Audio

Contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie.

 

https://www.youtube.com/watch?v=KhHZGs2Aiqo&feature=youtu.be

 

Contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie.

Dans votre vie vous rencontrerez toujours des gens différents que ce soit de « votre race » ou d'autres. Ces gens sont comme vous et il ne faut pas les craindre.
Bien souvent c'est à cause des préjugés, des plaisanteries douteuses et malsaines qui font le lit du racisme.
C'est par la rencontre, l'éducation à la diversité que tous ensemble nous réussirons à vivre ensemble.
Il faut tenir, des associations que nous arriverons à dompter toute tentative d'exclusion, de rejet.
L'Ecole de la République nous enseigne le respect, l'acceptation de la différence, etc.


Thuram dira qu'on ne naît pas raciste on le devient.


La crise amplifie le rejet de l'autre et les amalgames prennent le dessus relayés par des populistes qui ne veulent qu'une chose : diviser, afficher une préférence nationale etc. L'autre viendrait nous prendre tout ce que nous nationaux ne pouvons avoir. Il y a très peu d'étranger par rapport au niveau national. Ces étrangers contribuent au développement du pays, il faut le montrer. Le GHOTA Noir nous dira qu'il faudra « démentir les préjugés par l'exemple ».
Il faut favoriser la visibilité des étrangers ou des nationaux avec une spécificité étrangère.


Dans la presse, en médecine, et dans divers secteurs il faut recruter des gens différents, handicapés, en surpoids, de couleurs etc. C'est en se familiarisant avec l'autre qu'on arrivera à le connaître comme soi et rien d'autre. On aura gagné.


Eduquer à la diversité pour gagner la lutte contre toutes les formes de racismes et d'exclusion.
P Cissoko

Lu 153 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Vivre ensemble : l'union fait la force de la France

 

https://youtu.be/kziElNiJmMA

http://s2.fluvore.com/download.php?f=61df359b655b430548fee2991cdf5df9

 https://youtu.be/kziElNiJmMA

 

 

Pour Hobbes l'homme est un loup pour l'Homme.


J J Rousseau le conteste et dit que l'Homme naît bon et c'est la société qui le corrompt.


L'homme est perdu, il cherche sa place dans ce Monde incertain


De tous les temps l'homme a recherché la paix, la concorde même si certains ont profité de leur pouvoir pour abuser, repousser, discriminer les autres : les étrangers mais aussi les précaires.
l est possible de vivre ensemble, on doit bien éduquer ses enfants, transmettre les valeurs de Respect, le travail, la solidarité, le partage, etc .

Aujourd'hui le harcellement à l'école, celui qui est différent est mis à l'index, celui qui qui vient d'ailleurs est suspect, l'albinos, les enfants orphelins sont pris pour des sorciers....

Dans les quartiers les enfants montent sur des motos bruyantes et cela dérange le voisinage. Des jeunes perdus cherchent refuge dans la foi enseignée par des incultes...extrémismes et fanatismes


S HESSEL : "Ce qu'il faut c'est préserver un degré de justice sociale tel que la tentation ne soit pas trop forte pour ceux qui sont marginalisés de trouver dans la seule révolte violente, un exutoire aux injustices dont ils sont victimes"
ll faut oser se rencontrer, se parler, tomber les masques. Chacun doit se donner pour recevoir, le tout dans le respect et non dans le mépris ou le cliché et la méfiance...
Vivre ensemble est possible et l'homme est assez intelligent pour trouver les ressources.

Lu 498 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Accueillir des amis venus du Sénégal ou d'ailleurs-La téranga en questions

https://youtu.be/LWB1QjkvE0k

https://www.youtube.com/watch?v=LWB1QjkvE0k&feature=youtu.be 

N'hesitez pas à vous abonner pour recevoir gratuitement les prochaines vidéos, 

partagez.....

Accueillir des amis venus du Sénégal ou d'ailleurs-La téranga en questions

 

Nos amis viennent en France ou aux USA ou en Italie et ils vous demandent de les héberger, c'est nos modes de vie d'accueillir, d'ouvrir nos portes mêmes si les endroits, les logements sont petits.

