Afrique

Publié dans Afrique

C'est quoi le problème de nos Dirigeants Africains? Par Pap NDOY penseur libre - depuis Saint Louis du Sénégal

Jan 05, 2018 Poster par 
C'est quoi le problème de nos Dirigeants Africains? Par Pap NDOY penseur libre - depuis Saint Louis du Sénégal

Encore  une invitation à la réflexion posée et bien conduite pour comprendre ce  qui ne va pas chez nos leaders ou qu'est-ce qui les prend pour ainsi tourner le dos au peuple qui a toujours été là. Ont-ils perdu la tête, oui quelqu'un disait que le pouvoir corrompt. Merci à notre ami Pap NDOY pour ses brillantes contributions.P B CISSOKO

DE NOS DIRIGEANTS
C'est quoi le problème de nos Dirigeants Africains?


Une fois élus, l'expression de leur boulimie du POUVOIR longtemps dissimulée remplace la figure d'ange du bonhomme, entretenue auprés des populations.


En effet aucun observateur désintéressé de la scène politicienne ne peut comprendre et accepter qu'un jeune Président né après les Indépendances, à qui tout un peuple a vraiment tout donné,-de son cycle scolaire à son titre d'Ingénieur,-puisse étre amnésique au point d'oublier les sacrifices consentis par toute une nation..
Une partie des ressources suantes et mal odorantes de tout un Peuple, a bien été utilisée pour faire de celui-ci un CITOYEN AU PARCOURS EXCEPTIONNEL, à tout point de vue.
Eh oui! nous ne comprenons pas que parmi des milliers d'intellectuels, au demeurant tous aussi compétents et brillants, LUI, ait été choisi par le Destin pour, successivement occuper les postes stratégiques que voilà: Conseiller du Président, Ministre de l'Energie, de l'Intérieur, Premier Ministre, Président de l'Assemblée Nationale et enfin PRÉSIDENT de la République, et tout cela en moins de dix bonnes années!
Quand même extraordinaire, que cette fulgurante ascension face à de Vieux du temps du P.R Senghor, et dont les moins âgés étaient déjà au lycée avant sa naissance.
Ceux-là mêmes se sont combattus toute leur vie jusqu'à dislocation de leur appareil politique; cette guerre fratricide a, malheureusement comme conséquences directes la privation de liberté à de JEUNES MAIRES DE VILLE!
Donc, nous ne comprenons toujours pas qu'un MONSIEUR de ce gabarit, puisse se révéler en fin de parcours, TOUT HAUT PERCHÉ, après toutes ces péripéties, comme un SIMPLE CITOYEN ORDINAIRE!


Non! Monsieur le PR, vous ne devez pas étre ce SIMPLE CITOYEN ORDINAIRE, le parcours dessiné pour Vous par votre Destin, doit étre mieux valorisé, car vous étes parti du bas petit peuple pour vous hisser au sommet le plus haut de la République.
Vous méritez une fin plus glorieuse, que celle là, tragique et déshonorante, où vous semblez vous diriger!


Votre guerre s'est terminée depuis votre élection!
Vous avez subi l'injustice; blessé, vous vous êtes incliné, et avez tout boudé.
Vous vous êtes relevé tout seul pour changer l'orientation de votre vie et le Bon Dieu Grand Justicier, vous a accompagné en organisant les événements pour que la majorité des Electeurs vous élisent, par ce que votre Prédesseur devait finir son régne dans les circontances que nous tous, savons.


De votre Prédécesseur, parlons en! Lui, était un Vieillard de 74 ans quand il accédait au Pouvoir, l'âge du Président SENGHOR quand il démissionnait du même Poste.
D'ailleurs sa représentativité nationale à toujours été dans la moyenne des 34%.
Cela veut dire tout ce que cela veut dire!
Votre poids Politique ne représente que 24%, vraiment faible et très loin des 65%, cumulés par la grâce de DIEU.


Ce ne fut pas évident, car vous même n'y croyiez pas! Mais c'est arrivé! Et vous êtes devenu Président de la République.


L'intelligence de la bête Politique qui somnolait en vous, se réveilla pour vous suggérer une gouvernance de partage. Par ce qu'il serait suicidaire de laisser en errance des appareils politiques détenant une force de nuisance forte de 41% d'électeurs qui avaient voté pour eux-mêmes, donc, CONTRE vous; il fallait aussi phagociter les grandes gueules médiatiques, destructrices des bonnes consciences citoyennes, pour étouffer la forte résonance de leur voix.


Par ailleurs, tout le monde se rappelle comment, en bon policier, vous n'aviez alors pas hésité à vouloir sacrifier un de vos farouches défenseurs et souteneurs, qui ne souhaitait pas que l'actuel PR de l'Assemblée Nationale n'y soit pas promu., et tant d'autres encore....
De vos anciens compagnons de guerre, vous en avez humilié, brisé, puis réhabilité, pour asseoir l'autorité de votre Pouvoir et, pouvoir gouverner en toute sérénité.
Cependant, cette RUSE, combinée à un réalisme politique incontestable, ne peut toujours continuer à prospérer!


