International

Publié dans International

Ouragan Irma: un bilan toujours incertain dans les Caraïbes

Sep 08, 2017 Hit: 41 Écrit par 
Ouragan Irma: un bilan toujours incertain dans les Caraïbes

Irma, l'ouragan le plus puissant jamais enregistré dans l'Atlantique, continue de semer le chaos dans les Caraïbes. Le bilan des victimes s'est alourdi dans la nuit du vendredi 8 septembre, avec au moins 14 morts à Saint-Martin, aux îles Vierges, à Porto Rico et Barbuda. Des vents dépassant parfois les 300 km/h ont provoqué d'importants dégâts à Saint-Martin et Saint Barthélemy, où les habitants sont toujours privés d'électricité. Aucune nouvelle des îles Turks et Caicos, petit archipel des Caraïbes qui se trouve sur la route du cyclone.

« Cauchemar », « apocalypse » sont les qualificatifs qui reviennent le plus souvent pour décrire les paysages de désolation après le passage de l'ouragan Irma. L'île de Barbuda a été totalement dévastée selon le Premier ministre Gaston Browne. Saint-Barthélemy et Saint-Martin ont subi des rafales de vent atteignant 360 km/h. Le ministère de l'Intérieur français a annoncé un bilan d'au moins 9 morts, 7 disparus, et 112 blessés dont deux graves dans ces deux îles françaises.

Parmi la cinquantaine de blessés répertoriés, deux sont dans un état grave. Les dégâts sont énormes. A Saint-Martin, côté français, les autorités sont sous le choc et estiment à 95 % l'ampleur des destructions sur l'île, privée d'électricité, d'eau potable et d'essence. Les routes sont totalement impraticables.

A Porto Rico, plus de la moitié de la population est sans électricité, des rivières sont sorties de leur lit dans le centre et le nord de l'île. Des inondations ont touché le nord-est d'Haïti. Mais selon les prévisions météorologiques, la trajectoire de l'ouragan devrait passer un peu plus au nord d'Haïti, ce qui pourrait atténuer son impact.

Plusieurs îles encore menacées

Irma est le cyclone de cette intensité le plus long jamais enregistré et il continue de menacer de nombreuses îles. L'ouragan progresse à 26 km/h en direction de l'ouest/nord-ouest, avec des vents atteignant 295 km/h. Selon l'agence de gestion de crise dans les Caraïbes, il devrait se maintenir en catégorie 5 au moins jusqu'à samedi.

L'ouragan Irma a été rétrogradé en catégorie 4, contre 5 auparavant, tout en restant extrêmement dangereux, a annoncé vendredi le Centre national des ouragans (NHC) américain. Sur les dernières images satellites, l'œil du cyclone devait passer au-dessus des îles Turks et Caicos, un archipel d'une trentaine d'îles à 240 kilomètres au nord d'Haïti. On ignore s'il y a des victimes et l'ampleur des dégâts.

En Floride, on se prépare au pire. Des évacuations massives ont débuté dans les zones côtières et dans l'Etat de Georgie, où le monstre Irma est attendu dès vendredi soir. Mais deux autres ouragans, José et Katia, menacent à présent les Caraïbes et devraient les traverser d'ici dimanche.

RFI

Lu 41 fois
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.