Peut-on continuer à agir comme ça ?

Quand nos amis viennent à l'étranger on les accueille, on leur donne le toit et le gîte, si possible la voiture. On fait tout pour eux.

Ils sont gâtés. 

Quand vous allez au pays et que vous les appeler, ils répondent mais boy je suis loin en voyage, pure mensonge. Tous ne réagisssent pas ainsi.

Ils ne veulent pas te recevoir, pour eux il est normal qu'ils soient reçus en France ou autres mais pas l'inverse.

Ils arrivent souvent avec des perdiems, ie beaucoup d'argent mais ils prefèrent venir squatter chez vous alors que vous êtes à l'étroit.

En France et à l'étranger la majeure partie des logements sont petits et donc on ne peut pas accueillir tout le monde. Les enfants sont à l'étroit et il faut savoir dire non quand ce  n'est pas possible d'autant plus qu'il peuvent prendre un hôtel. J'ai des amis qui prennent toujours un hôtel mais la plupart prefère profiter et dire mo ko yoor.

Il faut aussi protéger les enfants certains hôtes sont des bandits, prudence. 

La téranga senegalaise est souvent mise à l'épreuve. Les vrais et les bons amis sont les bienvenus les autres les opportunistes n'ont qu'à passer le chemin et prendre une location.

Lu 644 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)
-Habiter ici et vivre ailleurs-au bled, partir en vacances dans le pays de ses parents, les colos-Sénégal et monde/Pape CISSOKO

Habiter ici et Vivre la-bas au Bled : immigration en questions.

La chaine YOUTUBE de pape Cissoko sur Youtube depuis juillet 2016-Merci de vous abonner c’est gratuit et vous recevrez les vidéos suivantes.

Je tente de multiplier les outils de communication pour participer à ma façon à la parentalité et aux questions interculturelles.

Si chacun, se donnait un peu pour informer, former, conseiller, notre monde serait meilleur, quand on a compris on se sent bien et on agit mieux avec l'autre.

 

Habiter ici et vivre la-bas

https://www.youtube.com/watch?v=2wDjvzHe1ug

Les voyages dans le pays natal de ses parents

https://www.youtube.com/channel/UC5fbEiaT1Qu6mFmli6XeMeQ

les colonies de vacances : comprendre

https://www.youtube.com/watch?v=1zTaH9jr1WA

Développement personnel Objectif bac

https://www.youtube.com/watch?v=zYlo8HZx1fQ

Habiter ici et vivre ailleurs–au bled, au village, au pays
Nos compatriotes décident de quitter leurs pays pour un temps mais en réalité ils ne sont pas maîtres de leurs destin alors il y en a qui restent plus longtemps que prévu.
Nos concitoyens habitent ici en Europe, aux USA etc, ils y travaillent mais ne s'investissent pas. Ils ont des enfants et ne s'en occupent pas souvent, c'est à l'épouse sans emploi qui doit le faire. Cet homme perçoit un salaire qu'il gére de façon à ce qu'il économise le maximum alors que sa famille manque de tout, pourquoi économiser tant et laisser souffrir sa famille, ses épouses et ses nombreux enfants?
C'est pour aller vivre au pays : vivre ; ça veut dire quoi ? C'est flamber, montrer qu'il vient d'ailleurs, il fait le beau, il prend 3 voire 4 mois de vacances pendant ce temps, son épouse se bat seule pour gérer cette grande famille. On doit habiter et vivre où on a fondé sa famille. Ce qui ne veut pas dire qu'il faut oublier ses racines. Un choix est toujours difficile mais l'intelligence et la responsabilité nous guident pour mieux agir en conscience. Soyons présent à notre famille, au pays d'accueil, investissons-nous dans ce pays qui a vu naître nos enfants qui ont souvent la double nationalité, c'est ainsi que nous serons Bien. Bien souvent on croit investir et la famille dilapide l'argent et vous êtes arnaqués, vous avez tout perdu. Apparemment les anglophones ne fonctionnent pas comme les ouest-africains et tant mieux.

 Pape Bakary CISSOKO

Philosophe-Conférencier et Formateur

Lu 674 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)