Audio

Publié dans Audio

Rentrée Scolaire : Accompagner son enfant pour réussir

Aoû 24, 2017 Poster par 
Rentrée Scolaire : Accompagner son enfant pour réussir

 

VOICI LE LIEN

https://youtu.be/V7rGqslDhOA

https://www.youtube.com/watch?v=V7rGqslDhOA&feature=youtu.be

Rentrée Scolaire : Accompagner son enfant pour réussir
Comment aider nos enfants à réussir leur année scolaire ?

Comment aider nos enfants à réussir dans leur scolarité n'est pas une mince affaire mais ce n'est pas non plus trop compliqué. Il y a des mesures à prendre et qui n'exigent nullement de savoir lire et écrire, c'est du bon sens.

Il faut tout de suite dire que savoir lire et écrire sont importantes pour aider son enfant dans sa scolarité mais ce n'est pas indispensable.
L'exemple de ce vieux marocain de plus 70 ans qui ne sait ni lire ni écrire surveillait les études de ses enfants, il s'arrêtait quelque fois devant un cahier et pointait son doigt sur une écriture... L'enfant savait que son père ne sait ni lire ni écrire mais ce geste qui l'amusait démontrait que le papa s'intéressait bien à son travail, à la tenue du cahier, à l'écriture, au rouge sur la marge etc.

Bref, aider son enfant à réussir demande d'abord de veiller à la santé de l'enfant, à son hygiène, son sommeil, son équilibre. L'environnement doit être sain, il faut gérer la tv, les outils multimédias, ( Smarthphone, tablettes, ordinateur, musique, bruit etc ). L'enfant doit être dans un espace de travail correct, dans une chambre adaptée si possible.
Une fois que ces conditions sont réunies il va à l'école après avoir bien mangé, bien brosser ses dents, puis il faut l'accompagner à l'école en respectant les horaires.
Il est souhaitable que l'enfant reste à l'école pour y déjeuner et manger un repas équilibré qui respecte les convictions religieuses de chacun ( sans porc, très respecté en France).
Le temps de sommeil et le bon petit déjeuner permettent à l'enfant de bien tenir en classe.
A la fin de l'école certains parents s'arrêtent au parc pour que l'enfant y joue mais cela ne doit pas excéder 30 mn ou 1h puisqu'il faut savoir que l'enfant a pu se défouler pendant la récréation.
Après ce temps de loisir (+ goûter) il est bon que l'enfant revoie ses devoirs travaille un peu sous la vigilance de quelqu'un, le faire réciter, lire ne serait-ce que 5 à 10 mn tout est fonction de la classe de l'enfant.
C'est aussi le moment de préparer l'école pour le lendemain donc il faut faire le sac, s'assurer que le matériel est toujours là, etc. Les parents devront aussi demander à l'enfant son cahier de correspondance et l'agenda pour voir s'il y a un mot ou non.

Aider son enfant c'est aussi faire des choses avec lui pour le motiver en le familiarisant avec des pratiques, aller au cinéma, au théâtre, à la médiathèque, à la bibliothèque, au centre de loisirs, etc. Il ne faut manquer de familiariser l'enfant avec les livres, il y en de toutes sortes, lui raconter des histoires, ou comptines. Au sujet des histoires, on est pas obligé de lire des histoire en français, une histoire ou une chanson dans sa langue maternelle exige une concentration , une tenue , une attention de la part de l'enfant, cette attention sera requise aussi à l'école.
Dans notre société actuelle on demande trop aux enfants, on recherche la performance, le succès rapide et on laisse de côté tout ce qui est la vie, la solidarité, le partage, etc.
Aider un enfant, c'est le motiver, le stimuler, lui faire confiance, le féliciter et lui montrer son amour, son affection et sa fierté. N'oublions pas que le jeu est aussi important pour le développement de cet enfant et en aucun cas jouer avec son enfant est dégradant. On doit prendre du temps pour sa famille quel que soient nos occupations.

Aider un enfant c'est aussi être vigilant pour remarquer les lacunes, difficultés yeux, timidité, harcèlement, raquet, etc) on doit à chaque fois discuter avec lui en lui posant des questions, qu'as-tu fait aujourd'hui, as-tu réussi ce qu'on t'a demandé, où est ce que tu as eu des difficultés, et nous verrons ensemble. Aussi on pourra lui suggérer de dire au professeur qu'il n'a pas compris ceci ou cela et il ne faut pas avoir honte de ne pas comprendre..

Reprenons dans une sorte de résumé quelques pistes.

Winnicott, pédiatre et psychanalyste britannique nous demande de favoriser la curiosité naturelle chez l'enfant ce qui va favoriser son désir et sa volonté d'apprendre. Ainsi on verra l'enfant acteur et le parent celui qui le soutient dans son évolution.
Les parents doivent éviter de jouer au professeur, ils doivent s'intéresser à la scolarité des enfants.
Pour aider son enfant il faut l'aider à organiser son travail personnel et organiser des activités qui favorisent les apprentissages.
La réussite de des enfants ne repose pas seulement sur les bonnes notes comme nous l'avions dit. Elle est basée sur le bien être à l'école. L'enfant doit se sentir bien et en sécurité à l'école. Les parents mais aussi les enseignants par leurs attitudes peuvent y contribuer et doivent y contribuer.
Plutôt que d'aider l'enfant à réussir dans sa scolarité c'est l'aider à se construire pour être une personne complète et singulière par l'éclectisme et la maximisation des pratiques culturelles.
Il faut construire un être équilibré et autonome responsable de son existence. Parents et éducateurs doivent gérer de façon experte la carrière scolaire de l'enfant par la mise en place d'une grande continuité éducative (toute information scolaire ou extra-scolaire contribuent à façonnent l'enfant). Il est souhaitable de construire une transmission éducative plutôt que de léguer : il y a une dimension active de la transmission.
Faire confiance et laisser une certaine liberté aux enfants sous la vigilance des parents.

L'aide importante à apporter à l'enfant consiste dans l'attention et la présence à son enfant et à prendre le temps, s'accorder du temps pour faire des activités avec lui, d'échanger avec lui sans se lancer dans des sermons moralisateurs et destructeurs : il faut une co-éducation bienveillante.
En somme et comme Brigitte PROT le dit si bien pour aider son enfant dans son cursus scolaire, il faut :
-Favoriser son désir d'apprendre
-Ne pas jouer au professeur
-S'intéresser à sa scolarité
-Comprendre ses spécificités
-Fixer avec lui des objectifs concrets
-Donner un sens aux études
-Lui apprendre à gérer son temps
-Lui offrir un cadre propice au travail
-Contrôler plutôt que juger
-Reconnaître ses points forts
-Comprendre plutôt que s'inquiéter
-Donner l'exemple et donner le sens de l'effort.

Bibliographie sommaire :

Stéphane CLERGET : Réussir à l'école une question d'amour ?
-la réussite scolaire n'est pas qu'une question d'intelligence !
Fred DERVIN : La meilleure éducation au monde ? Contre-enquête sur la Finlande
Pie TSIBANDA : Ces enfants qui n'ont envie de rien ( Bernard Gilson Editeur' Belgique)
Dr Aldo NAOURI : Eduquer ses enfants. L'urgence aujourd'hui
Thomas GORDON : Parents efficaces
Céline Kula-Kim : Mutations de la famille africaine ; la parentalité au carrefour des modèles éducatifs.

logotwitterFacebook