Boko Haram. 

Deux Marocains et un Nigérian, "présumés terroristes", ont été arrêtés entre fin mars et début avril dans la capitale sénégalaise Dakar, où ils demeurent détenus en attendant la fin d'enquêtes en cours, d'après un communiqué de la police sénégalaise reçu mercredi 12 avril par l'AFP.

Le 29 mars, selon le texte, des agents de la police de l'air et des frontières ont appréhendé à l'aéroport international de Dakar "deux ressortissants marocains supposés liés à [l'organisation] État islamique (EI)". Les deux Marocains, dont les identités n'ont pas été précisées, venaient d'un camp de réfugiés en Turquie "recueillant en majorité des Syriens", a expliqué la police. Ils "ont déclaré qu'ils se sont identifiés en Turquie comme étant des ressortissants syriens", mais ils ont "réfuté toute appartenance à un groupe terroriste, toute fréquentation de zone de combats, notamment la Syrie et l'Irak, tout entraînement physique ou au maniement des armes".

Le Nigérian, suspecté d'être un recruteur pour le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, a, lui, été appréhendé le 1er avril à la sortie de l'ambassade de son pays à Dakar, selon la police. Il est "connu des services de renseignement" de son pays "pour terrorisme" et revenait de Mauritanie "où il a séjourné des mois" et "serait [venu] à Dakar dans le seul but de recruter des terroristes pour le compte de Boko Haram".

D'après le communiqué, "le procureur de la République a été avisé et les enquêtes se poursuivent" concernant ces dossiers.

En février, la police sénégalaise avait annoncé l'arrestation de deux Maliens liés à l'attentat jihadiste contre la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam en mars 2016, revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

France24 Avec AFP 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Au Maroc, sept personnes soupçonnées d'organiser le recrutement de combattants pour le compte de l'Etat islamique ont été arrêtés ce mercredi 12 avril. Le royaume chérifien, qui annonce régulièrement le démantèlement de cellules dites terroristes, tente non seulement d'endiguer les départs vers les zones de conflits, mais aussi le retour au pays d'environ 1200 Marocains partis rejoindre Daech.

C'est à Fès et à Moulay Yacoub, dans le nord du pays, que les membres de cette cellule de recrutement présumée ont été interpellés par les forces spéciales du bureau central d'investigation judiciaire (BCIJ), ce corps d'élite en charge des enquêtes anti-terroristes. Ces personnes étaient en lien avec un autre groupe proche de Daech démantelée récemment, assurent les autorités.

Selon les premiers éléments de l'enquête, au moins trois combattants marocains ont été envoyés par ce groupe sur les zones de conflits en terrain syro-irakien pour y acquérir, dit-on, des techniques de combat. Car les autorités marocaines craignent plus que tout le retour au pays de membres de l'organisation de l'Etat islamique.

Doté un arsenal législatif particulièrement sévère, le BCIJ assure qu'aucun cas de jihadiste parti en zone de conflit n'a aujourd'hui été recensé en liberté sur son territoire. Depuis 2015, et la création de ce corps d'élite, le Maroc a démantelé plus de 40 cellules dites terroristes sur son sol et arrêté près d'un demi-millier sympathisants présumés de la cause jihadiste.

RFI

Au Sénégal, un violent incendie lors d’une cérémonie religieuse a fait une vingtaine de morts ce mercredi 12 avril, selon un bilan provisoire. Le drame est survenu dans la région du Sénégal oriental, alors que les pèlerins étaient réunis pour prier. Une délégation gouvernementale est attendue dans la journée.

L’incendie s’est déclaré ce mercredi après-midi lors d’un évènement religieux, le Dakaa de Médina Gonassé, une localité située dans la zone de Tambacounda, vers laquelle plusieurs milliers de personnes convergent chaque année pour prier ensemble pendant une dizaine de jours.

Il y aurait une vingtaine de morts et des dizaines de blessés, selon un bilan provisoire des autorités sénégalaises. L’origine de l’incendie est encore inconnue : les flammes ont probablement pris de l’ampleur, car c’est une zone où il fait actuellement très chaud, très sec, et parce que l’évènement est organisé en pleine brousse.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que se produit un incendie au Dakaa de la Médina. Le dernier remonte à 2014 et une partie du site avait alors été détruite par les flammes.

Condoléances

Le président Macky Sall a présenté ses condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au khalife, au leader spirituel de Médina Gonassé. Une délégation gouvernementale est attendue sur les lieux ce jeudi, conduite par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique Abdoulaye Daouda Diallo.

Cet incendie rappelle un triste souvenir aux Sénégalais : le drame qui s’était produit en 2013 dans une école coranique du quartier dakarois de la médina, un incendie là encore dans lequel avaient péri 9 jeunes talibés. La retraite religieuse avait débuté ce samedi et devait se poursuivre jusqu'au 17 avril.

RFI

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Real Madrid s’est imposé 2-1 sur le terrain d’un Bayern Munich réduit à dix contre onze, ce 12 avril 2017, en quart de finale aller de la Ligue des champions de football. Le club allemand menait 1-0 mais a cédé sur un doublé de Cristiano Ronaldo.

