International

Publié dans International

Trump confirme avoir remboursé à son avocat l’argent versé à une actrice porno

Mai 04, 2018
Trump confirme avoir remboursé à son avocat l’argent versé à une actrice porno

Une nouvelle polémique secoue la Maison Blanche. Dans une série de tweets matinaux, le président américain a reconnu jeudi avoir remboursé son avocat personnel dans l'affaire Stormy Daniels. Dix jours seulement avant l'élection présidentielle de 2016, Marc Cohen avait versé 130 000 dollars à l'actrice de films pornographiques pour acheter son silence sur une liaison qu'elle aurait entretenue avec Donald Trump. Jusqu'à présent le président avait toujours clamé ne pas avoir eu connaissance de ce versement.

Rudy Giuliani était mercredi soir l'invité de Fox-News. Cette chaîne de télévision à la ligne éditoriale conservatrice est la préférée de Donald Trump. Cela n'a pas empêché le journaliste de poser des questions sur la provenance des 130 000 dollars versés juste avant l'élection présidentielle de 2016 à Stormy Daniels. Mais il ne s'attendait visiblement pas à cette réponse de l'avocat de la Maison Blanche :

« Cet argent n'était pas l'argent de la campagne. Donc il n'y a pas eu de violation des règles sur le financement des campagnes électorales. Cet argent a été payé par son avocat, en utilisant les fonds de son cabinet ou quelle que soit la source, ça n'a pas d'importance, le président l'a remboursé. » Un remboursement en plusieurs échéances de 35 000 dollars par mois, a précisé Rudy Giuliani.

Ces propos semblent contredire la position de Donald Trump qui avait, jusqu'ici, toujours clamé ne pas avoir eu connaissance d'un paiement de 130 000 dollars à l'actrice de films X.

Après son interview, Rudy Giuliani a dû procéder à une opération de déminage, affirmant auNew York Times que Donald Trump savait ce qu'il allait dire sur Fox-News. Sauf que selon l’équipe présidentielle, sa prestation télévisée « ne faisait pas partie d’une stratégie élaborée ». Lors du point de presse de la Maison Blanche, Sarah Sanders, la porte-parole, a ainsi eu toutes les peines du monde à faire face aux questions des journalistes.

« Je vous ai donné les meilleures informations dont je disposais et je vais continuer à faire de mon mieux chaque jour », s'est-elle bornée à répondre.

Cette réponse - « je fais au mieux » - illustre bien le désarroi de l’équipe présidentielle qui ne parvient pas à juguler les élans intempestifs du président, explique notre correspondante à Washington Anne Corpet. Donald Trump a bien précisé dans ses tweets que l’argent qu’il avait versé ne provenait pas de ses comptes de campagne, mais cela reste une piste à explorer par la justice. Et il continue de démentir avoir eu toute relation avec Stormy Daniel ce qui laisse songeur : pourquoi en effet dépenser 130 000 dollars s’il ne s’est rien passé ?

RFI

logotwitterFacebook