Tout est cyclique dans la vie, et les événements, même en se répétant, ne se ressemblent jamais!
Tout citoyen étant PRÉSIDENTIABLE à souhait, il est normal qu'une Ambition mesurée puisse évidemment bien prospérer!
Tout compte fait, vous ne devez pas avoir le droit ni l'élégance d'utiliser les mêmes armes que ces PRÉSIDENTIABLES pour les combattre.
En plus, allons savoir pour quoi et pour qui, un P.R devrait combattre alors que tout un Peuple lui a déjà attribué le maximum envisageable! Ne serait ce peut être que cette nouvelle STATION acquise ait pu encore, aiguiser une nouvelle soif de POUVOIR tant, qu'il faudrait arracher, à ce Grand Peuple sa SOUVERAINETÉ.
Allons savoir aussi ce qui pourrait bien se passer dans une TÊTE polluée par un Esprit orgueilleux de sa fierté!
Est ce qu'un tel ESPRIT peut il accepter de comprendre que tous ces Administrés sont de sa famille!
Dailleurs, ce serait tout de même malveillant d'abattre ses adversaires politiques par les armes surdimensionnées de la Puissance Publique.


IL est cependant évident, que nul n'est éternel dans une station, et que forcément, un jour, quelqu'un que vous ne choisirez pas vous y remplacera. Les personnes s'en vont pendant que les Institutions demeurent.
Et quand vous n'y serez plus , tout seul, la question de l'opportunité de certaines de vos actions vous assaillira et vous plongera dans de profonds regrets.


Vous n'avez plus le droit de descendre dans des caniveaux pour vous battre, pour un Pouvoir que vous exercez déjà; tout votre défi, ce doit être de gérer en bon PÈRE de famille, les ressources humaines, matérielles et financières qui vous sont confiées.


Vous avez alors, tout juste le devoir de vous oublier humblement, par ce que vous n'étes plus vous méme, vous étes bien plus que cela, car vous étes le Pére d'une Grande et Glorieuse FAMILLE, réunie en une NATION; alors vous devez étre au dessus de la mélée et vous rappeler de votre SLOGAN, cri de guerre: LA PATRIE AVANT LE PARTI!


C'est cela qui vous grandira et vous honorera, méme avec un seul MANDAT, car votre Parcours est éloquemment élogieux et vous n'avez plus rien à prouver.
Le Peuple n'a plus rien à vous offrir, il vous a tout donné, en un temps HISTORIQUE jamais égalé de mémoire!
Les Politiciens qui vous entourent, vous laisseront tomber quand vous serez en désuétude, pour aller honteusement s'allier aux prochains détenteurs du Pouvoir, ainsi va la vie!
Par ce que, ceux-là n'ont appris qu'à VIVRE, et s'en sont tristement accommodés au point d'être dans l'incapacité d'EXISTER par et pour eux-mêmes en dehors du systéme étatique!
Donc malheur à tous ceux qui n'auront pas compris!
Les conséquences morales, et psycho-sociales de la déchéance, comme la solitude, la dégringolade, les regrets, puis la perte d'estime de soi, sont là, personnifiés, pour nous rappeler qu'au finish, on n'est rien d'autre que de pauvres mortels, qui nous croyions indispensables à un système socio-économique et culturel qui s'est fait sans nous!
Un jour, vous tomberez dans l'anonymat et la disgrâce, et seules vos bonnes et mauvaises actions privées comme publiques vous resteront en mémoire, vous serez seul et très seul à les affronter par ce que vous ne représenterez rien de plus que votre ombre.
Et le monde de mirages dans lequel vous viviez s'effondra avec les belles illusions qui le fleurissaient..
Enfin la face impitoyable de la VIE se dressera devant votre conscience pour vous rappeler, qui vous croyiez ÊTRE et ce que vous ÊTES DEVENU, après avoir été enivré par les effets diaboliques du POUVOIR.
Est-ce qu'un deuxiéme mandat vaudra tous les regrets qui vous guettent?
Monsieur le PR, nos Populations ne pourront jamais sortir de leur misère, tant que de misérables politiciens, peu vertueux continueront à plomber leur envol pour une libération culturelle.
IL faut que ces Intellectuels arrêtent d'abuser de la naïveté de nos populations par la manipulation et la tromperie.
IL serait même indécent de profiter de leur dénuement primaire pour les utiliser comme bouclier socio-politique, contre sandwichs et quelques petites pièces de monnaie.
Un ESPRIT développeur, doit rompre avec ce genre de pratiques ancestrales pour rétablir un comportement digne prompt à susciter la mise en œuvre d'un système socio-économique et culturel, propre à déchaîner tout citoyen de son esprit primaire de sous développé, pour promouvoir une mentalité moderniste.
Eh oui! Les mentalités sont coincées, il faut libérer les énergies mentales, pour favoriser ainsi l'éclosion et l'épanouissement harmonieux d'un citoyen libre et indépendant.
Le développement personnel est bien la clé de toute réussite!
S'il ne s'agissait que de réaliser des infrastructures pour avoir bien gouverné, les Peuples ne regretteraient aucun de leurs Dirigeants!
Faudrait il également que ces derniers s'évertuent à équilibrer tous les POUVOIRS dans la Justice, pour que les populations concernées se reconnaissent dans de telles actions!
En d'autres termes, faire régner la JUSTICE ET L'ÉQUITÉ SOCIALES à tout prix, en tant que PÈRE d'une Nation toute entière, sans exclusive.
La grande question, c'est de savoir ce qui a bien pu se passer, entre temps, pour que le slogan «PATRIE AVANT PARTI» soit rangé soigneusement aux oubliettes!

Saint Louis le 01/04/2017

Pap Ndoy Penseur libre 

logotwitterFacebook