L’élève Zinedine Zidane, entraineur du Real Madrid, a joué au mauvais tour à son ancien maître Carlo Ancelotti, le coach du Bayern Munich. Le Français, ex-assistant de l’Italien au Real, et les joueurs madrilènes, se sont en effet imposés 2-1 sur le terrain du club allemand, ce 12 avril 2017 en quart de finale aller de la Ligue des champions.

Le héros, c’est Cristiano Ronaldo

Mais Cristiano Ronaldo a été le héros de ce premier acte. Le Portugais, auteur d’un doublé, a placé les champions d’Europe en titre dans une position très confortable avant le match retour, prévu le 18 avril en Castille.

L’attaquant a égalisé à 1-1 en coupant la trajectoire d’un centre du défenseur Daniel Carjaval (47e), avant de récidiver en glissant le ballon entre les jambes de Manuel Neuer (77e).

Le gardien de but allemand avait pourtant été presqu’irréprochable jusque-là, effleurant le ballon et le déviant ainsi sur sa transversale, suite à un coup de tête de l'attaquant Karim Benzema (18e). Neuer s’était également imposé sur une frappe de Ronaldo (42e), sur un coup de tête puissant de l'ailier Gareth Bale (55e) et sur une autre tentative de Benzema (72e).

Penalty manqué et joueur expulsé côté Bayern

Mais la pression était devenue trop forte pour des Bavarois réduits à dix contre onze après l’expulsion du milieu Javi Martinez, averti deux fois de suite pour des fautes sur Ronaldo (61e).

Surtout, le Bayern peut s’en vouloir d’avoir manqué un penalty juste avant la pause, Arturo Vidal tirant au-dessus du cadre. Le Chilien avait pourtant mis son équipe sur la voie de la victoire en ouvrant le score à la 25e minute, de la tête.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Borussia Dortmund, victime la veille d’une attaque aux explosifs, s’est incliné 3-2 à domicile face à l’AS Monaco, en quart de finale aller de la Ligue des champions de football, ce 12 avril 2017.

Le quart de finale aller de coupe d’Europe de football (Ligue des champions UEFA) entre le Borussia Dortmund (BVB) et l’AS Monaco (ASM) s’est-il en partie jouer la veille du match ? Vingt-quatre heures après avoir été la cible de trois explosifs, les joueurs du club allemand en tout cas eu beaucoup de mal à jouer avec relâchement, ce 12 avril 2017. La faute, sans doute, à cette violente attaque contre leur bus dont l’origine (terroriste ?) reste à déterminer.

Une défense du Borussia en souffrance

Privés du défenseur central Marc Bartra, blessé au bras droit hier soir, les vice-champions d’Allemagne ont souffert face aux assauts monégasques, en première période. Notamment Sokrátis Papastathópoulos qui a concédé un penalty (manqué par Fabinho, 17e) pour une faute sur Kylian Mbappé avant de laisser le jeune attaquant conclure de la cuisse suite à un centre de Thomas Lemar (0-1, 19e).

Kylian Mbappé était hors-jeu sur cette action mais ce n’est la seule décision arbitrale qui a provoqué la colère du Borussia. A la 35e minute, Sven Bender marque en effet  contre son camp sur un centre d’Andrea Raggi (0-2). Le défenseur central, qui a catapulté le ballon au fond de ses propres filets de la tête, estime avoir été déséquilibré par l’attaquant monégasque Falcao.

Doublé de Kylian Mbappé

La formation allemande étant dépassée en défense et inefficace en attaque, son entraîneur, Thomas Tuchel, revoit sa copie à la pause. Il remplace Bender et Marcel Schmelzer par Nuri Sahin et Christian Pulisic. Des choix plus offensifs qui s’avèrent vite payants puisqu’Ousmane Dembélé réduit le score suite à un mouvement rapide entre Raphaël Guerreiro, Pierre-Emerick Aubameyang et Shinji Kagawa (1-2, 57e).

Les joueurs de l’ASM doivent ensuite faire le dos rond et attendre l’occasion de reprendre le large au score. La première opportunité survient à la 75e minute lorsque Falcao efface le gardien adverse Roman Bürki mais frappe à côté du cadre. La seconde, qui est la bonne, est encore l’œuvre de Mbappé. Le jeune avant-centre intercepte le ballon sur une passe hasardeuse et s’en va tromper Bürki avec une frappe enroulée.

Shinji Kagawa entretient l’espoir allemand

A 3-1 à l’extérieur, l’affaire aurait presque été pliée en faveur de Monaco, avant le quart de final retour du 19 avril. Mais un moment d’inattention permet à Shinji Kagawa de ramener le Borussia à 2-3 et de rendre cette défaite moins amère...

RFI

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après la triple explosion qui a visé le bus du Borussia Dortmund, mardi 11 avril 2017 dans la soirée, et qui a conduit à repousser le match de cette équipe de football contre l'AS Monaco de 24 heures, deux suspects ont été identifiés, présentés comme proches de la mouvance islamiste. L'un d'entre eux, interpellé mercredi, a été placé en détention, ce jeudi 13 avril, pour appartenance au groupe Etat islamique (EI) lors d'un séjour en Irak dans le passé. Mais la police allemande n'a trouvé aucun élément permettant de relier ce suspect à l'attentat commis mardi.

Le suspect placé en détention serait un Irakien âgé de 25 ans, résidant à Wuppertal, ville située dans la même région urbaine que Dortmund, la Ruhr, selon le quotidien Süddeutsche Zeitung. Il a été arrêté mercredi 12 avril 2017, dans cette localité, à une cinquantaine de kilomètres des lieux de l'attaque. Ce jeudi matin 13 avril, la police allemande n'avait trouvé aucun élément permettant de relier ce suspect à l'attentat commis mardi, mais elle l'a tout de même placé en détention pour appartenance au groupe Etat islamique (EI) lors d'un séjour en Irak dans le passé.

Prudence sur le deuxième suspect

Concernant la nature des faits, « les modalités de l'attaque permettent de penser qu'elle avait un arrière-plan terroriste », a affirmé mercredi Frauke Köhler, une juge du parquet antiterroriste allemand. Les motifs ne sont pas encore clairs. Trois documents identiques revendiquant l'opération ont été trouvés. Il en ressort qu'un arrière-plan islamiste est possible. Cette revendication est actuellement vérifiée.

Les appartements des deux suspects issus des milieux islamistes ont été perquisitionnés. Le second suspect a été laissé en liberté. Il s'agirait d'un Allemand de 28 ans, habitant à Fröndenberg. Pour le moment, la justice reste très prudente.

Le Borussia n'avait pas la tête à ça

Le journal Der Spiegel indiquait, mercredi 12 avril, que le suspect allemand était écouté par les services de renseignement. Visiblement, il y a quelques jours, il aurait prononcé cette phrase : « La bombe est prête. » Cela irait donc dans le sens de la lettre de revendication trouvée par les enquêteurs après les trois explosions de mardi. La lettre dénonçait la présence de l'Allemagne dans la coalition luttant contre le groupe EI en Irak et en Syrie. Mais les enquêteurs n'ont rien trouvé à son domicile, selon le quotidien Bild.

Si le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie est connu pour abriter une mouvance islamiste importante - il concentre beaucoup de procédures contre d'anciens jihadistes revenus d'Irak ou de Syrie -, les enquêteurs restent prudents. Le ministre de l'Intérieur de cette région de l'ouest allemand, Ralf Jäger, a déclaré mercredi que toutes les pistes restaient ouvertes. « Il peut s'agir d'extrémistes de gauche, d'extrémistes de droite, de fans violents ou d'islamistes », a-t-il martelé mercredi.

Reporté après l'attaque, le quart de finale aller de Ligue des champions entre Dortmund et Monaco a finalement eu lieu mercredi soir, sous haute protection policière. Les joueurs de l'équipe allemande, l'une des meilleures formations d'Europe, n'étaient clairement pas dans leurs meilleures dispositions pour le jouer, et ont perdu la rencontre par 3 buts à 2. L'entraîneur Thomas Tuchel a exprimé son désarroi face à la décision de l'UEFA de faire jouer ce match seulement un jour après les faits.

RFI

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Commission européenne a fait le point sur les relocalisations des demandeurs d'asile depuis le début du plan de l'UE de 2015. La relocalisation consiste à transférer de ces personnes d'Italie ou de Grèce, deux pays débordés par le phénomène, vers d'autres Etats membres. Une politique plus ou moins appliquée selon les pays. Le commissaire européen chargé des Migrations a donc rappelé qu'il était temps de tenir les engagements.

Quelque 16 300 demandeurs d'asile arrivés en Grèce et en Italie ont été répartis dans d'autres pays de l'Union européenne depuis fin 2015. Le plan européen a été appliqué au ralenti par les pays de l'UE. La Hongrie et la Pologne refusent même de participer à ce programme.

« Il est temps à présent que les Etats membres tiennent leurs engagements et intensifient leurs efforts », a déclaré le commissaire européen chargé des Migrations. Pointés du doigt par la Commission : la Bulgarie, la Croatie et la Slovaquie, qui n'ont respecté que de manière « très limitée » les quotas d'accueil.

Seuls deux Etats parfaitement exemplaires dans les Vingt-Sept

L'exécutif européen a menacé les pays qui ne suivent pas ces obligations de procédures d'infraction. Mais le commissaire n'a pas précisé à quel moment il prendrait cette décision. Parmi les bons élèves : le Luxembourg, le Portugal, qui font des progrès constants dans cet accueil.

Seuls deux Etats membres, Malte et la Finlande, auront accueilli le nombre de demandeurs d'asile demandé par l'Union d'ici septembre. En Grèce, il reste environ 14 000 personnes souhaitant une relocalisation. Elles sont 3 500 en Italie.

RFI

Page 6 sur 147